Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

CO Cthulhu : scenario la fin du monde (CB n°31) 20

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées (boite d'initiation)

avatar

Demain soir, je vais faire jouer le scénario "la fin du monde" paru dans Casus Belli N°31.

Pour ceux qui l'ont déjà joué, est-ce que vous avez expliqué aux joueurs la raison des deux piqures dans le coup?

Car a priori, dans les differents indices qu'ils peuvent récuperer dans le senario, rien ne leur permet

1) de comprendre que ce sont des neuropterres qui les ont piqués et controlés

2) et meme de connaitre l'existence des neuropterres et ce que font ses bestioles.

Du coup je ne sais pas trop comment leur donner des indices sur le sujet (je trouve que ca serait pas mal qu'ils comprennent qu'ils ont été controlés à un moment ou à un autre)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sammy
avatar
Chris42646

Avec le fait qu'ils ignorent pourquoi ils sont là, les trous dans leurs nuques et les courriers...les joueurs comprennent presque tout. Au debrief tu peux aussi compléter s'ils aiment tout savoir. En partie, garder un peu le mystère est préférable.

Je l'ai fait jouer 2 fois. Bon scénario.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Darth Fab
avatar

Merci.

Question subsidiaire: quand un PJ doit "fuir" pendant 1d6 tours, je suppose qu'il fait deux actions de mouvement dans la direction opposée à la menace à chacun de ses tours, sans rien pouvoir faire d'autre et ce même s'il ne voit plus la menace? Je n'ai pas trouvé de définition de la fuite dans les régles mais j'imagine que ça se joue ainsi...

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Darth Fab
  • et
  • Sammy
avatar
Sammy

Pas mieux, joué une fois pour ma part, les quelques indices disséminés suffisent pour donner une petite idée aussi PJ. Et un peu de mystère ne fait vraiment pas de mal en jeu, ça contribue dans ce scénario à déstabiliser les PJ qui sont dans la réaction.

avatar
Chris42646

Oui, c'est comme ça que je le joue, il part le plus loin possible ou se trouve une cache si ça se présente ( placard, sous un lit, etc) à la fin de la première action de mouvement.

avatar
Chris42646

Oui je crois que c'est correct. Perso, je raccourci les temps de fuite qui peuvent être frustrants pour les joueurs. Par ex 1d4.

avatar

Hello, bonne idée ce topic, ca m'evite de créer le mien ;o)

Dites, le spectre a 2 sortes d'attaques : Cri affreux et Toucher vampirique. Vous confirmez que seul le toucher vampirique fait basculer sur un nouveau TIC ?

A ceux qui l'ont deja fait jouer, jamais votre groupe n'a tenté de simplement fuir ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sammy
avatar
Keihilin

C'est prévu au scénario, tu fais ouvrir la terre devant le manoir. Ça suffit à leur faire comprendre que la fuite n'est pas la solution.

Pour les tics, j'ai un peu fait à la louche. Quand le souffle retombe un peu, hop, un tic !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Keihilin
avatar
Sammy

De ce que j'ai compris le TIC ne se fait que lorsque le spectre a reussi une attaque, mais j'ai l'impression que ca concerne surtout le toucher vampirique.. du coup me demandait a quoi pouvait servir l'autre action speciale "cri affreux"...

Oui, ca commence a s'ecrouler devant le manoir, mais jusqu'au TIC 4 ils peuvent sortir par devant.
ensuite, rien n'empeche la fuite par une fenetre... faut esperer qu'ils prennent au serieu le mot retrouvé dans la poche au debut ;o)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sammy
avatar
Keihilin

Prévu au tic 4 ou pas, si tu sens qu'ils vont se barrer et flinguer le one-shot, il ne faut pas hésiter.

avatar

En même temps c'est du Cthulhu... s'ils pensent que tout va s'arranger en fuyant... ils vont juste mourir avec le reste du continent (si t'es gentil). Bon et puis il y a le fait qu'il sont au milieu d'une forêt à perte de vue, sans savoir où ils sont et qu'il n'y a plus d'essence dans la voiture. C'est ballot...

avatar
Bonjour,
Je m’apprête à faire jouer ce scénario et je m'interroge sur certains points, peut-etre pourrez vous m'aider.
Malcom Greenberg est le propriétaire de la maison. J'aurais pu penser qu'il s'agirait du cadavre du début, mais non car c'est le 6eme pré-tiré. Où est donc Malcom Greenberg ?
Ezoph, je suppose que c'est le nom du chef neuropterre.
Dans la cave il y a "une scie à métaux qui pourrait être utile pour couper les barreaux aux fenêtres si les PJ se retrouvent pris au piège après l’effondrement du sol devant la porte d’entrée." Il n'est pas mention de barreaux !? Je ne comprends pas l'intêret, les possibilités.
Merci.
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Laurent Kegron Bernasconi
avatar
Eldarion Snoopy

Salut

- Malcom Greenberg est simplement le propriétaire de la maison, mais il n'est pas là et c'est un clin d'oeil à une campagne de CO Contemporain : l'héritage Greenberg.

- Oui

- Barreaux au fenêtres : effectivement c'est un oubli, c'est une maison isolée protégée par des barreaux à toutes les fenêtres du rez-de-chaussée.

avatar

J'avais manqué ce clin d'oeil. Merci Laurent!

Je trouves ce scénario bien foutu, d'autant qu'il évacue la question "pourquoi des personnages sont-ils ensemble?" efficacement pour se concentrer sur l'urgence en cours. Pour une fois, l'astuce de l'amnésie ne fait pas éculée et permet, par la suite, de se pencher sur la vie passée de chaque personnage, probablement dévastée par les éventuels actes innommables et/ou criminels commis par le neuropterre qui le possédait.

avatar

Merci Mehdi content

C'était juste un petit one-shot sans prétention, Cthulhu n'étant pas ma spécialité, même s'il y a bien fallu que je m'y mette mort de rire

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Darth Fab
avatar

Petit retour sur ce scénario que j'ai fais jouer du coups.

J’appréhendais un peu car il n'y avait pas de PNJ, ce qui est plutôt rare.

J'avais des novices et des plus expérimentés autour de la table et je me demandais comment cela allait être perçu.

Et bien je dois dire que la première demi-heure de jeu est celle qui demande le plus de travail pour le MJ. Beaucoup d'éléments à donner. Le reste, il suffit de suivre les descriptions des pièces, du spectre et suivre les PJ dans leurs choix.

Par contre j'hésitai à utiliser le chronomètre, j'ai préféré faire à l'instinct. Laisser les joueurs jouer et faire les tics quand cela me semblait être le bon moment. Certes la partie fut plus longue que prévu, mais également plus riche à mon goût.

En tout cas, les joueurs (et moi-même) ont appréciés. Je le referai jouer à l'occaz.

Merci.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Laurent Kegron Bernasconi
avatar
Eldarion Snoopy

Chrono ou pas, les deux ont leurs avantages.

Personellement j'adore voir la tête des joueurs quand ils entendent l'alarme sonner (mais je coupe le chrono discrètement quand je juge que ce qu'ils font ne justifie pas que le temps s'écoule).

avatar

Chrono ou pas, les deux ont leurs avantages.

Personellement j'adore voir la tête des joueurs quand ils entendent l'alarme sonner (mais je coupe le chrono discrètement quand je juge que ce qu'ils font ne justifie pas que le temps s'écoule).

Laurent Kegron Bernasconi

Pareil je l'ai fait jouer une fois et ja coupais le chrono de temps en temps. Mais le chrono permet d'instaurer une vraie tension, ça montre que les PJ ne sont pas là pour " rigoler"

avatar
Laurent Kegron Bernasconi

Pour quelqu'un dont ce n'est pas la spécialité, ce scenario comme la campagne de la boîte d'initiation, sont de vraies réussites. Et je viens de voir la nouvelle pour la seconde boîte... j'en serai ! 😉

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Eldarion Snoopy
avatar
Darth Fab

Il y a La Cérémonie aussi qui est pas mal.