[CB 23] Scénario Looking for Eternity 12

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Numenéra

avatar

Ecrire un scénario c'est toujours compliqué et l'écrire dans un magazine avec un signage imposé l'est encore plus. Pour cette raison-là, je suis plutôt concilliant avec les scénarios publiés même si la trame semble un peu linéaire.

Mais ce petit préambule passé, et sans vouloir me montrer trop sec, quelqu'un pourrait m'expliquer en quoi ce scénario "Looking for Eternity" est un scénario pour Numenéra ? troublé

Il n'évolue pas dans l'univers du jeu. Il n'en respecte pas les codes, ni même la création des personnages puisque l'on y change jusque les noms des types, focus et descripteurs. Alors oui, ok, c'est intitulé scénario pour Numenéra, mais comme on dit, l'habit ne fait pas le moine. Je lui trouve plus de point en commun avec du Shadowrun ou n'importe quel autre autre jeu un peu cyberpunk (Nanochrome ou CO:Cy), mais pour Numenéra je ne comprend même pas que l'on puisse lui coller cette étiquette. Et encore moins qu'on le présente comme scénario d'introduction pour de nouveaux joueurs, cela y fait simplement voler en éclat les canons et le contrat social du livre de base.

A la limite, il aurait pu être un scénario pour The Strange, en prenant le temps de développer une première partie pour introduire les codes de jeu de The Strange. New City pourrait alors y être une récurssion, et servir de point de tremplin pour une autre récursion sur le 9ème Monde pour suivre un méta-plot propre à The Strange. Mais là...

Inutile de dire que je n'ai pas du tout aimé. triste

Julien ne veut pas nous en faire un autre pour un prochain numéro ? Parce que au moins le sien, en plus d'être bien, il était dans le ton et collait à l'univers.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • davyg
avatar
Sigfrid

Ah ben finalement c'est toi qui l'a fait, je voulais reparcourir le scénar avant d'ouvrir le fil mais maintenant que c'est fait je réponds et donnerais mes impressions et idées plus tard.

Ce message contient un spoiler sur "The Sun Below: City on the Edge" ainsi que sur "Looking for Eternity"mais bon ca vous vous en doutiez.

Pourquoi est ce un scénario d'introduction a Numenéra et, pour moi, un bon ?

- " Il n'évolue pas dans l'univers du jeu" tu pointes ca comme un problème alors que c'est tout ce qui en fait ca force.

Il permet de placer les joueurs dans un univers qu'ils connaissent bien, New York maintes fois rabattu par la télé. On est familier avec cette ambiance, pas trop depayser, avec de légère touche d'étrange. Ca permet au joueur d'évoluer dans un univers familier et donc de ce concentrer sur l'apprentissage du système de jeu. De plus il se place clairement dans l'univers d'un point de vue RP, son intégration est même assez proche de ce qui est fait dans "The Sun Below: City on the Edge".

- "cela y fait simplement voler en éclat les canons et le contrat social du livre de base. ", déjà et pourquoi pas ? J'aime bien quand on casse les codes.

Mais en l'occurence je ne trouves pas que ce soit vraiemnt le cas. Le scénario permet justement de placer le joueur parfaitement dans le contrat social du livre. Numenéra, à mon sens est basé sur la découverte en particulier de son monde de ses particularité et de l'atmosphère qui s'en dégage. Si un PJ est issue du Neuvième Monde, deux options : soit tu lui donnes une bonne partie des informations qu'il est sensé connaitre sur l'univers et donc tu lui gache une partie du plaisir de la découverte en jeu. Soit tu lui dis très peu et le joueur se retrouve perdu dans un monde que pourtant son perso connait très bien. Ceci crée un décalage que personnelement je n'aime pas.

Alors bon, il reste assez d'étrange pour maintenir la découverte même en ayant spoil une partie de l'univers mais je trouves ca dommage quand même. Grace à ce scénar tu places tes joueurs dans les même conditions que leur personnage, leur permettant de découvrir le monde fascinant de Numenéra en même temps que leur personnage.

- Pour le côté création de personnage il faudrait que je le relise pour pouvoir en parler plus précisement.

avatar

Présenter Numenéra à des nouveaux joueurs, c'est relativement simple quand même et sans aucun spoil nécessaire :

"C'est un monde médiéval fantastique dans lequel vous découvrez les restes et les reliques d'anciennes civilisations depuis longtemps disparues". C'est quand même facile de comprendre dans quoi on va évoluer.

Aucune technologie à présenter, ni d'explication à faire sur la magie. En tant que MJ, à aucun moment on n'emploie de termes technologiques (lasers, robots, etc. sont à bannir du vocabulaire) et personnellement, je n'utilise que des référentiels med-fan pour les descriptions. Pour tout le reste, ils découvriront justement au cours des aventures.

S'il faut casser des codes, je ne vois pas l'intérêt pour un scénario d'introduction, étant donné que les nouveaux joueurs ne les ont pas encore acquis ces codes. Autant jouer à autre chose dans ce cas, ce n'est pas les propositions ludiques qui manquent.

J'ai relu ce scénario et franchement, je ne suis définitivement pas convaincu. Il n'y a absolument rien dedans qui me fait penser à Numenéra.

avatar

Présenter Numenéra à des nouveaux joueurs, c'est relativement simple quand même et sans aucun spoil nécessaire :

"C'est un monde médiéval fantastique dans lequel vous découvrez les restes et les reliques d'anciennes civilisations depuis longtemps disparues". C'est quand même facile de comprendre dans quoi on va évoluer.

Oui mais tu vas ne dire que ca à des joueurs dont le personnage vit depuis disons au bas mot 16 ans dans le Neuvième Monde ? Les personnages sont censé connaitre plein d'autre chose et ne seront pas étonné par une bonne partie des choses qui devraient étonné les joueurs. Pour moi soit tu crée un décalage trop extrème entre le ressentit du joueur et du personnage qui, personnelement, me dérange mais je peux concevoir que des gens aprécie jouer avec un tel déclage, soit tu lui spoil pas mal l'univers. Avec ce scénario d'introduction tu as ni l'un ni l'autre.

Comme je dis je vois pas tellement en quoi les codes sont cassés, et l'interet de casser les codes des la création peuvent être multiple mais comme je vois pas ce qui est vraiment cassé je peux pas trop te dire en l'occurence.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sigfrid
avatar

Oui mais tu vas ne dire que ca à des joueurs dont le personnage vit depuis disons au bas mot 16 ans dans le Neuvième Monde ?

Non. Comme tout monde ayant un côté médiévalo antique, tu vas décrire ce qu'il sait, c'est à dire... pas grand chose. En général les gens connaissent ce qui est autour de leur communauté, ont quelques idées grossières sur ce qu'il y a un peu plus loin et c'est tout. C'est simple, ça s'explique aussi rapidement que l'explication de la vie à New City (et pas New York... plaisantin ).

Je ne juge pas le scénario hein, mais il est compréhensible que l'on se questionne sur le truc : il commence en vraie SF là où le postulat de Numenéra est que ça reste de l'Heroic Fantasy où il est ouvertement dit au MJ (pas aux PJ) que la magie n'est qu'une technologie qu'ils ne comprennent pas. Du coup ça fait des personnages des gens totalement externes au monde et leur donne le prisme qu'ils ne sont pas censés avoir. Les persos ne sont donc plus sur l'idée que les Cyphers sont des objets extraordinaires à la limite de la magie : ils savent que c'est de la technologie, ils ont les clés pour le comprendre. Et en cela, ils perdent un vecteur de découverte majeur.

En bref, on change le point de vue des PJ. Ce n'est pas inintéressant hein, mais il est compréhensible que certains aient le sentiment que c'est pas totalement dans le propos de base du jeu. (et dieu sait que j'aime bien faire ça hein : prendre un jeu et le twister, ce n'est pas un reproche ^^ )

avatar
davyg

Julien a globalement répondu, mais en effet, je commence avec presque aussi peu que cela, en plus des 3 pages à lire avant la partie (p. 12 à 14). Ils ont ce qu'ils ont besoin de savoir avec ça (en plus du référentiel collectif med-fan) avec éventuellement une mention sur le vent d'acier en fonction de là où je les fait démarrer.

Pour le reste, je voulais juste rajouter que p.344 : "décrire un monde étrange" (je n'avais plus la page en tête), donne assez clairement la base et le référentiel descriptif. Et là, démarrant en SF/Cyber avec ce scénario, on plombe tout.

Encore une fois, à défaut d'être un scénario pour Numenéra, cela peut faire avec quelques remaniements un scénario pour The Strange. plaisantin

avatar

Un scénario d'introduction au Cypher System, oui, à Numenéra, non.

Clairement.

avatar

Le monde de Numenéra est bien plus étrange pour le joueur que pour un habitant du Neuvième Monde, ne serait-ce que dans son quotidien. Ainsi pour moi ca crée un décalage qui est du coup gommé par ce scénario et je trouves ca apréciable et rajoute en plus tout un tas de situation de role play qui devrait être assez chouette.

Concernant la connaissance des personnages de quelques outils technologiques cela va représenter 0.001% de ce qu'ils vont découvrir dans le Neuvieme Monde et qui coincide plus ou moins avec ce que les joueurs connaissent donc c'est quasiment positif pour moi.

Ca change subtilement le point de vue des personnages mais rien de radicale non plus, tout Nano à priori sait que les Numenéra sont issues de la technologie ils n'ont aucune idée de ce à quoi ca sert ou correspond et un habitant de New City clin d'oeil n'y comprendra rien non plus.

Concernant la page 344 je ne vois pas du tout ce que ce scénario change d'autant plus que

"Si vous n’avez pas le choix, utilisez des termes ou des
comparaisons du XXIe siècle pour vos descriptions, mais
faites-le avec parcimonie car ces allusions à notre époque
peuvent très facilement casser l’ambiance."

Donc il n'est pas inconvevable de décrire selon ces termes, et comme la propabilité de tomber sur un objet de leur monde est proche de 0 il sera tout à fait naturel de décrire de manière classique.

Après en écrivant ce message je me dis qu'on est peut être pas d'accord sur le terme "introduction", si par introduction vous entendez One Shot qui introduit l'univers alors je suis d'accord ce scénario n'est pas adapté et ca m'intéresserait de l'adapté à cette fin là d'ailleurs. Par contre introdution pour une chroniques/campagne comme ca semble avoir été fait personellement je dis oui clairement oui content

avatar
Ca change subtilement le point de vue des personnages mais rien de radicale non plus, tout Nano à priori sait que les Numenéra sont issues de la technologie ils n'ont aucune idée de ce à quoi ca sert ou correspond et un habitant de New City clin d'oeil n'y comprendra rien non plus.

Justement non. Les Nano ne savent pas que c'est de la technologie. content

Ils savent que ce sont d'anciens artefacts hérités des peuples précédents, mais pour eux c'est de la magie. Il ne savent pas à quoi servent les objets et ne le sauront jamais, ils en voient juste les effets magiques dont ils se servent pour bricoler leurs outils à eux.

Un peu comme ce gros cylindre métalique tout lisse qui permet de chauffer de l'eau à tel point que l'on peut facilement fabriquer une machine à vapeur pour faire tourner la meule du moulin. Personne ne saura jamais que c'est un issu d'un coeur de réacteur nucléaire, qui possède au passage quelques fuites et génère des mutations en cas d'intrusions du MJ. Tout le monde mettra ça sur une malédiction dans la famille du meunier, mais l'objet sera toujours le "cylindre à vapeur du moulin".

A la base, du point de vue du joueur, Numenéra est un monde de fantasy. content

Fait l'exercice sur ta prochaine partie de Donj, dans les Royaumes Oubliés par exemple. Dis leur qu'ils trouvent une épée monofilament dont les nanotubes de carbone sont capable de découper un corps comme un rien. Ou qu'ils trouvent un taser capable de balancer 25 000 volts sur leur ennemi. Et regarde comment réagissent tes joueurs.

Pourtant, l'épée monofilament c'est juste une épée magique vorpale et le taser une baguette de foudre. Mais le ressenti ne sera pas du tout le même car le vocabulaire est important pour se positionner dans une ambiance ou une autre.

Après en écrivant ce message je me dis qu'on est peut être pas d'accord sur le terme "introduction", si par introduction vous entendez One Shot qui introduit l'univers alors je suis d'accord ce scénario n'est pas adapté et ca m'intéresserait de l'adapté à cette fin là d'ailleurs. Par contre introdution pour une chroniques/campagne comme ca semble avoir été fait personellement je dis oui clairement oui contentdavyg

Par introduction, j'entend introduction à des nouveaux joueurs, nouvelle campagne ou one-shot. Mais même avec mon équipe habituelle je n'utiliserais pas ce scénario pour démarrer une campagne Numenéra. Je préfère alors démarrer une campagne de The Strange dont une récursion sera le 9eme Monde, comme une autre sur New City, et d'autres univers derrière pour une campagne multivers.

avatar

Justement non. Les Nano ne savent pas que c'est de la technologie. content

Ils savent que ce sont d'anciens artefacts hérités des peuples précédents, mais pour eux c'est de la magie. Il ne savent pas à quoi servent les objets et ne le sauront jamais, ils en voient juste les effets magiques dont ils se servent pour bricoler leurs outils à eux.

Regarde les pages 34 et 35 du ldb, en particulier "Vous savez que ce ne sont pas simplement des machines étranges enfouies dans de vieilles ruines." donc déjà une bonne partie des gens a priori savent que ce sont des machines, et pour moi technologie = machine. Ainsi les Nano savent plus que ca et la description de ce qu'ils savent utilise quasiment que du vocabulaire de SF. Texte présent dans le guide du joueur, que je n'ai pas donné à mes joueurs entre autre pour cette raison mais vu son nom leur semble destiné.

Après je suis tout à fait d'accord et c'est ce que j'ai dit dans mon post, les Nano ne comprennent rien a ce qu'ils font et ce a quoi était destiné les numenéra mais ils sont largement assez intelligent pour avoir les concepts de technologie et imaginer un monde précédant où les numenéra avait une utilité et qui en était remplit, en particulier ceux qui accède à la datasphère.

Pourtant, l'épée monofilament c'est juste une épée magique vorpale et le taser une baguette de foudre. Mais le ressenti ne sera pas du tout le même car le vocabulaire est important pour se positionner dans une ambiance ou une autre.

J'en suis parfaitement convaincu et c'est tout le principe du numenéra mais je ne vois pas en quoi le scénar t'empèche de reprendre ce vocabulaire une fois sur le Neuvième monde.

avatar

Alors oui, je te l'accorde, c'est vrai que dans le bouquin, sur la partie "Passé du nano" ("Nano background" en VO), l'origine de la magie est plus ou moins expliquée (plutôt plus que moins d'ailleurs) et c'est vrai que cela fait un peu tâche. Comme je n'avais pas investi dans les livrets de joueur à l'époque, j'ai filtré inconsicement ou non cette partie (vu qu'en VO c'était intitulé background...) et n'ai donné que les listes de capacités à choisir aux joueurs après avoir brièvement expliqué le concept du perso. Du coup, sans cette partie-là c'est de la fantasy. content

Que les joueurs se doutent que les peuples précédents étaient puissants au vu de ce qu'ils découvrent, c'est normal, et c'est le but aussi de le leur faire découvrir au fur et à mesure. Mais perso, laisser le doute sur une exploitation de la magie à haut niveau (au sens traditionel) ou de la technologie avancée je trouve que c'est bien.

Après, cela ne me fait pas aimer le scénario dans tous les cas et Julien a bien synthétisé les raisons qui me gênent dans ce scénario.

Et puis bon, il ne suffit pas de mettre un bout de 9eme monde à la fin pour en faire un scénar Numenéra. Sinon, je fais un scénar orienté bataille de méchas avec un générateur de faille spatio-temporelle qu'il faut désactiver. Malheureusement les PJ se loupent, se retrouvent à la fin en plein Mordor et j'intitule cela un scénario pour l'Anneau Unique. démon (je forcis volontairement le trait, mais c'est l'idée que me provoque ce scénar).

avatar

On n'a pas la chance d'avoir souvent des scénarion Cypher originaux en français du coup personelement je suis bien content de voir celui-ci et je vais certainement le faire jouer, même si, effectivement, je ne dirai pas que que c'est un scénario Numenéra content