[Mantra: Oniropunk] Aides techniques 9

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book

avatar

Bonjour content

J'ai eu pour Noël "Mantra: Oniropunk" dont j'ai quasi finalisé la lecture, et j'aurais quelques petites questions sur certaines événements pas très clairs pour moi.

Notamment, la mort d'un PJ est envisageable mais étant donné que les joueurs jouent des doubles fictifs d'eux mêmes...quid de la suite pour le joueur ? Est-ce qu'une réincarnation dans un autre corps est envisageable ? Est-ce qu'un voyage sur une terre parallèle permettrait à l'âme du joueur de retrouver son double fictif ?

Je parle d'une mort dans le monde de niveau 2, à savoir dans le monde du jeu et non dans une réminiscence.

Si vous avez quelques conseils, je suis preneur.

Merci!

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ethariel
avatar
Magic Kilarn

Dans ce cas il se retrouve sur la plage par exemple et peut tenter de s'en évader. Non ?

Edit : en relisant rapidement il n'en est fait que mention rapide dans l'intro. Je te recommande la trilgie de la crasse (même source) pour plus d'infos.

avatar

Bonjour,

Pour la mort d'un PJ (traitée à la fin de la p41) : l'âme du personnage se re-liquéfie en pétrol'magie dans le Sous-monde. A partir de là, et pour permettre au joueur de continuer l'aventure sans se faire chier, la Magicienne peut :

-décider d'une réincarnation sur une Terre parallèle ou sur la Plage comme esclave des Cafards. L'objectif du joueur est alors de rejoindre ses camarades avec une intrigue secondaire.

-être à la merci d'Androgyne-Roi qui règne directement sur le Sous-monde. Le PJ doit alors trouver un moyen de solidifier son corps, négocier avec les créatures de cette dimension et traverser ses différents lieux (voir page 14), et convaincre le dieu de la réalité qu'il n'est pas un Ancien rebelle... bon courage, mais c'est une quête assez cool à masteuriser. Là aussi le PJ doit rejoindre ses camarades en remontant dans le Puits ensuite (contrôlé par le Lion, là aussi c'est chaud).

-il peut réapparaître dans une Terre quasi identique à celle où sont les autres PJ, sauf qu'il suit en fait les doubles parallèles des PJ et non les vrais... si tu me suis, ça peut faire un truc assez cool avec deux groupes de PJ en miroir.

-je rappelle qu'il est quasi impossible d'aller sur d'autres Terres parallèles sans passer par le Sous-monde. Le Sous-monde est vraiment incontournable dans ce genre de cas.

Je vais intégrer ces réponses dans la future campagne, alors hésitez pas si vous en avez d'autres. C'est un jeu qui a été très complexe à concevoir vu les concepts et il est possible que des choses nous ai échappé.

PS: je ne sais pas si tu sais, mais nous publions des scénarios gratuits pour le jeu http://www.lulu.com/spotlight/batronoban avant la campagne dans quelques mois.

avatar

Effectivement, ces réponses m'eclaircissent bien, merci beaucoup !

Mantra est en effet complexe, et malgré ma lecture assidue, j'ai eu quelques difficultés à imaginer les potentielles parties que je pourrais jouer.

À ma comprehension, le jeu met l'accent fort sur les réminiscences, avec des dizaines de méthodes pour les jouer...alors qu'en réalité, ces réminiscences ne sont que des "instants" de la partie. Si j'en suis les règles stricto sensu, pour mon groupe de 3 joueurs, ma réminiscence ne doit durer que 5 minutes. C'est EXTRÊMEMENT court au vu d'une session de 4h. Certes, ce n'est pas une obligation, mais c'est quand même la proposition de base.

En dehors de ces réminiscences, il y a le "réel", que je trouve assez obscur. Peu d'éléments décrivent le monde physique dans lequel évolue les PJ. On sait tout au moins qu'il s'agit d'une dystopie sur laquelle règne le Lion. L'existence de ces êtres divins (le Lion, Eurydice, Thot-Hermes...) sur les différentes terres parallèles est presque anecdotique étant donné que la chance que les PJ ont de voyager de terres parallèles en terres parallèles semble infime.

Dans mon esprit, j'avais plutôt l'idée d'une succession d'épreuves oniriques qui permettrait de retrouver le corps de l'hommonde, entrecoupé de quelques passages dans le monde réel, certes, mais le coeur du jeu serait pour moi ces aventures parallèles. Projeter mes PJ dans leurs vies passées, futures, dans des mondes parallèles... ce serait plutôt cette manière de jouer que j'aimerais mettre en ½uvre. Peut-être que ce sera ma façon de jouer ce JDR in fine, quitte à déroger à certaines règles du livre de base.

Est-ce que je me trompe dans ma lecture ?

avatar

Nous avons détaillé et mis beaucoup de conseils sur les Réminiscences car c'est un concept unique auxquel les rôlistes ne sont pas habitués. Nous l'avons remarqué aux tests : 90% des gens jouent à D&D, ce qui n'aide pas pour l'ouverture à d'autres styles et gameplays.


La page 26 liste plein de types de campagnes possibles. As-tu lu les scénarios du livre de base et ceux sur notre boutique? Ce sont de bons exemples de trames qui ne sont pas des Réminiscences.


Le jeu indique que les PJ ne peuvent justement pas aller volontairement (sauf par un passage dans le Sous monde, ce qui prend du temps) dans leurs autres vies puisque ce sont les Réminiscences qui sont là pour les présenter, de manière incontrôlée (puisque c'est le manque de bille qui les déclenche).

Le bon compromis est peut être d'utiliser l'option des Réminiscences non chronométrées "longues". Ainsi tu peux avoir une trame durant laquelle tes PJ sont perturbés par des Réminiscences de plus en plus longues qui impactent sur leur vie.
Ils se font traquer par le Bureau des narcotiques jusqu'à ce qu'ils entrent dans des Réminiscences non chronométrées (c'est à dire qu'elles se terminent quand les PJ ont trouvé sa bille ou solution), qui est ta trame d'épreuves oniriques/découverte d'autres vies. Tu mets ainsi en parallèle la réalité normale de temps en temps et une trame qui devient principale, à travers des Réminiscences longues, qui les mènent vers la quête du corps de l'Hommonde (c'est une super idée !)

Est-ce que ça te parle?

Concernant le manque de background de l'Empire du Lion, c'est par manque de place et par volonté de proposer avant tout scénarios et techniques de narration. La dystopie en elle même est notre réalité mais avec le trafic de bille, le Bureau des narcotiques, etc. Les MJ sont libres d'improviser.

Enfin comme le jeu l'indique, tu peux mélanger et couper/coller comme tu le veux les idées qui te plaisent !

avatar

J'ajoute que ce n'est pas parceque les Réminiscences sont courtes qu'elles n'ont pas d'impact. Si on insiste autant dessus, c'est parcequ'elles montrent les effets du manque de bille et tout le côté "junkies", dynamisent le rythme de la partie, rendent l'ambiance psychédélique de visions jouables incontrôlables et permettent au MJ d'intégrer des trames secondaires, du sous-texte et des symboles qui enrichissent la trame principale. Sans compter la production de Déjà-vu, qui sont des capacités puissantes.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Magic Kilarn
avatar
batro

[Chuck Chan, si tu passes par là, ne pas lire ce message, merci démon]

J'ai commencé à lire effectivement les deux scénarios proposés dans le livre de base (Les Cavaliers et Mal & Diction). Je reste un peu sur ma faim, mais ça m'a donné malgré tout quelques idées content

Merci pour les réponses détaillées en tout cas. Etrangement, je m'attendais à autre chose en recevant le livre. Je m'imaginais que la "bille" permettait de déclencher les réminiscences et octroyer l'accès aux joueurs à des univers parallèles avec tous les pouvoirs métaphysiques de leur esprit d'Ancien "activés" par la drogue. La recherche de la bille dans le monde réel, son utilisation en des lieux précis, avec des idées permettant de guider les "réminescences" était ma première compréhension du système. J'avoue avoir été un peu déçu en comprenant que les réminescences "n'étaient là que pour cacher le manque de bille, son achat et son injection sur les PJ".

Peut-être que cet vision des choses m'est restée en tête durant la lecture, cette dernière étant complexe et mon esprit recherchant probablement ce qu'il voulait plutôt que de prendre ce qui était présent.

Néanmoins, j'admets qu'il y a d'excellentes idées dans le livre, et c'est clairement ce qui m'a poussé à finir sa lecture. Peut-être m'inspirais-je de certaines mécaniques pour mes parties, quitte à dériver du principe originel malgré tout. À nouveau, la trame principale pour moi se jouera tant dans le réel que dans l'onirique.

Mon idée de scénairo serait la suivante : j'aimerais partir sur l'idée que la bille n'est pas si "commune" dans mon monde. En tant que Magicienne/MJ, incarnation de la bille, j'en injecterai à mes amis qui seraient venus me rendre visite. La campagne débuterait directement sur une réminescence, puis un retour dans le monde réel avec un syndrome d'amnésie. Je laisserai comprendre à mes PJ ce qui se passe. Je ne dévoilerais pas les règles du jeu ni les concepts de Mantra aux joueurs, mais les laisseraient les découvrir au fil de la campagne. Néanmoins, mon rôle en tant que Magicienne étant bien entendu de guider mes Anciens à découvrir leur pouvoirs et leur laisser le choix de suivre le Cycle ou l'Hommonde au fil des rencontres avec Eurydice, les agents du Lion, etc... tant dans les réminescences et le monde réel, et peut-être les terres parallèles. Les réminescences permettraient de retrouver les organes de l'Hommonde (quitte à leur faire apparaître un objet dans les mains dans le monde réel à la fin, pour leur faire comprendre qu'ils ont agit dans le monde physique durant leur voyage dans la réminescence). Bref, brouiller la limite entre le monde onirique et le monde réel. Est-ce qu'ils auront des pouvoirs dans le monde réel ? Je pense que non, car cela ne colle pas avec mon idée de base.

En tout cas, je confirme que les Déjà-vu seront bien évidemment de la partie ! J'adore le concept, et j'ai de bonnes idées de mise en scène (et une musique en tête pour chaque activation.)moqueur

https://www.youtube.com/watch?v=dv13gl0a-FA

avatar

Tes idées sont super! Vous allez bien vous amuser et vous perdre dans les réalités !

Les Réminiscences sont surtout là pour dévoiler d'autres mondes et vies parallèles des PJ, plus que de simuler le manque de drogue plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Magic Kilarn
avatar
batro
Je me permets de faire resurgir mon topic des combles pour poser une question bête mais dont je n'ai pas trouvédde réponse.
Quelle est la différence entre Mantra et Mantra: Oniropunk ? Est-ce deux univers différents ? Est-ce que les systèmes sont identiques ? Le pdf du premier est toujours en vente sur le site de BBE.
Merci !