[Anathazerin] questions pour MJ only !!! 1659

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar
Pug

Pour le cercle cela signifie que les flammes forment un cercle à 3m de lui ou que toute la zone dans les 3m est enflammée ? PArce que dans le deuxième cas, avec un rang 5 en guerre sainte, il pose 15d6 de dommages de zone. Cela peu faire beaucoup, non ?

avatar

Le cercle et autour de lui. L'idée est d'en faire un cercle de protection. Pas forcément une attaque. Mais effectivement 15d6 ça fait trop, je me suis emmêlé les pinceau dans mes calculs. Je vais réduire ça, bien vu.

avatar
Pug

J'aime beaucoup l'idée ! Si c'est un cercle de protection infligeant des dégats à la traversée j'ajouterais tout de même un jet de DEX pour en diviser les dégats. Après à voir la difficulté du jet et de combien ça réduit pour ne pas trop nerf le sort mais ça me paraîtrait plus logique qu'il y ai cette possibilité.

avatar
Pug

Un des membres de mon groupe veut changer de profil (barbare à prêtre).
On a commencé à lui faire un profil hybride barbare/prêtre après sa rencontre avec un nain fidèle à Tyriolith qui l'a à moitié converti lors de la bataille des nains contre les orques après le sanctuaire de Trenner.

Maintenant mon pote veut basculer à 100% dans la prêtrise. Il a donc un songe révélateur assez ésotérique mais qui lui fait comprendre que sont dieu l'appel et que pour protéger les siens (sa compagne qui fait parti du groupe des PJ a failli mourir 2 fois dans le dernier scénar au pic d'andalf), se vouer à Tyriolith et abandonner les pratiques barbares impies est la seule voie.

Un moyen assez simple serait effectivement de remplacer une des voies du barbare par la voie de Tyriolith décrite dans le Compagnon page 94. S'il veut basculer complètement dans la prêtrise, ça peut aussi dire qu'il devrait avoir une vision d'autres dieux - peut-être Dénora, déesse de la Guérison, pour acquérir la voie des soins par exemple. D'un autre côté, je vois bien le barbare animé par une sainte fureur - le barbare enragé avec son arme enflammée ! Peut-être que les dégâts supplémentaires de la rage sont des dégâts de feu pour lui...

Tout ça pour dire que son interprétation du songe est qu'il doit trouver une masse bénie par Tyriolith pour accomplir sa conversion mais dans les mains d'un géant de feu (qui sème la terreur dans certains villages des serres du monde, petite quete annexe sur la route de célestine)

Attention, des géants du feu il va y en avoir moult à partir du scénario 10 cool

Et du coup je voulais lui pondre une masse un peu sympa qui monte en capa lors des différents scénar (je n'ai pas encore trouvé les épreuves d'évolution mais ce serait long content )

La masse aurait ces capa et je voudrais avoir votre avis et notamment le fait que ça ne déséquilibre pas trop la suite.

Rang 1- Ignifuge, Le porteur +1 Att et DM. RD 1 sur dégât de feu, +1 par rang dans la voie arme benie.

+1 attaque et DM par rang équivalent à un niveau de magie par rang. Il faudrait que tu précises que ces bonus sont non seulement sur les attaques physiques mais aussi sur les attaques magiques de feu (et considérer que la plupart des sorts qui font des dégâts du prêtre seraient des dégâts de feu).

D'un autre côté, RD 10 feu équivaut à un seul niveau de magie, tu peux peut-être augmenter ?

Le fait que ça dépende du rang dans la voie de la guerre sainte (arme bénie) me paraît très généreux - si le PJ n'augmente que cette voie au départ, il aurait un objet magique niveau 6 dès le niveau 4, alors que théoriquement il faut être niveau 11 pour avoir un OM niveau 6. Cf le tableau dans COF page 196.

Rang 2 - Aveuglement du chaos (L), le prêtre concentre sa foi dans sa masse et sa ferveur fait briller son arme d'une lueur sacrée pendant 2 + sag tours. toute creature démoniaque et d'un autre plan sont affaiblies par cette lumière purificatrice .-2 en att, def et init pour ces créatures tant que la masse luit.

Equivaut au sort de Protection contre le Mal de rang 2, mais boosté pour marcher pour tout le groupe - ça dépend des options de mana que tu utilises pour définir son niveau.

Rang 3- Cercle Ardent (L). Une fois par jour le porteur peut, en frappant sa masse au sol et en incantant Tyriolith, invoquer une barrière de feu bénie d'un rayon de 3m autour de lui pour 1 + mod de sag tours. Tout projectile traversant ce cercle est consumé, les animaux fuient, les adversaires et alliés tentant de traverser subissent immédiatement 3d6 DM par rang de la voie de la guerre sainte et se retrouvent brûlés tant que le cercle est maintenu (2d6 DM par tour). Seul le porteur peut traverser les flammes sans dommage. S'il sort du cercle, ce dernier ne tient que les 2 tours de base. Les sorts magiques ne sont pas stoppés par le cercle.

Attention, ça peut faire doublon avec le rang 4 de la voie de Tyriolith - Mur de Feu. Même remarque par rapport au rang atteint dans la voie de la guerre sainte. J'aurais eu tendance personnellement à piquer le rang 5 de la voie du fauve du druide - la résurrection du phénix ! clin d'oeil

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Pug
avatar
JyP

Rah !! Je ne connaissais pas cette voie de Tyriolith, n'ayant pas trop regardé compagnon pour le moment. Toutes ces réflexions pour rien, tout était là dans le livre...

Je vais regarder ça de suite.

avatar

Attention, des géants du feu il va y en avoir moult à partir du scénario 10 cool

Yes j'ai vu ça. Je vais en faire une version malade/maudite à la merci d'un parasite qui le force à protéger un secret épouvantable (disparition mystérieuse dans un village avec une créature du chaos qui supprime l'existence des personnes de la mémoire collective. Le géant fait peur et protège un temple dans lequel cette créature (je m'inspire grandement du Mnémophage dont j'ai vu une description je ne sais où) vit et absorbe les âmes. Petite quête qui allie créature du chaos (Thyriolity), Géant de feu (Thyriolith + une quête pour activer le rang 2 d'un arc de légende, qui prépare les pj sur les futurs géants, + background de barbare à prêtre. Sont relou ces PJ avec leur changement, ils ne s'imaginent pas le boulot mort de rire

+1 attaque et DM par rang équivalent à un niveau de magie par rang. Il faudrait que tu précises que ces bonus sont non seulement sur les attaques physiques mais aussi sur les attaques magiques de feu (et considérer que la plupart des sorts qui font des dégâts du prêtre seraient des dégâts de feu).

D'un autre côté, RD 10 feu équivaut à un seul niveau de magie, tu peux peut-être augmenter ?

Bon point. Je vais faire ça.

Le fait que ça dépende du rang dans la voie de la guerre sainte (arme bénie) me paraît très généreux - si le PJ n'augmente que cette voie au départ, il aurait un objet magique niveau 6 dès le niveau 4, alors que théoriquement il faut être niveau 11 pour avoir un OM niveau 6. Cf le tableau dans COF page 196.

hum, j'avais aussi pensé faire un +2 att def et RD de feu de base et augmentation de +2 au niveau 4 de la voie de l'arme bénie.

Rang 2 - Aveuglement du chaos (L), le prêtre concentre sa foi dans sa masse et sa ferveur fait briller son arme d'une lueur sacrée pendant 2 + sag tours. toute creature démoniaque et d'un autre plan sont affaiblies par cette lumière purificatrice .-2 en att, def et init pour ces créatures tant que la masse luit.

Equivaut au sort de Protection contre le Mal de rang 2, mais boosté pour marcher pour tout le groupe - ça dépend des options de mana que tu utilises pour définir son niveau.

Je vais regarder ça. Je ne maitrise pas du tout les notions d'équilibrage, donc je vais être prudent. Peut-être limiter à 1 utilisation par jour? Niveau mana, on utilise la règle mana puissante. Mais je ne voyais pas la mana être utilisée sur des sorts issus d'une arme bénie. Mais sûrement qu'il faut quand même. Bon point.

Rang 3- Cercle Ardent (L). Une fois par jour le porteur peut, en frappant sa masse au sol et en incantant Tyriolith, invoquer une barrière de feu bénie d'un rayon de 3m autour de lui pour 1 + mod de sag tours. Tout projectile traversant ce cercle est consumé, les animaux fuient, les adversaires et alliés tentant de traverser subissent immédiatement 3d6 DM par rang de la voie de la guerre sainte et se retrouvent brûlés tant que le cercle est maintenu (2d6 DM par tour). Seul le porteur peut traverser les flammes sans dommage. S'il sort du cercle, ce dernier ne tient que les 2 tours de base. Les sorts magiques ne sont pas stoppés par le cercle.

Attention, ça peut faire doublon avec le rang 4 de la voie de Tyriolith - Mur de Feu. Même remarque par rapport au rang atteint dans la voie de la guerre sainte. J'aurais eu tendance personnellement à piquer le rang 5 de la voie du fauve du druide - la résurrection du phénix ! clin d'oeil

Alors pour le coup ça ferait doublon avec Rappel à la vie de la voie des soins du prêtre (que j'ai renommé aussi Résurection du Phoenix, marrant on a pensé la même chose clin d'oeil. Je note pour l'indexation sur les voies qui rend le sort trop puissant trop vite. Je vais y réfléchir.

En tout cas, je suis impressionné par ta connaissance des règles. Chapeau !

Pug

Ce message a reçu 1 réponse de
  • ph0k
avatar
Pug

Pour la capacité de rang 3, tu peux aussi t'inspirer du sort de rang 4 :

Mur de feu (p65 du Compagnon) : Le magicien peut créer un mur de feu circulaire de 10 mètres de diamètre auour de lui ou un mur rectiligne de 20 mètres de large pour 4 mètres de haut (portée de 20 mètres). Toute créature qui franchit le mur subit [2d6 + Mod. INT] DM de feu. Le sort a une durée de [5 + Mod. INT] minutes.

En regardant ça, oui 3d6 DM / rang c'est bien bourrin content

avatar
Petite quête qui allie créature du chaos (Thyriolity), Géant de feu (Thyriolith + une quête pour activer le rang 2 d'un arc de légende, qui prépare les pj sur les futurs géants, + background de barbare à prêtre. Sont relou ces PJ avec leur changement, ils ne s'imaginent pas le boulot mort de rire

Chacun a sa tambouille maison, pour permettre de changer de voie voire de profil on en discute par ici clin d'oeil

avatar

Mon groupe a continuer d’avancer dans les jardins de l’amertume. Après avoir détruit deux pierres, je leur ai envoyé comme suggéré un petit groupe d’Uraqi, ça ne les a pas trop embêter mais par contre l’immunité au feu a fait réfléchir mon mage pyromane :p.

Ils ont aussi rencontré M’Balak un peu plus loin, ils ont pu se préparer à le recevoir et au final ils ont réussi à s’en défaire avec juste un inconscient. Ça va me permettre de commencer à jouer avec les blessures grave joyeux.

Au final, sans ses ailes en milieu ouvert M’Balak est un pas mal affaibli. Dans sa tanière, le souffle aurrait fait tellement plus de dégats content. Surtout que dans mes PJs, j’ai deux nains plutôt résistant qui tiennent la ligne et j’ai surtout un putain de forgesort ! Sa rune de protection est tellement forte ! Une attaque que me fait 40DM ?? Nop !

avatar

Sa rune de protection est tellement forte ! Une attaque que me fait 40DM ?? Nop !

Ne m'en parle pas, elle me donne des sueurs aussi mort de rire. Juste au cas où par là quelques réflexions

avatar

Hello !

Les PJ viennent de sortir du pic (par la fenêtre en volant de peur de se faire attraper par Amarange content ) en embarquant une dizaines de fioles trouvés dans la réserve de composants.

Et là il demande à Emarin de leur dire ce qu'il y a dans les fioles (ils avaient des fioles vides)

Aucune idée de ce que je vais leur raconter... Vous avez des liens vers des listes de composants qui seraient intéressants d'intégrer à la campagne et qui aurait pu se retrouver là ?

Merci à vous

Pug

avatar

Bonjour,

On s'apprête a jouer le scénario 9, les jardins de l'amertume. Il y a plusieurs trucs que je me demandais:

- Si les PJ décident d'ignorer la grotte de M'Balak pour se concentrer sur la destruction des pierres, comment faire? Les connaissants il y a des chances qu'ils veuillent garder la grotte pour la fin mais ça risque de sacrément casser la suite de l'histoire

- Pourquoi Lizuar ne rentre pas dans les jardins avec eux? Après tout le chemin qu'ils auront parcouru ensembe, s'il est encore vivant, je ne comprends pas les raisons.

- Peut on mettre les pierres dans un sac sans fond? Ça me parait incohérent avec l'esprit et la difficulté de porter les pierres, mais en meme temps je ne vois pas non plus de contre indications.

Merci d'avance pour vos éclaircissements content

avatar
- Si les PJ décident d'ignorer la grotte de M'Balak pour se concentrer sur la destruction des pierres, comment faire? Les connaissants il y a des chances qu'ils veuillent garder la grotte pour la fin mais ça risque de sacrément casser la suite de l'histoire

Dans l'idée, ils sont quand même là pour retrouver l'Einistar et Faerendil... S'ils tardent trop, M'Balak devrait les intercepter, ou carrément des morts-vivants Uraqui venant de la cité. Et ils reviennent à la non-vie souvent...

- Pourquoi Lizuar ne rentre pas dans les jardins avec eux? Après tout le chemin qu'ils auront parcouru ensembe, s'il est encore vivant, je ne comprends pas les raisons.

Tabou culturel. Note quand même qu'il était prêt à se laisser sacrifier avec l'Ayath'luach.

- Peut on mettre les pierres dans un sac sans fond? Ça me parait incohérent avec l'esprit et la difficulté de porter les pierres, mais en meme temps je ne vois pas non plus de contre indications.

Note que les jardins de Ma'Ishar ne se trouvent pas dans le monde réel, mais déjà à mi-chemin des Abysses - et que les pierres sont les ancres qui maintiennent les jardins dans les Terres d'Osgild. Si tu veux empêcher les PJs de stocker les pierres, c'est un argument suffisant - des ancres arcaniques ne peuvent pas être soustraites aux jardins.

avatar

En ce qui concerne un sac sans fond : une poche dimensionnelle fonctionne très mal dans une autre poche dimensionnelle ou un endroit entre les plans. Personellement, je fermerais complètement l'accès au sac sans fond. Voir même au moment où le PJ l'ouvre, une flamme des abysse lui lèche le visage ou une ouverture vers le néant tente de l'aspirer. Bref, le truc qui fou la pétoche et te fait dire que le mieux c'est de ne pas réessayer tout de suite...

avatar

- Pourquoi Lizuar ne rentre pas dans les jardins avec eux? Après tout le chemin qu'ils auront parcouru ensembe, s'il est encore vivant, je ne comprends pas les raisons.

Tabou culturel. Note quand même qu'il était prêt à se laisser sacrifier avec l'Ayath'luach.

Il n'était pas prêt à se sacrifier, il savait que l'Ayath'Luach ne le sacrifierait pas, puisqu'il était dans la confidence, pour l'épreuve.

Et j'ai du mal à accepter l'argument du tabou, puisque justement un druide de son peuple l'a fait et y a laissé son bâton.

JyP
avatar

Hello Cofien.ne.s !

Un post un peu long pour une question de technique de MJ. Je poste ici car c'est sur Anathazerin, ça me semble important pour le contexte. (@les modérateurs, dites-moi si je dois poster ça ailleurs).

Le sujet: Groupe de PJ débutant qui commence à se comporter en vilains. Comment réagir?

Le contexte:

Un MJ (moi) débutant (première campagne de ma vie) mais très au fait de l'univers fantasy.
Un groupe de PJ débutant aussi assez au fait de l'univers fantasy aussi.

Monastir, le groupe va partir pour Bonlieu et s'est fait héberger gracieusement à la perche dorée dont l'aubergiste, sur la demande des PJ, leur a conseillé le magasin de son cousin qui leur fera un prix sur des potions de soins.
Au magasin, accueil chaleureux du commerçant qui leur fait un bon prix pour 2 potions de soin modérées.
Et là le demi orc pas content du prix sort son fléau pour menacer le commerçant sur le prix...

Ma réaction :
- OK, fait un jet de CHA. Il fait 13. Je joue le marchand en mode :"oui oui monsieur le demi orc, tout de suite, je vais chercher les potions dans l'arrière-boutique". Et en fait le marchand sort par l'arrière et chope une patrouille qui passe et au bout de 3 mins à poireauter les PJ voient débarquer des gardes qui leur demande ce qu'il se passe.

- ça chauffe un peu, les PJ mentent éhontément en prétendant que le marchand leur a demandé 450 pa par potion (alors qu'il en demandait 150). Ils jouent les héros en disant que s'ils n'étaient pas intervenus le trafic de fausse monnaie prendrait de l'ampleur. Angus (le capitaine de la garde) arrive au moment où les gardes allaient tenter d'embarquer les PJ. Il calme le jeu, en disant qu'il va laisser les PJ prendre leurs affaires et quitter la ville immédiatement. Mais qu'il n'y remette pas les pieds, ils ne sont plus les bienvenus.

Ma question :
J'étais carrément démuni face à cette scène et j'ai un peu paniqué...
Comment auriez-vous réagi ? Quels ressorts de MJ rodés auriez-vous déclenchés ?
J'ai failli en jeter une partie en prison (sans savoir trop comment gérer tout ça content ).
J'ai prévu d'appliquer un malus de CHA lorsqu'ils parlent aux autorités du Piémont. J'ai aussi prévu que la famille de l'aubergiste et du marchand ont des personnes de leur famille qui tiennent des magasins et auberges dans pas ma de ville et que du coup de temps en temps, ils soient reçus très froidement.

J'ai d'autres idées pour tenter de les calmer sur leurs ardeurs peu héroïques (intervention de maella ou rodrik).

Mais l'avis de la communauté m'intéresse au plus haut point !

Merci à vous et désolé pour le message un peu long.

Pug.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • ph0k
avatar
Pug

Je trouve que tu n'as pas mal gérer cela. Ca ressemble à un warning pour tes joueurs : tout ne s'est pas passé comme ils l'espéraient, ils ont du se rendre compte que leur status de héros ne leur donne pas tous les droits. Prépare des gardes fous pour la suite mais ils ont peut-être déjà compris qu'ils ont franchis la ligne. Ils testent aussi sûrement les limites du jeu et pour eux comme pour toi, ça peut être des situations intéressantes.

S'ils re-franchissent la ligne plus tard et que c'est vraiment problématique dans une campagne assez linéaire comme Anathazerin, parles-en avec eux. Après tout, s'ils ne respectent pas le contrat moral posé dès le début de la campagne (les joueurs sont des héros au vrai sens du terme), tu es en droit de ne pas continuer à maîtriser.

Pas mal de réponses très intéressantes dans un sujet similaire sur le forum. Tu as de bonnes idées à piocher par là.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Pug
avatar
ph0k

Merci, très bon thread que tu m'as donné. Je l'ai parcouru et effectivement ça donne des idées. Un élément que je trouve complexe dans cette campagne est d'éviter justement que les PJ oublie la quête principale et l'ampleur de l'enjeu. Donc une idée que je vais mettre en place à partir de maintenant est de faire intervenir Maella une fois dans chaque scénario pour qu'elle puisse leur faire un point de la situation ailleurs dans Osgild (nouvelles tentatives d'invasion, région harcelées, peut être nouvelles de felindra, krush et karoom).L'idee étant de leur faire comprendre que l'enjeu est grand (sans en dévoiler trop), qu'ils sont rattachés au groupe des anciens héros. Autre idée, l'étoile d'arly qui ne brille plus quand ils de lament la phrase, qui montre que l'étoile ne les trouvent plus dignes.

Encore merci pour ta réponse

Pug

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Far2Casual
avatar
Pug

Je suis d'accord que c'est probablement un des seuls défauts "scénaristiques" d'Anathazerïn. Entre la fin du scénario 3 et la fin du scénario 6, il m'est arrivé que mes joueurs se demandent "mais au fond, qu'est-ce qu'on fait là ?". Leur lien avec la prophécie est beaucoup trop ténu, et leur implication est insuffisante pour que ça serve de fil conducteur à ce moment-là de la campagne.

S1-S2-S3, ils sont en gros employés par les autorités pour régler des soucis. Au S7, Tinsirth leur demande de l'aide, S8-S9 ils sont guidés par la prophécie qui leur a enfin été expliquée, S10-S11-S12-S13 ils sont guidés par l'Einistar. Mais entre S3 et S7, c'est un peu flou.

D'abord on introduit le S4 en disant "ils vont sûrement se renseigner sur cette prophécie à Monastir", mais franchement il y a rien d'évident. S5 c'est "il faut sauver Emarin", mais à un moment au milieu de S5, j'ai eu des PJs qui me demandaient "mais pourquoi en fait" ? Et on repart sur S6 en disant "ouais on va trouver des choses sur la prophécie au pied des Serres du Monde c'est sûr". Tout ça est vraiment très fin.

Comme toi, si je devais faire rejouer cette partie, j'essaierais d'impliquer davantage les Héros de Clairval afin qu'ils servent de "cadre général" et de guidance dans ces scénarios. D'ailleurs on parle plusieurs fois de Maëla, au S4 et au S6 notamment. Je la ferais agir de manière bien plus directe avec les persos, afin qu'elle serve de référente.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Spite
avatar
Far2Casual

Je partage ce constat. A la fin du scenar 3, les PJ reprennent la main. Heureusement ils ont par eux même recontacté Maela donc le passage vers le secanr 4 c'est plutot bien passé. J'ai ensuite été confronté à un autre problème : ils ont eu du mal à comprendre pourquoi il n'y avait qu'un seul sage qui pouvait répondre à leur question, dans une ville comme Monastir. J'ai du multiplié les sources concordantes qui les amenaient vers Emarin, seul sage de la région susceptible d'avoir les connaissances nécessaires liées à la période pré-empire. Du coup la suite n'a pas posé de problème, ils étaient vraiment déterminé à le libérer.

Et là on arrive à ce qui est pour moi ( et pour mes joueurs, beinveillants certes, mais j'ai senti un petit flottement ) une petite faiblesse scénaristique. Les scénars 4 et 5 sont directement liés, et la sauce monte progressivement. Le pic d'Andalf a été une réussite totale en terme d'intensité dramatique. Mes joueurs insistaient pour qu'on enchaine les sessions ( une semaine c'était trop d'attente pour eux ! ), parmi eux il y a un couple qui en ont parlé entre eux pendant plusieurs heures, bref ils étaient à fond.

On fini cet arc narratif sur les chapeaux de roue. Et la seule chose qu'Emarin a à leur dire c'est "Wesh, j'peux pas vous aider en fait les frères, j'y connais que dalle à cette période". Heuuu, tout ça pour ça ? Et comme pour le scénar 4 où j'ai du broder pour justifier le fait que c'était Emarin l'objectif et rien d'autre, il a fallu que je me dépatouille à faire passer le pilule Célestine. Mes joueurs avaient plein de question à poser au vieux sage : comment pouvait-il être sur de l'existence de cette sage ? Comment être sur qu'elle était encore en vie et qu'elle résidait toujours dans la zone où Emarin les envoyait ? Et surtout comment pouvait-il être sur qu'elle aurait les réponses qu'ils cherchaient ? J'ai du un peu spoil en évoquant la possibilité que ce n'était sans doute pas une représentante d'une des races "classiques", mais peut-être bien une entité plus ancienne... Ce qui a aiguisé la curiosité des PJ, j'ai même un joueur qui s'est persuadé que ca devait être une sorte d'araignée géante ( pourquoi, ne me demandez pas ).

Au final ils sont excité à l'idée de découvrir Hautesylve et ils ont bien conscience que l'on débute un nouvel arc, c'est normal que la tension retombe. Y'a pas mort d'homme, et ils adorent la campagne, autant que je m'eclate à la masteriser. Mais, à moins d'avoir des joueurs passifs, les accroches de ces quelques scénars peuvent mettre le MJ dans la panade.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Far2Casual