Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Equilibre des aventures 10

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Bonjours,

J'aimerais savoir comment on peut trouver un bon équilibre des aventures. N'ayant plus de niveau je me demande comment on peut savoir si l'on a pas chargé en monstres ou que les épreuves soient trop difficiles? merci.

avatar

C'est une bonne question...

Le seul indice que je vois sur les scénarios existants c'est le nombre d'étoiles dans les parties talents sociaux, combat et talents de nature. Ça figure dans un tableau "compétences importantes" au dos de la couverture. Tu as aussi un degré de difficulté (toujours au dos)

Pour des scénarios personnalisés, tu vas devoir ajuster au doigt mouillé sauf a pré simuler les combats.

C'est un petit souci dont on avait déjà parlé sans y consacrer un sujet ce qui est pourtant une bonne idée.

S'il y en a qui ont des idées, surtout qu'ils n'hésitent pas...

avatar

Pour les épreuves de compétences il y a un lien vers un simulateur dans un des sujets.

avatar

Pour les épreuves de compétences, le maître du jeu doit garder à l'esprit qu'une épreuve sans malus ou bonus (épreuve +0) n'est PAS en fait une épreuve facile mais bien une épreuve de difficulté moyenne. Et puis chaque modification de +1 ou -1 à un impact important sur le jet. Personnellement, présentement avec mes joueurs, la majorité des jets de compétences se font avec des ajustements de plus ou moins 1 au max. Très rare que je demande plus car la difficulté augmente de façon assez abrupte !

avatar

Les humanoïdes ont aussi des niveaux (compétent, expérimenté, etc.) Cela peut aussi nous donner une idée.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Calenloth

C'est vrai, je n'y pensai plus.

Après clairement ce n'est pas facile de dire a partir de combien de personnages et quel degré d'expérience ils doivent avoir pour affronter mettons un troll ou un ogre.

Pour les dragons c'est sûr ils ne faut pas en mettre en face des héros avant un bon niveau d'expérience... plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Dyvim

C'est drôle, mais moi je n'ai jamais vraiment adapté la difficulté de mes aventures avec le "niveau" des personnages. Oui, bien évidemment j'ajuste la difficulté de certains combats que je veux équitables dans les chances de réussite du groupe de joueurs, mais sans vraiment m'y attarder trop longtemps. Par exemple, si dans le cours d'une aventure un ennemi des joueurs aillant des moyens financiers élevés et ayants une forte rancune envers le groupe décide de les éliminer et bien la logique de la situation dit que le dit adversaire ne lésinera pas sur les moyens. Donc, il n'enverra évidemment pas juste le nombre de sbires qu'il faut pour faire un combat équilibré. Il va s'assurer que leur nombre est suffisant pour que le travail soit fait. Bien sûr il peut tout à fait sous-estimer les capacités de ses adversaires, mais en général je me me fies plus sur le bon sens de mes joueurs pour ce sortir de cette embrouille vivant que sur les capacités au combat des personnages puisque de toutes façons, parfois les dés ne sont juste pas au rendez-vous. Même chose si le groupe rencontre des trolls, je me dis que le gros bon sens va primer sur leur désir de les combattres au corps à corps.

Et puis j'aime bien avoir un univers dans lequel mes "monstres" sont ce qu'ils sont. Je n'aime avoir un "petit" troll pour les joueurs de bas niveaux, un "moyen" troll pour les niveaux intermédiaires ainsi qu'un "gros" troll pour les hauts niveaux. Un troll c'est un troll point. Ceux qui se prennent pour des super-héros l'apprendront à leurs dépends.

avatar

C'est drôle, mais moi je n'ai jamais vraiment adapté la difficulté de mes aventures avec le "niveau" des personnages. Oui, bien évidemment j'ajuste la difficulté de certains combats que je veux équitables dans les chances de réussite du groupe de joueurs, mais sans vraiment m'y attarder trop longtemps. Par exemple, si dans le cours d'une aventure un ennemi des joueurs aillant des moyens financiers élevés et ayants une forte rancune envers le groupe décide de les éliminer et bien la logique de la situation dit que le dit adversaire ne lésinera pas sur les moyens. Donc, il n'enverra évidemment pas juste le nombre de sbires qu'il faut pour faire un combat équilibré. Il va s'assurer que leur nombre est suffisant pour que le travail soit fait. Bien sûr il peut tout à fait sous-estimer les capacités de ses adversaires, mais en général je me me fies plus sur le bon sens de mes joueurs pour ce sortir de cette embrouille vivant que sur les capacités au combat des personnages puisque de toutes façons, parfois les dés ne sont juste pas au rendez-vous. Même chose si le groupe rencontre des trolls, je me dis que le gros bon sens va primer sur leur désir de les combattres au corps à corps.

Et puis j'aime bien avoir un univers dans lequel mes "monstres" sont ce qu'ils sont. Je n'aime avoir un "petit" troll pour les joueurs de bas niveaux, un "moyen" troll pour les niveaux intermédiaires ainsi qu'un "gros" troll pour les hauts niveaux. Un troll c'est un troll point. Ceux qui se prennent pour des super-héros l'apprendront à leurs dépends.

Docdemers

J’ai la même approche... je déteste le leveling !! Je donne aux héros toute liberté dans le scénario, mais le cadre de jeu réagira logiquement sans une quelconque histoire de niveau de puissance par rapport aux héros ... ce sera par rapport aux moyens des protagonistes.

Apres ... je trouve l’équilibre des combats facile à estimer à l’ON :

- Le surnombre pèse très lourd !!

- Les scores d’’AT , PRD et PI parlent d’eux mêmes

- Les pouvoirs magiques sont marquant mais pas aussi « absolus » qu’à D&D.

avatar

à terme, (àmha), il faudra aussi prendre en compte les CS.

avatar

à terme, (àmha), il faudra aussi prendre en compte les CS.

Calenloth

Oui exact mais jusque là je n’ai croisé que des PNJs où les CS amènent une certaine orientation claire de mode de combat ... on est pas dans le répertoire long de CS et je trouve ça d’ailleurs très bien content