Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers dans votre navigateur.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant toute la durée de la session de votre navigation sur notre site.
Si vous êtes identifiés, nous conservons votre acceptation jusqu'à la prochaine modification de notre politique de cookies indiquée ci-dessus.


Roublard ; plusieurs attaques ? 31

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Bonjour a tous !
suite a un poste sur reddit j'ai eu un "tilt" surpris
je suis actuellement en campagne, et nous somme parti sur le principe (sans avoir consulté les regles, ca me paraissait logique ^^) que le roublard avait 2 armes, ( dagues) et pouvez donc attaqué 2 fois par tour, en appliquant bien sur l'attaque sounoise sur une seul des deux attaques.
MAIS appres reflexion, sur la page de classe du roublard il n'en fait mention nul part qu'il a le droit a deux attaques ou qu'il possede "combat a deux armes" comme le barbare ou le guerrier.
1) du coup ca ce passe comment concernant le roublard ^^ ? il a tous de meme acces aux 2 armes en utilisant cela
2) si cela fonctionne ainsi, le barbare & warior ont donc 2 attaques + une 3eme en action bonus s'ils manient 2 armes ?
BONUS ; question bete, manié 2 rapiere est possible? en RP ca me parait impossible, mais pas d'apres les regle, avec le talent ambidextre ca parait faisable surpris
merci d'avance joyeux !


Ce message a reçu 1 réponse de
  • ketzal
avatar

Il peut le faire en utilisant une action bonus.

Pour plus de détails : https://5e-drs.fr/combattre/#combat-a-deux-armes

avatar

En fait de base tout le monde peut utiliser 2 armes et frapper avec comme dit sur le lien cité juste avant moi.

Il faut que les armes soient légères pour pouvoir le faire. Ou alors il faut prendre les dons qui permettent de s'en affranchir.

avatar

Cette règle de base permet être combinée selon les cas avec :

- pour un guerrier ayant pris le style de combat : Combat à deux armes (https://5e-drs.fr/classes/guerrier/#style-de-combat)

- don ambidextrie : https://5e-drs.fr/options-de-personnalisation/#ambidextre

(je ne sais pas comment faire en sorte que les liens soient cliquables, mais bon... tu feras du copier/coller, hein ? clin d'oeil)

avatar
Durhock

Le Roublard n'a théoriquement qu'une seule attaque par round, même à plus haut de niveau (de mémoire), contrairement au guerrier, par exemple, qui, à partir du niveau 5, gagne une attaque supplémentaire par round.

MAIS :

il y a une règle d'attaque à 2 armes dans Héros et Dragons, petit rappel :

"Combat à deux armes

Quand vous choisissez l'action attaquer et que vous utilisez pour attaquer une arme de corps-à-corps légère que vous tenez dans une main, vous pouvez utiliser une action bonus pour attaquer avec une autre arme légère de corps-à-corps que vous tenez dans votre autre main. Vous n'ajoutez pas votre modificateur de caractéristique aux dégâts de cette attaque bonus, sauf si ce modificateur est négatif.

Si l'une ou l'autre des deux armes possède la propriété lancer, vous pouvez la lancer au lieu de l'utiliser pour faire une attaque de corps-à-corps."

Donc si ton roublard a 2 armes légères en mains, il peut placer une deuxième attaque (via son action bonus = attention à ne pas vouloir utiliser cette action bonus pour autre chose, par exemple l'utilisation d'une RUSE du niveau 2 qui normalement nécessite justement cette même action bonus ; action bonus = il n'y en a qu'une possible par round).

Pour ta question 2 : si ton Barbare ou Guerrier veut pouvoir frapper une deuxième fois dans son tour, il faut qu'ils aient une arme légère dans CHAQUE main. Rarement leur cas... Sauf à partir du niveau 5 ou ils gagnent chacun une deuxième attaque par round (celle-ci est une deuxième attaque normale, qui n'utilise pas l'action bonus donc).

Dans le cas d'un guerrier qui utiliserait 2 armes légères, au niveau 5, il pourrait donc effectuer 3 attaques par tour : ses 2 attaques normales, plus une 3éme en utilisant son action bonus (mais sur laquelle il n'ajoute pas son bonus de carac aux dégâts comme le stipule la règle mentionnée ci-dessus). En revanche, s'il a une épée longue dans une main et une épée légère dans l'autre, ça ne peut pas marcher puisque l'épée longue n'est pas une arme légère. Dans ce cas, il faut utiliser une autre option : le don ambidextre. Là, ça devient possible.

Pour finir : manier 2 rapières c'est possible avec le don ambidextre, oui.

Voilà ! J'espère que c'est clair pour toi.

Bons jeux !

EDIT : ninjaté par Alcides clin d'oeil

avatar

la reactivité sur ce forum est juste incroyable :O !!
Merci pour ces eclarcissement joyeux !

avatar

Bonjour,
En effet comme indiqué au dessus, thériquement le roublard ne n'a pas une double attaque.
Cependant avec une arme legère (et finesse probablement pour ton cas) tu pourras egalement attaquer avec ta deuxieme arme.
Un exemple concret:
Raynette humaine roublarde de niveau 2 a 16 en dexterité (modificateur +3). Elle n'a pas de "don" spécial.
Raynette se balade dans une ruelle sombre la nuit ses deux dagues a sa ceinture en compagnie de Tarkar le guerrier.
Deux bandits les interpellent afin de les déléster de qq pièces d'or. Un combat début!
(Initiative)


- TOUR 1:
- Raynette dégaine sa 1ere dague en main principale (Interagir avec les objets 1fois part tour https://5e-drs.fr/combattre/#interagir-avec-les-objets-alentours).
- Elle se déplace de 3m en direction du bandit le plus proche (si les créatures ne sont pas au corps a corps) deja au contact avec le guerrier.
- Elle utilise son action pour "Attaquer" avec sa dague, elle lance 1d20 + 3 (mod) + 2 (maitrise).
Si l'attaque touche, elle pourra faire les dégats de la dague soit : 1d4 + 3 (mod).
- Puisque la cible de Raynette est la meme que celle de Tarkar et si celle-ci a été touché, la roublarde a le droit d'utiliser son attaque sournoise soit: 1d6 de dégat supplémentaire.
- Etant au contact et ne souhaitant pas prendre de risque, Raynette utilise sa ruse (niv 2 de roublard) en action bonus
afin de se désengager.
- Elle peut donc s'extraire de la mélé sans prendre d'attaque d'opportuniée et se déplacer de 6m pour finir son tour.


- TOUR 2:
- Raynette dégaine enfin sa 2eme dague en main secondaire ( toujours Interagir avec les objets).
- Elle se déplace de 6m en direction du bandit le plus proche (si les créatures ne sont pas au corps a corps) deja au contact avec le guerrier.
- Elle utilise son action pour "Attaquer" avec sa dague, elle lance 1d20 + 3 (mod) + 2 (maitrise).
Si l'attaque touche, elle pourra faire les dégats de la dague soit : 1d4 + 3 (mod).
- Raynette utilise maintenant son action bonus ( https://5e-drs.fr/combattre/#combat-a-deux-armes ) afin de faire des dégats avec sa seconde dague, elle lance 1d20 + 3 (mod) + 2 (maitrise).
Si l'attaque touche, elle pourra faire les dégats de cette dague soit : 1d4 ( mais cette fois sans le mod).
- Puisque la cible de Raynette est la meme que celle de Tarkar elle a le droit d'utiliser son attaque sournoise soit: 1d6 de dégat supplémentaire (important un cas de réussite critique, l'attaque sournoise est un coups critique).
- Raynette peut encore se déplace de 3m cependant si le bandit au corps a corps est toujours en vie, il pourrait utiliser son attaque d'opportunitée afin du lui faire des dégats.


Voila j'espere que c'est assez clair, en détaillant en combats point par point.
Evidement avec des dons comme Ambidextre ou en se multiclassant (1 point en guerrier pour le "Combat à deux armes") il peut y avoir pas mal de changement.

avatar

En règle optionnelle certains MJ autorisent l'utilisation de la rapière/dague sans dons. En effet, une attaque double à 1d8/1d4 est identique aux dégâts de 2 épées courtes en 1d6/1d6.

Mais la rapière n'étant pas une arme légère, je n'autorise cela qu'avec une dague en main non directrice.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • WolfRider4594
avatar
Globo

C'est une règle optionnelle officielle ou maison ? Parce-que, ama, c'est abusé d'autoriser une 2e attaque avec une 2e arme sans les malus normaux si on a pas le don qui va bien.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
WolfRider4594

Ce n'est absolument pas officiel.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • WolfRider4594
avatar
Julien Dutel

Merci. Donc ça fait parti de toutes ces règles maisons batie sur le principe d'osef les dons, on veut tous leurs avantages sans avoir à les acheter au prix d'une augmentation de carac'. Ce n'est pas vraiment ma vision de D&D.

avatar

En règle optionnelle certains MJ autorisent l'utilisation de la rapière/dague sans dons. En effet, une attaque double à 1d8/1d4 est identique aux dégâts de 2 épées courtes en 1d6/1d6.

Mais la rapière n'étant pas une arme légère, je n'autorise cela qu'avec une dague en main non directrice.

Globo

Statistiquement, la différence entre 2 épées courtes et rapière+dague est infime (pour ne pas dire nulle).

Notons que la rapière, qui pèse 1 kg, n'est pas considérée comme légère, quand le cimeterre, qui en pèse 1,5, l'est. Cocasse.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • WolfRider4594
avatar
Jay

Mais peut-être que le problème ce n'est pas que les dégâts soient statistiquement quasi-identiques. Mais que la différence de taille entre une rapière et une dague rend compliqué d'attaqué avec les 2 dans le même round sans en avoir la compétence.

Sinon le poids des armes dans D&D est du n'importe quoi depuis toujours. Et les éditions successives n'y ont rien changé. Mais je souçonne que la rapière ne soit pas une arme légère parce-qu'elle est déjà une arme de finesse. Il me semble que les deux sont incompatibles sur une même arme.

Pourtant IRL parmis toutes les différentes épées créées par l'humanité à différente spériodes et sous différentes latitudes, aucune n'est meilleur qu'une rapière bien équilibrée dans le maniement et la précision pour un duel. En combat 1 contre 1 c'est l'arme idéale et la plus meurtrières. Plusieurs dizaine de milliers de nobles européens à son palamrès entre les 16e et 18e siècles.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar
Mais je souçonne que la rapière ne soit pas une arme légère parce-qu'elle est déjà une arme de finesse. Il me semble que les deux sont incompatibles sur une même arme.
WolfRider4594

Dague, épée courte et cimeterre sont des armes légères et de finesse.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • WolfRider4594
avatar

Merci. Donc ça fait parti de toutes ces règles maisons batie sur le principe d'osef les dons, on veut tous leurs avantages sans avoir à les acheter au prix d'une augmentation de carac'. Ce n'est pas vraiment ma vision de D&D.

WolfRider4594

Pas du tout non, mais il faut reconnaitre que 1d6/1d6 et 1d8/1d4 c'est identique du point de vue statistiques.

Cela dit d'un point de vue diégétique, si se battre avec une rapière et une dague correspond à une réalité historique que l'on peut vouloir émuler, se battre avec un marteau de guerre et une dague ou une hache de bataille et une dague cela correspond moins aux « clichés du combat à deux armes ».

On peut noter qu’IRL, se battre avec 2 armes ne pose aucune difficulté, surtout si une de ces 2 armes est une dague …

De mon point de vue il y a 2 paramètres à prendre en compte :

Le premier (et le plus important à mon sens), c’est de conserver l’équilibre du système or 1d6/1d6 = 1d8/1d4.

Le second, c’est d’éviter le ridicule RP. En l’occurrence éviter le combat avec 2 rapières.

Il existe cependant un ridicule RP que les règles n’ont pas su éviter, le combat avec bouclier rapière …

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Ombreloup
  • et
  • Rognepied
avatar
WolfRider4594

T'as jamais vu Rob Roy, toi! clin d'oeil

avatar
Globo

Vu que le terme bouclier recouvre un nombre impressionnant de protections, de l'écu à la targe en passant par le bocle, il dit qu'il voit pas le souci à faire rapière et bouclier.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Globo
avatar
Ombreloup

A ma connaissance, je ne connais pas de travail rapiére/bouclier en AMHE. Mais si tu as un lien à partager vers ce type de pratique, je suis prenneur.

L'utilisation du bocle tell que decrit dans le I.33 se fait avec une épée.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar

J'ai toujours trouvé étrange cet argument de réalité historique dans un JDR médieval fantastique ... mort de rire

avatar
Globo

Sauf que 1d8/1d4 n'est PAS statistiquement équivalent à 1d6/1d6.

De base je vois deja trois cas ou 1d8/1d4 est plus interessant, la possibilité pour le personnage d'utiliser de temps en temps une autre action bonus, l'utilisation d'une arme magique en main directrice et surtout les attaques multiples lors d'une action attaquer.