Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

[Rôle'n Play]le fil ou vous SPOILEz 745

Forums > Communauté > Rôle'n Play

avatar

Pour le coup ce n'est pas Pat&Chris, c'est moi qui ait utilisé Oblivion pour changer les caracs de la créature.

Remarques, je le ferais aussi dans d'autres circonstances... j'aime transformer les créatures.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar
Julien Dutel

Certainement. Ms je pense que calenloth parlait de la nature des méphites, pas des stats.. enfin, je crois.. mort de rire

avatar

Les stat et leur natures sont liées. plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar
Julien Dutel

Ce que je voulais dire, c'est que des mephites soient du côté du bien ds cette campagne, est l'oeuvre de pat&chris.. donc la nature même des mephites ds h&d, d&d5 reste globalement d'un alignement qui ne penche pas du côté bénéfique.. clin d'oeil

avatar

bon et bien là ça fait un peu mal... avec l'expérience Ilzaach devrait commencer à percevoir les créatures qui sont vraiment trop fortes pour eux. Il faut parfois savoir fuir pour mieux revenir...

avatar

Marc a décidé de changer de perso? parce que la son comportement suicidaire et aucun des copains qui ne lui dit qu'il faut fuir, c'est cette impression là que ça me donne... après y a rien de mal à cela mais sur ces derniers épisodes j'ai cette impression comme quoi marc parait frustré, surtout ici dans la cathédrale ou il aurait pu prendre un rôle de général d'armée en tant que paladin et qu'il ne sait pas quoi faire...

Après j'adore toujours cette série et on tous eu des mauvaises passes lors d'une séance et je sais qu'il faut compter 3-4 épisodes pour faire l'équivalent d'une séance de jeu mais je m'interroge énormément, j'adore notre sangdragon j'aimerais qu'il redevienne le paladin resplendissant qu'il a été ^^

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar

Oui. Je ne comprend effectivement pas cette attitude de la part du paladin normalement meneur. L'esprit d'équipe et de corps des personnages semble fissuré. Cela me laisse une impression étrange.

avatar
Lumpawaroo

Non, Marc a juste joué avec l'énergie du désespoir. Comme on le disait dans la description c'était un épisode super tendu, parce que cette fois ci, ils ont subi de plein fouet une adversité trop forte pour eux. Mais nul doute que bientôt, les personnes trouveront de nouveau de quoi espérer. Parce qu'il existe toujours une lueur dans les ténèbres. plaisantin

avatar

Pour certains personnages (notamment les paladins, mais aussi les samouraïs dans d'autres jeux. Voir certains moines dans D&D) l'honneur et la droiture sont plus importants que la vie. Risquer sa vie pour sa mission me semble parfaitement normal pour ces personnalités, et je ne vois pas comment il aurait pu reculer.

Et puis merde, 114 dégâts à lui tout seul c'est beau. Et que des beaux jets autour en plus. Les dés sentaient que sa cause était juste moqueur

avatar

Bon, j'ai eu du mal avec cet épisode, je le reconnais. Une forme de frustration, mais ça arrive comme en toute chose.

J'ai vraiment eu l'impression que la mort de Regulus devait arriver quoi qu'il arrive et donc que la protection de la cathédrale n'avait que peu d'intérêt sur la finalité de l'histoire. C'est dommage car je l'ai ressenti très vite et j'avais cette impression que les joueurs l'ont ressenti très rapidement.

Après, je ne critique pas la gestion de Julien en tant que MJ mais la campagne oblige littéralement le MJ à amener cette scène quoi qu'il arrive. Je comprends la forme de frustration de Marc.

J'espère que mon message ne sera pas mal interpreté mais c'est simplement pour dire que, dans une campagne, il faut forcément une contre-partie pour motiver les joueurs (ennemi intermédiaire durant l'assaut qui permet de souffler, grosse révélation ou obtention de quelque chose). Là c'est vraiment rude. Difficile pour le MJ de gérer cela et aux joueurs aussi.

avatar

Moi je le sentais plutôt frustré car il s'est rendu compte à un moment donné qu'ils avaient peu utilisé leurs ressources : les balistes ont été inutiles (alors qu'elles auraient dû et pu faire des dégâts sur les araignées), quid des ogres bleus ?, ... Ils n'avaient que peu de prise sur la situation. Et les quelques coups d'éclat ne servaient pas à grand chose (les coups critiques de Leowen, les idées "judicieuses" (ahh il l'aime ce mot le petit halfelin moqueur) de Galefrin de mettre de la graisse ( que l'on pouvait enflammer d'ailleurs !) ou de viser la faux, les sorts d'Ozy et de Darkna,...).

Il a sans doute aussi réalisé trop tard que le siège n'était qu'un leurre pour détourner leur attention de Regulus.

Ils auraient sans doute dû (mais que c'est facile quand on regarde ça de loin !) Se replier au fur et à mesure vers le coeur et faire front tous ensemble. Mais aurait-ce suffit ? Selon moi, non. Narrativement, on sentait la disparition de Regulus inévitable.

Du coup, pour Ilzaach, il ne restait plus qu'une voie à suivre en tant que paladin : aller au charbon.

Ils accumulent un peu les déconvenues, c'est vrai, mais ça n'en sera que plus délectable quand ils reprendront un peu la main.

Vivement la semaine prochaine !

avatar

J'ai vraiment eu l'impression que la mort de Regulus devait arriver quoi qu'il arrive et donc que la protection de la cathédrale n'avait que peu d'intérêt sur la finalité de l'histoire. C'est dommage car je l'ai ressenti très vite et j'avais cette impression que les joueurs l'ont ressenti très rapidement.

Ben pourtant non. Les joueurs auraient pu sauver réghulus, au moins momentanément, et sauver le morceau de la clé. Vraiment. Il y a eu une vraie grosse erreur en fait qui a fait basculer le tout.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar

J'ai vraiment eu l'impression que la mort de Regulus devait arriver quoi qu'il arrive et donc que la protection de la cathédrale n'avait que peu d'intérêt sur la finalité de l'histoire. C'est dommage car je l'ai ressenti très vite et j'avais cette impression que les joueurs l'ont ressenti très rapidement.

Ben pourtant non. Les joueurs auraient pu sauver réghulus, au moins momentanément, et sauver le morceau de la clé. Vraiment. Il y a eu une vraie grosse erreur en fait qui a fait basculer le tout.

Julien Dutel

Mea culpa alors Julien dans ce cas mais ça m'a donné cette impression. Je n'ai pas lu la campagne donc je ne peux que juger par mon ressenti (subjectif donc) de spectateur.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Julien Dutel

Ne pas avoir défendu Régulus lorsque le trou a été fait ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Ombreloup

Voire empêcher le trou de se former en détruisant la vase qui le créait.

avatar
Lazarusrex

En fait je pense que c'est un ressenti inévitable parce que tout passe par le prisme du resultat vu a l'écran. Dur alors de voir les options manquées.

Mais sinon ils géraient bien. Les orcs etaient retardés et ils laminaient les araignées. Restait le général mais il ne s'est exposé que quand il était certain de rentrer. ^^

avatar

Voire empêcher le trou de se former en détruisant la vase qui le créait.

Julien Dutel

D'où les tests de perception de Galefrin (qui loupe le premier et qui ne réagit pas vraiment au deuxième ) ?

avatar

Bonjour,

C'est bien la première fois que je ressens vraiment le manque d'expérience des joueurs.

Oui bon il y a eu la porte mais on a tous eu une partie où on bloquait sur un truc ridicule. Certaines décisions ou choix étranges mais rien de bien méchants.

Là c'est plus le fait de bloquer sur l'entrée de la cathédrale sans avoir une reconnaissance en temps réel de toute la cathédrale comme les méphilims (désolé si j'écorche le nom) ou un perso posté en hauteur pour observer les mouvements de l'ennemi. Là le suci c'est qu'un attaque par derrièr eleur était invisible et ne pas rechercher les caisses du début (marc a eu le bon réflexe de demander mais n'a pas trop insisté après, vraiment dommage).

C'est un des épisodes les pus frustrants, j'étais dans mon canapé à crier, "mais allez voir autour de la cathédrale! L'huile ça s'enflamme! Montez sur le toit!"

Par contre à l'inverse de tout le monde, je comprends la réaction de Marc avec son paladin mais beaucoup moins le reste du groupe qui s'enfuit sans venir le chercher (ça, ça m'échappe totalement).
Après je comprends leur réaction, on les sent proche de leur perso et veulent les préserver. Et voir qu'ils vivent leurs aventures ça fait du bien content
Bravo pour ce programme!

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Itodean

Pourtant... la fuite telle qu'elle a été mise en oeuvre a été logique dans son déroulement... on oublie souvent, quand on joue, qu'il existe des réactions logiques et normales. Personnellement ce que j'aime, c'est aussi quand les héros regagnent leur part d'humain, qu'on sort du calcul du joueur... Après, quelqu'un aurait pu appeler Ilzaach, on est d'accord. Mais c'était la débandade.

avatar

Voire empêcher le trou de se former en détruisant la vase qui le créait.

Julien Dutel

D'où les tests de perception de Galefrin (qui loupe le premier et qui ne réagit pas vraiment au deuxième ) ?

Leandrech

Le premier test de perception lui aurait permis de percevoir le début de la formation du trou. Le second effectivement lui a permis de le prendre en cours de route et il aurait pu agir ou interpeler ses compagnons. Le toit aurait alors été sauf, et le Nepharum n'aurait pas pu entrer, les défenses de la cathédrale n'étant pas brisées.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Leandrech