Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Personnage non combattant 64

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Sur deux tables distinctes j'ai eu aussi un perso qui souhaitait s'axer sur le soutien et la protection. Les deux ont été très déçus et se sont ré-orientés baston au final (pas bourrin à fond, mais un minimum). Du coup j'en profite pour partager mon expérience.

D'une part le "soutien" est très limité dans D&D5, en tout cas par rapport aux anciennes itérations. On ne peut maintenir qu'un sort à la fois (et la plupart des buffs et debuffs sont à concentration), et le moindre dégât risque de faire dépoper le sort (à bas niveau c'est fréquent). Ce n'est pas (forcément) inintéressant, mais c'est notable. Et à bas niveau, ça va sans dire, on n'a pas beaucoup de slots. plaisantin

Après si tu dis "soutien" dans le sens "aider (l'action) au combat sans pour autant taper" n'importe quelle classe peut le faire.

Dans une campagne avec beaucoup de combats (la plupart de celles du commerces) ta joueuse risque d'assez vite avoir fait le tour de ses possibilités. Ce sera donc à toi MJ de lui offrir des opportunités de faire des trucs (qu'elle choisira de saisir ou pas). Sinon elle risque de se faire un peu suer à côté de ses potes cogneurs. A moins que ce soit complètement son trip, mais mieux vaut s'en assurer en amont. plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Leiso
avatar
Aigriman

Merci pour ton retour. J'inviterai la joueuse à te lire. Puis je te demander comment étaient les deux persos en question?

avatar

Je pense qu'il faut entendre soutien au sens large. Pas uniquement buff/debuff, mais aussi contrôle avec des sorts comme des murs, brouillards, des enchevêtrement, glisse...

Et la l'éventail s'élargie.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Ombreloup
  • et
  • Leiso
avatar
Klan lAcier

Qui sont tous des sorts à concentration.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Leiso
avatar
Klan lAcier

Oui oui bien sûr

avatar
Ombreloup

en larmes

avatar

C'est vrai qu'il manque une classe purement de "soutient ". Un personnage qui pourrait soigner, buffer, bloquer les ennemis, etc.

J'ai un joueur qui joue un magicien un peu comme ça, avec, de mémoire, des sorts d'abjuration. Ca ne veut pas dire qu'il ne fait pas de dégats, mais ses sorts lui permettent de tourner les combats à son avantage (et à ceux de ses coéquipiers du coup).

avatar

Nos personnages sont ce que nous en faisons. Ce n'est pas parce qu'un magicien peut avoir des sorts offensifs, qu'il doit en prendre obligatoirement.

Elle peut aussi faire un magicien eminence grise ou un académicien (entre autre pour l'aptitude Sans effort au niveau 14) spé abjuration. Et choisir volontairement *QUE* des sorts de soutien. Des exemples de sorts pour l'académicien, en vrac, de manière non exhaustive :

  • Tours de magie : Assistance (Div), Lumière (Evo), Porte-bonheur (Abj), etc.
  • Niveau 1 : Alarme (Abj), Armure du mage (Abj), Bouclier (Abj), Détection de la Magie (Div), Sommeil (Ench)
  • Niveau 2 : Détection des pensées (Div), Invisibilité (Illu), Pas brumeux (Inv), Rayon affaiblissant (Necro), Pattes d'araignée (Trans)
  • Niveau 3 : Contresort (Abj), Dissipation de la magie (Abj), Envoi de message (Evo), Forme gazeuse (Trans), Protection contre les énergies (Abj)
  • Etc.

Je me répète, mais ce n'est pas parce que le magicien peut avoir des sorts de combat, qu'elle doit forcément en choisir. Seule limite, pas de soin de base.

Et comme ça, si ça ne lui plaît pas, au niveau suivant, elle commence à prendre des sorts offensifs... et si ça lui plaît, enrichir son éventail d'aide avec des sorts de soutien.

avatar

Je trouve que la classe idéale pour ça, et qui manque justement à H&D et D&D5 c'est celle rappelé par Temvaryen page précédente, issue de Dragons : le Lettré !

C'est un personnage quasi non combattant, façonné pour aider de toutes les manières possibles ! Suffit d'être un tout petit peu orienté "Médecin" pour que ça colle, par exemple en autorisant au niv.3 dans Spécialiste, à rajouter la compétence Médecine à la liste... Et puis en jouant en suite, pendant les parties, plus que d'habitude si nécessaire sur l'utilisation de la compétence Médecine ainsi que sur l'utilité des "outils de médecin" (puisque le perso pourrait choisir d'en avoir la Maitrise)... A toi d'être un poil créatif et ouvert.

Toujours chez le Lettré, dans la Marotte, l'Alchimie propose Guérisseur au niv.3 également...

Bref, classe à étudier mais c'est pour moi celle qui colle le plus.

EDIT : moi si j'avais une telle joueuse, je lui permettrais en prenant le Lettré et la maitrise d'outils d'herboriste, de créer des potions de soin de temps en temps par exemple, des potions pour soigner les poisons, les maladies, les infections, et ainsi de suite... Bref c'est dans ce que tu l'autorises à faire que tu peux l'équilibrer dans le jeu.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
ketzal

Oui mais... au vu de certains choix de game design de Dragons (qui sont respectables, hein, mais qui tendent à le mettre un peu à part niveau compatibilité), je ne me prononcerais personnellement pas sur la compatibilité avec H&D.

Pour le coup, dans le genre soutien avec des sorts mais pas que, le barde se pose là avec ses dés d'inspiration bardique (qu'il récupère après un repos court dès le niveau 5). Et on peut le colorer avec le collège qui va bien (pour du non combattant, diplomate ou satlimbanque/bouffon ou voyante, ça marche bien).

Il peut en plus soigner mieux en repos court (même s'il n'a pas de sorts de soin) et récupérer des sorts de clerc au niveau 10 avec Secrets Magique.

Ca peut sincèrement le faire.

avatar

L'un de mes joueurs joue un jeune félys Druide non violent. Cela signifie qu'il n'utilise que des sorts de soins, d'entrraves et d'invocations d'animaux.

En cas de danger, il invoque des animaux pour se protéger (aigle géant pour s'envoler, Ours pour taper sur les vraiments méchants) et lui ne lance aucun sort offensif ou attaque.

Il porte cependant une armure et un bâton, mais même si une de ses invocations inflige a l'occasion des dégâts, lui n'en inflige jamais. Il se concentre vraiment sur le support.

avatar

Les classes qui me paraissent mieux adaptées sont le clerc (guide spirituel, gardien des traditions, vie/soin, protection, magie, eau, duperie/illusion, art) ou encore barde.

Pour la race, un halfelin est une bonne idée. Quand on ne sait/veut pas se battre, le mieux est de savoir être discret. Ou si elle veut jouer le contre-emploi, un demi ogre (ou un sorcereux même pour optimiser un peu)..; d'accord, ça ferait une grosse fée clochette, mais ça peut être amusant à jouer.

avatar

Bonjour,

Pour moi j'ai un gros coup de coeur pour les Ensorceleurs de la Lignée féerique avec un Halfelin pied-léger (pour les compétences: discretion natuelle, chanceux et les bonus de caractéristiques dextérité et charisme).

Exemple au Niveau 3:

historique: Serviteur => variante : Cuisinier (par ce que c'est fun)
For:8 (-1); Con:12 (+1); Dex:16 (+3); Int:12 (+0);Sag:13 (+1); Cha:16 (+3);
PV: 17
CA: 13 (ou 16 avec Armure du mage)

Tours de magie:
Lumière (l'halfelin n'a pas vision nocture).
Porte-bonheur (Pour augmenter sa propre résistance aux dégâts élémentaires).
Réparation (Magie de réparation de petits objets pouvant etre pratique).
Aura du héros (donne un avantage aux tests de Charisme du PJ).


Sort niv 1:
Armure du mage (augmente la Classe d'armure de 13+Mod Dex, pour le PJ ou une cible).
Sommeil (Sort de controle de masse).
Nappe de brouillard (Sort de controle de zone).
ou
Charme-personne (permet de ralier un enemi/PNJ pendant 1h au groupe sans combattre).

Sort niv 2:
Ombres imaginaires (La cible subit un désavantage à toutes ses actions).
ou
Agrandir/rétrécir (Augmente ou diminue la taille, la vitesse et les dégats de la cible).
Voila pour moi ^___^

avatar

Treantmonk a sorti pour D&D5 un guide de ce qu'il appelle le "God Wizard", un mage orienté buff allié, debuff des adversaires, controle du champ de bataille, bref, un soutien quoi. Ca pourrait coller à un personnage non violent.

https://docs.google.com/document/d/1Led95I-6Mne27KA2EpNQZo61H5cyx03UZPeiHFHebVE/edit

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Leiso
avatar

En gros ce que la joueuse veut interpréter, ce n'est pas un personnage non-violent, mais un personnage qui évite le corps à corps, voire les sorts tout à fait offensifs et les échanges de projectiles. C'est-à-dire une chochotte. Si tu veux vraiment jouer non-violent, D&D et consorts ne sont pas pour toi. Un personnage non-violent n'a aucune raison de s'associer avec des guerriers, des voleurs qui backstabbent et des magiciens qui lancent des sorts offensifs, bref des gens qui tuent d'autres personnes (ou créatures, parfois interlligentes) à longueur d'aventures.

Pour comparer avec notre époque, un pacifiste ne va pas s'engager dans la Légion étrangère, même si on lui garantit qu'il n'est là que pour réparer les moteurs des blindés et distribuer les munitions.

Alors quant à sa demande, en effet, il me semble que les rôles de "soutien" sont assez limités en puissance et que la joueuse aura facilement l'impression que son personnage ne sert pas à grand chose.

Secondairement, ce concept c'est un genre de personnage que les autres joueurs détestent avoir autour de la table. Comment, tu ne prends aucun risque (jamais!) et tu veux ta part des trésors ? En plus, les joueurs expérimentés savent que c'est le genre de personnage qui va rester le dernier debout si tous ses copains tombent... et selon toute vraisemblance foutra le camp en laissant les autres mourir sur place (le joueur disant "désolé, c'est mon perso, y s'bat pas").

Bref, mon conseil : si la joueuse y tient malgré tes explications (genre "ce sera un personnage pas très utile"), n'hésite pas à adapter la répartition de l'expérience en fonction de cette caractristique de ton groupe de joueurs.

Ce message a reçu 5 réponses de
  • Ethariel
  • ,
  • NoObiwan
  • ,
  • Ombreloup
  • ,
  • Lumpawaroo
  • et
  • eskhiss
avatar
Sneak

Pourquoi tout le monde à la table détesterait (cela reste un jeu, si les joueurs sont ok sur la place de chacun tout est possible) ?

Pour la raison de s'associer avec des personnages capables de violence : pour pouvoir explorer des ruines impossible d'accès par la gentillesse pure ? Pour se faire aider à traverser des zones de guerre ? Pour accéder à des trésors dans une bibliothèque au milieu d'une nécropole remplie de morts-vivants ?

Un pacifiste ne va pas s'engager dans la légion (encore que la légion a aussi des rôles de pacification et que les "diplomates" ont besoin de s'appuyer sur la troupe pour accéder à certaines zones), un scientifique curieux et non-violent peut souhaiter engager des gardes du corps pour "visiter" un coin dangereux.

Si le groupe est d'accord à la base, cela peut même être un moteur pour lancer des missions.

avatar
Sneak

Cela pourrait être expliqué dans l'histoire du personnage. Là, ça pourrait être l'enfant d'un des personnages.. "ok, tu viens avec nous, mais tu restes derrière / ne te mets pas dans nos pattes... ". Mais on déborde un peu là.

avatar
Sneak

Elles sont vachement sympa les petits histoires dans le manuel des joueurs de H&D. Tiens, je vais même en citer une qui fait écho à tes propos :

Couvert du sang du troll géant à deux têtes, Gareth le nain se saisit à pleine mains du bouclier de fer qui luit d’une aura bleutée. « Ah ! Le trésor est à nous ! », tonne le guerrier. « Mais je vous préviens », poursuit-il en désignant Milo le halfelin, « la demi- portion n’aura rien ! Qui peut me dire ce qu’il a fait pour nous, si ce n’est dévorer nos réserves à toute heure du jour, ronfler sans jamais assurer de tour de garde, rester à l’arrière face au danger ? »
Le halfelin sourit imperceptiblement et commence à incanter. Le nain porte ostensiblement la main à sa hache. « Je vais vous le dire », articule lentement Milo. « Tout d’abord, je vais lever la malédiction qui vient de vous frapper au moment où vous avez mis les mains sur cet écu maudit. Ensuite, je vais désactiver le piège mortel qui attend que vous quittiez la dalle où vous vous tenez pour se déclencher. Enfin, je vais ouvrir dans ce mur le passage secret qui mène au véritable trésor. Cela vous convient-il, cher ami ? »

Sinon pour répondre à ton parralèle avec la Légion, je te conseille "Tu ne tueras point" de Mel Gibson. Ca dégueule de bondieuserie et de patriotisme américain, mais l'historie est intéressante, et basée sur l'histoire d'un protestant américain qui voulait rentrer dans l'armée sans tenir les armes. On se retrouve un peu dans le même cas ici, avec quelqu'un qui veut aider en soignant, mais sans ôter la vie.

En 3.5 t'avais même des voeux spécifiques à ce genre de personnage dans les chapitres sacrés.

avatar
Abbadhon

Merci

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Abbadhon
avatar
Sneak

Je vois pas pas pq elle serait détestée, si elle reste au centre du groupe pour pas prendre de coup et qu'elle soigne et buff/debuff elle sera quand meme très utile, et elle peut du coup aussi avoir un bon niveau de charisme et être le porte-parole du groupe ^^