Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

[COF] Questions techniques 7068

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar
On parle de magie dans un DD-like, il ne faut pas chercher la cohérence, les sorts sont conçus dans un soucis d'équilibre et de game-design à la base  Smiley
Après oui, tu peux toujours adapter à ta sauce sur ta table, encore heureux. L'équilibrage sera apporté par le MJ s'il voit à la longue que c'est un poil trop  Smiley
avatar
Ceci dit, là on parle d'un sort un peu particulier qui permet déjà aussi de faire des attaques de foudre à distance et au contact (bien que cela demande normalement une action spécifique).
avatar
Yep c'est vrai. Je l'ai fait de mémoire et en réagissant à la citation de Léo. J'avoue qu'à 7h du mat' je ne suis pas allé vérifier.
Cela dit avec la seconde partie du sort, je ne vois où est le problème en fait. Un éclair sur une portée de 10m, cela fonctionne du contact jusque 10m. C'est comme la limitation de vitesse, c'est une limite Max, pas une obligation d'aller à la vitesse indiquée.  Smiley
Mais par contre, pas en cumul, vu que c'est en effet une action alors que l'autre est une défense passive  Smiley
Mais encore une choix, c'est au choix de chacun.  Smiley
avatar
Par contre, si un archer (ou un mago) réussi son attaque et inflige des dégâts (il le blesse), subit-il également les 1d6 de dégâts en retour ?
Parceque pour le coup ce n'est pas indiqué que c'est uniquement au contact...
Techniquement parlant au vu du descriptif je dirais oui, mais je ne sais pas si c'était l'esprit initial.
avatar
C'est effectivement pas précisé mais selon la philosophie du sort et sa description, le corps de l'ensorceleur est une surface électrique qui blesse toute personne qui la touche.
Donc en l’occurrence, perso, je n'appliquerais pas de blessure si l'ensorceleur est touché par une flèche, un sort ou toute autre option à distance (arme de jet, etc.).
Avec un gourdin (arme non conductrice), j'appliquerai un effet de type "arc électrique" qui toucherait le porteur de l'arme.
Avec toute autre arme en métal, un effet conducteur logique expliquerait la blessure.
A la limite, la question pourrait se poser avec une attaque de contact via un instrument non conducteur de grande taille, comme une lance avec un manche de bois par exemple (la lance permettant d'attaquer "à distance de contact" via un malus de -5) ou un fouet.
Et donc selon cette philosophie (qui m'apparaît comme logique et cohérente), je pense que si l'ensorceleur frappait quelqu'un avec son corps, il devrait infliger des dégâts d'électricité en plus des dégâts normaux (dit comme ça, ça peut sembler puissant à bas niveau mais sans la Voie du Sang Dragon, l'ensorceleur a logiquement trop peu en Force pour avoir un bonus de toucher fiable et ne dispose d'aucun moyen pour améliorer ce bonus de toucher. Donc ce serait plus un truc pour se sauver d'une situation désespérée qu'une vraie tactique de combat).
avatar
Tout à fait. Dans le fond, sur la cohérence, je suis d'accord avec toi Leo.
Ce qui me gêne c'est que cela ouvre trop à discussion et interprétation autour de la table en ouvrant trop de cas de figures différents, ce qui me semble un peu éloigné de la philosophie de CO. A la limite je m'y attend plus dans Pathfinder (en DD3.5 de manière générale) où dans d'autres jeux tout aussi techniques (Rolemaster par ex.), mais pour CO ça me semble un poil too much.
C'est pour cela que je disais que du point de vue technique je l'accorderais parce que comme cela, on se contente de la description et de l'application texto de la capacité. D'où ma position également de ne pas cumuler le d6 de défense et le d6+CHA d'attaque.
Pour l'attaque à distance, ce dont je voulais être sur, c'est de savoir si c'est prévu comme cela, où si c'est par rationalisation de la place que la précision "au contact" est passée à la trappe.  Smiley
avatar
Oui en fait le problème vient du mot "touche" qui est ici utilisé au sens propre (entrer en contact) et non pas au sens jdr qui signifie réussir son attaque...
Je n'avais pas réalisé le double sens, oups. Donc cela correspond bien à tout "contact physique direct, éventuellement via une arme de contact".
Et pitié, ne vous cassez pas la tête avec conducteur pas conducteur ^^ on va partir du principe que les foudres de la magie sont une énergie qui ne se comporte pas totalement comme de l'électricité et que c'est juste une commodité de l'assimiler à l'électricité car c'est ce que nous connaissons de plus proche dans notre monde  Smiley
avatar
Petite question : je ne sais pas si cela a déjà été dit, mais je voulais savoir si sur un profil hybride double (ou triple) c'était grave si on n'ampute pas le joueur du malus sur les Caractéristiques ?
avatar
Je te répondrai comme zezette : "Ca dépend"  Smiley
avatar
Je dirais que de façon général les profils hybrides disposent souvent d'atouts plus importants que les profils standard.
Par exemple des combattants qui ont accès une forme de magie non dépendante du port de l'armure (et tout ce que ça implique comme capacité à utiliser des consommables magiques), des capacités qui fonctionnent avec une meilleure synergie, des combos dévastateurs, etc.
Après, le côté "über" d'un profil hybride est vraiment variable en fonction des voies retenues, des profils conjugués, etc.
Pour coller parfaitement à un concept de personnage, on pourrait imaginer qu'un joueur choisisse un profil hybride peu synergique, voire contreproductif. Dans ces conditions, on se retrouve presque avec un profil plus fable qu'un profil de base.
Donc... comme diraient Kegron et Zezette, ça dépend :p
avatar
C'est surtout pour le Profil du Champion p140, que j'ai rebaptisé Maître de guerre pour le coup (DD4 inside  Smiley).
J'ai par contre limité l'armure à la cotte de mailles, alors que normalement avec le Chevalier en Profil principal, c'est l'armure de plaques complète.
J'ai trouvé que c'était un bon compromis, non ?!
avatar
J'ai eu le même problème avec le chevalier de la mort qui portant une armure avait des malus quand il voulait lancer un sort. (+ malus du profil hybride) Ca l'a un peu frustré. Avez-vous rencontré le même problème. Qu'elle a été votre solution ?
avatar
Alors dans l'ordre:
@Sykes: franchement, je te trouve dur avec le Champion. En le limitant à la cotte de mailles, tu n'es même pas au niveau de protection du guerrier (l'autre composant du profil) alors qu'il n'a toujours pas accès aux armes à distance (alors que le guerrier les manie toutes).
La différence entre une armure de plaque et une cotte de mailles, c'est 3 en DEF. Franchement, en tant que joueur je préférerai largement me prendre -2 en CARAC (sur une carac faible, passer de 12 à 10 ou de 10 à 8 ça se fait sans douleur surtout si tu joues avec la méthode optionnelle d'achat de carac) que de perdre l'accès à la meilleure armure du jeu.
@Lapin007: j'ai longtemps réfléchi au Chevalier de la Mort et je pense qu'il y a deux façons de le voir.
Soit tu le voies comme un chevalier classique mâtiné de nécromancie - donc un combattant en armure de première ligne - et tu vas alors monter les voies classiques du chevalier en ne prenant que  le Siphon des Ames (le truc juste énorme pour un combattant).
Soit tu le voies comme un héraut de la mort, et alors tu le fais combattre à poil en allant chercher le plus vite possible le Masque Mortuaire (si tu veux en faire un combattant de seconde ligne). Tu peux alors profiter de presque toutes les voies du profil, tu laisseras simplement de côté la Voie de la Guerre.
A la limite, avec une Intelligence supérieure (option) et un score pas dégueux, tu peux prendre le risque de porter des armures de petit gabarit et faire un test d'Intelligence avant de lancer chaque sort (voir règle page 139).
Dans tous les cas, si ce personnage veut exprimer son plein potentiel de combattant de mêlée, il prendra au niveau 8 la Voie de Prestige du Guerrier Mage (page 139 encore).
Après, le Chevalier de la Mort est un profil difficile à gérer je trouve pour un nouveau joueur étant donné justement qu'il donne accès à des armes et des armures le prédisposant au combat de mêlée alors que pour exprimer son côté "lanceur de sort", bah il ne faut pas en porter :p
avatar
@Sykes: franchement, je te trouve dur avec le Champion. En le limitant à la cotte de mailles, tu n'es même pas au niveau de protection du guerrier (l'autre composant du profil) alors qu'il n'a toujours pas accès aux armes à distance (alors que le guerrier les manie toutes).
La différence entre une armure de plaque et une cotte de mailles, c'est 3 en DEF. Franchement, en tant que joueur je préférerai largement me prendre -2 en CARAC (sur une carac faible, passer de 12 à 10 ou de 10 à 8 ça se fait sans douleur surtout si tu joues avec la méthode optionnelle d'achat de carac) que de perdre l'accès à la meilleure armure du jeu. LeoDanto
Au temps pour moi, je me suis un peu mélangé avec les armures  Smiley
Je lui ai donné une cotte de mailles en équipement de base, mais je vais lui laisser la "proficiency" sur l'armure de Demi-plaque.
Je me demande par contre si je ne vais pas lui enlever la limitation du Chevalier sur les armes à distance ? Un avis ?
avatar
Je me demande par contre si je ne vais pas lui enlever la limitation du Chevalier sur les armes à distance ? Un avis ? Sykes
Mmmh à ce stade autant rester avec les règles de base et "juste" réécrire le profil en partant sur une base de guerrier (en remplaçant par exemple la Voie de la Guerre - que je trouve très pensée pour les tanks en grosse armure - par la voie du Soldat)? Après, il restera toujours cette histoire de -2 en carac qui sera pas appliqué.
avatar
Le chevalier de la mort m'a posé beaucoup de problème autour de ma table sur le papier mais finalement il rajoute une stat de plus importante (INT) pour la magie ce qui handicap un peu le combattant de mêlée qui doit déja prioriser la FOR, CON et la DEX (avec les malus des armures) alors j'ai pas mis de Malus a -2.
A priori, je pensais que le coté magique donner un avantage important (siphon des âmes !) mais la règle du lancer de sort en armure mais déranges car au final on a un chevalier de la mort qui ne lancerait quasi pas de sort.
De ce postulat, j'ai pensé a réduire la puissance ( dé inférieur et la portée diminuée avec un maxi de 10 mètres car Pj au contact).
Au final, après discutions avec le pj concerné et quelques parties, il en ressort une faible utilisation des sorts car je Pj joue plutôt le guerrier en armure au cac et à abandonner la voie des morts et ne pense pas aller au dessus du [Baiser vampirique] rang 3.
Dans la campagne anathazerïn qui limite au niveau 13, si un personnage maximise des le niveau 8 sa voie de prestige, il n'aura pas non plus monter énormément de capacités.
Du coup à ma table, il est joué comme un cac qui se spécialise comme tel avec un peu de magie qui se résume au siphon des âmes (passif) pour le moment.
Je ne trouve pas le perso fumé par son coté hybride mais plutôt par sa def de Chevalier (logique), mais j'attend d'avancer plus dans les niveaux pour voir si je ressens un vrai déséquilibre du fait du siphon d’Âme couplé avec un chevalier en armure...
et pour le lancer de sort j'applique le test d'attaque magique avec un malus selon la DEF de l'armure
avatar
Les remarques de LéoDanto sont pertinentes (tests d'INT pour lancer en armure, il est vrai que pour être valide mieux vaut utiliser l'option de Carac. Supérieur).
J'ajoute qu'un MJ magnanime pourrait mettre son PJ sur la piste d'un objet "sur mesure" s'il sent le joueur frustré (en général ça se fait d'adapter les trésors, par exemple une hache au lieu d'une épée, un arc si on a un archer dans le groupe, des maniques si on a un moine, etc.). Cela pourrait prendre la forme d'une armure d'os (ou autre) qui permet de lancer certains sorts de nécro ou une main momifiée qui offre un bonus de +5 aux tests d'INT pour réussir à lancer les sorts en armure, etc.
Pour être honnête, je dois vous dire que j'avais beaucoup hésité à partir sur un test d'attaque magique plutôt que sur un test d'INT pour le lancé de sort en armure. Alors si vraiment vous avez envie de faciliter la vie à un profil hybride armure et magie c'est une option à considérer.
avatar
Bonjour questions concernant le moine :
Sur son attaque en main nue, "Mains d'énergies" et "Poing de fer".
Ma recherche :
Bonjour question d'un noob mais qui est déjà chaud c'est au niveau du moine. j'aimerai des précisions sur le fonctionnement de :
Poings de fer (Voie du poing, 1) :
et avec Mains d’énergie (L) (Voie de l'énergie vitale, 1) toujours des attaques magiques
du coup qu'elle cara doit etre prise en compte lorsque les 2 voies sont prises ?
merci car je suis un peu largué !!
Longane
Non on utilise pas le score d'attaque magique, ce sont seulement les mains du moine qui sont considérés comme des armes enchantée (magiques) : il utilise toujours son score d'attaque au contact.
Mais parfois un héros peut avoir à affronter une créature qui n'est pas affectée par les armes ordinaires.
Par exemple un coup d'épée en fer, peut passer à travers une créature immatérielle (par exemple un fantôme). En terme de règle les DM infligé sont réduits ou ignorés.
Dans ce cas, il faut une épée magique pour déchirer la trame, la magie de la créature et infliger des DM.
Avec cette capacité, les mains du moines affectent la créature comme une arme magique.
Voilà, ça t'éclaire ?
Kegron

Ca ne répond pas à mes questions, voilà je prépare la campagne tranquillement un pote fait un moine demi elfe niveau 1 (FOR12>+1Mod.; DEX15>+2Mod.; CON15>0Mod.(+2,-2 racial); INT8>-1Mod.; SAG16>5Mod.(3,+2 racial). Et il a choisit de prendre Mains d'énergie et Poing de fer.
1-.
Mains d'énergie (l): le moine peut faire une attaque simple avec un bonus +2 en attaque, +5 si la cible porte une armure. De plus, toutes les attaques à mains nues du moine sont considérés comme magiques (même lorsqu'il n'utilise pas Mains d'énergie).

Pour moi, toutes la attaques du moine devienne des attaques magiques passivement (la parenthèse) du coup il fait un test d'attaque magique 1d20+6 (oui mon pote a fait +5 en SAG). Alors Kegron dit que c'est situationnel.. Je comprend pas.
Question : C'est passif tout le temps ou que pour des "spectres & Co" ? Du coup tout le temps un test d'attaque magique donc 1d20+ Mod.SAG +1 (pour mon pote 1d20+6?)
A ça s'ajoute :
2-.
Poing de fer: a mains nues, le moine peut utiliser son score d'attaque à distance au lieu de celui d'attaque au contact. Au rang 1 de cette voie, il inflige [1d6+Mod. FOR] de DM létaux (cf. DM temporaires p.184). Ces DM passent à 1d8 au rang 3 et à 1d10 a rang5).

Questions:
2-.a. Le moine classique tape en attaque de contact donc on ajoute le Mod. FOR au 1d20 pour le test d'attaque de base si je ne me trompe pas. Pourquoi ne pas conseiller de monter le Mod. FOR et SAG dans ce cas ? (Même si les voies répondent à cette question). En faite, en y réfléchissant plus je me dis que c'est pour monter l'initiative, l'armure... Je cherche confirmation ayant acheté CO Fantasy HS en magasin j'ai peur de pas avoir les mise-à-jour.
2-.b. Le moine fait combien de DM à main nue, en faite tout les profils, je ne trouve pas. On fait 1d6 pour les DM à main nue? Et un teste d'attaque au contact donc par rapport au Mod FOR normalement?
3-. Du coup ces capacités sont compatibles? On choisit quoi pour attaquer?
Désolé je n'ai jamais fait joué le moine, je n'ai fait joué jusque maintenant que des profils classiques et je suis perdu..
MERCI BEAUCOUP pour vos lumières et BONNE ANNÉE à vous !
avatar
Ca ne répond pas à mes questions, voilà je prépare la campagne tranquillement un pote fait un moine demi elfe niveau 1 (FOR12>+1Mod.; DEX15>+2Mod.; CON15>0Mod.(+2,-2 racial); INT8>-1Mod.; SAG16>5Mod.(3,+2 racial). Et il a choisit de prendre Mains d'énergie et Poing de fer. Hagen

Déjà je vois une erreur dans les caracs :
Si le perso a For 12, Dex 15, Con 15, Int 8, Sag 16 (et Cha on ne sait pas mais on s'en fout) à la base, les modificateurs raciaux s'appliquent aux scores de caracs, et non pas au modificateurs, ce qui donne :
For : 12 / +1
Dex : 15 / +2
Con : 13 / +1
Int : 8 / -1
Sag : 18 / +4
Il a donc +4 en Sag.
Pour moi, toutes la attaques du moine devienne des attaques magiques passivement (la parenthèse) du coup il fait un test d'attaque magique 1d20+6 (oui mon pote a fait +5 en SAG). Alors Kegron dit que c'est situationnel.. Je comprend pas. Hagen
Oui toutes les attaques sont magiques passivement, mais il ne s'agit pas d'attaques magiques. Ça veut juste dire que les dégâts de ces attaques sont de type magique.
Car les monstres résistent à certain type de dégâts. Et souvent il faut des armes magiques pour ignorer ces résistances. Les poings, les pieds, les genoux et les coudes d'un moine qui a Mains d'énergie sont des armes magiques.
Question : C'est passif tout le temps ou que pour des "spectres & Co" ? Du coup tout le temps un test d'attaque magique donc 1d20+ Mod.SAG +1 (pour mon pote 1d20+6?) Hagen
Non il utilisera son attaque au contact, sauf si il a poing de Fer auquel cas il aura le droit d'utiliser l'attaque à distance à la place.
Questions:
2-.a. Le moine classique tape en attaque de contact donc on ajoute le Mod. FOR au 1d20 pour le test d'attaque de base si je ne me trompe pas. Hagen
Oui
Pourquoi ne pas conseiller de monter le Mod. FOR et SAG dans ce cas ? (Même si les voies répondent à cette question). En faite, en y réfléchissant plus je me dis que c'est pour monter l'initiative, l'armure... Je cherche confirmation ayant acheté CO Fantasy HS en magasin j'ai peur de pas avoir les mise-à-jour. Hagen
Une bonne Dex permet d'améliorer le score d'attaque à distance, qui peut être utilisé par Poing de Fer.
2-.b. Le moine fait combien de DM à main nue, en faite tout les profils, je ne trouve pas. On fait 1d6 pour les DM à main nue? Et un teste d'attaque au contact donc par rapport au Mod FOR normalement? Hagen
Oui il me semble (je n'ai pas eu de moine à ma table).
Mais le d6 passe à d8 puis d10 quand il progresse dans la voie du poing.
3-. Du coup ces capacités sont compatibles? On choisit quoi pour attaquer? Hagen
Dans le cas du perso de ton pote, le mieux c'est de prendre l'attaque à distance.
L'attaque magique ne sert que pour des attaques spéciales comme Projection du Ki (Voie de l'énergie Rang 4)
avatar
Pour moi, toutes la attaques du moine devienne des attaques magiques passivement (la parenthèse) du coup il fait un test d'attaque magique 1d20+6 (oui mon pote a fait +5 en SAG). Alors Kegron dit que c'est situationnel.. Je comprend pas. Hagen
Non, Kegron ne dit pas que c'est situationnel, il dit que les dégâts de l'attaque devienne des dégâts magiques. Dans la plupart des situations, ça ne change rien. Mais certaines créatures ont des réductions de dégâts qui ne peuvent être passées que par dégâts magiques.
Mais le moine continue de réaliser ses attaques avec son score d'attaque de contact (ou d'attaque à distance pour les attaques à mains nues s'il a pris poing de fer).
Un guerrier qui a une épée magique fera des dégâts magiques mais n'utilisera pas pour autant son score d'attaque magique (logique vu qu'il en a pas). C'est le même principe pour le moine: la méprise vient du fait que ce profil procède un score d'attaque magique, mais ce dernier n'intervient pas dans les attaques "standards".
2-.a. Le moine classique tape en attaque de contact donc on ajoute le Mod. FOR au 1d20 pour le test d'attaque de base si je ne me trompe pas. Pourquoi ne pas conseiller de monter le Mod. FOR et SAG dans ce cas ? (Même si les voies répondent à cette question). En faite, en y réfléchissant plus je me dis que c'est pour monter l'initiative, l'armure... Je cherche confirmation ayant acheté CO Fantasy HS en magasin j'ai peur de pas avoir les mise-à-jour.

Bah tu réponds partiellement au problème: pour un moine qui prend Poing de Fer, la FOR n'intervient que dans les DM alors que la DEX intervient dans l'attaque à mains nues, dans l'initiative et dans la DEF.
Rappel: le Moine ne peut pas porter d'armure. Or c'est un combattant de première ligne. Son seul moyen - à bas niveau - d'avoir une DEF potable passe par la DEX.
2-.b. Le moine fait combien de DM à main nue, en faite tout les profils, je ne trouve pas. On fait 1d6 pour les DM à main nue? Et un teste d'attaque au contact donc par rapport au Mod FOR normalement?
Les DM d'une attaque à mains nues normale sont de 1d4+FOR.
Pour le moine qui prend la Voie du Poing, ces DM varient de 1d6+FOR à 1d10+FOR en fonction de sa progression dans la Voie.
3-. Du coup ces capacités sont compatibles? On choisit quoi pour attaquer?
Tout capacité qui ne nécessite pas une action d'attaque ou une action limitée est considérée comme un passif et donc c'est compatible.
Comme je sens que c'est pas très clair, on va y aller par étape et reprendre pas à pas.
- Un personnage lambda qui attaque au contact à mains nues réalise une attaque de contact (basée sur la FOR donc) et inflige 1d4+FOR DM. J'ajouterais que ces dégâts sont temporaires (voir p. 72).
- Un moine qui prend le rang 1 de la Voie du Poing et qui attaque à mains nues réalise une attaque de contact en utilisant (s'il le souhaite) son score d'attaque à distance (basé sur la DEX donc) et il inflige entre 1d6+FOR DM (voire 1d8 ou 1d10 en fonction de son niveau dans la voie). Cette capacité ne nécessite pas d'action, c'est un passif.
- Un moine qui prend le rang 1 de la Voie de l'Energie provoquera toujours des DM magiques qu'il utilise ou pas la capacité Mains d'Energie. C'est un passif.
Un moine qui utilise la capacité Mains d'Energie peut réaliser une attaque de contact en bénéficiant d'un bonus de +2 ou de +5 en fonction de l'armure de sa cible.
Est-ce que c'est plus clair?
Ninjaté par MRick :p