CO initiation : questions bêtes 10

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées (boite d'initiation)

avatar

Bonjour les experts

j'ai 5 questions bêtes concernant la création des personnages et l'utilisation de leurs voies :

  1. Mage : si le PJ ne prend pas la voie "Magie destructrice", il n'a aucun sort ? S'il la prend il n'a qu'un sort d'attaque ? il ne peut pas en acheter via des parchemins comme une arme par exemple ?
  2. Mage toujours : le sort de magie ne peut pas être esquivé par l'adversaire ?
  3. Prêtre : Arme bénie = DM magique = on ne passe pas par la case D20 vs défense ? qu'est ce que ça change que les DM soient magiques ?
  4. Rodeur : pour être sûr : le loup est toujours disponible, pas uniquement si on prend la voie compagnon animal. Cette voie sert par contre à améliorer le lien avec le loup et donner plus de possibilités ?
  5. Rodeur toujours : le loup a-t-il une fiche propre ? avec des dégats de morsure par exemple, des PV etc ??? j'ai lu le sujet un peu plus bas sur la façon de jouer le loup, mais je n'avoue pas avoir forcément trouvé mon compte.

Merci pour votre aide !

avatar

1. Mage : les voies de la magie protectrice et universelle donnent accès des sorts (mais pas d'attaque). Donc, si ton joueur choisit ces 2 voies il aura 2 sorts : Armure du mage et Lumière. Par contre il n'aura pas de sort d'attaque. Au niveau 2, il pourra prendre la magie destructrice et disposer d'un sort d'attaque et/ou continuer à progresser dans les autres voies.

2. Mage toujours : c'est ça, mais uniquement pour projectile magique. Les autres sorts demandent un jet de dé du mage (attaque magique), en cas d'échec on considère soit que le mage a raté (à canaliser l'énergie ou par manque de précision), soit que l'adversaire a esquivé l'attaque magique.

3. Prêtre : si, il faut toujours faire le test. Certaines créatures sont plus sencibles à ces armes (en général cela permet de contourner la RD des créatures, mais là j'avoue que je ne me souviens plus des détails). De plus, cela permet de relancer les 1 naturels obtenus sur le jet d'attaque du pretre.

4. Rodeur : non. Il faut la voie du compagnon animal pour commencer à créer un lien avec un loup puis affiner ce lien à mesure qu'on progresse dans la voie.

5. Rodeur : tu as les caractéristiques du loup p18

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Hervé10003
avatar
The Old One

Pour 4 désolé je comprends pas. Quelque soit les voies choisies, le rodeur a un loup avec lui ? il ne peut rien en faire s'il n'a pas la voie animale ? il se balade juste à côté de lui ?

4bis : le niveau 3 de la voie animale est : "le loup combat", ca veut dire qu'avant il ne peut pas ?

Merci pour le reste content

Ps : je trouve que le 1 de la Voie du traqueur : "pas de loup" aide pas forcément à la compréhension content

avatar

En fait pour le rodeur, de base il n'a pas de loup.

Sauf si il prend la voie du compagnon animal. Dans ce cas là (et uniquement dans ce cas là) il obtient un loup dès le 1er rang dans cette voie.

Le loup reste un animal sauvage, craintif s'il n'est pas motivé par la faim, il n'ira pas se battre sauf pour protéger sa meute ou sa descendance.

Au 1er rang, le lien commence à se créer tout juste, le loup aide néanmoins le rodeur à pister des traces. Au second rang, le lien s'affine et le loup est plus sur ses gardes pour protéger le rodeur, ce qui octroie au rodeur un bonus à l'initiative et un bonus pour ne pas être surpris (le loup le prévient des dangers qu'il sent). Au niveau 3, le lien est assez fort pour que le loup protège physiquement le rodeur, y compris en combat (mais pas avant le rang 3). Au rang 4, le lien est parfait et les 2 compères peuvent communiquer par télépathie et le rodeur peut soigner son loup grâce à ce lien surnaturel.

Je redis quand-même : pas de loup s'il n'a pas la voie du compagnaon animal.

Est-ce que ma réponse est plus claire pour le rôdeur ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Hervé10003
avatar
The Old One

D'accord merci beaucoup. Je trouve vraiment que ce point n'etait pas clair, d'ailleurs dans la description il est écrit que le rodeur est accompagné d'un loup qui veille sur son maître. C'est faux du coup si on ne prend pas la voie animale.

Avec tes explications/interprétation ça me va beaucoup mieux.

avatar

Si tu as des enfants à ta table (et il me semble que ce sera le cas), adapte le temps de jeu en fonction. Au départ mes sessions étaient coupées en 2 fois 1H30 le repas du midi et une petite pause permettant de s'aérer un peu. Ca te permettra en plus de réviser les scènes à venir et les points de règles dont tu n'étais pas sur. Et peut-être aussi donner des pistes sur les résolutions : "tout à l'heure vous avez fait ça et ça, c'était bien, vous auriez pu également tenter ceci ou cela". C'est frais dans la tête de tout le monde, ça marche bien.

Pour les premières séances, si vous faites moins que ce tu as prévu, ce n'est en général pas grave. C'est qu'il y a eu plus d'échanges entre joueurs et qu'ils se sont amusé normalement. A l'inverse, tant que tu n'es pas au moins un peu habitué à mener des parties, évite de faire plus que ce tu as initialement prévu sinon tu risques de te sentir débordé.

Toujours pour les enfants (et les adultes aussi en fait), et en particulier pour de l'initiation : si le joueur trouve qu'avoir un loup c'est génial même s'il ne sert à rien (et n'a donc pas la voie associée) ... ne pas bloquer à cause du point de règle page xxx. Le but est de favoriser l'imaginaire de chaque joueur, que tout le monde s'amuse.

Les enfants ont souvent des réactions étonnantes, inattendues. Les aventures de la boite d'initiation sont plutôt guidées et "faciles" mais on n'est pas à l'abri de surprises.

Un exemple : pour les gobelins, ils ont tellement apprécié le côté Gremlins dans "l'attaque des Gobs" qu'ils voulaient les retrouver pour s'amuser avec eux. Du coup, dans le scénario #2, pendant que les personnages des enfants ont joué avec les gobs jusqu'au petit matin (j'ai laissé les joueurs me décrire les jeux, raconter des blagues, etc ...), le perso de l'adulte faisait un repérage du camp. Quand les gobs sont allé se coucher au petit matin, les PJ des enfants ont proposé de faire le premier tour de garde. Un jet de CHA réussi plus tard, il n'y avait qu'un gob en plus d'eux qui montait la garde.

Et plus ils se sentent lilbres, plus ils vont avoir des idées (parfois farfelues). Enfants et adultes d'ailleurs.

Fais nous part du déroulement de tes premières sessions content

avatar

Ca marche merci beaucoup content je ferai au mieux et je vous raconterai, normalement on commence samedi

avatar

Super. Amusez-vous bien

avatar

Pour le loup de Félindra, nous avons rencontré le même problème. Découvrir un JDR c'est ingurgité beaucoup de règles et lorsque l'on a commencé, je pensais également que le loup pouvait se mouvoir indépendamment (conditionné aussi par la vidéo de démo sur Tric Trac), quand il a été question de se battre, j'ai cherché des carac (prises celles du loup en fin de livret); Mais finalement, les caractéristiques et la possibilité de le faire combattre arrive au niveau 3 du rang.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • TomLG
avatar
Woowoody

Il ne fait pas hesiter a oublier les règles parfois. Elles sont là pour éviter un desequilibrage trop important (1 pj capable de tout faire pendant que les autres regardent). Mais si ça ne nuit pas au groupe et à l'histoire il n'y a pas trop de soucis. Quitte a expliquer ensuite que c'est une capacité supérieure.

Pour le loup par exemple il peut faire fuir un gob et le courser. Comme ca il est hors jeu mais utile quand même. Et on respecte a minima les règles.