CF et PP addict ... c'est grave docteur ? 4416

Forums > Communauté > Les financements participatifs

avatar

Montrer à quel point, nous on ne fait pas une PP avec des Strech Goals comme Joe en face qui les inclue dans le prix de base, que nous on est des vrais des passionnés, des authentiques qui ne cherchent pas le profit comme Gerard d'à côté c'est clairement du marketing,

C'est un jugement. Il est peut-être vrai. Mais ça n'est pas parce c'est du marketing qu'un argument est nécessairement faux.

Lorsque je reçois un crowdfunding, j'essaie toujours d'évaluer la valeur de ce que j'ai reçu par rapport au prix qui sera proposé en boutique et la on voit bien si l'écart est significatif ou non. (...) Un crowdfunding ou je dois acheter un pack livre +écran à 70 euros sans strech goals, je n'y vais pas, j'estime que l'éditeur se moquer des souscripteurs

Sanlioc59

Ca, par exemple, perso, je m'en moque complètement. Je ne compare jamais avec çi ou mi pour voir si j'ai fait une bonne affaire. Au moment d'un achat, j'ai mon consentement à payer pour tel produit et à vrai dire, si d'autres ont réusi à l'avoir pour moins cher.. tant mieux pour eux. Tel PP remunère mieux son équipe ? Tel livre est plus cher pour X raisons ? Super ! Si ça cole avec ce que j'ai envie de payer j'y vais. Simplement je veux que ce soit clair et pas qu'on me monte un course à l'échallote à des bonus qui sont déjà financés. C'est une question de clarté et de confiance.

avatar
Hiver

Pas toujours. Avec l'économie d'échelle il faut parfois atteindre certains niveau d'argents, et donc quantité de commandes, pour pouvoir offrir certains cadeaux.

C'est d'autant plus vrai sur les logiciels, jeux vidéo, etc. Mais ça peut l'être également sur les jeu de rôles, en offrant la couleur, des chapitres en plus, des dessins en plus, car ce coût supplémentaire est lissé via un nombre de participants plus importants.

Que ce soit moins le cas sur les jeux de figurines, c'est possible, mais je ne pense pas qu'on puisse faire une généraltié sur tous les produits faisant des PP.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Hiver
avatar
Ombreloup

Yep. Je ne fais pas de généralité.

Je pense que certains matos dépendent effectivement d'un niveau de financement spécifique, mais pas tous, et loin de là. Et c'est ça que j'aimerai voir clarifié... et pas qu'on me fasse croire que tel ou tel truc est à "décrocher" alors que, de fait, c'est dejà inclus.

avatar

analyse qui est elle-même un artifice markéting

Julien Dutel

....Réponse qui est elle-même un artifice argumentaire, visant à discréditer un propos sans se poser la question du fond.

Pas du tout. Mais comme d'autres l'ont souligné, ça reste un argument markéting (nous on fait pas comme les autres on vous dit "la vérité" - qui est en réalité "leur vérité")

Maintenant, là je vais parler pour les CF/PP JDR que je connais, pas JdP, JdF, Amercian Trash, dont je ne connais pas l'économie. Et je prendrai quelques exemples au passage.

1 - Tous les stretchgoals sont prévus à l'avance

Oui et non. Il est absolument évident que quand un éditeur lance une PP ou un CF, il a un peu travaillé en amont. Il s'est posé la question de quelle somme il espérait au mieux récolter, et quelle somme il pensait de toutes façons avoir. Sur cet équilibre, il a bossé son truc et a réfléchi en amont à ses stretchgoals et leur viabilité, ainsi qu'à ses options et leur viabilité. En gros, il a fait un plan de financement en proposant un produit de base et en réfléchissant à comment l'améliorer ou l'enrichir. Mais tout n'est pas calculé.

D'abord parce qu'on ne sait jamais vraiment où ça va mener. Ainsi, par exemple, prenons H&D. Les 5 Royaumes n'étaient absolument pas prévus au début. C'est arrivé en cours de route parce que tout à coup la somme devenait assez conséquente pour proposer un ouvrage de plus, et que les MIB savaient que j'avais écrit une grosse aide de jeu casus sur le thème. Donc, sachant qu'il y avait une bonne partie du boulot de faite, ils m'ont proposé, en cours de route, d'en faire un bouquin.

Il y a aussid es changements : on voit que les éditeurs s'adaptent aux demandes des souscripteurs. Parfois un stretchgoal va être fixé ou apparaître parce qu'il y a une forte demande et que cela semble viable.

est-ce que cela veut dire qu'ils sont forcément financés au moment où le projet atteint son seuil de financement ? Ben non. Surtout en JDR où les seuils de financement sont particulièrement bas. Si tu penses que le matos disponible pour un pledge à 130 balles de H&D pouvait être financé avec 10 000 euros, c'est qu'il va falloir un peu revoir tes évaluations.

2 - oui mais ce ne sont pas de vrais cadeaux

Tout dépend ce que tu appelles cadeau. Si un cadeau c'est un truc vendu à perte (ce qu'une entreprise ne peut faire), effectivement, ça n'en est pas.

Maintenant, en JDR, la plupart du temps, les PP sont ensuite destinées au commerce. Et dans le commerce, tu paieras chaque article individuellement, et donc dépensera plus de sous.

Alors comment se fait-il que cela soit proposé comme ça ?

Les PP et CF ont un avantage incroyable pour les éditeurs : ils éliminent les marges du distributeur et des boutiques (sauf sur les pledges boutiques). Comment est utilisé ce surplus de marge ?

D'abord, il est utilisé pour baisser un peu le prix de l'offre de base. Il n'y a qu'à voir le prix de l'offre gamme de H&D lors du financement, et le prix pour avoir la même chose avec les packs préco. Un petit avantage qui fait que l'éditeur réduit son surplus de marge pour proposer un produit meilleur marché.

Mais ensuite, il est utilisé pour produire d'autres produits. C'est avec cette marge dégagée, et uniquement avec elle, que tous les cadeaux son financés. De même, il faut à chaque fois attendre d'avoir atteint une certaine marge supplémentaire pour financer qui un livre, qui une bourse, qui une boite...

Est-ce que cette marge est prévue à l'avance ? Evidemment. L'éditeur réfléchit son CF en amont pour essayer de maîtriser tout ce qu'il veut proposer. C'est aussi là où les options entrent en jeu, puisqu'elles aussi jouent sur tout ça.

Mais est-ce qu'au moment où c'est financé, tous les stretchgoals sont financés ? Non. Pas en JDR en tous cas. Mais évidemment que la somme récoltée est une variable d'ajustement. Parce qu'il reste nécessaire de maîtriser sa production à terme. BBE l'a appris à la dure avec Pavillon Noir 2, par exemple.

3 - les PP c'est de la comm, c'est artificiel, et c'est une variable d'ajustement

Les PP c'est de la comm. Evidemment. Cela profite de l'enthousiasme des gens qui font alors connaitre à leur manière le jeu. Et pour cela le système des Stretchgoals est très important parce qu'ils créent de l'èvénement...

Donc oui, révéler les stretchgoals petit à petit, faire des surprise, c'est de la comm... Mais c'est aussi un filet de sécurité. C'est aussi une manière de pouvoir rebondir et ajuster le CF ou la PP en fonction des retours, en fonction des envies.

Pour les PP dont je connais un peu le dessous des cartes, encore une fois, tout n'était pas prévu à l'avance. Je reprends l'exemple de H&D et des 5 Royaumes. Je pense, déjà, que le succès a sincèrement surpris les équipes qui ne s'attendaient pas ça ce que ça soit aussi suivi. A un moment, il y avait suffisamment de margé dégagée pour offrir aux pledgers un nouvel ouvrage... mais les MIB ne savaient pas ce que ce serait. ergo : j'ai été contacté là dessus en cours de financement, au moment où la proposition étaient envisagée. Mais on m'a proposé ça parce qu'ils savaient que c'était largement bien avancé.

Et quand bien même. Toujours pour reprendre H&D, à la base, on ne devait (tous) pas écrire autant de matos que ce qu'on a écrit. La pagination a explosé, ce qui n'était pas prévu mais a été possible en vertu de la réussite du CF et de la marge supplémentaire dégagée, qui a donc fait que BBE nous a dit amen au lieu de couper dans le gras. Et ça, c'était post-PP.

Bref, l'article est sympa mais... il est lui même un argument markéting et ne s'applique pas vraiement, en tous cas, aux PP de par chez nous en JDR.

avatar

Oui d'accord avec tout ça. Même s'il me semble qu'un exemple hors norme (H&D), n'illustre pas une généralité.

Mais encore une fois, ce n'est pas ce dont je parle (cf mes post plus haut). Alors je (re)reprécise mon intention :

Je ne parle pas des nouveaux paliers qui sont débloqués parce qu'une campagne dépasse les attendus initiaux. Que le porteur de projet s'adapte à un dépassement, ou pas, c'est son choix (et on pourrait parler de la course au toujours plus mais c'est un autre sujet).

Je parle de la part des paliers compris dans le matériel de base, et qu'on nous fait passer pour des améliorations dépendant de notre "participation"... alors qu'elles n'en sont pas. C'est tout, ni plus, ni moins. Peut-être que je suis le seul à souhaiter plus de transparence sur ce point, je n'ai pas de soucis avec ça. Mais étant donné que nous sommes sur un fil qui s'appelle PP addict... je partage ce sentiment.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • kyin
avatar

Oui d'accord avec tout ça. Même s'il me semble qu'un exemple hors norme (H&D), n'illustre pas une généralité.

Il est hors norme par sa réussite, mais pas par son processus. Son processus est parfaitement dans la norme.

Je ne parle pas des nouveaux paliers qui sont débloqués parce qu'une campagne dépasse les attendus initiaux. Que le porteur de projet s'adapte à un dépassement, ou pas, c'est son choix (et on pourrait parler de la course au toujours plus mais c'est un autre sujet).

Je parle de la part des paliers compris dans le matériel de base, et qu'on nous fait passer pour des améliorations dépendant de notre "participation"... alors qu'elles n'en sont pas.

Et donc je t'explique que si, puisque ces améliorations sont débloquées par l'excédent de marge obtenu qui monte petit à petit.

C'est tout, ni plus, ni moins. Peut-être que je suis le seul à souhaiter plus de transparence sur ce point, je n'ai pas de soucis avec ça. Mais étant donné que nous sommes sur un fil qui s'appelle PP addict... je partage ce sentiment.

Hiver

C'est quoi "plus de transparence" ? Parce que là tu as un process éditorial en direct. En fait, chaque SG c'est "si notre budget est de X, on peut fait ça. S'il est de X+Y, on peut faire ça, mais avec ci en plus. S'il est de X+Y+Z... etc"

Il va falloir donner des exemples concrets pour le coup.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Hiver
avatar
Julien Dutel

Donc du coup tu peux me certifier que toutes les campagnes de JdR fonctionnent sur le principe de : chaque "palier" est toujours absolument conditionné à un budget complémentaire... et qu'il n'y a absolument jamais un élément, présenté comme un palier, qui est en fait déjà compris dans le produit tel que l'éditeur a prévu de le sortir de toute façon.

Et donc, ce que raconte l'éditeur de Claustrophobia est soit mensongé, soit exclusivement lié au marche du jeu de plateau.

Si c'est le cas tant mieux, je me serai "inquiété" pour rien... mais mon sentiment (qui n'est qu'un sentiment perso hein.. je ne suis pas un "pro" du domaine"... je ne présente pas de vérité ni ne cherche à convaincre personne) c'est que la vérité se situe quelque part entre les deux. Que certains paliers sont en fait déjà inclus et servent d'appat pour faire monter la sauce... et que d'autres sont effectivement conditionnés à des niveaux de financement. Après je ne demande qu'à être convaincu du contraire.

avatar

Donc du coup tu peux me certifier que toutes les campagnes de JdR fonctionnent sur le principe de : chaque "palier" est toujours absolument conditionné à un budget complémentaire... et qu'il n'y a absolument jamais un élément, présenté comme un palier, qui est en fait déjà compris dans le produit tel que l'éditeur a prévu de le sortir de toute façon.

Te l'assurer à 100% non. Mais quand tu vois les sommes demandées à la base, on est quand même dans des petites sommes pour de petites prods. Et AMTHA, si tu dois avoir quelques palliers cosmétiques, la plupart du temps il s'agit quand même de profiter du surplus de sous pour augmenter la qualité.

D'ailleurs m'est avis que souvent, il y a surtout des palliers subdivisés (un va rajouter X aides de jeu divisées en Y palliers, mais en réalité l'éditeur pense réellement financer toutes les aides de jeu) qui sont là pour dynamiser la PP (parce que oui, la gestion d'une PP c'est aussi une gestion de comm)

Et donc, ce que raconte l'éditeur de Claustrophobia est soit mensongé, soit exclusivement lié au marche du jeu de plateau.

Je pense que d'un côté c'est aussi du marketting, et que s'il s'avère que ça soit vrai, ils ne peuvent parler eux-mêmes que pour leur propre zone d'expertise que je me garderai bien d'analyser.

avatar
Hiver

J'ai surtout ce sentiment avec les paliers "upgrade" (passage à la couleur, couverture rigide, et celui qui m'a toujours fait halluciner : ajout de chapitres...) plutôt qu'avec des paliers qui offrent des cadeaux en plus.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
kyin

Pourtant, rajouter des chapitre c'est écrire des choses en plus (donc payer plus cher l'auteur), illustrer en plus (donc payer plus cher les illustrateurs) et rajouter des pages (donc payer plus cher l'imprimeur).

avatar

En tout cas, ça fait quand même réfléchir tout ça.
Je me pose souvent la question au regard du matos proposé au lancement de certains jeux qui, au premier palier, correpondent au palier 6 (par exemple) d'autres jeux, avec pourtant la même somme de départ. Je sais que c'est pas aussi simple de comparer, mais parfois, je trouve qu'il y a certains écarts flagrants en terme d'ajouts (ou pas justement).
A la réception des contreparties (au même prix), c'est soit un petit soit un gros noël. content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Nightbird

Parce qu'il n'y a pas que la somme de départ qui compte, mais le prix des contreparties, et les investissement a priori (et je suppose aussi la confiance de l'éditeur dans la réussite de son projet)

avatar

Pourtant, rajouter des chapitre c'est écrire des choses en plus (donc payer plus cher l'auteur), illustrer en plus (donc payer plus cher les illustrateurs) et rajouter des pages (donc payer plus cher l'imprimeur).

Julien Dutel

Je me suis mal exprimé. Quand tu ponds un livre (surtout un livre de base, le début de ta gamme) tu es censé avoir une ligne éditoriale assez définie. OK, tu peux ajouter un scénario, des règles optionnelles ou autre... mais lorsque l'on me propose de débloquer un bestiaire, ça a tendance à me faire tiquer. Parce que de base ça veut dire que tu ne sais pas où tu vas mettre tes bêbêtes (dans le livre de base, dans un supplément à part...) Ce qui me paraît assez inconcevable, et me laisse à penser que le bestiaire est prévu dans le livre de base mais qu'on te vend ça comme palier (et on se retrouve dans le cas d'un "faux" palier). Je parle du bestiaire, mais ça peut être parfois des bouts de règles, conseils au MJ, etc (du genre "on ajoute deux pages de...")

Après c'est possible que les créateurs soient sincères. Et là c'est pire, parce que du coup on a l'impression qu'ils ne savent pas où ils vont... ce qui peut aussi entraîner de belles surprises pour le backer qui ne se retrouve pas avec ce qu'il a backé au départ (situation que j'ai l'impression de croiser assez régulièrement depuis quelques mois).

avatar

Après c'est possible que les créateurs soient sincères. Et là c'est pire, parce que du coup on a l'impression qu'ils ne savent pas où ils vont...

Quand tu rajoutes des choses, je pense que c'est surtout souvent que le budget te contraint à la base sur un format, et qu'une réussite te permet d'exploser le format pour mettre d'autres trucs qui te semblent bien). Ce n'est pas forcément que tu ne sais pas où tu vas, mais surtout que tu te laisses plus de marge (et que tu peux alors mettre des trucs que tu aurais sinon mis dans un supplément).

Après je suis d'accord que quand on en est à rajouter des trucs important ("deux pages de conseils au MJ" par exemple) c'est pas engageant.

ce qui peut aussi entraîner de belles surprises pour le backer qui ne se retrouve pas avec ce qu'il a backé au départ (situation que j'ai l'impression de croiser assez régulièrement depuis quelques mois).

Tu penses à quoi ? Pour le coup je n'en ai pas entendu parler.

avatar

En écrivant je pensais surtout à Earthdawn 4th. Le Companion a dû être divisé pour faute de place, ce qui veut dire que si tu as kickstarté la gamme à l'époque ce n'est pas suffisant, tu vas devoir racheter (au moins) un bouquin derrière pour avoir toutes les règles. J'ai eu l'impression de lire ce genre de situation sur d'autres gammes (mais c'était peut-être juste une impression).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • ellyrion
avatar
kyin

j'ai cru lire un truc semblable sur "Dragons" : 4 bouquins qui deviennent 5 et le 5ème à acheter séparément. Après j'ai survolé le fil alors j'suis pas bien sûr de mon coup :p

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dohnar
avatar
ellyrion

Exactement

avatar

Je n'ai rien vu ici, mais plutôt une bonne nouvelle provenant de Sans Détour qui est arrivée récemment. Cela devrait en rassurer quelques un sur la santé de l'éditeur:

"Sans-Détour va ouvrir son propre dépôt
======================================
Nous allons ouvrir notre propre service d’expéditions. Cela va nous permettre de maîtriser nos stocks, nos envois et notre SAV. Ce nouveau dispositif interviendra dans quelques semaines, le temps que notre nouveau responsable logistique prenne ses fonctions et possession des lieux. Nous devons surtout prendre en compte le nombre très important de clients directs que nous devrons satisfaire :
• les acheteurs réguliers ou ponctuels sur notre site officiel,
• les souscripteurs des financements participatifs,
• les conventions et événements nationaux, soit plus de 100 partenariats par an,
• les Services Presse des médias qui chroniquent nos productions,
• le service après-vente.
Les livraisons de Sans-Détour reprendront très bientôt. Toutes les commandes passées sur le site des éditions Sans-Détour sont enregistrées pour un traitement prioritaire dès que possible. Veuillez nous excuser si votre commande tarde à venir."

avatar

Je ne sais pas si d'autres l'ont aperça, mais une nouvelle PP a été annoncée sur le site BBE, un jeu de rôle nommé Archipélia pour un début dans 70 jours ^^'

Ce que j'ai pu trouver sur ce projet, c'est uniquement ça...

Archipélia est un jeu de rôle médiéval fantastique marin que je développe depuis maintenant presque dix ans.

Il est venu d’une idée de partie de jeu de rôle « qui changée un peu de l’ordinaire » et cette idée à non seulement fait des émules mais aussi à ouvert tout un pan de mon imaginaire.

Il sera publié, je l’espère courant 2017.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sehkmy
avatar
Sanlioc59

J'espère qu'il sera mieux écrit que cette pré-annonce...

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Dohnar
  • et
  • Ragnar