Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

[COF] Questions techniques 7072

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar
En réalité tout dépend des scores que tu achètes.
Mettons les scores suivants:
14, 14, 12, 12, 12, 12 = +8
Par contre avec les scores suivants:
16, 14, 12, 12, 12, 8 = +7
Et enfin:
16, 16, 10, 10, 10, 10 = +6
Donc avec des scores très élevés, les deux méthodes de création sont très proches en terme de rendu. Mais avec des scores plus moyens, la méthode par achat est plus rentable.
avatar
Ah yes, autant pour moi alors, merci  Smiley
avatar
Et pour être complètement parlant j'aurais même pu mettre l'exemple extrême suivant:
18, 10, 10, 10, 10, 8 = +3
Alors que la méthode de création standard autorise le tirage suivant:
18, 14, 10, 10, 10, 10 = +6
avatar
C'est d'ailleurs précisé, la méthode est justement proposée pour les classes d'aventurier comme le barde, le voleur ou le rôdeur qui ont souvent besoin de nombreuses Carac. correctes plutôt qu'une ou deux bien bourrines.
avatar
De toute façon on ne va pas se mentir: par sa conception, CO n'incite pas au minimaxage.
L'absence de points de compétence par exemple ne permet pas - sauf si on a la Voie qui va bien - de rattraper une trop grosse lacune dans une caractéristique. Mais on pourrait aussi parler de l'impact du charisme sur les points de chance, etc.
Bref, quand un personnage se traîne une mauvaise carac, c'est déjà difficile en soit.
Donc certes y'a des classes qui ont un intérêt primordial à être bonne partout, mais c'est finalement le lot commun de tous les profils si les joueurs ne veulent pas se fermer l'accès à toute une catégorie de scénario.
avatar
Bonjour tout le monde!
J'étais en train de regarder les Voies du rôdeur et notamment la Voie du Compagnon animal et j'ai constaté qu'à presque tous les niveaux (à l'exception de d'un point d'écart en intelligence et en dextérité), l'ours est beaucoup plus puissant que le loup.
Est-ce que j'ai raté une subtilité du loup quelque part?
Question bonus: le golem du Forgesort est-il formé au maniement des armes?
Et donc savoir s'il pourrait manier à tout hasard une grosse épée à deux mains? :p
avatar
J'étais en train de regarder les Voies du rôdeur et notamment la Voie du Compagnon animal et j'ai constaté qu'à presque tous les niveaux (à l'exception de d'un point d'écart en intelligence et en dextérité), l'ours est beaucoup plus puissant que le loup.
Est-ce que j'ai raté une subtilité du loup quelque part?
LeoDanto

C'est une question rhétorique ou une comparaison liée à une édition D&D ?
Parce que dans le principe, que l'ours soit beaucoup plus puissant c'est un peu logique. La force du loup tient surtout dans la meute, mais à comparaison individuelle, l'ours décroche facilement le flambeau quand même.
avatar
Mmmh non je parlais en mécanique de jeu: La Voie de l'Ours étant une alternative de la Voie du Loup, on pourrait s'attendre à retrouver des atouts et des faiblesses équivalentes dans chacune des voies.
Sauf que spontanément, j'ai l'impression qu'il y a un certain déséquilibre en faveur de la Voie de l'Ours, la question étant de savoir si ce déséquilibre est réel et assumé ou si j'ai raté un truc.
Pour être honnête, et après avoir regardé plus en détail, on remarque que certes le Loup fait un moins bon compagnon que l'Ours mais en contrepartie la Capacité de Rang 2 de la Voie du Loup est nettement plus utile (en combat) que celle de l'Ours. Je suppose que cette différence peut suffire à elle seule à équilibrer le Loup par rapport à l'Ours.
avatar
C'est effectivement de cette façon que je l'ai prévu.
Je penses qu'au final, les 2 Voies sont différentes, mais il n'y en a pas une de vraiment plus désirable que l'autre.
Si tu étais joueur hésiterais-tu à choisir l'une ou l'autre ? Si c'est le cas alors c'est que c'est réussi !  Smiley
avatar
En fait je n'avais pas regardé les voies en entière lorsque j'ai posé la question, pensant qu'elles étant équivalente, et m'étais juste intéressé aux statistiques des compagnons.
Maintenant c'est vrai qu'en regardant la voie entière, l'avantage n'est plus aussi net envers l'ours. Smiley
avatar
Moi j'hésiterai pas !  Smiley
avatar
L'ours est clairement plus fort que le loup, mais les avantages conférés par le loup sont plus sympas.
Je serais joueur, si je devais faire abstraction de toute considération RP et me concentrer que sur la technique (ce qui ne m'arrive quasi jamais), je crois que je choisirai le loup. Smiley
Parce qu'un loup, c'est la classe :p
avatar
Parce qu'un loup, c'est la classe :p
LeoDanto

Certes, mais c'est moins classe qu'une hyène ... "j'aime bien les hyènes. Parce que la hyène, c'est un animal dont on parle jamais alors que c'est un animal qui peut être très important ..."  Smiley Smiley
avatar
Parce qu'un loup, c'est la classe :p
LeoDanto

Certes, mais c'est moins classe qu'une hyène ... "j'aime bien les hyènes. Parce que la hyène, c'est un animal dont on parle jamais alors que c'est un animal qui peut être très important ..."   Smiley Smiley
Grand Strateger

Par contre en termes de relations sociales....prenons un exemple : la drague, plan connu la balade drague avec le meilleur ami de l'homme et essaie de transposer ça avec le loup, l'ours et la hyène !
Autre exemple l'arrivée à l'auberge quand le tenancier voit le familier déboulé pour la première fois, là de nouveau imagine avec un chien à son pèpère, un loup, un ours et une hyène.
Puis je vous dit pas les problèmes d'entretien d'un ours ou d'une hyène...la bouffe, l'odeur, les popos, ... c'est tout de suite autre chose que ceux du chien ou du loup.
Mais bon quand on aime vraiment, on est prêt à de nombreux sacrifices.
avatar
Puisqu'on parle de la voie du compagnon animal, j'ai modifié la voie pour un de mes joueurs qui joue un aspirant membre de la compagnie du sable de Korvosa. La particularité de cette compagnie, c'est qu'ils ont pour compagnon des hippogriffes.
Je suis partie de la voie du loup, je n'ai pas fait trop compliqué, j'ai considéré que les caracs d'un jeune hippogriffe sont celles d'un loup, sauf qu'en plus il vole. Jusqu'au rang 4 de la voie, il n'est pas capable de porter le rôdeur. Au niveau 5, l'hippogriffe devient adulte, et il a donc les caracs d'un loup Alpha qui vole et qui peut porter un humanoïde de moins de 100 kg.
Au niveau 1 de la voie, j'ai pris le bonus impressionnant comme pour l'ours, parce qu'un hippogriffe c'est impressionnant quand même... plus qu'un loup. Et puis ça n'aide pas à pister.
Par contre, c'est au niveau 2, je ne savais pas trop quoi mettre comme pouvoir. On était plutôt parti sur quelque chose de semblable à dressage (encore l'ours), mais bon, c'était une idée par défaut.
Qu'en pensez-vous ?
avatar
Au niveau 1 de la voie, j'ai pris le bonus impressionnant comme pour l'ours, parce qu'un hippogriffe c'est impressionnant quand même... plus qu'un loup. Et puis ça n'aide pas à pister. MRick
Les deux points de vue se valent mais les rapaces sont réputés pour disposer de sens excellents (ce sont des chasseurs hors pairs). Ca peut donc justifier le bonus en sagesse mais plus pour des tests de perception visuelle que pour des capacités à suivre des traces de prêt et pister des odeurs (des limitations pénibles au niveau technique je l'avoue).
A défaut, ça peut justifier de conserver la capacité de rang 2 de la Voie du Loup: le rapace étant en vol et capable de percevoir de loin, il évite les embuscades et fait bénéficier d'un bonus en conséquence au rôdeur (limité cependant aux lieux où l'hippogriffe peut voler - donc les étroits couloirs de donjon ne font pas l'affaire).
Cette limitation pourrait contrebalancer l'avantage énorme que confère l'hippogriffe au niveau 5, permettant au rôdeur de voler (parce que Archerie en vol, ça envoie méchamment du paté :p)
avatar
Ouaih, le rôdeur de mon équipe n'était déjà pas trop un archer, mais depuis que les arc longs composite de force ont disparu, il l'est encore moins.
C'est un Rôdeur Pathfinder à la base, 20 en Force et 14 en Dex. Attaque en puissance, concentration malgré la fureur, style de combat armes à deux mains. Du coup maintenant en CO c'est un hybride Rôdeur/Guerrier, et il n'a pas la voie de l'archerie.
Sinon c'est ce que je pensais, un bonus uniquement pour la perception visuelle.
avatar
Ah oui j'avais oublié que ton rôdeur était orienté corps à corps.
Donc oui, voler c'est très puissant mais moins que s'il était spécialisé archerie Smiley
avatar
Bonjour les amis!
La question du jour concerne les conditions d'éclairage.
En effet, sauf erreur de ma part, j'ai retrouvé trois conditions d'éclairage traitée par les règles:
- Lumière normale (sans malus)
- La Pénombre (avec -5 en attaque à distance)
- Le Noir Total (avec la condition "Aveuglé")
Dès lors je ne sais pas comment appliquer des traits raciaux tels que la "Lumière des Etoiles"?
Si on considère qu'un personnage qui possède cette capacité peut évoluer de nuit comme s'il se trouvait en pénombre, comment évolue un personnage qui ne la possède pas? En noir total? Ca me paraîtrait surprenant, d'autant plus que la capacité "Lumière des Etoiles" suggèrent quand même que le personnage ne doit pas se trouver des dans conditions de "Noir Total" pour l'appliquer (sinon il n'y a aucune différence avec la "Vision dans le Noir").
Est-ce que j'ai raté un truc? :p
avatar
J'ai du mal à saisir aussi...