Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Le désavantage "Nom Essentiel" 6

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Le désavantage en page 175-176:

Nom essentiel
Dʼaprès la légende, les êtres vivants et de nombreux objets
possèdent chacun un « nom essentiel », cʼest-à-dire que
leur essence est contenue dans un nom. Entre les mains
dʼun ennemi, ce nom essentiel peut constituer un levierpuissant ; il doit donc rester secret. Celui qui découvre le
nom essentiel dʼune personne peut utiliser plus facilement
la magie contre lui.
Règle : si un lanceur de sorts utilise sa magie sur une cible
dont il connaît le nom essentiel (et donc qui dispose de
ce désavantage), la ténacité mentale et la ténacité physique
de la cible diminuent de 4.
Conditions : aucune.
Coût : –10 points dʼaventure.

Comment fonctionne ce désavantage au juste?

Ok, la portion règle est claire, mais en terme de background et d'histoire? Est-ce que le joueur doit se créer un "Nom Essentiel" et le tenir secret? Si oui, comment un adversaire peut-il réussir à le découvrir? De toute évidence le personnage n'ira pas le crier sur tous les toits! La torture?

Et à quoi est-ce que ça ressemble un "nom essentiel" au juste?

avatar

Ici, on fait directement référence à la première aventure de groupe de l'Oeil Noir. Dans la boîte de base, celle où les héros devaient découvrir le nom du Kobold pour qu'il fasse ce qu'on veut.

C'est un peut le même principe ici. Oui, évidemment que le joueur ne va pas révéler son nom essentiel mais sait-on jamais, le héros sera peut-être amené à révéler son nom essentiel par amour, par duperie, parce qu'il en a besoin pour un rituel, etc. Il est possible d'imaginer une méthode magique ou karmique qui permettrait de découvrir le véritable nom d'une personne.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Calenloth

Donc ce n'est finalement qu'un outil utilisable par le MJ pour pimenter une histoire. Aucune règle particulière.

Merci.

avatar

Peut-être que cela viendra avec les volumes sur la magie mais pour l'instant non.

avatar

En effet. Une créature dont on connait le nom magique est quasi à la merci de celui qui le connait. Dans l'ON, les chevaucheurs de dragons sont extrêmement rares, est jouissent alors de la coopération bénévolante du dragon. Sauf dans un cas récent ou quelqu'un avait déniché le nom essentiel d'un dragon des cavernes, qui en conséquence était lié au personnage, au point de périr si le personnage mourrait.

Ce nom essentiel est plus manifestement important pour les créatures magiques tels que les koboldes et les fées. Je rajoute encore que le nom réel des démons serait très proche des formules utilisées lors de leur invocation. D'autres théories par contre préconisent la proximité des structures magiques démoniaques avec certaines formules normales, proposant que les démons ne sont rien d'autre que des constructions magiques complexes, énergités par les pouvoirs astraux et sans vie extrerne. Toutefois, il semble y avoir des démons uniques. On est dans le noir par rapport à la vérité de ces êetres...

avatar

Donc ce n'est finalement qu'un outil utilisable par le MJ pour pimenter une histoire.

Ah non ! C'est un outil que le MJ doit utiliser. Sinon, ça veut dire que ça donne un avantage gratuit.
Donc, lorsque la joueuse ou le joueur choisit ce désavantage, ça engage le MJ à créer un arc naratif sur ce sujet.

Ça peut être effectivement un point clef d'une campagne avec un épisode comme évoqué par Calen.

Mais ça peut aussi puiser dans le passé du héros ou de l'héroïne : son nom est déjà connu d'une personne, cette personne possède donc un argument imparable pour demander des « menus services » au héros ou à l'héroïne… Ce qui vient parasiter l'aventure en cours ou bien génère une aventure à part… Et, bien évidemment, le héros ou l'héroïne va chercher à se débarasser de ce joug… En tuant son commanditaire ? En cherchant un moyen de lui faire oublier son nom ?