Laelith par Casus/BBE 1522

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Laelith

avatar

Question peut être hors sujet ou pas. Si la vente de Lalelith en boutique connais un bon succès est il envisageable de voir sous des formes différentes ou nouvelles:

- des traductions dans d'autres langues.

- des figurines de PNJ et de créatures propres à la ville.

- Une bd.

- Un jeu de plateau

- etc

avatar

Oulah il va falloir un sacré succès !

avatar

Question peut être hors sujet ou pas. Si la vente de Lalelith en boutique connais un bon succès est il envisageable de voir sous des formes différentes ou nouvelles:

- des traductions dans d'autres langues.

Je dirais vraiment très peu probable... C'est rare ce genre de chose et sur le secteur Laelith ne "serait qu'un supplément D&D de plus"... (c'est pas que j'aimerais pas, hein).

- des figurines de PNJ et de créatures propres à la ville.

Là, je pense qu'économiquement, c'est difficile à rendre viable. Je sais que sortir des figurines a couté cher à d'autres projet "dont ce n'était pas le métier" (en l'occurence, les mecs du jeu vidéo Shadowrun Chronicles).

- Une bd.

- Un jeu de plateau

Ces deux-là me paraissent moins improbable, mais quand même.

- etc

Perso, si Laelith marche, le mieux serait de continuer Laelith. Un autre supplément ou campagne, par exemple faisant suite à celle fournie et/ou développant les autres régions / villes dans les parages de Laelith.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Andre VAN MALDER
avatar
JM MJ

Merci beaucoup

avatar
belaran
Un développement des Provinces de Laelith accompagné d'une campagne qui en fait faire le tour aurait un gros succès d'autant qu'il s'agirait d'un inédit.
avatar

Je me doute bien que ce serait une option intéressante.

Et j'y serai personnellement favorable.

BBE y réfléchira certainement si la gamme est suivie.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ronan2505
avatar
JM MJ

Par exemple une mini campagne du niveau 1 au niveau 5? Le scénario de chattam est pour de plus haut niveau enfin je sais plus ou je l'ai lut, la campagne l'ultime châtiment s'est du 4-5 au niveau 11. On peut probablement piocher dans les scénar de Denis Beck mais va falloir adapter pour en faire un tout cohérent. Mais cela dépand du nombre de livre de base vendu. Seul certitude ce nombre et supérieur a 1033( nombre vendu lors de la PP). Depuis combien ont été vendu en laste pledge? Seul BBE le sait.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Ronan2505

Et tu as une mini campagne dans Casus Belli, et dans le livre de Laeltih 7 scénarios dont un certain nombre de bas niveau ou de niveau intermédiaire.

avatar

Et puis après, on peut aussi compter sur la communauté pour sortir du bon contenu pour l'univers clin d'oeil

avatar
Un développement des Provinces de Laelith accompagné d'une campagne qui en fait faire le tour aurait un gros succès d'autant qu'il s'agirait d'un inédit.Andre VAN MALDER

Ca serait super, mais j'en doute fort. Le problème avec les campagnes, c'est qu'elles ne touchent que les MJ, soit 20-25% des rolistes (si 3-4 joueurs). En terme de vente et de rentabilité, c'est faible par rapport aux livres de règles et de contexte qui peuvent toucher tous les joueurs.

Avec cette PP, on a déjà droit à de multiples scénarios et une campagne de qualité et super bien illustrée. Je crois qu'on doit être déjà très content. Par contre, il est certain que l'on retrouvera des scénarios dans Casus, voire probablement des mini-campagnes, comme cela s'est déjà fait pour CO. C'est le modèle économique qui me parait le plus fiable et réalisable. Cela donne de la matière à Casus, à des auteurs en herbes ou rompus à l'exercice, et offre du matos à la communauté. Pour le contexte, Casus peut aussi apporter des dossiers spécifiques, qui pourront faire l'objet dans le temps d'un numéro spécial réunissant tout ce qui a été fait.

avatar

Et tu as une mini campagne dans Casus Belli, et dans le livre de Laeltih 7 scénarios dont un certain nombre de bas niveau ou de niveau intermédiaire.

Julien Dutel

Oups j'ai loupé ça! Dans quel(s) numéro(s) de Casus Belli la mini-campagne pour Laelith SVP ?

avatar

Ce n'est pas vraiment une mini campagne mais une suite de scénarios qui amène les pj a Laelith

Cb 22 dans le deseřt avant Laelith

Cb24 aux portes de la ville

Cb 33 dans la ville

Les histoires sont indépendantes les unes des autres.

avatar

Une campagne niveau 1 à 5 dans un seul quartier et au format "boite d'initiation", hahaha !^^

avatar
Ca serait super, mais j'en doute fort. Le problème avec les campagnes, c'est qu'elles ne touchent que les MJ, soit 20-25% des rolistes (si 3-4 joueurs). En terme de vente et de rentabilité, c'est faible par rapport aux livres de règles et de contexte qui peuvent toucher tous les joueurs.

Euh, sérieusement, il y a des joueurs qui achètent des bouquins de JdR (sans en être MJ donc) ? Ils existent vraiment ? Perso, je n'en connais aucun. Et pourtant, des joueurs j'en connais un paquet. De mon côté, en tant que joueur, je ne me vois d'ailleurs pas acheter un supplément, contexte ou pas, sur un jeu auquel on me fait jouer.

Je ne dis pas que ça n'existe pas, mais s'ils existent... faut m'en montrer des spécimens ! plaisantin

(sauf suppléments spécialement à destination des joueurs... mais même comme ça, je dois en connaître 2 à tout casser qui ont acheté ce genre de bouquins)

Ce message a reçu 3 réponses de
  • jayjay37
  • ,
  • Ragnar
  • et
  • Ronan2505
avatar
Nicolas Pirez

A notre table, chaque joueur possède son livre de règles pour chaque jeu joué. Pour les suppléments, à moins d'un 100% background accèssible aux joueurs et dans ce cas serait acheté par chacun également (exemple : au coeur des années 20 pour Cthulhu), c'est juste le MJ qui raque mort de rire

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nicolas Pirez
avatar
jayjay37

Rien que le "tout le monde a le manuel du joueur" ça me semble totalement utopique ! plaisantin

Je suppose que c'est une habitude...

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Sammy
  • et
  • jayjay37
avatar
Nicolas Pirez

Même un joueur qui achète un dossier de personnage, je n'ai jamais vu ça en plus de 20 ans de jdr content

avatar
Nicolas Pirez

On a pris le pli il y a quelques années, et depuis à chaque nouvelle campagne d'un nouveau jeu, chacun achète son livre de règles.

avatar
Nicolas Pirez

Je ne trouve pas normal que ça soit toujours le même qui achète tout, à savoir le MJ sauf si chacun est MJ pour un jeu spécifique. Sinon c'est un peu des profiteurs ce genre de joueurs.

S'ils sont uniquement joueurs la moindre des choses serait de se cotiser dans ce cas et offrir le livre de base et/ou les suppléments/campagnes que le MJ leur fera jouer.

Tout dépend de la génération de rôlistes en fait, les anciens auront une tendance au militantisme et investiront pour faire vivre le milieu par passion alors que bien souvent les nouveaux rôlistes ont tendance à avoir ce réflexe du tout gratuit et ne pas mettre la main à la poche, le fameux syndrome de l'oursin. mort de rire

Après des radins/profiteurs y en a partout, facile de se dire joueur de jeu de rôle sans investissement (en temps ou argent), chaque groupe fonctionne selon ses habitudes mais à un moment c'est bien de mettre les choses au clair et impliquer tout le monde dans le loisir selon ses moyens évidemment : mais pour que ça reste sain il ne faut pas toujours que ce soit le même qui paie, bim, ça plait ou ça plait pas.

avatar
Nicolas Pirez

Cela dépand des groupes et surtout des joueurs mais c'est vrai que l'effort financier est principalement porté par le maître de jeu. Les joueurs achètent facilement leurs dés, font des photocop pour leurs perso ( voir avec des feuilles de perso de plusieurs feuilles). Perso, avoir 2 livres de base ( pour consulté les sorts, l'équipement, la création de perso) n'est pas un luxe mais une un élément important.

Quand au partage des frais, disons que j'ai acheter le matériel de jeu ( tous les livres sauf le "GDM" d'héros et dragons, une grande partie des cartes de sorts) et je vais héberger les parties mais en échange je grignote à l'oeil.carotte