Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

[Rêve de Dragon] 68

Forums > Jeux de rôle

avatar
Tybalt

Merci !

avatar

Découvrez le Livret du Voyageur : c'est une feuille de perso Rêve de Dragon en 5 volets, une feuille d'archétype, 4 fiches de rappel (santé, heures draconiques, haut-rêve, combat) et la carte des TMR dans un PDF gratuit ! 🙂

avatar

Franchement il est top ce livret et démystifie Rêve de Dragon par son côté très pratique pour jouer ! oui

avatar

Merci beaucoup !

avatar

Livret téléchargé. Merci de l'avoir signalé.

Et hop ! Je me remets à Rêve de Dragon avec les vraies règles de Rêve de Dragon - en plus de quelques parties de GURPS Rêve de Dragon. Y a pas de raison !

avatar

Rêve de Dragon avec un autre système de règles, quelle hérésie (oui, j'me lâche, c'est trolldi !)

Pour y avoir goûté une fois, je dirai : plus jamais ça !

avatar

gurps reve de dragon ???? va bruler en enfer content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Gollum
avatar
Gilles5067

mort de rire

C'est l'inverse de ce que vous pensez, les gars !

On cherchait des scénarios vraiment intéressants pour tester GURPS. Alors on a opté pour Rêve de Dragon... parce que c'est difficile de faire mieux !

Du coup, même si je possédais la deuxième édition et Onyros, j'ai craqué sur la toute dernière. J'ai acheté tout ce qui était encore en stock sur le Scriptarium (oui, même les cartes et les livres-jeux), et en plus, ça m'a donné envie de me remettre à Rêve de Dragon avec les vraies règles de Rêve de Dragon dès que j'aurai relu tout ça.

Comment imaginer plus bel hommage ? content

avatar

T'façon je savais que tu craquerais ! 😁

avatar

Rêve de Dragon avec un autre système de règles, quelle hérésie (oui, j'me lâche, c'est trolldi !)

Eh bien, je suis un hérétique convaincu.

J'ai acheté Rêve de dragon très peu de temps après avoir découvert le jeu de rôle. J'étais ado, collégien, je crois. J'étais tombé amoureux de l'univers dès que j'en avais entendu parler. J'ai dévoré le bouquin, adoré toute la partie sur l'univers, le bestiaire, les sorts, etc. ... mais le système m'a complètement découragé.

Je m'y suis remis il y a quelques années quand j'ai bricolé une conversion pour Ryuutama. J'ai voulu faire les choses bien, j'ai donc dû relire en détail et tenter d'assimiler le système. Cela m'a confirmé deux choses :

1) que c'est une horlogerie superbe, dont je comprends entièrement qu'elle convienne à son auteur et aux amateurs de ce type de système aux allures de machinerie de Big Ben, avec des engrenages, des ressorts, des quartz qui pivotent et de petits marteaux qui se balancent en rythme dans tous les coins, sans oublier la charpente assemblée sans vis avec des chevilles en bois, et puis, du côté extérieur, les façades gothiques avec des gargouilles et de petits ressauts en pierre sculptée.

2) qu'à ma grande tristesse, c'était toujours beaucoup, beaucoup, beaucoup trop simulationniste pour moi.

Alors, franchement, je préfère mille fois passer pour un hérétique auprès des fans pur jus, et profiter de ce jeu, plutôt que de le laisser prendre la poussière dans ma rôlisthèque pendant encore vingt ans.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Kroc
  • et
  • PinpinTouk
avatar

Tybalt va prendre la place en enfer de Gollum 😀

avatar
Tybalt

Bonjour Tybalt,

J'avais évoqué ton travail sur RdD@Ryuutama sur le scriptaforum. Même si je ne suis pas client, je trouve ces travaux pour évoluer dans l'univers de RdD (le tien, celui de Gollum et celui de John Grümph) très intéressants.

J'ai lu le tien et je ne l'ai pas trouvés tellement plus simples que ce qui est possible en conservant les règles initiales. En fait, ce qui est un peu pénible à RdD, c'est la création du personnage (qui peut être grandement simplifiée avec ça), la lecture de la résolution des tests (qui devient très facile avec ça) ou de choisir d'appliquer toutes les règles du livre, ce qui n'est pas obligatoire, car même Denis Gerfaud ne le faisait que rarement (c'est expliqué merveilleusement bien ici).

En ce qui me concerne, en tant que Gardien de Rêves je ne fais jouer pratiquement que les règles indispensables (avec une feuille de perso allégée) car j'aime favoriser l'ambiance plutôt que l'aspect technique du jeu. Au besoin, j'improvise, je brode, j'adapte... Et ça marche très bien, même avec de très jeunes joueurs qui ne jouent que quelques parties par an.

Par contre, j'ai trouvé une vraie simplification dans le travail du Grümph et il permet d'utiliser les scénarios RdD sans modifications. Du coup, je pense que je vais essayer quelques trucs à ma table après quelques ajustements (au moins les jetons TMR).

Pour finir, pour ceux qui veulent utiliser toutes les règles, la technologie moderne peut apporter aujourd'hui une assistance énorme qui décharge presque entièrement le GdR, que ça soit avec le module pour FoundryVTT ou celui pour Roll20.

Ce qu'il faut retenir de tout ça ? C'est qu'il y a plein de bonnes façons de jouer à RdD, l'important c'est que chacun trouve (ou invente) la sienne. 👍

avatar

Pour ceux qui souhaitent jouer ou faire découvrir Rêve de Dragon en négligeant certaines des règles facultatives (fatigue, encombrement, sustentation et astrologie), j'ai fait une feuille de personnage simplifiée que vous pouvez télécharger sur cette page (c'est complètement gratuit, vous devez juste être inscrit et connecté pour pouvoir télécharger).

avatar
Tybalt

Je découvre le jeu avec la nouvelle édition et j'ai le même constat à la lecture, un univers très interessant mais un système dépassé..

Je trouve dommage de ne pas avoir modernisé même légèrement le système, l'aspect simulationiste old school est trop poussé, à un point que ça en devient presque ridicule. Des règles de noyades, chutes, surement pratiquement inutilisées comme on en faisait dans tous les jeux à une époque.

Je comprend le souhait de garder l'esprit originel du jeu mais c'est vraiment trop... Certains point de règles sont pertinents comme les calculs sur la qualité d'un plat ou d'une oeuvre, mais voir un paragraphe complet pour un exemple de jet de dés lambda ça fait quand même un drole d'effet.

Le ton et les illustrations suggestives par moments donne aussi l'impression d'un jeu d'un autre âge. Le coup de grace était pour moi de voir un système de déclaration d'intentions à l'initiative, une horreur absolue.

Je reste malgré tout confiant dans ma capacité à apprécier le jeu en partie et je pense tester le jeu d'ici peu, mais en sabrant les 3/4 des règles et en gardant l'essentiel. Je vais jeter un oeil à la fiche de personnage simplifiée.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Grand_Ancien
avatar
PinpinTouk

Les goûts et les couleurs ne se discutent pas.
Personnellement, c'est justement le ton et les illustrations qui me plaise particullièrement dans ce jeu et le système est peut être OldSchool mais je le trouve loin d'être surannée. clin d'oeil

avatar

Il y a un tas de règles. Peut-être trop, mais même l'auteur disait ne pas toutes les utiliser.

Il y a aussi la possibilité d'utiliser une règle spécifique pour une aventure (celles de la qualité d'un plat lors d'un concours de cuisine).

avatar

C'était une volonté de l'auteur de ne pas changer le système, pour le meilleur comme pour le pire.
Il y a certainement énormément de choses dont on peut se passer sans nuire à l'esprit du jeu, comme ceux que soulignent Kroc.
Denis Gerfaud craignait les MJ arbitraires, il a donc fait un jeu où le système couvre quasiment tout ce qui peut arriver.
Après, je suis 4000% subjectif parce que j'ai commencé avec la première édition et que j'ai fait jouer quasiment tous les scénarios écrit par l'auteur, mais pour moi l'univers et le jeu forme en ensemble indissociable, notamment parce qu'il crée du "jeu". L'exemple du l'échec total sur une mise en réserve d'un sort "Air en Feu" qui fout le feu à l'auberge par exemple, et où les voyageurs se font courser par les villageois... joyeux

avatar

J'y ai joué d'abord sur Foundry, puis sur table. Conclusion : les jets de dés paraissent finalement plus clairs sur table, car le système n'est pas très compliqué (il faut juste lire un tableau) et au moins on sait ce qu'on fait moqueur

Cela étant, sur table, notre MJ a ignoré un certain nombre de règles pour se simplifier la vie. Résultat, c'est un système qui me change beaucoup de ce dont j'ai l'habitude, et c'est vraiment jouable sans trop de souci.

Bien entendu, ce n'est que mon expérience, ça varie d'une table à une autre...

avatar

Je redécouvre ce jeu sur Foundry. Je joue avec des novices en plus pour qui ça passe très bien. On profite de la précision/completude du système tout en fluidité. On pourrait même faire du Vahleim sans s'ennuyer. Les voyages en Terres Médianes passent alors que sur table c'était le moment de solitude groupée pour tous les autres joueurs non concernés.

En fait je ne jouerais maintenant à Rêve de Dragons qu'en VTT.

avatar

Je reste malgré tout confiant dans ma capacité à apprécier le jeu en partie et je pense tester le jeu d'ici peu...

PinpinTouk

Il faut !

Parce ce que le jeu est vraiment difficile à apprécier à la lecture des règles. En réalité, il est beaucoup plus simple et fluide à jouer que la lecture des règles ne pourraient le laisser penser.

Je suis un joueur de la première heure du jeu de rôle en France, alors je ne sais pas trop comment les joueurs de maintenant apréhendent le JdR, mais à mon époque on se lançait sans avoir tout lu et - le plus souvent - sans avoir compris la moitié de ce qu'on avait lu (parce que c'était en anglais et qu'on avait tous entre 10 et 12 ans et un anglais médiocre, pour les meilleurs clin d'oeil). Mais c'était pas grave : ça marchait quand même.

Et bien Rêve de Dragon ça marche un peu pareil : contrairement à un Monopoly, pour y jouer on n'est pas obligé d'appliquer toutes les règles. En fait, c'est même mieux de ne pas toutes les lire : on fait juste un perso (ou on prend un pré-tiré), on apprend un peu à se servir de la table universelle, le Gardien de rêves potasse un minimum la variété des actions page 37 et en route pour l'aventure !!

Avec les différentes pages d'aide du livret des voyageurs ça passera sans problème.

Et toutes ces règles pointues dont tu parles, on ne s'en sert que si on en a envie, ou alors si elles sont primordiales pour la résolution du scénario ou - à la limite - pour clouer le bec à un joueur pénible. Mais la plupart du temps, on ne s'en préoccupe pas plus qu'on ne compte les rounds quand on voyage d'une ville à l'autre.