Lamentations of the Flame Princess

Mystère et imagination, aventure et mort en mode OSR

Lamentations of the Flame Princess (LotFP pour les intimes) : Jeu de rôle étrange et fantastique présente une facette sinistre et horrible du jeu de fantasy traditionnel. Ses règles old school sont inspirées des toutes premières versions du premier des jeux de rôle : un débutant appréciera leur simplicité, un vétéran leur côté coriace. Vos pires cauchemars vous devenir réalité.

Quels personnages joue-t-on ?

Lamentations of the Flame Princess renoue avec les grands archétypes fantasy classiques des toutes premières versions du plus connu des jeux de rôle : le clerc (soigneur), le combattant (guerrier), le magicien (lanceur de sorts), le spécialiste (voleur), le nain, l'elfe et le halfelin (hobbit) - ces derniers personnages non humains étant traités comme des classes à part entière. Ces profils sont très classiques : c'est dans son atmosphère et ses thématiques que Lamentatons of the Flame Princess trouve son originalité.

Quels types d'aventures ?

Les ouvrages de Lamentations of the Flame Princess peuvent être utilisés indépendamment ou intégrés facilement dans toute campagne médiévale-fantastique à laquelle vous souhaitez donner une touche d'horreur.

Par-delà le voile de la réalité, de l’influence de politiciens manipulateurs, de marchands cupides, du clergé à la poigne de fer et des masses brisées s’échinant à leur service, l’écho d’autres royaumes appelle ceux qui sont assez braves, et assez désespérés, pour échapper à l’oppression de la vie ordinaire. Richesse et gloire attendent les aventuriers assez courageux pour les arracher aux ténèbres...

L'ambiance du jeu est ouvertement sombre, trash, violente et despérée. La magie et les objets magiques sont rares et mortels, souvent maudits, l'argent péniblement amassé. Les PJ connaîtront facilement la mort, voire bien pire. LotFP est un jeu aux thématiques souvent adultes ou d'horreur très trash à réserver à un public averti, déconseillé aux âmes sensibles et aux mineurs.

.

Quel système de jeu ?

Rappelez-vous... c’était l’époque où l’historique de votre personnage ne se créait pas avant un ou deux scénarios, quand vous aviez survécu contrairement à vos malheureux compagnons d’infortune. Quand le nain, l’elfe et le halfelin n’étaient pas des races mais des classes à part entière. Quand les personnages étaient ultra spécialisés, que les points d’expérience nécessaires à une prise de niveau étaient différents entre les classes et les compétences quasi inexistantes. Le jeu OSR ("old school revival") favorise les arbitrages du meneur au service de l'histoire, plutôt que l'application scrupuleuse et simulationiste des règles. La mécanique de base quant à elle repose toujours sur un jet unique de d20 + modificateur.

Débutant : par où commencer ?

Vous n'aurez besoin pour vous lancer dans l'aventure que du diptyque de base, composé du volume Règles et magie, qui contient notamment la création de personnage, et du Guide de l'arbitre, qui regroupe les conseils au MJ, la création de campagne et une aventure complète.

Rôliste aguerri : par où commencer ?

Notre Pack de lancement comprend le diptyque de base (composé du volume de règles, Règles et magie, qui contient notamment la création de personnage, et du Guide de l'arbitre, qui regroupe les conseils au MJ, la création de campagne et une aventure complète), le splendide Ecran de l'arbitre, une aventure (Du sang dans le chocolat) et un cadre de jeu (Vornheim).

La modularité de Lamentations of the Flame Princess

Ce qui fait la force de LotFP, en dehors de ses illustrations sans concessions pour le bon goût et qui ont fait son succès, ce sont ses scénarios, nombreux, et utilisables avec tous vos jeux medfan, notamment OGL. Nous vous proposons ici une gamme variée avec du bac à sable, du donjon classique (mais mortel !) et de l’horreur.


Licence OGL
Le forum consacré à LotFP : www.black-book-editions.fr/forums.php?topic_id=7594&nop=0

La fiche de personnage : www.black-book-editions.fr/file.php?id=197

Navigation rapide