Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tous moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérer vos cookies ici.


Petits changements sur la politique de traduction / le glossaire? 52

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

J'ai noté quelques changements dans la politique de traduction / le glossaire entre l'"Almanach aventurien" ou le "Legs de Niobara" et les nouveaux "Désastre sur Arivor" et gazette N° 3...

Par exemple :

  • Méthumis redevient Methumis
  • Haltecharroi redevient Wagenhalt dans la gazette
  • Havéna redevient Havena
  • Praïos redevient Praios
  • Hésinde redevient Hesinde
  • Saltes redevient Vinsalt

il y en a peut-être plus, je n'ai pas tout épluché... Et ça ne semble pas être des erreurs.

Serait-il possible d'avoir une liste ou les nouvelles règles appliquées?

La reprise des bouquins précédents s'annonce sympa content Bon courage !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • romgam
avatar

Je suis tombé sur ça !!!

Note concernant le glossaire du jeu
Par souci de clarté, il a été décidé de revoir certaines pratiques
typographiques (majuscules, etc.) et de francisation
des noms propres. Aussi, vous trouverez dans cette aventure
des noms dont l’écriture a été modifiée. La modification est
généralement transparente, à l’exception de deux noms :
Saltes (re)devient Vinsalt, et Raïa (re)devient Rahja.
De plus, comme vous le verrez dans les pages qui suivent,
le choix du terme « assaut » comme unité de temps ne
s’avère pas des plus judicieux, et il a été décidé de se baser
sur la version originale pour utiliser le classique « tour de
jeu », ou « TJ » en abrégé.

Donc cela veut dire que mes livres ne sont plus bon : Almanach / livre des règles ? troublé

La carte A1 que j'ai est mauvaise !!! troublé

Dommage Raïa aurait pu rester.

avatar
Dyvim

Ya aussi :

Inguérimm redevient Ingerimm

avatar

Ya aussi :

Inguérimm redevient Ingerimm

romgam

Je ne suis pas un expert en allemand, mais j'imagine que la prononciation est sensiblement la même right ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Docdemers

Tout à fait la même.

avatar

J’aimerai connaitre LE pourquoi de ce changement.

Parce que pour l'harmonisation de la gamme, ce n'est pas terrible !

avatar

Dans les changement mineurs on a : les bonus de +1 et malus de -1 deviennent bonus de 1 et malus de 1. Mais bon ce n'est pas encore bien acté car il y a parfois rechute plaisantin

Par contre un autre changement (moins mineur pour moi mais c'est purement perso hein cela ne change rien en réalité) c'est l'emploi beaucoup beaucoup plus régulier du "on".

Après pour les noms bon quand cela ne tient qu'à un accent par ci ou par là...

avatar

Dans mon cas, à ma table Praïos et Raïa vont demeurés Praïos et Raïa. C'est comme ça depuis environ 1983 et ça ne va pas changer. Peut-être que Raïa va devenir Rahja dans les terres des tulamides histoire de donner un feeling de dépaysement à mes joueurs, mais sinon aucun changement. cool

Hésinde va aussi demeurée Hésinde car je ne voudrais pas me retrouver avec des prononciations à la "Heu-sinde" ou à la "Haie-sinde". pas d'accord

Inguérimm ou Ingerimm ne perturbe pas une seconde même si j'avoue que si je n'avais pas lu "Inguérimm" en premier, j'aurais peut-être prononcé son nom genre "Ine-je-rimm"... gêné

Ceci dit, ça aurait été bien si les suppléments suivants le livre des règles et l'almanach soient conséquents avec ce que ces deux livres ont instaurés comme bases pour la suite de la gamme. Et ce même si ce faisant, nous avons une version française un peu moins fidèle à la version originale. Car là on va avoir des livres, des cartes, des gazettes qui vont se contredirent..

"Ahhh non non, je sais sur la carte c'est écrit Raïa, mais en fait c'est Rahja ! Et oui en effet, c'est la même chose pour Praïos, qui s'écrit en fait Praios ! Hein quoi ? J'ai fait une erreur en écrivant Hesinde ? Non non, c'est bel et bien "Hesinde. Hé non, il n'y a plus d'accent aigu maintenant. Ah ah ah, non fait attention, on ne prononce pas "Heu-sinde" mais bien "Hésinde" ! Pourquoi est-ce que l'on écrit maintenant "Hesinde" si ça se prononce "Hésinde ? Et bien heu vois-tu c'est que heu... enfin c'est parce-que heu... " troublé

Édit : Désolé si ça choque les plus puristes... clin d'oeil

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sammy
avatar

C'est marrant pour Hésinde car en échangeant à l'oral avec d'autres joueurs, j'ai remarqué que le nom était prononcé de plusieurs manières (alors même que chacun avait la même orthographe du mot "Hésinde") :

Hézainde
Héssinede
Hézinede
Hézinedé
etc.

Je comprends et respecte le choix de la nouvelle équipe pour l'orthographe. Choisir une autre orthographe génère nécessairement des risques de coquilles. De plus, on a moins de risques d'être en difficultés face à un éventuellement jeu de mot ou l'utilisation d'un certains nombre de lettre pour une énigme ou autres. Je pense par exemple au jour férié dans la religion liée à Raschtull dont le nombre de lettres en vo correspond au nombre de jours fériés dont les fidèles peuvent bénéficier. Ces fidèles auraient pu râler si on avait modifier l'orthographe de telle manière à avoir moins de lettres joyeux

Scriptarium, qui n'est plus aux commandes désormais, a eu la volonté de parfois privilégier la prononciation à l'orthographe : Inguérimm plutôt que Ingerimm et effectivement, revenir à l'orthographe allemande donne le risque qu'un francophone le prononce "mal" mais (!) il y a une règle très importante à rappeler : quelque soit l'orthograhe, chaque table fait bien comme elle veut content Si vous avez envie de prononcer "Ainjeurimme", ça vous regarde.

C'est comme Conan le Barbare. Certains prononcent Conant, d'autres Conane, ce n'est pas bien grave.

Je m'interroge plus sur "tour de jeu" à la place de "assaut" car si je ne m'abuse, c'est "kampfrund" donc qui devrait plutôt se traduit par "tour de combat" et que historiquement le "tour de jeu" était aussi utilisé à L'¼il noir mais désignait environ 5 minutes "in-game" ou un combat. Bon, ça n'interpelle peut-être moi qui joue depuis 30 ans, donc ce n'est peut-être pas bien grave.

avatar

Pour ma part, je vais faire passer cela auprès de mes joueurs comme une non fixation de la langue, comme le fut le français, on écrit donc différemment (et puis, à la base, je prononce un peu tout comme en latin donc ça ne change pas grand chose au niveau accents). Dommage si le Scriptarium n'est plus aux commandes (sans juger de la qualité de la relève) car ils donnaient une cohérence d'ensemble et, de manière générale, j'aime bien leurs travaux.

Bon, allez, j'ai toujours pas préco... j'ai encore le temps, on va attendre la paie du mois content

avatar

Scriptarium, qui n'est plus aux commandes désormais, a eu la volonté de parfois privilégier la prononciation à l'orthographe : Inguérimm plutôt que Ingerimm et effectivement, revenir à l'orthographe allemande donne le risque qu'un francophone le prononce "mal" mais (!) il y a une règle très importante à rappeler : quelque soit l'orthograhe, chaque table fait bien comme elle veut

Calenloth

Triste nouvelle, en effet, pour une fois qu'il y avait une équipe de traducteur qui tenait la route. surpris

avatar

Scriptarium, qui n'est plus aux commandes désormais, a eu la volonté de parfois privilégier la prononciation à l'orthographe : Inguérimm plutôt que Ingerimm et effectivement, revenir à l'orthographe allemande donne le risque qu'un francophone le prononce "mal" mais (!) il y a une règle très importante à rappeler : quelque soit l'orthograhe, chaque table fait bien comme elle veut

Calenloth

Triste nouvelle, en effet, pour une fois qu'il y avait une équipe de traducteur qui tenait la route. surpris

Grand_Ancien

Oui et non. Oui pour la qualité, non pour le rythme de traduction. Qu'est-ce qu'on a envie actuellement ? Un truc lécher à 99% tous les ans et faire saliver les potentiels joueurs en donnant la liste de toutes les publis en allemand ? Ou un truc pro avec un rythme 3 fois plus élevé et une base de publis enfin solide en fr qui donnera confiance quant à la bonne idée d'investir dans le jeu qui aura un suivi de gamme régulier ?

Et j'espère que vous n'en avez pas fini avec les membres ON de Scriptarium ^^

avatar

Triste nouvelle, en effet, pour une fois qu'il y avait une équipe de traducteur qui tenait la route. surpris

Grand_Ancien

Bonjour à tous,

Je reviendrai dès que possible vous éclairer quelque peu sur les raisons de ces changements, mais une première réaction à chaud sur ta remarque, Grand Ancien, et sur ce que j'ai lu concernant la "cohérence" de la traduction. La qualité de traduction est très discutable, en fait, avec pas mal d'erreurs de traduction qui ont entraîné des temps de relecture monstrueux antérieurement (cf. le retard de l'Almanach) et le fait que je repère encore aujourd'hui des problèmes plus ou moins importants dans le livre des règles, que je ne m'étais pas aventuré à ouvrir jusque là.

Pour ce qui est de la cohérence, j'y reviendrai, mais c'est justement pour des questions de cohérence, notamment culturelle et linguistique au sein de l'univers, que j'ai fait un certain nombre de choix, en sachant que de toute façon, je ne pouvais pas tout revoir. Et je me suis résolu à conserver des choses que je ne m'explique pas mais qui sont tellement ancrées et distantes de la VO qu'il vaut mieux les conserver que de les réviser, genre Thylos au lieu d'Efferd.

Mais ce qui est sûr, c'est que la v1 n'est pour moi pas une référence ultime, car bourrée de traductions étranges, et je préfère de loin travailler avec le comité de rédaction de la VO pour assurer le jeu le plus cohérent plus possible tant au niveau univers que des règles, plutôt que de travailler sur la base d'hypothèses non vérifiées comme ça a été pratiqué jusque là. Certes, ça crée quelques écarts avec les ouvrages déjà publiés. Mais d'une part, il n'y en a pas tant que ça, d'autre part, les écarts sont pour la plupart négligeable et parfaitement compréhensibles ; et enfin, au sein des livres déjà publiés, il y a déjà des écarts pour un même termes, parfois au sein d'un même bouquins ! A ce stade de la gamme, il était encore temps de revoir certaines choses. Mais j'y reviens dès que possible pour ceux que ça intéresse. content

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Dany40
  • et
  • Docdemers
avatar
Marc S

Ça c'est un teasing qui rend impatient content

avatar
Marc S

Est-ce que ça peut vouloir dire que lors de la prochaine réimpression du livre de base et de l'Almanach nous aurons droit à de possible "secondes éditions" ou disont plutôt des versions "5.5" de ces deux livres ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Marc S
avatar
Docdemers

Bon, allez, tant que j'y suis... plaisantin

Dans l'absolu, avec les collègues de Scriptarium, nous avions déjà envisagé d'intégrer les erratas du Livre des règles en cas de réimpression. Là, raison de plus. Donc oui, si ces ouvrages sont réimprimés à un moment donné, ils seront mis à jour. Mais je ne souhaite pas que les fans de la première heure soient lésés ou doivent racheter nécessairement les bouquins qu'ils ont déjà. J'essaie donc de rendre lisible les modifications, et de signaler ce qui serait le moins évident. Après, comme je l'ai lu, chacun fait comme il souhaite, et conserver les termes existants jusqu'ici s'il le souhaite.

Comme je le disais tout à l'heure, ma motivation première, c'est la cohérence de l'univers. Et puis il y a bien sûr le fait que je suis particulièrement attaché à la qualité de la traduction et à la fidélité au jeu original.

Je ne suis pas en train de dire que les collègues de Scriptarium ont fait du mauvais boulot et de cracher dans la soupe. Simplement, la traduction est un travail plus compliqué qu'il n'y paraît, surtout aujourd'hui où l'on peut se dire qu'avec DeepL et consort, c'est super facile. Et la traduction de jeu et d'univers de fantasy, c'est encore un poil plus compliqué. Il y a des choix à faire notamment sur les noms. Sur ce point, j'ai souvent été déçu par les traductions ; mais quand on se retrouve dans la position du traducteur, la question n'est pas forcément simple à traiter : doit on traduire ? franciser ? conserver à l'identique ?

Dans le cas de l'Oeil noir, il y a eu plusieurs traducteurs avec des niveaux assez variables, mais tout de même assez éloignés de ce qu'on attend d'un traducteur pour la publication d'ouvrages professionnels. Ils ont bossé avec leur coeur et leur passion, et surtout leur connaissance d'un jeu que certains pratiquent depuis plusieurs décennies. Cette connaissance a pu compenser certaines choses, mais très honnêtement, quand j'ai rejoins l'équipe, je me suis tiré les cheveux en découvrant à quel point l'allemand n'était pas maîtrisé et entraînait des contre-sens, que les relecteurs en place ne voyaient pas, puisqu'ils ne maîtrisaient pas l'allemand. Lors du travail sur Magie, les traducteurs m'ont interrogé sur certains points de règles du Livre des règles en lien avec leur boulot, ne comprenant pas, ou plus exactement me disant qu'on avait un problème... C'est ainsi que petit à petit on a mis le doigt sur des erreurs de traduction qui subsistent.

On s'est aussi interrogé sur des termes : doit on revenir sur des termes déjà établis mais qui ne conviennent pas, et surtout qui nous embêtent bien (je pense notamment à tout ce qui relève du bannissement et de la conjuration. Quand on sait que le Livre des règles a posé "conjuration" comme synonyme d'invocation, on est bien embêté quand on veut l'employer au sens du bannissement...). Pour le coup, on a décidé de ne pas non plus tout bousculer, et on a fait avec, trouvant autre chose. Dans d'autres cas, on n'a pas eu d'autre choix que de revenir sur des termes du glossaire, parfois déjà bien connus. Et ça m'a conduit à poursuivre un questionnement que j'avais déjà du temps où je travaillais avec les collègues de Scriptarium. Parfois, j'ai été suivi dans mes arguments, mais pas toujours. Donc forcément, ce qui avait été écarté un moment m'est revenu. Et d'autres se sont ajouté.

Par exemple : était-ce une bonne idée de traduire "Geweihter" par "prêtre" ? Pour la VA, ce n'est pas "priest" qui a été retenu mais un équivalent de "Geweihter" ("Holy one" ?). En français, a priori, "prêtre", ça fonctionne. Sauf que lorsque vous jetez un oeil au supplément sur les pouvoirs divins, vous tombez assez rapidement sur un chapitre qui parle des rangs hiérarchiques au sein des Eglises... et vous réalisez que "Priest", soit "prêtre" existe et correspond à un certain "grade" de "Geweihter". Donc avec "prêtre", on est bien embêté... Bref, le travail de traduction, c'est aussi de la prospective et essayer d'envisager un tout : chaque nouveau terme a été pesé, en regardant l'impact sur d'autres éléments du jeu, en regardant s'il y en a d'autres de semblables.

J'ai encore pu voir récemment en retravaillant le glossaire que ça n'a pas toujours été le cas jusqu'ici, et que pour maintenir la cohérence, j'étais obligé de revenir sur des termes. Par exemple, Walberge, Walsach, Walsachgebirge, Überwals, Walbirg, Walserwacht sont des noms de lieux, rivières et montagnes d'une même région de Sourcelande, avec une même racine (Wal) qui a parfois été traduite par "baleine" sur la base d'une hypothèse qui était que les dénominations ont été attribuées par un Thorwalque. Hypothèse non vérifiée à l'époque auprès de la rédaction de l'ON, qui m'a récemment assurée que dans ce cas, "Wal" ne signifie absolument pas "baleine". En tout état de cause, on se retrouve avec "Walsachgebirge" = "monts de la Baleine" (alors que ça signifie "massif de Walsach" ou "massif de la Walsach") et la rivière "Walsach" devient "Walsak" : le lien entre les deux (la Walsach passe dans le massif auquel elle donne son nom !) n'est donc pas maintenu. Et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. En faisant ce travail à partir de la VO, on se rend combien la VF n'est pas cohérente au niveau des termes, et combien le choix de franciser ou traduire fait par Scriptarium est compliqué à tenir. Qu'est-ce qu'on traduit , qu'est-ce qu'on francise ? Invariablement, on se retrouve avec des complications.

Alors je ne dis pas qu'il ne faut pas traduire, mais il faut le faire pour de bonnes raisons. Une bonne partie des noms germanophones du jeu ont du sens. C'est à dire que l'Aventurie comprend de nombreuses cultures, qui se rapportent souvent à notre bonne vieille terre. On retrouve les cultures italienne, hispanique, arabe, romaine... A chaque fois, les noms sont bien entendu maintenus en l'état. En revanche, pour l'Empire et de sa culture dominante, originaire du Pays de l'Or, un choix a été fait, celui de considérer que cette culture était celle du pays "des joueurs". L'hypothèse de travail est que les noms sont germaniques parce que les auteurs sont allemands. Si le jeu avait été français, les noms seraient français. Certes, c'est fort possible... encore que... Warhammer est un jeu anglais, et pourtant, la culture centrale du jeu est de type germanique. Et les noms aussi... Et si l'on creuse un peu, on se rend compte que l'Empire central est très fortement inspiré de la culture germanique : ses pratiques culturelles, sa littérature, sa cuisine, ses légendes... J'ai discuté de tout ça avec la rédaction de l'ON, qui m'a effectivement confirmé tout celà : dans l'absolu, l'Empire est bien basé sur la culture germanique. Donc la logique voudrait qu'on garde les noms en l'état.

Mais au-dela, ce qui me pose problème, c'est la cohérence, dont on parlait tout à l'heure. Aujourd'hui, il n'y a pas de cohérence sur les noms : certains ont été traduits, certains francisés, d'autres conservés en l'état car intraduisibles et difficilement transposables. Ce qui nous donne un melting pot de noms parfois 100% francophones, parfois mélange de francophone (pour le nom de famille) et de germanique (pour le prénom), parfois 100% germanique (par exemple l'emblématique Emmeran Stoerbrandt). De mon point de vue, soit on fait le choix qu'a fait Scriptarium et on l'assume jusqu'au bout pour que l'univers soit cohérent, c'est à dire qu'on s'amuse à vraiment tout traduire et/ou franciser, ce qui n'a pas été fait. Soit on conserver les noms pour représenter la culture germanique, quitte à indiquer la signification du nom lorsque c'est utile/pertinent. Ma vision, c'est plutôt cette dernière.

Une autre discussion que j'ai eu maintes fois, c'est celle des noms qui ont été orthographiés différemment pour des raisons de prononciation. C'est un faux problème, et Samuel l'a bien dit : avec une même orthographe, quelle qu'elle soit, plusieurs personnes vont prononcer différemment. Il a utilisé mon exemple favori (Conan), mais on peut en trouver des tonnes. D'où ma réponse systématique à ce point : chacun prononce comme il veut. Et pour ceux qui veulent un guide, je veux bien le donner, comme je l'ai fait pour Trudvang Chronicles. Mais je ne comrends pas qu'on s'évertue à changer l'orthographe des mots germaniques "pour bien les prononcer" et qu'on ne le fasse pas pour les noms d'inspiration latine, italienne ou arabe. Etant latiniste, je bondis toujours quand j'entends les gens prononcer des mots latins. Je ne sais pas si j'ai la même prononciation qu'un romain de l'époque de Julius Caesar, alias Jules César pour la version francisée, mais en tout cas je pratique celle qui est aujourd'hui considérée comme celle du latin. Donc un "u", c'est un "ou", et un "c", c'est un "k". C'est ainsi qu'il faut prononcer le bosparanien dans l'ON. Pourtant, personne ne s'est amusé à changer l'orthographe pour que nous autres, ignares de français, puissons prononcer correctement. Parce que finalement, on s'en fout, chacun prononce bien comme ça lui fait plaisir ! Et il y a plein d'autres exemples comme ça dans l'ON : on écrit "Utulu" comme en VO, et pourtant, en VO on prononce "Outoulou". Est-ce un problème ? Bon, vous voyez bien où je veux en venir.

Le pire, c'est qu'au motif de "bien prononcer", on a changé des orthographe pour finalement prononcer différemment : "Rahja", comme on l'entend dans certaines vidéos sur YouTube ou dans une chanson du CD "Wege der Vereinigung" est souvent prononcé comme la conjugaison du verbe "rager" à la 3e personne du singulier du passé simple, soit "ragea". J'ai aussi entendu le fameux "Raïa", comme quoi les deux sont possibles même en Allemagne. N'empêche que celui que j'ai entendu le plus couramment va plutôt dans le sens d'un nom d'origine indienne (d'Inde), genre "maharadja". Et donc on pourrait dire qu'on a créé "Raïa" à tort de ce point de vue là.

On pourrait discuter encore longtemps de tout ça, mais bon, j'ai un peu autre chose à faire et notamment travailler sur les prochaines sorties pour l'ON. Donc oui, j'ai décidé de revenir sur certains noms, notamment orthographe. Dans la plupart des cas, ce sont des modifications mineures (accent) ou facilement compréhensible sans explication. C'est juste un changement de convention, comme on en a souvent dans la vie de tous les jours (je pense à certains noms de ville de par le monde, notamment en Asie, qu'on a connu sous une certaine orthographe et qui ont changé depuis...). Même l'orthographe de notre langue évolue. Donc pourquoi les termes d'un jeu et d'un univers devraient-ils être figés. Si on peut accompagner le changement, je pense qu'il ne faut pas s'en priver. Après, je ne vais pas m'amuser à revenir sur tout non plus. Comme je disais plus haut, je garde Thylos, bien que ça ne m'enchante pas. Dans l'absolu, le nom me convient bien. Mais le changement d'Efferd à Thylos ne fait pas sens pour moi. Ceci dit, le terme est tellement spécifique, que pour le coup, je pense que revenir à Efferd perdrait clairement les joueurs.

Reste un terme technique comme "Assaut" qui devient "tour de jeu". Comme vous le verrez dans Désastre sur Arivor, l'utilisation d'assaut comme terme de mesure du temps est souvent très incongru. Il ne s'agit pas de situations de combat, et "assaut" ne fait pas sens. Je m'étais déjà fait la réflexion précédemment, mais là, c'est énorme. Alors certes, en allemand, c'est "Kampfrunde", donc "tour de combat". J'en ai également discuté avec la rédaction DSA, et il se trouve qu'ils ont fait le choix de ne pas utiliser "Spielrunde" (tour de jeu), précédemment utilisé dans le jeu mais pour une durée plus longue, pour une raison évidente : Spielrunde est aussi le terme qui désigne la table de jeu (ou groupe de joueur), et c'est d'ailleurs ainsi qu'il a été traduit dans le livre des règles. Spielrunde n'était donc pas utilisable et ils ont retenu Kampfrunde. J'ai hésité à utiliser "tour de combat" plutôt qu'assaut, mais ait conclu que ça n'avait pas de sens de changer, dans ce cas. Il m'a semblé évident qu'il vallait mieux revenir à un terme que tout pratiquant de jeu de rôle, voire de certains jeu de plateau comprend facilement : "tour de jeu". Mon choix est celui de l'accessibilité, et tant pis si ça désolé les pratiquants du jeu depuis 30 ans. Si vous pratiquez d'autres JdR, ça ne devrait pas vous choquer plus que ça, en fait.

Voilà, j'espère que ces petites explications vous permettent de mieux comprendre ma démarche. J'ai bien conscience qu'elle peut bousculer un peu, comme tout changement. Mais honnêtement, pour moi, il faut en passer par là.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edwin
avatar

Merci pour ce retour complet ....

J'avoue que "pretre" m'avait immédiatement embêté car j'adorais le terme "Bienheureux" en traduction littérale.

Pour ceux ayant déjà le triptyque de base peut on imaginer un document PDF énonçant les rectifications ?

avatar

"Traduire, c'est trahir" clin d'oeil

Bon courage à tous les traducteurs et je suis bien content d'avoir ces ouvrages traduits en français.

avatar

Merci Marc, pour cette histoire de traduction. Je comprends maintenant la signification de "holy one" en VA pour certains pnj. Je l'aurais traduit par "élu". Serait-ce faux ?

avatar

Merci Marc, pour cette histoire de traduction. Je comprends maintenant la signification de "holy one" en VA pour certains pnj. Je l'aurais traduit par "élu". Serait-ce faux ?

Hyeronius

En fait, le terme n'est pas forcément évident à traduire. Ou plus exactement, il n'est pas évident de trouver un terme qui rende bien par rapport à la fonction. "Geweihter" est un substantif créé sur la base du verbe "weihen", c'est à dire "consacrer", qui renvoie à l'ordination du prêtre. En fait, les "Geweihter" ont un rôle bien précis au sein des églises, ce sont qui ont la capacité à faire appel aux pouvoirs divins. Tous les membres des Eglises n'en ont pas forcément. Bref...

Pour en revenir au nom, "élu", pourquoi pas. Je n'irais pas là-dessus, car ça renvoie soit vers quelque chose de vraiment fort et d'unique, soit vers un processus de désignation qui ne correspond pas forcément en terme d'ambiance. Mais pourquoi pas. "Bienheureux", proposé par Daniel, pour le coup, ça ne correspond pas. A un moment, je songeais au terme éclésiastique "ordonné", référence à l'ordination, mais il s'agit là d'une démarche des humains, qui reconnaissent une certaine fonction à l'un des leurs. Ici, ce que je perçois du "Geweihter", c'est une reconnaissance divine : la personne a reçu une sorte de bénédiction d'un dieu à pouvoir utiliser son pouvoir. Du coup, on revient à l'aspect "consacré" ; l'origine latine signifie "rendre sacré par la dédication à dieu", et effectivement, ce type de personnage revêt bien un aspect sacré par leur investissement auprès de leur divinité. Actuellement, je n'ai rien changé pour ce terme, comme vous l'aurez peut-être remarqué, parce que je ne veux pas faire un choix précipité. Mais je m'interroge beaucoup et je pense effectivement remplacer "prêtre" à un moment donné, au plus tard dans le bouquin consacré aux Pouvoirs divins.