Pas d'accord 74

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book

avatar
Je viens de lire les critiques à propos de la traduction de BBE.
Je suis désolé mais je ne peut être d'accord avec ce genre de critique débile.
Je joue au jeu de rôle depuis 23ans, ayant fait mes premiers pas avec DONJON&DRAGON, et non Souterrain&Dragon, la traduction est peut-être fausse mais la seconde solution sonne nettement moins bien et nous devons être certainement des centaines de miliers de rôliste à être en accord avec la traduction depuis que le jeu est traduit.
Quand aux histoires de bûche et de canard rien n'empêche de faire les correction soit même et celà ne gâche en rien la qualité du travail de BBE ni celles des scénarios.
Comme je l'ai dit cela fait un moment que je joue et j'étais un inconditionel de wizard, j'ai acheté Pathfinder par curiosité, sur conseil de Geoffrey mon revendeur local j'en le remercie d'ailleurs.
Premièrement le rapport qualité prix: Chez wizard et bien d'autres en dessous de 20 euros t'as plus rien. Quand on voit la qualité du produit bravo Paizo/BBE.
Secondement l'écoute de l'équipe BBE: C'est une première d'agvoir un éditeur avec qui l'on peut discuter de problèmes d'idées etc et qu'en plus ils répondent au mieux de leur possibilité et de leur contrainte (ils dépendent quand même de Paizo, pour certaines autorisations).
Troisièment BBE part avec un calendrier de traduction chargé et ils ont l'air de faire tout leur possible pour s'y tenir ce qui n'est certainement pas le cas d'autres éditeurs.
De plus quel est le maître de jeu qui n'arange pas les scénarios à sa sauce? Je pense que changer le nom d'une auberge ou d'un tronc qui n'est jamais qu'un tas de bûches en définitive sont vraiment des changements minimes et les joueurs ne vont pas être traumatisés si il passe la nuit au canard assis plutôt qu'au canard boiteux. La seule limite du jeu de rôles est l'imagination, si cette dernière cale sur un nom d'auberge, un conseil essaie le trivial ou le monopoly!
Enfin je me répète encore bravo à votre équipe et bonne continuation!!!
avatar
Merci pour ce soutien.
avatar
+1 Smiley
avatar
Je viens de lire les critiques à propos de la traduction de BBE.
Je suis désolé mais je ne peut être d'accord avec ce genre de critique débile. serge
Est-il bien utile d'insulter ?
Je joue au jeu de rôle depuis 23ans, ayant fait mes premiers pas avec DONJON&DRAGON, et non Souterrain&Dragon, la traduction est peut-être fausse mais la seconde solution sonne nettement moins bien et nous devons être certainement des centaines de miliers de rôliste à être en accord avec la traduction depuis que le jeu est traduit. serge
Je vous conseille de relire mon texte, j'y indique pourquoi il vaut mieux traduire Dungeons and Dragons par Donjons et Dragons, même si une partie du sens est perdue, l'esprit est conservé. J'ai donc dit exactement ce que vous venez de dire... En revanche quand on a un complexe souterrain qui reçoit le titre de donjon, on est dans le jargon, pas dans la traduction.
Mon problème avec les traductions provient du fait que je ne peux utiliser en l'état ces scénarios pour faire de l'initiation pour des apprentis Maître de Jeu. Pourtant, les scénarios D0 et D1 de la série Gamemastery sont conçus, initialement, dans cet esprit. Ils sont excellents, parfait équilibre d'originalité et de classisisme.
J'ai moi aussi une certaine expérience du jeu de rôles, mais je ne conçois pas cette activité comme une activité fermée, repliée sur elle-même, où l'on jargonne. Bien au contraire, je voudrais que cette activité recrute de nouveaux joueurs. Pour cela, il faut que les traductions soient conçues pour un public non averti. Cela implique un français de qualité. A trop se considérer que les joueurs de jeux de rôles forment une "niche", on va le voir mourir... C'est déjà bien parti.
Quand aux histoires de bûche et de canard rien n'empêche de faire les correction soit même et celà ne gâche en rien la qualité du travail de BBE ni celles des scénarios. serge
Je pourrais multiplier les exemples... Malheureusement. Quand un traducteur professionnel ne connait pas l'expression Sitting Duck, on peut douter de son professionnalisme. C'est pourquoi j'ai suggéré deux traducteurs au moins...
Mais le problème reste le même : des scénarios conçus pour les débutants initialement, pour cause de mauvaise traduction, sont à réserver aux vieux briscards. C'est fort dommage, car (et là je suis d'accord avec vous) le matériel initial est de qualité. Il suffirait d'un peu plus de rigueur dans la traduction pour avoir une excellente série en français.
Personnellement, je regrette mon achat car si JE vais pouvoir l'utiliser, il me sera impossible de l'utiliser (en l'état) pour les apprentis maîtres de jeu de mon club (qui sont des collégiens). En tant de vétéran de D&D, le produit me suffit, mais j'aurais été prêt à payer plus cher pour un produit correspondant à ce qu'il est en anglais.
Comme je l'ai dit cela fait un moment que je joue et j'étais un inconditionel de wizard, j'ai acheté Pathfinder par curiosité, sur conseil de Geoffrey mon revendeur local j'en le remercie d'ailleurs. serge
Je ne peux que redire ce que j'ai déjà dit : cette gamme est vraiment enthousiasmante, le fait qu'elle soit traduite est très bien. Mais, il faut plus de rigueur dans les traductions pour assurer la pérennité de ce loisir en France. Mon expérience au sein de mon établissement scolaire me montre qu'il y a une relève, mais qu'elle a besoin de bonnes traduction, car les joueurs commencent le jeu de rôles plus tôt que les vétérans. Il leur faut donc un matériel plus "carré".
Premièrement le rapport qualité prix: Chez wizard et bien d'autres en dessous de 20 euros t'as plus rien. Quand on voit la qualité du produit bravo Paizo/BBE.
Secondement l'écoute de l'équipe BBE: C'est une première d'agvoir un éditeur avec qui l'on peut discuter de problèmes d'idées etc et qu'en plus ils répondent au mieux de leur possibilité et de leur contrainte (ils dépendent quand même de Paizo, pour certaines autorisations).
Troisièment BBE part avec un calendrier de traduction chargé et ils ont l'air de faire tout leur possible pour s'y tenir ce qui n'est certainement pas le cas d'autres éditeurs. serge
J'avais l'impression d'avoir fait une critique constructive et argumentée...
De plus quel est le maître de jeu qui n'arange pas les scénarios à sa sauce? Je pense que changer le nom d'une auberge ou d'un tronc qui n'est jamais qu'un tas de bûches en définitive sont vraiment des changements minimes et les joueurs ne vont pas être traumatisés si il passe la nuit au canard assis plutôt qu'au canard boiteux. La seule limite du jeu de rôles est l'imagination, si cette dernière cale sur un nom d'auberge, un conseil essaie le trivial ou le monopoly! serge
Une fois de plus, les scénarios D0 et D1 sont clairement destinés à l'initiation... Leur traduction ne le permet pas, selon moi. Je parle d'expérience...
De plus, les noms propres et leur traduction sont importants pour mettre l'ambiance.
Enfin je me répète encore bravo à votre équipe et bonne continuation!!! serge
Pour résumer mon point de vue. Je suis ravi que la série Pathfinder soit traduite... Mais je trouve la traduction insuffisante pour que la série sorte d'un tout petit cercle d'afficionados. Il est possible d'agrandir ce cercle. Néanmoins, je constate que cette impression n'est pas partagée par tout le monde.
Donc, je maintiens que la traduction n'est pas de bonne qualité, mais je pense aussi que le choix de traduire cette série est excellent. Bouteille à moitié vide pour moi.
Bien à vous.
Tymophil.
PS : Sachant que mon message initial a été verrouillé, je trouve assez inélégant d'ouvrir un nouveau fil pour y répondre... J'imagine que si j'avais eu la bêtise d'ouvrir un nouveau fil, j'aurais été réprimandé. Il est donc malvenu, me semble-t-il, de jeter de l'huile sur le feu.
avatar
Quel grincheux tu fais Tymophil, en plus tu te permets d’insulter les traducteurs (une traductrice peut-être même) alors que tu t’en offusques pour ta petite personne. Deux poids, deux mesures.
A ton problème je ne vois qu’une solution, que les profs d’anglais fassent leur boulot, (quel manque de professionnalisme de leur part de ne pas apprendre l’anglais à leurs élèves…), que tes élèves travaillent leur anglais au lieu de jouer, comme ça ils maîtriseront l’anglais et puis vous jouerez en anglais. En plus ce sera bon pour leur avenir de maîtriser la langue de Shakespeare.
Bon plus sérieusement, tu dis que tes élèves ne maîtrisent pas l’anglais alors qu’en as-tu à faire que la traduction des modules ne soit pas parfaite, tes jeunes vont te faire la remarque des traductions bancales entre le module original et sa traduction ? Ben non puisque de toute façon ils n’auront sans doute jamais l’occasion de lire le module dans sa langue originale. Alors très franchement que tes joueurs aillent au "au canard assis" ou à "la cible facile" ça ne va pas changer radicalement leur façon de percevoir le jeu de rôle. Et puis quelle activité ne développe pas son jargon ? Une simple introduction sur l’origine outre-atlantique des produits et que certaines tournures de phrases en français leurs paraîtront bizarre mais ça vient des tournures de phrases originales.
Pour apprendre le français à tes jeunes je te conseille encore et toujours de leur faire lire de la littérature française (même pas francophone hein, française) ce sera toujours mieux que les règles d’un jeu ou d’un appareil électroménager.
Tu reproches à BBE de ne pas faire ton travail, mais ce n’est pas le but de BBE. Leur but est de fournir une traduction d’un jeu, donc tant que la traduction ne donne pas des erreurs flagrantes provocant des contre-sens dans les scénarios, tant que le français utilisé est d’un niveau correct ou est le problème. Fais-tu le même reproche aux fabricants d’électroménager à propos de leurs modes d’emploi ?
Leur travail n’est pas de fournir des outils pédagogiques à l’Education Nationale, et c’est finalement ce que tu leurs reproches n’est-ce pas ?
Donc au lieu de jouer les coupeurs de cheveux en quatre, fait de la critique constructive et puisque manifestement tu as une bien meilleure maîtrise de l’anglais que les traducteurs de BBE, ouvre un sujet et rapportes-y les erreurs de traductions que tu y relèves.
avatar
Passons à autres choses les amis, s'il vous le voulez bien !
Ces remarques orthographiques peuvent aussi avoir lieu en MP directement de vous à nous (cette méthode est aussi efficace que l'esclandre public), histoire d'éviter de faire fuir les gens qui viennent sur ce forum pour entendre parler de jeu et non de littérature (ces gens sont, je tiens à le signaler, majoritaires) !
Prenez ceci comme un avertissement du modérateur de ce forum Smiley
avatar
Tymophil, je n'ai pas bien saisi ce qui dans la traduction t'empêche d'utiliser ces modules en initiation ? Est-ce seulement les points comme "sitting duck" et "dungeon" que tu as mentionnés, ou autre chose que je n'aurais pas compris ? (note que je n'ai lu ces modules ni en vo, ni en vf encore, c'est une vraie question)
Je vois mal comment le fait de traduire Sitting Duck par Canard assis pour un nom d'auberge peut condamner une initiation ou un travail de traduction.
Pour aller jusqu'au bout de l'analyse concernant Sitting Duck, traduire par Cible facile est tout aussi "mauvais". Pourquoi ? Parce la vo a fait un clin d'oeil, en donnant à une auberge un nom composé d'un nom d'animal et d'un qualificatif saugrenu, faisant ainsi un "hommage" au fameux "Poney fringant" de Tolkien. Sitting Duck se trouve aussi être une expression désignant une cible facile (référence aux canards des stands de tir des fêtes foraines).
Question : comment traduire en respectant ce clin d'oeil et l'expression ? Réponse : impossible.
Le traducteur doit faire un choix, qui sera forcément critiqué, parce que, il faut le rappeler, traduire, c'est trahir.
Alors on peut ne pas être d'accord avec un choix, mais taxer de manque de professionnalisme, cela me semble bien cavalier.
PS : tu peux me répondre par MP le cas échéant afin que le sujet meure de sa belle mort. Smiley
avatar
Comment traduire le nom.... on mélange les deux trads? le canard facile? Smiley Ca fait un peu bordel zoophile... Smiley
avatar
Je vois mal comment le fait de traduire Sitting Duck par Canard assis pour un nom d'auberge peut condamner une initiation ou un travail de traduction.
Pour aller jusqu'au bout de l'analyse concernant Sitting Duck, traduire par Cible facile est tout aussi "mauvais". Pourquoi ? Parce la vo a fait un clin d'oeil, en donnant à une auberge un nom composé d'un nom d'animal et d'un qualificatif saugrenu, faisant ainsi un "hommage" au fameux "Poney fringant" de Tolkien. Sitting Duck se trouve aussi être une expression désignant une cible facile (référence aux canards des stands de tir des fêtes foraines).
Question : comment traduire en respectant ce clin d'oeil et l'expression ? Réponse : impossible. Namergon
Proposition 1 : "Au Canard Boîteux" (si on veut garder le mot canard).
Proposition 2 : "Au Pigeon Plumé" (si on veut garder l'idée de la cible, qui est clairement le client...)
Je peux multiplier les exemples... Par exemple la maladie qui est au centre du module D0 est traduite par l'écume noire. Le nom original est "Blackscour". Quelle impression produit écume noire ? La maladie fait tousser, pas écumer (comme la rage). En fait, to scour signifie écumer, mais au sens d'écumer les mers, de parcourir. Ce n'est pas ce que rend la traduction, on perd l'image d'un champignon noir qui se répand partout, en tout sens.
Proposition 1 : le Noir Pérégrin
Proposition 2 : Le Noir Rôdeur
Ces propositions ne sont pas parfaites, mais s'éloignent du mot-à-mot, surtout quand le mot-à-mot n'a strictement aucun rapport avec l'idée du rédacteur original.
Le second problème du mot-à-mot est qu'il produit des descriptions indigestes, qu'il est impossible d'utiliser en l'état. Lisez juste la description de la boutique de Laurell à haute voix... Et ce n'est pas la pire.
Je veux bien faire de la critique constructive et participer à l'amélioration de la traduction de cette gamme, mais comment ? Une fois les scénarios traduits et imprimés, comment peut-on améliorer l'objet ?
Pour un produit PDF il est possible d'améliorer la traduction puis de mettre la version corrigée en ligne. Mais pour un produit papier est-ce possible ? L'idéal serait que je puisse prouver que j'ai acheté les produit papier et avoir ainsi accès à leur version PDF qui, elle, pourrait évoluer.
PS : j'ai envoyé des messages via email, mais j'ai l'impression que le système fonctionne mal. Je n'ai pas non plus trouvé de système message personnel (hors email) dans le forum.
avatar
- Sitting Duck : pigeon plumé est pas mal
- Blackscour : en même temps, pour scour, un dico anglais médical donne "diarrhée" Smiley
Tout ça ne me semble pas gênant pour une initiation au final, juste "irritant" pour le lecteur qui a un bon niveau d'anglais.
Les descriptions indigestes peuvent être un souci, effectivement (faudrait que je lise pour me faire mon idée). Tu aurais dû commencer par là, peut-être en t'adressant directement par email à BBE. Tu as desservi ton propos en mettant en avant des exemples qui sont somme toute "anecdotique" par rapport à l'initiation, de mon point de vue.
Si tu leur pointes par email un exemple de description particulièrement indigeste, je suis certain qu'ils mettront un effort particulier sur ce point pour les prochains produits. (Remarque : les gens de BBE sont avant tout des rôlistes eux-mêmes, ils jouent avec leurs produits et ceux des concurrents, donc tu peux leur faire confiance pour avoir des exigences du même niveau que celles d'un client)
- Pour les MP, effectivement, y a pas l'air d'y avoir ça ici. Reste les emails.
- Pour l'amélioration des produits, comme l'a dit Damien, si un produit marche assez pour qu'il y ait réédition, il y peut y avoir prise en compte de l'errata dans la nouvelle impression. Sinon, ça donne toujours matière aux traducteurs pour s'améliorer sur les produits suivants.
avatar
Je peux multiplier les exemples... Par exemple la maladie qui est au centre du module D0 est traduite par l'écume noire. Le nom original est "Blackscour". Quelle impression produit écume noire ? La maladie fait tousser, pas écumer (comme la rage). En fait, to scour signifie écumer, mais au sens d'écumer les mers, de parcourir. Ce n'est pas ce que rend la traduction, on perd l'image d'un champignon noir qui se répand partout, en tout sens.
Proposition 1 : le Noir Pérégrin
Proposition 2 : Le Noir Rôdeur
Ces propositions ne sont pas parfaites, mais s'éloignent du mot-à-mot, surtout quand le mot-à-mot n'a strictement aucun rapport avec l'idée du rédacteur original. Tymophil
Tu y crois à ces traductions? Ca te donne vraiment l'impression de parler d'une maladie?
Même si l'écume noire n'est pas forcement idéale, mais ce que tu propose fait penser à une personne pas à une maladie. Avec écume on a au moins cette impression de maladie qui fait baver, tousser et prend aux bronches. Je tiens jute a signaler que si j'ai personnellement été surpris par certaines traductions, rien n'empêche de jouer ou de servir de module d'initiation.
avatar
Et rien n'empêche de jouer non plus...
Il m'arrive souvent, dans TOUTES les trads (pas que celles de Black Book) de changer des termes traduits...
c'est jamais dramatique.
avatar
Mais le problème reste le même : des scénarios conçus pour les débutants initialement, pour cause de mauvaise traduction, sont à réserver aux vieux briscards. Tymophil
Ah? trois termes traduits mot à mots, quelques nom propres, etc, ne permettent pas de l'utiliser avec des débutants?
Ca m'étonnerait fort. "l'écume noire" n'empêche pas de comprendre que c'est une maladie. "le canard assis" n'empêche pas aux joueurs débutants de jouer (il n'auront juste pas le jeu de mot original).
Je ne vois pas ce qui transforme ce module en un module accessible uniquement aux briscards. Tu exagères tout de même.
avatar
Tu y crois à ces traductions? Ca te donne vraiment l'impression de parler d'une maladie? TheDoomed
Euh, le nom va à un champignon, pas à la maladie qu'il provoque... Le nom traduit du champignon est l'écume noire dans le scénario. Le nommer le noir pérégrin ne me semble pas stupide... Pour un champignon en tout cas.
Le nom choisi pour la maladie est la souillure de l'écume noire... On peut aussi discuter sur la traduction du nom de la maladie...
avatar
Mais le problème reste le même : des scénarios conçus pour les débutants initialement, pour cause de mauvaise traduction, sont à réserver aux vieux briscards. Tymophil
Ah? trois termes traduits mot à mots, quelques nom propres, etc, ne permettent pas de l'utiliser avec des débutants?
Ca m'étonnerait fort. "l'écume noire" n'empêche pas de comprendre que c'est une maladie. "le canard assis" n'empêche pas aux joueurs débutants de jouer (il n'auront juste pas le jeu de mot original).
Je ne vois pas ce qui transforme ce module en un module accessible uniquement aux briscards. Tu exagères tout de même. kobbold
C'est assez simple, il suffit de lire à haute voix à quelqu'un les descriptions qu'on est sensé lire aux joueurs, puis de regarder l'effet produit sur l'auditeur. J'ai testé... Essayez, par exemple, la description de la boutique de Laurell telle que donnée dans le texte...
D'expérience, je sais que les MD débutants lisent ces textes sans trop les modifier, voire mot à mot. Voilà un aspect qui va gêner le MD débutant. C'est tout mon problème avec les traductions actuelles.
Les autres maladresses sont sans doute moins graves, mais on perd beaucoup du sel avec ses mot-à-mot.Si l'auberge s'appelle le pigeon plumé, le joueur sourit, pour le canard assis, il ne réagit pas... Et c'est très important pour une activité comme le jeu de rôles. Plus encore pour les débutants !
Je le répète, les scénarios D0 et D1 sont vraiment bons. Ils ont tout pour être utilisés par des joueurs et des MD débutants, pour peu que le texte gagne en élégance. Le texte original n'est pas particulièrement élégant,mais il n'est pas lourd non plus. La traduction alourdit anormalement le texte, selon moi, et selon mon expérience avec des joueurs jeunes. Je n'en dis pas plus... Pour des MDs expérimentés, ils forment une excellente base, j'en suis d'accord. Je regrette juste que le texte ait changé de nature avec sa traduction.
J'ai conscience que mon intervention initiale a été maladroite. Je vous prie de bien vouloir m'en excuser.
Question aux modérateurs : suis-je autorisé à recopier une telle description pour illustrer mon propos ?
avatar
Je viens de lire la phrase en question... Je comprends que la phrase semble un peu bizarre, et oui, on a l'impression qu'il manque un mot ou deux. Pourtant, lue avec le ton, on peut rendre ça compréhensible.
JE ne sais pas mais je pense que même les débutants sont intelligents: si ils voient une phrase mal formulée, il reformuleront. Non?
avatar
Je viens de lire la phrase en question... Je comprends que la phrase semble un peu bizarre, et oui, on a l'impression qu'il manque un mot ou deux. Pourtant, lue avec le ton, on peut rendre ça compréhensible.
JE ne sais pas mais je pense que même les débutants sont intelligents: si ils voient une phrase mal formulée, il reformuleront. Non? kobbold
Pour reformuler il faut de l'assurance, de l'expérience et de la culture... Je ne doute pas que vous possédiez les trois, ce n'est pas le cas d'un débutant, si intelligent soit-il.
Néanmoins, il me semble qu'il eut mieux valu une traduction plus intelligente, pour que le MD utilise la sienne à autre chose qu'à combler les lacunes du texte qu'il a sous les yeux.
Essayez de la lire, avec le ton que vous voudrez, à quelqu'un... Pas juste pour vous, mais à une vraie personne. Je vous assure que c'est intéressant (je l'ai fait)...
avatar
Pour reformuler il faut de l'assurance, de l'expérience et de la culture... Je ne doute pas que vous possédiez les trois, ce n'est pas le cas d'un débutant, si intelligent soit-il. Tymophil
Euh... Alors, être débutant ne veut pas dire être incapable d'avoir l'idée de reformuler une phrase qui ne nous va pas... Être débutant ne veut pas dire ne pas savoir prendre d'initiative. Je vais prendre mon exemple: quand j'ai débuté il y a un bon moment désormais, il y avait déjà moult scénarios avec des trucs à lire aux joueurs. J'avais 11 ans à l'époque, et déjà, quand ça ne me plaisait pas, je changeais les phrases. Et je ne pense pas être une exception.
Reformuler une phrase ne demande même pas de l'intelligence, et certainement pas de la culture... juste de la jugeotte.
Néanmoins, il me semble qu'il eut mieux valu une traduction plus intelligente, pour que le MD utilise la sienne à autre chose qu'à combler les lacunes du texte qu'il a sous les yeux.
Lacunes au final peu nombreuses, si ce n'est quelques phrases maladroites, ce qui arrive dans TOUTES les traductions en JDR.
Essayez de la lire, avec le ton que vous voudrez, à quelqu'un... Pas juste pour vous, mais à une vraie personne. Je vous assure que c'est intéressant (je l'ai fait)...
Je l'ai fait, personne ne s'est senti perdu. J'ai rajouté à la volée un seul mot. au pire m'a-t-on dit que la phrase était mal écrite. Mais elle a fait son office de description.
avatar
Bien le bonjour,
Je vous avoue que je suis assez d'accord avec Tymophil en ce qui concerne certains problèmes de traduction à côté desquels il aurait été possible de passer.
Cependant, la traduction de ce genre de publication devrait idéalement être réalisée non par un simple traducteur mais par un interprète qui soit également un joueur. C'est particulièrement difficile à trouver, surtout pour une structure légère.
La qualité de la traduction est, selon moi, inférieure à la qualité générale du produit, au demeurant excellente. Elle a toutefois le mérite d'exister. Si la VF ne rend pas toute la profondeur d'immersion de la version originale, la gamme se situe quand même nettement au-dessus de ce qui est disponible dans notre langue.
Entre parfaire les quelques détails afin de disposer d'un produit irréprochable et voir BBE garder le cap en suivant un planning de sorties aussi fourni qu'ambitieux, mon choix est fait. Je peux sans problème vivre en sachant qu'il me faudra réajuster l'un ou l'autre terme...
avatar
Soyons franc.
Les traductions Black book ont plusieurs mérite:
tout d'abord, elles existent. ne nous plaignons pas. tout le monde n'est pas anglophile.
ensuite, elle sont malgré tout (désolé pour les autres) globalement meilleurs que ce que j'ai pu voir ailleurs. C'est à dire chez Descartes et Hexagonal (Arrgh !)
Enfin je dois avouer, mon cher Tymo, que tu pinaille quand même vachement pour pas grand chose. Aucune auberge ne s'appelerait le pigeon plûmé. commercialement parlant, ça sertait franchement débile. C'est comme la boucherie Putre Et Fié, je serais pas client. Et pour le Canard boiteux, pareil, ça a un aspect négatif, donc pas commercial. Le Canard Assis (devant sa boustifaille !) sonne finalement mieux.
Comme le dit Namergon, Traduire, c'est trahir, c'est la première base de la traduction. a fortiori depuis l'anglais, langue très imagé et parfois assez complexe du point de vue des expressions. Et puis quelques noms ne vont jamais empêché de jouer...