Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

La Sourcelande durant la guerre contre Borabarad 18

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Toujours pour la construction du background d'un de mes PJ natif de la Sourcelande, je me demande ce qu'il pourrait savoir de ce qui s'y est passé durant la guerre contre Borbarad...

La Sourcelande s'est jointe aux forces du Nouvel Empire et de l'Empire Horas en 1021CB pour combattre le Mage noir. L'Almanach nous informe p227 que le pays avait subi de lourdes pertes dans le nord contre les forces de Borbarad. Est-ce l'un d'entre vous auraient quelques éléments de contexte et/ou événements particuliers (batailles, progression de front...etc)?

avatar

Ouf! Toute une histoire Le fondateur de l'ON, Ulrich Kiesow, a écrit deux gros romans sur cette période, focalisé sur les événements dans le Pays de la Source.

L'essentiel: l'infâme Uriel comte de Nomarque, soutenu par Borbarad, rassemble l'alliance de défense du nord du pays de la Source (Bornischen Trutzbund des Norden), véhicule de recrutement à l'objectif de réunir le pays de la source dans sa main en tant que roi. Il est soutenu par sa fille Tjeika de Nomarque, à ce moment maréchale des Nobles.

Les bronnjares de la Sévérie voient cela d'un mauvais oeil lorsque l'armée de Uriel soutient le siège de Bjaldorn, et participe à sa conquête, durant laquelle la coupole de glace du plus grand temple de Firun est cassée, les nobles passent à l'action et constituent une armée. Les deux force se rencontrent dans une bataille rangée classique près de l'auberge "au boeuf et chêne", qui donnera son nom à la bataille. Les troupes de Nomarques réussissent à tenir un piège au troupes de sévérie, ce qui mène à leur défaite.

Ensuite, Uriel est commandé par Borbarad pour se joindre à la campagne en Tobrie. Venant du nord, cela permet de couper la dernière issu de l'armée impériale. Ce dernier, encerclé de tous les côtés, pourra alors être complètement décimé, coup fatal pour lequel Borbarad ne va pas hésiter de sacrifier les ambitions à court terme de Uriel.

Pendant que l'armée Borbaradienne se réunit en Tobrie et commence à affaiblir et coincer l'armée impériale, l'alliance sévérienne se reconstitue et reçoit le soutien de quelques nobles en plus, ainsi que de la maréchale de la noblesse, qui change de camp (contre son père). On rassemble pour la première fois sous une seule barrière les trois escadrons de la cavalerie lourde légendaire, les ailés du pays de la source. Grace à une magie de mouvement antique (elfique?) qui habite les ailes équipant les cavaliers de ces escadrons, et ranimée par la légendaire sorcière Nahéma, l'armée atteint une vitesse surnaturelle qui permet de rattrapper l'armée de Uriel.

Entretemps, sur les champs de Valussa, la bataille décisive est engagée. Coincé, épuisé, coupé de son soutien logistique, encerclé de tous les côtés, l'armée impériale s'apprête à son dernier combat. Juste avant le coup de grace, la cavalerie du pays de la source arrive avec sa vitesse surnaturelle et exécute une charge cinglante. Le contingent du pays de la source sous Uriel est écrasé, il tombe dans le combat. Grace à la sacrifice de plusieurs héros, et le duc des paturages (Waldemar l'Ours), la bataille est gagné.

Uriel mort, le soutien pour Borbarad dans le pays de la Source s'effondre, et on n'y notera plus de combats majeurs. L'armée impériale, fortement affaiblie, doit se retirer dans le centre de l'empire pour se reconstituer. L'armée de Borbarad lui aussi doit se réorganiser; avec la destruction de l'armée impériale qui n'a pas eu lieu, Borbarad choisit ses objectifs militaires dans la vue de l'affrontement décisif qui va arriver : la troisième bataille des démons. Un contingent de volontaires du pays de la source y participera, mais en principe cela ne concernera plus le pays de la source en tant que tel.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Oog des Meesters

On peut rajouter que la comtesse Thesia d'Ilmeroc (Thesia von Ilmenstein en VO) joue un grand rôle dans ces événements (et dans les romans j'imagine). C'en est même l'héroïne en fait. Elle dirigeait la "cavalerie ailée" (penser aux hussards ailés de Pologne)

Elle sera élue maréchale de la noblesse de 1021 à 1030 CB (sans doute grâce à ces hauts-faits).

Elle est portée disparue (et considérée morte) depuis 1033 CB après avoir tenté d'éliminer la sorcière Glorana. (page 229 de l'almanach)

Note : cette cavalerie ailée est mentionnée dans le 4ème tome de la campagne des chevaliers du théatre "le peloton vert" (et le dernier aussi ainsi que dans le bouquin supplémentaire)

avatar

Cornegidouille!!!

Vous êtes des puits de science Aventurienne! content

Merci à vous. Me voilà avec une foultitude de pistes à explorer...

Vous pourriez nous donner le titre de ces deux romans? Cette région me semble particulièrement intéressante...

avatar

Voilà:

DSA 56: Das zerbrochene Rad 1 - Dämmerung

DSA 57: Das zerbrochene Rad 2 - Nacht

Par Ulrich Kiesow

Ce message a reçu 1 réponse de
  • sassanos77778
avatar

C'est parti... DeepL a déjà pas mal chauffé! Il me dit "à plus tard"... Pas grave, il est tard... content

Je sens que je vais me régaler moi...

avatar
Oog des Meesters

Ils ne sont pas traduis j'imagine?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Ukroni
  • et
  • Dyvim
avatar
sassanos77778

Globalement, peu de choses antérieures à la V5 ont été traduites plaisantin. Donc non probablement pas.

avatar
sassanos77778

ni en anglais ni en français. à ma connaissance ça n'existe qu'en allemand.

avatar

En français "simplex/petit chinois", c'est en cours...clin d'oeil

avatar

Les deux briques en entier? Tu es courageux!

avatar

On va dire "motivé" content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar

Chapeau plaisantin

avatar
Yucks the halberdier

Mais du coup, tu as un prix un abonnement pro chez deepl où tu fais ça 5000 caractères par 5000 caractères?

avatar

Et bien et bien... Quel bonheur de découvrir la littérature Aventurienne... Je m'attaque au second tome ce soir...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • sassanos77778
avatar
Yucks the halberdier

Combien de pages par tomes?

300, 600?

avatar

Non, 200...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • sassanos77778
avatar
Yucks the halberdier

Ah, ça va.

bonne lectureclin d'oeil