[instructif] De la situation des auteur.trice.s 113

Forums > Repaire des trolls (et des liches)

avatar
Derle

Il n'y a pas aussi de remise en question sur les auteurs non plus. Il ne suffit pas d'écrire un livre pour que le succès soit forcément au rendez-vous...

avatar
Amazon

La dernière fois que j'ai regardé, Amazon était globalement déficitaire sur toutes ses activités commerciales à l'exception d'une qui sert de vache à lait à tout le reste : l'hébergement cloud via Amazon Web Services, c'est à dire la fourniture d'une infrastructure informatique cloud dédiée aux professionnels. Amazon fait un chiffre d'affaire énorme, mais assez peu de bénéfices. C'est une entreprise très bien côtée, qui fait rêver de nombreux investisseurs. https://www.lsa-conso.fr/au-premier-trimestre-2018-amazon-explose-tout,287096 (dans cet article on dit "bénéfice net en grande partie "grâce AWS mais également grâce aux revenus publicitaires" ce qui semble confirmer que la tendance que je connaissais d'avant 2015 n'a pas beaucoup changé)

De ce que j'ai compris quand je bossais dans le secteur du retail, Amazon a une politique de la terre brûlée : ils vendent à très bas prix, quitte à perdre de l'argent, les produits de toutes les gammes (pas seulement les livres, mais toute la distribution, y compris l'alimentaire, les produits de beauté, le sport, le bricolage, l'informatique etc.) avec sans doute le but final d'étouffer la concurrence, de devenir une sorte de monopole et ensuite faire les prix qu'ils voudront.

Mais tout cela pour dire que je ne suis pas certain qu'ils fassent beaucoup de bénef avec le livre, et que je ne suis pas certain qu'ils s'en sortiraient avec le livre seul. Vendre du livre physique aujourd'hui, c'est très difficile. La grande richesse d'Amazon, c'est son taux de clic sur son site, et ses infrastructures d'hébergement informatique (qui historiquement servaient son site, mais aujourd'hui sont sous louées comme un produit phare, au même titre qu'un OVH). Du point de vue "retail", Amazon a une politique client très agressive : prix bas, service client au top, rapidité de livraison. C'est très couteux de maintenir ce niveau de service là. Et ils le font aussi en mettant leurs employés sous une grande pression.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Judge Ju
avatar
Julien Dutel

Alors non, je ne joue pas les victimes. Par contre à chaque échange entre nous, tu réponds "parce que tu le vois comme ça" tu admets pas non plus que tu peux être dans l erreur.

Je maintiens que le ton est condescendant. Il est peut être agacé aussi. Tu dis quand même

"et je suis auteur) n'est pas juste de la condescendance."

Dois t on en arrive à un point où on doit s'ignorer ?

Fin de la digression pour ma part.

Question. L article est plus large que le téléchargement le sujet lui est sur le téléchargement ou aussi sur le reste?

avatar

Alors non, je ne joue pas les victimes. Par contre à chaque échange entre nous, tu réponds "parce que tu le vois comme ça" tu admets pas non plus que tu peux etre dans l erreur.

Je te renvoie le conseil.

Question. L article est plus large que le téléchargement le sujet lui est sur le telechargement ou aussi sur le reste?

Tiramisu Rex

Je ne faisais que te répondre sur le point que tu as abordé. Je te donne le point se vue d'une personne qui en vit et est donc impacté par tout ça directement.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Tiramisu Rex
avatar
SmirnovV5312

Il y a une différence entre "Je désire être rémunéré correctement et que les gens respectent le fait que cest un boulot qui mérite salaire et pas un bien commun pour leur bon plaisir." et "Je désire gagner des millions."

Merci

avatar
Julien Dutel

La question était pour Judge Ju.

avatar

Ah mais aussi sur le reste... j'ai personnellement beaucoup de marque avec le camembert indiquant 21% pour l'éditeur et 8% pour l'auteur... alors qu'historiquement c'était parce que l'éditeur prenait le risque et que du coup ça permettait de se rattraper d'un ratage A avec une réussite B, je dis pas. Comment ça se passe maintenant avec le financement participatif? C'est le même camembert? C'est à dire que je sais que ce sera une réussite mais je garde quand même la prime de risque?

Et pour les 36% des points de ventes... là j'ai juste plus rien à dire... plus de 1/3 du prix de vente final revient à ceux qui en font le moins dans la chaine... mais vu que c'est "pas possible" de faire sans ben.... ils peuvent...

Sans parler encore une fois de la culture du gratuit... ça touche pas que le téléchargement au final... c'est le fait que tout le monde trouve que "au final, ça leur change rien" qui fait aussi que les députés, groupes et autres conventions trouvent qu'il ne sert à rien de les rémunérer. Après tout, ça leur change rien aux auteurs, leurs livres se vendent sans eux, ça leur fera de la pub et on est quand même bien sympa de leur offrir pareille exposition...

avatar

La question était pour Judge Ju.

Tiramisu Rex

Ça ne se voit pas.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Tiramisu Rex
avatar
Julien Dutel

En effet, je concéde ce point volontiers.

Donc Judge Ju: Question. L article est plus large que le téléchargement le sujet lui est sur le téléchargement ou aussi sur le reste?

avatar

Je ne faisais que te répondre sur le point que tu as abordé. Je te donne le point se vue d'une personne qui en vit et est donc impacté par tout ça directement.

Julien Dutel

C'est à dire? tu penses que ta production artistique dans ça globalité ( best celler, films majeur, premier rôle) et téléchargée au point de nuire à tes revenues?

SmirnovV

C'est tout la difficulté du piratage, estimer le préjudice.

Par exemple si Julien est payé au % pour les 5 Royaumes, on peut dire que chaque pdf de ce livre téléchargé illégalement représente une perte potentielle de rémunération.

Mais la quantité de pdf téléchargé de la sorte, combien aurait éventuellement été le fruit d'un achat?

Cependant, avant de parler d'une nuisance sur les revenus, on peut juste parler d'un préjudice moral: voir le fruit de ton travail, dont tu espères vivre des ventes, télécharger illégalement peut avoir un impact non négligeable sur ton moral en tant qu'auteur. Quel que soit l'argument qu'on lui oppose.

On a toujours une "bonne" raison de pirater. Partir en croisade contre le piratage me semble vaguement illusoire. Par contre, il me semblerait bon qu'on arrête de se cacher derrière des arguments plus ou moins vertueux pour excuser la pratique: c'est éthiquement discutable, peu importe comment on tourne le problème. Dans quelle mesure est-ce préjudiciable? Difficile à dire.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • SmirnovV5312
avatar
jtrthehobbit

Jeff Bezos le PDG d'Amazon est juste une (si ce n’est pas la) première fortune mondiale... Donc ne te fais pas de soucis pour lui.

avatar

En effet, je concéde ce point volontiers.

Donc Judge Ju: Question. L article est plus large que le téléchargement le sujet lui est sur le téléchargement ou aussi sur le reste?

Tiramisu Rex

Non l’article pointe l’ensemble des problématiques et les responsabilités de l’ensemble des acteurs.

MAIS il est un point où nous avons une vraie possibilité d’action chacun individuellement, c’est le piratage des œuvres. Le reste on peut en parler mais réellement nous aurons peu de poids pour faire changer les choses. Après vous pouvez aussi solliciter votre député pour pointer les problématiques du statut des auteurs ou interpeller les éditeurs sur leur politique vis à vis des auteurs voir rejoindre une manifestation d’auteurs pour les soutenir si vous voulez aller plus loin. Mais dans un premier temps arrêtons de télécharger illégalement des œuvres. Ce serait un premier pas...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Tiramisu Rex
avatar
SmirnovV5312

Tu mélanges tout et cela n’a rien à voir.

Encore une fois accepterais tu qu’une partie de ton salaire ne te soit pas payé parce que quelqu’un ne rémunère pas le travail que tu as fourni ? C’est facile de donner des leçons quand on est pas impacté...

Note : je ne suis pas auteur...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • SmirnovV5312
avatar

Mais la quantité de pdf téléchargé de la sorte, combien aurait éventuellement été le fruit d'un achat?

En fait cest un faux problème. Du moment que tu utilises un produit que tu aurais du payer pour utiiser cest un manque a gagner. Poser une intention d'achat dans le truc pose un vrai soucis de biais.

Partir en croisade contre le piratage me semble vaguement illusoire. Par contre, il me semblerait bon qu'on arrête de se cacher devant des arguments plus ou moins vertueux pour excuser la pratique: c'est éthiquement discutable, peu importe comment on tourne le problème.

LeoDanto

C'est exactement ça. Après les gens font ce qu'ils veulent en leur âme et conscience. Il faut juste arrêter les arguments fallacieux

avatar
Judge Ju

merci pour la réponse. Au passage bravo pour ton travail "chroniques antiques". c'est vraiment bien.

avatar

O merci pour la réponse. Au passage bravo pour ton travail "chroniques antiques". c'est vraiment bien.

Tiramisu Rex

Merci et en plus c’est gratuit. clin d'oeil

avatar
SmirnovV5312

On appelle ça du bénévolat. Comme tu le dis tu l’acceptes.

Par contre quand tu télécharges une œuvre illégalement je ne suis pas sûr que l’auteur l’accepte.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • SmirnovV5312
avatar
SmirnovV5312

C'est ton choix et il est à respecter.

Certains dessinent, font de la musique... Et délivrent sur le net leurs productions pour une utilisation libre. C'est à respecter.

D'autres le font avec l'objectif d'en vivre (et peu importe le point de vu subjectif que chacun peut associer à cette notion) ou parcequ'il y associent une valeur traduite par la rémunération, et refusent que ce qu'ils produisent soit utilisé sans leur consentement, sans rémunération, détourné... C'est à respecter.

Ce n'est pas parce que le choix des premiers peut arranger financièrement ou paraître conforme à la conception philosophique de certains, que ceux inscrits dans le deuxième cas doivent faire leur deuil de leurs aspirations et laisser penser qu'il peut-être légitime (à défaut de légal) de piocher ce que l'on veut où l'on veut sans se poser de question.

C'est tout et j'ai l'impression que nous avons passé la phase où l'on ne fait plus que reformuler les mêmes idées... plaisantin

avatar

Je ne les dépeint pas de travers. J'ai été au RSA dans ma vie, je sais ce que c'est. Je connais le manque de moyen. Je sais très bien ce que ça implique. Par contre je te dis juste que ce n'est pas une excuse parce que tu n'as pas besoin aujourd'hui de télécharger illégalement pour avoir du contenu culturel. Peut-être pas le dernier mickael bay, mais tu auras quand même du choix.

100% sur la même ligne.

C'est une évidence que même les plus démunis doivent pouvoir avoir accès a une pratique jdr de qualité... Ca tombe bien c'est le cas !

Il faut quand même rappeler qu'il existe une production amateur et professionelle-mais-gratuite tout simplement pléthorique.

Pour les locomotives, jouer gratuitement et légalement n'a jamais été aussi simple que ce soit via les Basic Rules D&D 5 ou le SRD Pathfinder. Les clones donnent accès aux vieilles éditions du Plus Ancien des JdR pour rien ou presque, y compris quand on ne parle pas anglais (Porte, Monstre & Trésors).

Et si on se lance dans la créa française gratuite de qualité pro alors là... Olivier Legrand ? Snorri ? Vous avez déja lu Imperium ou le Dodécaedre ? C'est gratos, cadeau et ça déchire.

Donc, a un moment, il faut arreter de confondre besoin et envie/caprice : n'importe qui peut découvrir et pratiquer notre formidable hobby dans les meilleures conditions gratuitement et légalement.

Si tu télécharges illégalement ce n'est pas parce que tu as besoin d'un truc que tu ne peux pas payer, c'est parce que tu as envie d'un truc que tu ne veux pas payer.

avatar
SmirnovV5312

Donc si c’est dans ton contrat et que tu l’as signé c’est effectivement ton choix.

Mais encore une fois je ne pense pas que des auteurs acceptent que tu télécharges illégalement une de leur œuvre.