Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Questions techniques de règles - H&D / D&D 5 - aka les conseils des sages 2819

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Celle-ci : http://media.wizards.com/2015/downloads/dnd/UA5_VariantRules.pdf

Jay

Cette règle est statistiquement fausse. De plus, dans RNP, on ne parlera clairement pas des UA de WotC. On parle donc d'une règle bien antiérieure utilisée dans l'E6, et qui a ensuité été remise au goût du jour dans les gazettes.

avatar

Une belette peut-elle cracher du feu? ......

Merci

Erlik

Non puisque ta forme sauvage ne te le permet pas (puisqu'une belette ne crache pas de feu)

avatar

Bonjour à tous,

J'ai eu un cas limite hier soir dans la partie que je maitrisais, et je ne suis pas certain de l'avoir correctement arbitré. Je sollicite donc l'avis de la communauté des sages.

J'ai à la table un PJ rôdeur lvl7 utilisant l'archétype de ribleur issu de Laelith. Le personnage se bat à la rapière et utilise donc le style de combat Duel. Une petite virée dans les sous-terrains a été l'occasion pour le personnage d'essayer sa capacité "Combat à la torche". La question qui s'est posée était de savoir si l'utilisation de la torche permettait l'activation du style de combat duel ou non.

Les Sage Advice indiquent que tenir un objet qui n'est pas une arme (un bouclier par exemple) n'empêche pas d'utiliser le style de combat. Cependant le fonctionnement de la capacité Combat à la torche s'apparente plus à celui du Combat à 2 armes (attaque en action bonus).

Pour ne pas tuer le rythme, j'ai arbitré que le combat à la torche était du combat à 2 armes et non du Duel, mais est ce bien le cas ? Si oui, la torche applique déjà 1d6+ modificateur de Dex dégats , quelle est alors l'interaction avec le style de combat à 2 armes ? Doit-on doubler le modificateur de Dex sur les dégats ?

Merci à tous pour vos points de vue éclairés

avatar

"Au niveau 7, la torche est devenue une compagne fidèle que vous êtes capable d’utiliser comme une arme."

Du coup je dirais que duel n'est pas applicable car les règles de Laelith précise que la torche est dans ce cas une arme.

"Vous pouvez effectuer une attaque de corps-à-corps avec une torche en utilisant une action bonus, en cas de succès elle inflige 1d6 plus votre modificateur de Dextérité de dégâts de feu."

AMHA, pour le style "combat à 2 armes" je dirais qu'on ne double pas le mod. de Dex. C'est juste que le ribleur peut utiliser une torche en mode "combat à 2 armes" sans avoir ce style de combat. Sinon les règles auraient précisé le cas où le bonus est doublé.

Par contre, je ne saurais dire s'il faut ou non appliquer le bonus de maitrise sur le jet d'attaque. Mais je dirais que oui vu que la torche est devenue une "compagne fidèle".

avatar

La capacité semble un peu vague sur le statut de cette attaque de torche… Et elle ne semble pas préciser que cette attaque se fait avec la main secondaire…

Soit tu considères que c’est une arme et dans ce cas, elle suit par défaut les règles des armes et elle impacte les styles de combat. Ainsi le modificateur aux dégâts ne s’applique pas en cas d’attaque en main secondaire, et l’attaque en main secondaire n’est possible que si la torche dispose de la propriété [légère] (ce qui n’est pas préciser ?). Elle est soumise aux styles de combat.

Soit tu considères que ce n’est pas une arme (vu la rédaction, c'est sans doute le plus simple) et elle suit ses propres règles, celles écrites dans la capacité. Elle n’impacte pas les styles de combat (puisque ce n'est pas une arme) : Duel s’applique à l’arme qu’on tiendrait dans l’autre main, et Combat à deux mains ne s’applique pas à la torche.

avatar

La torche est considérée comme une arme dans le cas présent.

avatar

La torche est considérée comme une arme dans le cas présent.

Merci Julien pour la réponse oui

avatar

Bonjour les sages petit débat à ma table

La règle de l'attaque sournoise précise qu'elle doit être portée avec une arme de finesse ou à distance... Est ce qu'un moine-roublard peut faire Une sournoise à mains nues ?

Personnellement je considère que la sournoise requiert une grande maniabilité, pas possible à la hallebarde... Mais par définition une attaque d'artiste martial est... Très versatile donc je pense que ça roule...

Ce message a reçu 3 réponses de
  • Lumpawaroo
  • ,
  • Julien Dutel
  • et
  • Drudentoon
avatar
Remwise

y a rien niveau regles qui dit que les attaques "à mains nues" sont considérées comme finesse mais rien ne dit le contraire non plus, donc je dirais que c'est à l'appréciation du meujeu. Après je trouve que le moine des 5 animaux avec sa griffe du tigre pourrait mettre effectivement infliger une attaque sournoise. mais voila comme les armes de moines c'est au cas par cas, difficile de faire une sournoise avec un coup de boule, un nunchaku ou un kama, alors que des sais le permettrait

avatar

y a rien niveau regles qui dit que les attaques "à mains nues" sont considérées comme finesse mais rien ne dit le contraire non plus, donc je dirais que c'est à l'appréciation du meujeu.

Lumpawaroo

surprismortsplash

Si les règles ne disent pas explicitement que l’attaque à mains nues a ou gagne la propriété finesse alors c’est qu’elles disent explicitement qu’elle ne l’a pas.

Et non il n’est pas possible d’appliquer les dégâts de sournoise sur une attaque à mains nues. Les mains nues ne sont pas des armes 1/, et elles n'ont ni la propriété finesse ni la propriété arme de distance 2/.

avatar
Remwise

Non, puisque les poings ne sont pas des armes de finesse (et ce même si tu peux utiliser la DEX en tant que moine, ça ne les rend pas "finesse" pour autant)

y a rien niveau regles qui dit que les attaques "à mains nues" sont considérées comme finesse mais rien ne dit le contraire non plus, donc je dirais que c'est à l'appréciation du meujeu.

Lumpawaroo

En fait, par définition, si les règles ne le disent pas, c'est que ça n'est pas le cas, donc ce n'est pas une question d'appréciation.

Par contre le MJ peut faire son ruling et l'autoriser parce que ça lui semble logique. Mais by the book, c'est niet. content

avatar

Et bien merci pour vos réponses

avatar

Vous connaissez le tour de magie illusion mineure. Vous êtes capable de le lancer un nombre de fois égal à votre bonus de maîtrise entre deux repos longs. Si votre classe vous permet normalement de lancer ces tours de magie, ils rejoignent votre liste de sorts et ne comptent pas dans le nombre maximal de tours de magie que vous maîtrisez.

Question à Julien : est ce que la partie soulignée (la limite de lancé par jour) s'applique aussi aux lanceurs de sorts, ou non ?

Ce message a reçu 3 réponses de
  • Lumpawaroo
  • ,
  • hudrak
  • et
  • Julien Dutel
avatar
Ombreloup

ben c'est mis dans la phrase suivante, si il est accessible comme TM a ta classe, c'est un TM en plus dans ta liste, si pas tu le lances un nombre de fois = a ton BM plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar
Lumpawaroo

C'est bien pour ça que je pose la question. Est ce que la seconde phrase annule la première ?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Lumpawaroo
  • et
  • Svorek
avatar
Ombreloup

il n'est pas accessible à tout les lanceur de sort, donc si il n'est pas accessible à ta classe, la restriction reste

avatar
Ombreloup

D'après moi, si on a accès à illusion mineure dans la liste de sorts, le nombre d'utilisation n'est pas limitée.
Exemple, je suis magicien niveau 1, je connais 3 tours de magie + illusion mineure ; illusion mineure est dans la liste de magicien : je ne suis pas limité en nombre d'utilisations.
2nd exemple, je suis druide niveau 1, je connais 2 tours de magie + illusion mineure ; illusion mineure n'est pas la liste de druide : je suis limité en nombre d'utilisations.

avatar
Ombreloup

Alors, un terme important, c'est le dernier mot "maîtrisez". Ca ne veut pas dire "lancez". En fait, la restriction de la 1ère phrase reste constante quelque soit la classe du perso. Pour la seconde phrase, on ne parle pas du nombre d'utilisations mais du nombre de sorts dans la liste. Un magicien niveau 4 a 4 tours de magie, là, il en aura 4+illusion mineure mais il ne pourra lancer ce dernier sort que 2 fois entre 2 repos longs. Les 4 autres tours n'ont pas cette restriction.

avatar

Voilà, c'est typiquement parce qu'on a pas tous la même interprétation que je voudrais l'avis de l'auteur pour clarifier clin d'oeil

avatar

Aura céleste. Vous possédez certains pouvoirs issus de votre ascendance céleste. Vous connaissez le tour de magie thaumaturgie. Quand vous atteignez le niveau 3, vous pouvez lancer une fois le sort bouclier de la foi grâce à ce trait. Pour pouvoir lancer de nouveau ce sort, vous devez terminer un repos long. À partir du niveau 5, vous pouvez lancer une fois le sort prière de soins comme un sort de niveau 3 grâce à ce trait. Pour pouvoir lancer de nouveau ce sort, vous devez terminer un repos long. Votre caractéristique d'incantation pour lancer ces sorts est le Charisme.

Si je prends en exemple l'Aura céleste de l'Aasimar, pour bouclier de la foi et prière de soins, ils ne précisent pas que les sorts rejoignent la liste de sorts. Pour moi c'est ça le point important : "rejoignent votre liste de sorts" (sans compter dans le maximum autorisé par la classe. Mais oui, attendons l'avis des auteurs content