Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers dans votre navigateur.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant toute la durée de la session de votre navigation sur notre site.
Si vous êtes identifiés, nous conservons votre acceptation jusqu'à la prochaine modification de notre politique de cookies indiquée ci-dessus.


Cof a 2 avec mon fils 13

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Bonjour,

J'ai acheté la boîte d'initiation COF mais je vois bien que ce ne sera pas facile de trouver d'autres joueurs réguliers... D'après ce que j'ai lu le truc pour jouer a 2 serait de donner plusieurs personnage à mon fils de 10 ans, et peut être d'en prendre un moi même...

Est ce que ça se tente comme ça ? Sachant qu'on est des débutants tous les 2 ! J'ai aussi acheté la boîte d-start pour commencer ce sera peut être plus simple...

Et pour COF je pensais jouer d'abord sur des scénarios téléchargés et de garder les aventures du vrai jeu pour quand on trouvera du monde !

Peut être aussi les minis aventures en pdf pour quand on a une soirée avec des potes...

Voilà, en gros ce serait pour des conseils pour se faire des jeux a deux et savoir si mes idées vous semblent cohérentes, afin de mettre un 1er pied dans les jdr !

Merci pour vos conseils ! Seb

avatar

Jouer plusieurs personnages pour debuter je ne trouve pas que ce soit très top. De même être meneur et contrôler un pj est compliqué et pas toujours valorisant pour le joueur. La solution selon moi :

Booster le pj de ton fils et le faire accompagner de servant genre chevalier et son écuyer. Mais réduire véritablement le rôle des servant à des faire valoir.

Jouer intelligemment : un combat ne se termine pas par la mort systématiquement. Si les gobelins attaquent les pj, c'est pour récupérer la nourriture. Des que les pj sont à terre, les gob se servent et filent. Des qu'un gob ou 2 est à terre, les autres fuient. Il faut réfléchir aux affrontements en amont pour anticiper les résultats possibles en fonction de la motivation de chacun.

Donner des objets magiques ou des alliés ponctuels (une guilde, un prêtre...) qui peuvent permettre de franchir certaines épreuves.

Ne pas oublier la règle d'or : il faut que le jeu soit amusant et tant pis pour les autres règles. C'est avant tout une histoire que l'on se raconte ensemble.

Je ne doute pas que d'autres de donneront leurs astuces.

Bon jeu !

avatar

Je suis d accord, à deux il faut diminuer la difficulté et effectivement l objectif n est pas forcément la mort du pj sauf si c est son grand ennemi...

avatar

J'abonde dans le même sens que TomLG.

Interpréter de multiples personnages n'est en général (du moins à ma table) pas tellement apprécié par les joueurs. Même les plus expérimentés aiment beaucoup mieux jouer avec un seul. Le jeu de rôles n'est pas un jeu de plateau. On joue le rôle du personnage, on l'interprète. Et ça, c'est demandant.

Le solution repose comme mentionné par TomLG dans la façon d'aborder le jeu lorsqu'il n'ya qu'un seul PJ. Des adversaires moins nombreux mais aussi moins hargneux/violent. Ça ne veux pas dire de continuellement diminuer le nombre d'adversaires, mais comme mentionné de ne pas terminer les combats systématiquement par la mort des opposants. Le vol ou la capture sont de bonnes idées pour amener son lots d'aventures.

Malgré ces ajustements, le PJ aura tout de même besoin d'un support additionnel à l'occasion. Comme mentionné, un écuyer est un bon exemple. Il peut aider, mais ne peut vraiment pas tout faire puisque possédant des talents très limité face à l'adversité des situations. Un autre exemple est le mentor. Il est beaucoup plus expérimenté que le PJ et peut lui prodiguer une aide inestimable, mais le problème est que le mentor n'aura pas nécessairement le temps d'accompagner le PJ dans toutes ses pérégrinations. Donc son aide sera plus occasionnelle même si plus importante. En passant, un mentor ne devrait pas régler tous les problèmes du PJ, mais plutôt lui donner des conseils fort justifiés. Il y a aussi les aides qui ne font que passer mais qui arrivent juste à point pour aider le PJ tel que l'aubergiste qui aide le héros à sortir les malfrats de son auberge, ou la garde qui intervient pour arrêter des brigants "agressant" le PJ dans une ruelle.

Finalement, une bonne façon de balancer un scénario prévu pour plusieurs joueurs à la situation d'un seul PJ est de privilégier les scènes de roleplay face au scènes de combats. Bien souvent les combats ne sont là que pour apporter une certaine "tension" dans l'histoire, mais dans les faits ils ne font que rarement avancer celle-ci. Donc il est parfois préférable de les éliminer totalement du scénario original pour passer directement à la prochaine scène. C'est peut-être toutefois plus difficile de multiplier par exemple les scènes d'enquêtes ou de politiques avec un enfant de 10 ans, mais l'idée reste toutefois de diminuer une pression somme toute inutile que les combats engendrent sur un PJ unique.

Et comme mentionné plus tôt par TomLG, l'idée est de partager une histoire. Le reste c'est modulable selon nos désirs.

avatar

Bonjour,

Même pour les parties avec un seul Joueur c'est déconseillé de jouer plusieurs personnages, on perd beaucoup en immersion à mon avis. Mieux vaut que tu joue un personnage avec un classe complémentaire pour l'accompagner. Tu peux aussi ajouter un compagnon animal, ca permettra de renforcer le groupe pour les combats sans te compliquer les choses pour les autres scènes.

Même avec ca les combat risque d'être difficiles, tu peux commencer avec un/des personnages niveau 2 et/ou réduire le nombre des adversaires.

avatar

Je suis d'accord avec Rannuck.

Mais, jouer à 2, c'est mieux que ne pas jouer du tout !

avatar

Merci pour vos pistes ! J'adore l'idée du mentor qui pourra l'aider dans certains cas tendus ! Et bien sûr un animal, ou d'autres personnages secondaires ou momentané de soutien, et puis gérer les adversaires en conséquence !

Rannukh si je comprends bien pour toi je pourrais jouer un compagnon complémentaire qui a peu d'initiative mais qui pourrait au moins être une deuxième personne pour les combats, c'est bien ça ?

Autre question, sûrement bête pour les habitués, mais si je met en jeu un mentor, un animal, un écuyer ou des personnages de passage, je dois du coup créer une fiche personnage pour chacun ?

Je n'ai jamais vraiment joué à des jeux de rôles, a part un en grandeur nature qui avait duré un mois entier sur tours, ce fut une expérience inoubliable, et le but est aussi d'apprendre à jouer pour aller en faire avec mon fils ! Dans le respect des règles sanitaires bien sûr ! Eheh...

Et puis il y a une asso je crois qui propose des soirées jdr sur lons...

Ça me fait penser à Fallout, même si ça n'a rien à voir....

Merci a tous pour vos coup de mains, c'est drôlement réactif ce forum... Seb

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Rannukh
avatar
No.oB-69-1627374151

Oui c'est l'idée, j'ai fais comme ca quand le cas s'est présenté, ca laisse les choix d'orientation de l'histoire au joueur. Tout en me laissant la possibilité d'intervenir si l'intrigue patine et pendant les combats.

Pour les fiche de personnage, c'est pas obligatoire (tu peux déterminer arbitrairement les résulats de leur actions sans lancer les dés si tu préfère), mais je trouve que c'est pratique au moins pour les compagnons réguliers.

avatar

Ok, je pense que cette question est ok, j'ai une idée de comment me lancer, après je pense que les 1ere parties ne seront pas au top ! Du coup je pense qu'on commencera sur des scénarios téléchargés ! Si vous avez des sources, j'ai déjà trouvé sur ce forum un regroupement de ressources dont des scénarios, et un autre site... Scenariotheque. Je pense que j'aurai de quoi nous entraîner !

Autrement on se pose des questions sur ce qui nous attends, avec un Klaus Schwab qui prophétisé presque une cyber attaque et un shit down d'internet et électricité a durée indéterminé... Bref, je préfère me préparer ! Du coup pour ce qui est de l'achat des 16 minis scénario COF, ce n'est que les scénarios ? Car dans ce cas j'achèterai juste le pdf et non la version papier !

Et dans le hs01 de casus belli, si j'ai bien compris c'est le livre de règles, plus des scénarios, c'est bien ça ? Car dans ce cas j'achèterai ça aussi ( 300 pages à imprimer c'est trop...

Merci pour vos réponses ! Je vais me lancer dans la préparation ! Seb

avatar

Je ne sais pas quel âge a ton fils, mais une bonne ressource pour moi a été mes vieux livres-dont-on-est-le-héros : Défis Fantastiques, La Quête du Graal, Loup Solitaire, etc... C'est pour des aventuriers solo à la base.

avatar

En fait, comme les livres dont vous êtes le héros, ça ne pose aucun problème de faire jouer des scénario avec 1 seul joueur. Ca marche parfaitement sur la plupart des scénario.

C'est à mon sens un bien meilleure solution qu'ajouter des suivants, pnj, animaux ou autre artifice.

avatar

Pour l'avoir fait je déconseille également de jouer plusieurs personnages.

Et pour le MJ également, car on risque de "bacler le tour de jeu" soit du perso/suivant joué soit du monstre par manque de temps.

Personnellement :

  • 1 joueur = 1 perso
  • MJ = 0 perso
  • Le joueur à par défaut 2 tours de jeu dans les combats (ce qui remplace le suivant et permet un peu plus d'actions)
  • Il faut prévoir des substitus aux manquements du perso (exemple si c'est un guerrier, offrir plus souvent des potions de vie, une clé magique permettant d'ouvrir un coffre vérouillé mais à utilisation limitée, etc.)
  • Revoir les comportements des monstres pour ne pas forcement aller à un combat à mort
  • Après ça n'empeche pas d'avoir un suivant, mais pourquoi pas le rencontrer au cours du scénar et pas forcement pour toute l'aventure

Et surtout, bon jeu amusez vous bien et pas grave si tout n'est pas parfait content

avatar

Tu peux commencer une campagne non ?

Le jeu est d'autant plus prenant qu'on voit nos persos monter petit à petit en niveau.
SI tu n'as pas trop l'habitude de jouer et encore moins à COF, je te conseille de prendre des scénars déjà faits. Pour ma part, en dehors du fait de ne pas pouvoir vraiment faire du rôle quand on est seul (invite un de ses camarades de temps en temps ?), ce qu imanque surtout, c'est le manque d'idées. Parfois, on a besoin de discuter pour savoir comment continuer pour assembler les différents éléments qu'on a trouvé pour pouvoir continuer. Et, seul parfois, on manque d'idée. Le mentor pour mettre dans la bonne direction est une bonne idée. Sur ce point, il y a des interventions intéressantes dans Anathazérïn.