Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Salaire quotidiens en aventurie? 13

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Bonjour,

J'ai fais quelque recherche pour voir le salaire quotidies en aventurie mais je n'ai rien trouvé.

Est ce que vous avez des infos sur ça ?

Les prix des articles dans le livre aide un peu, mais j'aimerais avoir plus de précision, ce serai utile pour jouer un marchand.

Mercicontent

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
sassanos77778

Il y a une table avec le prix pour embaucher des personnes qualifiées dans le LdR pourtant... Au chapitre équipement page 364.

avatar

Ok,

je ne vois vraiment rienmalade

Merci Dyvim

avatar

C'est une bonne question, et malgré les informations éparpillés à gauche et droite - et la table très importante que Dyvim indique - ce n'est pas facile de savoir la valeur "réelle" des choses.

Une intuition importante c'est que le salaire fixe n'existe pas vraiment. Tout est question d'offre et demande, et basé sur la productivité réelle (pour les classes inférieures au moins). Beaucoup dépend aussi des circonstances économique. Dans le Thorval par exemple, le salariat est presque inconnu. Chacun travaille ou bien pour lui-même, ou bien fait partie d'une communauté. Uniquement dans les grandes villes ou pour des spécialistes reconnues qu'on va chercher (et pour qui le prix est alors rarement un montant fixe de monnaies) on a des gens qui travaillent pour de l'argent. Un skalde voyageur est rémunéré par la communauté par l'hospitalité, le séjour tout soigné, parfois des cadeaux de luxe, mais rarement par uns somme d'argent. L'économie purement monétaire est encore loin.

Par contre, dans le Horasiat, on a des manufactures où un peuple ouvrier est pressé comme des citrons pour travailler dans des circonstances pénibles, habitant dans des quartiers pauvres...

Puis quand même quelques indications.

La référence est 10 PO pour un artisan de qualité confirmé par mois (je pense avoir lu que le salaire de Michelange au début de sa carrière était de quelque 10 florins par mois dans la Renaissance, mais je ne sais plus où). C'est une bonne référence.

Un ouvrier simple devra se contenter de moins. Un marin, simple matelot, pourra toucher 30 pièces d'argent le mois pour un voyages, mais le voyage inclut évidemment son séjour sur hamac et nourriture fourni par le capitaine, puis parfois des primes pour le fin de voyage.

Un mercenaire pourra négocier énormément selon les circonstances et les primes (dangerosité, droits de butin ou de pillage) mais un spécialiste (typiquement: maîtrise des armes à deux mains) pourra toucher le double d'un simple combattant. Al'Anfa utilise énormément de mercenaires pour la sécurité interne et externe. Les plus réputés (en dehors des troupes ecclésiastes) sont la "garde des ducats", qui gagnent en principe chaque jour une pièce d'or, ce qui est autant qu'un capitaine mercenaire de l'empire du milieu. Un simple garde d'esclaves sur une plantation gagnera par contre sensiblement moins que 10PO le mois, mais au moins il aura un toit, de quoi manger et des gens à chicaner...

Autres références, alors dans le très élevé, l'entretien de deux régiments de garde (2x500 = 1000 soldats professionnels) est budgetté à 100000 PO par an (source: la paix de Weidleth). On en déduit que le soldat moyen gagne bien moins que 10 PO par mois, même si on tient compte du soutien logistique que l'état fournit.

Dernière référence: après l'invastion Borbaradienne, l'homme le plus riche de l'aventurie, Stover Regolan Stoerrebrandt, a déplacé tout son capital, tous ses biens (y inclus plusieurs ateliers de production) et possessions de Festun à Gareth. Valeur estimé: 6 million de pièces d'or... (le nom de l'aventure en questions plaisantin )

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Dany40
  • et
  • sassanos77778
avatar
Oog des Meesters

Ça me perturbe PO .... 1 PO c'est un Thaler ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Dany40

PO = Pièce d'or = Ducats

Enfin, je suppose... clin d'oeil

avatar

exact, PO = 1 pièce en or. Désolé si ce n'était pas clair.

avatar

Ok merci content

avatar

Donc le salaire journalier d'un fermier sera à peu près de 0,5 à 1 thaler? ou sinon ils font du troc

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Oog des Meesters
avatar
Oog des Meesters

Que de détails!

Merci pour cette longue et précise réponse

avatar
sassanos77778

Justement je pense que pour un fermier simple c'est une approche peu fertile, même si je dirais plutôt 1 thaler qu'un demi. Si c'est un ouvrier à la ferme, peut-être, il sera payé un montant, mais en effet, vu l'absence probable de liquide courant, le montant sera très faible - le logement et la nourriture seront probablement bien plus attirant...

Un petit fermier plus ou moins indépendant, proablement métiaire, mais aussi en tant que petit proprio, n'aura que des revenus rares. La majorité de l'année il cultivera ses terres, attendant la moisson. Etant venu la moisson, il met à part la réserve de semence de l'année suivante, il envoie une partie en stock à son suzérain ou propriétaire, ce qui reste risque d'être fort peu. La majorité des choses durant l'année s'achèteront avec le troc, des petits surplus irréguliers ou des ouvrages manuels pourront se vendre dans une petite ville de marché dans les alentours.

Dans des régions plus riches et fertiles (Garétie, Aranie, Aranie), le quantités seront telles que probablement il a un contrat fixe avec un achteur en gros de la ville qui vient chercher la moisson lui-même. Là, c'est un revenu en liquide assez important, qui permet effectivement une richesse et un bien-etre plus intéressant. Mais là aussi, c'est un revenu en une fois. Les ouriers salariés doivent être payés de ce revenu, donc on ne pourra pas dépenser un salaire fou...

avatar

Résumé:

si tu veux faire du commerce avec des paysans, prépare toi à faire sutout du troc.

avatar

En effet! Même si je dirais alors pour la "vente" de tes propres affaires. La monnaie liquide étant chose rare, a priori ce sera par contre plutôt facile pour toi d'achter ses denrées avec ton argent auprès d'un paysan, sous condition que le paysan peut effectivement se permettre de vendre ce qu'il a. Il sera normalement très heureux de pouvoir gagner quelques sous (sauf si on est tellement loin de la civilisation que l'argent ne sert à rien, mais ça c'est très rare, même dans le haut nord)