Faites-vous toujours jouer ce que vous auriez aimé jouer comme PJ ? 15

Forums > Repaire des trolls (et des liches)

avatar

En pleine préparation du Maze of the Blue Meduza en mode Foundry VTT (mon nouveau jouet clin d'oeil), je réfléchissais à ce que j'ai maîtrisé et ce que je vais maitriser à ce que j'aurai aimé joué ... et je me suis rendu compte que j'ai toujours maîtrisé sans exception ce que j'aurai aimé joué ... et vous ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • jtrthehobbit
avatar

Non, pendant très longtemps j'ai mené uniquement ce qui plaisait aux joueurs. Depuis que j'ai décidé de me faire enfin plaisir, j'ai perdu quelques potes et changé de table^^ Mais j'ai retrouvé goût au JDR clin d'oeil

avatar

Est-ce que tu parles comme jdr ou comme aventure de jdr ?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • jayjay37
  • et
  • alanthyr
avatar
Edwin

Les deux en ce qui me concerne, des JDR que je n'appréciais pas ou pas plus que ça (à petite dose) et des aventures qui ne correspondaient pas à ce que je voulais voir émerger comme type de récit autour de la table. C'est comme lire tous les week-end le même bouquin que l'on déteste ou voir le même mauvais film en boucle. C'est plusieurs mois après que j'ai remarqué combien cela pouvait peser sur le moral de faire des trucs que tu détestes pour le seul plaisir des autres.

avatar

Je fais toujours jouer ce que j'aimerais jouer moi-même, sinon cela ne me motive pas.
Là j'essaie de convaincre des joueurs de faire un scénario Starfinder.

avatar
Edwin

Comme le dit Jayjay, les deux clin d'oeil

avatar

Ah ok.

Alors question jdr, vu que je les achète, je vais pas en payer un qui ne m'intéresse pas, et comme je forme surtout des néophytes, ils s'en remettent à moi.
Même dans mes jeunes années où on avait tous de la bouteille, on faisait jouer nos jdrs, ceux qui nous intéressaient.

Question aventures, c'est légèrement différent, je les modifie toujours pour qu'elles correspondent à la personnalité, aux goûts et à la sensibilité de mes joueurs (qui sont aussi de vrais amis). Les modifs peuvent être à la marge ou importantes.
Par exemple, je suis en train de jouer la living campaign de RnP, je ne me suis pas caché d'avoir modifié des éléments car ils ne correspondaient pas à ce qu'attendaient mes joueurs/joueuses.

avatar

Je ne suis pas sûr qu'il y ait forcément besoin de créer un lien entre aimer "être joueur " à un jeu et vouloir le maîtriser. Par contre, maîtriser un jeu et aimer le setting, oui.

en tout cas, c'est mon cas. J'ai maîtrisé de nombreux jeux, les ai tous aimés, mais je n'ai jamais voulu être joueur dans plusieurs d'entre eux. Cela suggère certainement un autre point connexe, qui complique la réponse à la question du Topic, celui de préférer tout simplement d'être MJ plutôt que Joueur.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edwin
avatar
Dain

Bonne ouverture Dain.

Est-ce qu'on aimerait être joueur des jdr qu'on " masterise " ?

Pour moi personnellement, la réponse est oui, puisque quand je lis les ouvrages des règles, ou prépare les aventures, j'imagine mes joueurs les vivant et je suis avec eux (dans l'imaginaire de la projection), et cela me plait.

Je suis 100% MJ depuis 20 ans (à une exception près) car je forme des néophytes et qu'ils n'ont pas le temps de faire le travail de MJ, mais oui, dans toutes les parties "masterisées", cela m'aurait tout autant plu d'être joueur.

avatar

C'est une excellente question, que je ne m'étais jamais posée.

Et, de fait, je crois que oui. En y réfléchissant, je crois que j'ai aussi toujours maîtrisé des scénarios que j'aurais aimé connaître comme joueur de PJ. Au fond, cela me semble naturel. J'imagine que c'est commun a de nombreuses activités de "passeur", ainsi que de nombreux écrivains peuvent bien écrire les livres qu'ils auraient adoré découvrir comme lecteurs.

avatar

Au risque de paraître schizophrène, je pense qu'il est naturel de se projeter en tant que joueur quand on lit un scénario que l'on va maîtriser, de se faire jouer soi-même au fur et à mesure de la lecture. Tout cela afin de mieux anticiper les actions des futurs joueurs.

En revanche, le véritable plaisir de découvrir l'histoire en tant que joueur fait appel à un aspect spécifique du jdr.

avatar
alanthyr

j'ai un peu de mal à comprendre la question et peur de répondre à coté de la plaque, donc je reformule tout en répondant, on verra si ça tombe juste ou pas, vous me direz :

- Je ne masterise pas des jeux auxquels j'aimerais jouer en général. Quand je veux jouer à un jeu, j'essaie de convaincre un autre MJ de s'y coller. De manière extrêmement rare, il y a eu des jeux auxquels j'ai joué qui m'ont donné envie de les maîtriser, et d'autres que j'ai maîtrisés et auxquels j'ai accepté d'être PJ avec d'autres. Mais le plus souvent un jeu me fait envie en tant que MJ, et je le masterise en tant que MJ, avec une envie "d'exclusivité" autour de ce rôle dans mon groupe de joueurs/amis. J'aime bien être le seul MJ à proposer tel ou tel jeu (ou au moins telle ou telle campagne / spin-off autour de certains univers de jeu très vastes)

- Je ne masterise jamais de jeu "uniquement pour faire plaisir" aux joueurs, qui ne me brancheraient pas en tant que MJ. Tous les jeux que je masterise me font envie, j'ai envie "d'y jouer" (mais pas d'y jouer en PJ).

- Je n'ai jamais envie "de jouer" de personnages sur mes jeux en tant que MJ, autres que des PNJ. Je laisse la place de héros aux PJ, et donc je ne fais pas de "PMJ". Je ne construis jamais mes propres personnages (ou seulement pour du test, ou des prétirés) sur un jeu que je maîtrise, autre que des PNJ. Je ne me sens pas frustré de ne pas jouer à des jeux que je maîtrise, le plaisir d'être MJ, de construire, l'univers, les intrigues, les PNJ, est suffisant. En fait, "préparer" les parties est un plaisir. Presque aussi cool que jouer en fait. C'est comme cuisiner. J'adore que le repas préparé plaise aux PJ, mais je prends plaisir à préparer dans tous les cas. J'adore ça. C'est mon kiff, je suis plus MJ que PJ de toute façon.

- Quand je décide de jouer en tant que PJ, c'est parce qu'un MJ a su "me vendre" sa campagne ou son univers. C'est quand même assez rare que ce soit moi qui voit un jeu et qui me dise "je veux être PJ là dessus". Cela m'est arrivé seulement de temps en temps.

- Je ne fais pas trop la différence entre "campagne" et "jeu", je n'ai pas non plus eu de cas de campagne que j'ai maîtrisé alors que j'aurais "préféré" y jouer. J'ai d'abord envie de maîtriser. Jouer (en PJ) ça vient après, de temps en temps. L'envie peut concerner "un univers" ou "une campagne particulière", ça dépend. En tant que "PJ", en général, c'est plus "une envie de faire un perso" (quelle que soit la campagne) ou bien "une envie de jouer avec ces personnes là" (quel que soit le jeu) parce que je connais les joueurs/euses en question, et surtout le MJ concerné (= confiance sur le fait qu'il fera un super truc, est l'élément le plus important pour m'assoir en PJ quelque part)

Ce message a reçu 2 réponses de
  • alanthyr
  • et
  • Edwin
avatar
jtrthehobbit

Tu as très bien répondu clin d'oeil
Pour te donner des exemples me concernant :
La quadrilogie des H1 - H4 (AD&D) : j'en avais entendu parlé par le groupe des anciens du club JDR dont je faisais partie. Et n'ayant pas pu y jouer, alors je me suis attelé à la traduire et à la convertir en 3e édition pour la faire jouer à d'autres joueurs. Et j'aurai diantrement aimé y jouer .. seulement mauvais timing.
The Maze of the Blue Medusa : j'ai eu le malheur de tomber sur la vidéo de Mathieu de Roliste TV (j'attends aussi le podcast si Mathieu me lit ange) et j'ai été convaincu de l'acheter. Si cela a été d'abord un achat par curiosité rolistique, je sais que j'aurai adoré jouer cet ovni ...
Deadlands : J'ai la 1ère édition, je n'ai jamais eu l'occasion d'y jouer et de la maîtriser. Seulement, j'adore l'univers. Et puis, il y a de ça 3 ou 4 ans ... un pote me propose d'intégrer sa campagne en version Reloaded. Je m'éclate à jouer le perso, je suis convaincu par le système et du coup je m'achète le bouquin de base et la campagneStone Cold Dead ... pas le temps de le maitriser avant de me faire piquer mes bouquins ... et merde ... et lorsque BBE annonce les campagnes de financement, je suis hyper content, motivé mais voilà ... dans mes potes rôlistes, il n'y aura personne qui se lancera à acheter du Deadlands ... alors je m'y colle, quitte à ne pas jouer cette campagne, autant la maîtriser ...

avatar

Toujours, ou presque.

Essentiellement MJ, j'achète les jeux qui m'intéressent, et prépare des scénarii qui m'intéressent aussi.

Si je ne me "projette" pas dedans, que je n'ai pas envie de le jouer, je n'aurais pas envie de le faire jouer.

Faire jouer, c'est aussi partager son plaisir. Un univers qui ne m'implique pas, une intrigue jugé désagréable... Pourquoi imposer ça aux autres, alors que j'aimerai pas qu'ils me l'imposent?

avatar
jtrthehobbit

Bon argumentaire complet en effet.

Je rebondis sur un point.

Il est vrai que même dans mes jeunes années où on était 5 MJ, chacun avait ses propres jdrs et on n'aurait pas été joueur d'un jdr qu'on masterisait généralement.
Peut-être parce que chacun a sa façon de masteriser un jdr et un univers donné et que passer PJ d'un jdr dont on est normalement MJ risque de nous faire tiquer sur certaines interprétations des règles, de l'univers, ...

Donc oui, j'aurais aimé être PJ des jdrs dont je suis MJ mais soit avant d'avoir été MJ soit bien après, quand j'aurai oublié ma façon de le masteriser.