Feinte offensive 9

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Starfinder

avatar

Bonjour, hier soir, petit test de starfinder avec des amis, on a pas mal galéré sur la feinte offensive, une bonne âme pourrait me donner quelques explications dessus ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Judge Ju
avatar
Vico

Alors, je ne sais pas ce que vous n'avez pas compris, mais le principe :

- Tu déclares une action complexe pour faire ta Feinte Offensive.

- Tu peux te déplacer de ta capacité de mouvement.

- Tu fais un test de Bluff, Intimidation, Discrétion (ou ta spécialisation) avec DD = 20 + FP de la cible.

- Si le test est réussi tu infliges des dégâts en plus (1d4 puis 1d8...) ET la cible est prise au dépourvu pour cette attaque (-2 à la CA).

- Si le test est raté, tu n'auras pas de bonus.

- Tu fais ton attaque avec les éventuels bonus gagnés !

avatar

Merci, c'est en effet comme ça que je le comprenais, des gens, autour de la table jurait que la feinte offensive était en deux temps,

déclaration d'action complexe,

Déplacement

Test

Fin du tour et au tour suivant jet d'attaque, dégâts +1d4 du coup cela mettra fin au débat, merci bieng joyeux

avatar

Si c'était ça, ça serait bien pourri, l'operative ne pourrait attaque qu'un tour sur deux super lol

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Vico
avatar
Dark-Jedi

On est d'accord ^^

avatar

Hello content
Je me permets de relancer cette discussion :
Est ce que cela signifie que l'agent peut utiliser la feinte offensive tous les tours sans exceptions, ou doit il justifier des circonstances l'autorisant ?
Typiquement, si on le projetait dans une arène plate en 1v1 contre un adversaire averti et en plein combat, serait il autorisé à l'utiliser ?

avatar

A confirmer, mais il ne me semble pas qu'il y ai à Justifier quoi que ce soit pour la feinte offensive.

avatar

Ce n'est pas dit explicitement dans tous les cas, mais disons que son usage est limité par l'usage de la compétence dont du va te servir pour feinter :

  • Dans le cas de Bluff ou d'Intimidation, ce sera beaucoup plus difficile (voir impossible) sur une cible non intelligence
  • Dans le cas de la Discrétion, j'appliquerais les mêmes conditions que celles restreignant l'usage de la compétence en général : Disposer d'un abri, d'un couvert ou d'un camouflage d'une sorte ou d'une autre pour pouvoir se planquer. En plein milieu d'une areine plane, ça marchera pas ...
  • Idem pour les compétences de spécialisations, au cas par cas

Ne pas trop restreindre non plus histoire que certaines spécialisations deviennent inutiles car trop situationnelles

avatar

En terme purement d'équilibre des classes (et des dégâts), l'opérative doit pouvoir toujours pouvoir l'utiliser. Et il n'y a à ma connaissance, aucune règle qui limite cette option de jeu. L'idée de conception était surement de proposer une source alternative de dégâts supplémentaires, et qui soit viable. Cela me fait penser à l'évolution de l'attaque sournoise à D&D, qui est passée de : à n'appliquer que de dos, si les organes sont visible, qu'il n'est pas un mort-vivant, ni une créature artificielle, ni une abération etc à : s'applique sur tout le monde.

Maintenant je partage l'avis de Littlerogue si tu souhaite donner un aspect plus ancré dans le réel à ta partie.