[CASUS BELLI]#37 : bouclage imminent & preview 14/04/2021


Casus 37 bientôt en bouclage !

Salut à toutes et à tous !

Chères amies, chers amis, c’est très officiel. Casus 37 va désormais entrer dans la phase critique mais ô combien jubilatoire du bouclage. Page après page, un nouvel opus de votre magazine préféré prend vie. Le PDF sera bientôt disponible ! Dans 3d8+1 jours. Oui, c’est précis. Un peu de chance et ça peut aller vite, donc soyez prêts ! Car nos formidables abonnés, dont les rangs ne cessent de grossir – et c’est tellement cool, merci encore une fois à tous du fond du donjon – vont donc recevoir d’ici peu, en avance sur tout le monde et en exclusivité, le PDF de Casus 37.

C’est donc le moment opportun de faire le point.

L’abonnement couvrant les numéros 37-42 actuellement en cours est encore en vente pour quelques semaines seulement. C’est l’heure de s’abonner et surtout, de vous réabonner. Vérifiez vos abonnements, rejoignez la grande communauté qui soutient activement Casus. On a besoin de vous. Plus vous êtes nombreux, plus on peut faire des choses supers. Et on en a beaucoup des projets incroyables.

Vous recevrez six numéros chez vous, sans payer les frais de port, vous disposerez des PDF en avant-première dès le départ du mook à l’imprimerie donc 1d3 semaines avant tout le monde, avec des news encore bien chaudes et croustillantes et si vous vous réabonnez sans interruption, on vous rajoute un bon d’achat de 20 euros sur les PDF BBE de la boutique. What else ?

Bien, il est désormais l’heure de la traditionnelle preview.

Dans ce numéro 37, la rédaction a décidé de mettre à l’honneur l’angoisse dans des coursives spatiales sombres et hostiles, hantées par un xénomorphe d’origine inconnu. Oui, on va vous fournir de l’Alien de façon très généreuse. La critique de la gamme française de Alien, le jeu de rôle, avec le livre de base en plat de résistance. Mais nous avons vu plus grand. Un Bâtisse & Artifices spécialement écrit en lien avec un scénario également publié dans le magazine. Bref, un grand ensemble qui va vous permettre d’alimenter vos envies de huis clos angoissant. Ne nous dites pas merci, nous ne faisons que notre devoir…

Le pitch en quelques mots ?

Si le monde noir et violent d’Alien n’a rien à envier aux dystopies cyberpunk auxquelles il se réfère, il y existe tout de même de petites poches de confort et de luxe, dont l’objectif est la satisfaction de la minuscule frange richissime de la population. Découverte d’un tel lieu à travers ce Bâtisses & Artifices : bienvenue dans la colonie touristique Custer Pride !

Très franchement, on ne voit pas ce qui pourrait mal se passer…

Voilà pour aujourd’hui ! A très vite pour de nouvelles previews.

Bonne journée à toutes et à tous !

- Toute l’équipe Casus

Aucun commentaire

Soyez le 1er à rédiger un commentaire