[COF] Questions techniques 4497

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar

Pendant un combat au corps à corps par exemple je vois plus un spécialiste du combat comme un barbare ou un guerrier donné des conseils comme " frappe le à la jambe", " le point faible de son armure c'est ..." plutôt qu'un perso avec un fort charisme..

Sansfi

Oui mais c’est tout de même le charisme qui permet de mesurer le leadership, c’est donc logique qu’il soit capable de distiller des ordres à ses partenaires, contrairement au barbare, si il a un charisme dans les chaussettes, il me semble.

avatar

Je suis d'accord avec vous deux.

Disons que celui qui a un haut CHA s'il n'est pas combattant, il pourra donner des encouragement ou des conseil tactiques, "prends le en tenaille", attention à droite, etc. tandis que le spécialiste sera plus technique.

Si vous voulez vous pouvez dire que le bonus peut être accordé à quelqu'un avec un moindre CHA ou d'un profil de combattant vers un autre profil.

avatar

Disons que celui qui a un haut CHA s'il n'est pas combattant, il pourra donner des encouragement

Laurent Kegron Bernasconi

Tout a fait! galvaniser ses troupes pour qu’elles se transcendent. On est en pleine application du charisme en cours de combat. J’aime beaucoup

avatar
Le Maurice Joyeux, le jeu étant pas mal basé sur les règles de D&D5, je me rapprocherai bien des règles de ce derniers. Dans ce cas, je comprendrai la règle comme
"Le guerrier dispose d'une attaque suppélementaire contre tout ennemi qui se déplace dans sa zone de contrôle" => ça impliquerai donc ceux qui viennent vers lui, ceux qui s'éloigne ou encore ceux qui se déplace à proximité de lui, pour le contourner par exemple.
Cela dit, c'est vrai que l'appelation Dernier rempart pourrait pousser à considérer les fuyards comme invulnérable à cette attaque. A voir en fonction des situations.
avatar

Bonjour,

Pour le sort foudre de l’ensorceleur, la victime peut tenter un jet de DEX difficulté 12 + DEX de l’ensorceleur. Je pense qu’il y a une erreur, la difficulté devrait être 12 + CHA de l’ensorceleur, dans le même esprti que la boude feu du mage. Non?

Pour le drakonide capacité de souffle octroie bien 2D6 par rang dans la voie? Soit potentiellrment 10d6 en zone au niveau 5? Ca me semble beaucoup. Non?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar
Djibi

Je ne pense pas que ce soit une erreur pour l'ensorceleur, Kegron avait déjà répondu à cette question de mémoire.

Pour le souffle oui, c'est beaucoup. Mais en pratique le DD pour éviter est assez faible, ce qui veut dire souvent 5D6 et hormis le souffle la voie du drakonide est globalement peut intéressante (peu d'option de jeu, faiblesse relative des capacités vu qu'elles boostent le souffle) je trouve, donc l'investissement est cher.

avatar

Pour le souffle oui, c'est beaucoup. Mais en pratique le DD pour éviter est assez faible, ce qui veut dire souvent 5D6 et hormis le souffle la voie du drakonide est globalement peut intéressante (peu d'option de jeu, faiblesse relative des capacités vu qu'elles boostent le souffle) je trouve, donc l'investissement est cher.

LeoDanto

C’est vrai que les rangs 2, 3 et 4 sont relativement faibles

avatar

Salut à tous-tes.

Mes excuses par avance: la questionque je m'apprète à poser a déjà été traitée, j'ai déjà lu le post en question, mais je suis infichu de le retrouver dans les méandres du forum. La suite sera écrite en blanc sur fond blanc car elle comporte des spoils sur la campagne Anathazérin.

[SPOIL ANATHAZERIN]Il s'agit des PNJ un peu importants qui ont des capacités issues de voies originellement conçues pour les PJ, en l'occurence le barde Amarange. Dans la description de ce PNJ p. 105, on peut voir qu'il possède trois voies de profil au rang 5. doit-on considérer qu'il possède également toutes les capacités de ces vois aux ranges 1 à4? J'aurais tendance à dire que oui, mais je n'en suis pas sur et ça me paraitrait beaucoup pour un perso annoncé de niv.7 (3 voies au rang 5, si mes calculs sont exacts, ça correspond à un niveau 12. [SPOIL ANATHAZERIN]

Si vous avez le lien vers le post concerné, ou mieux si vous pouvez me rappeler la réponse ici, je vous en serais bin reconnaissant.

Merci à tous-tes, et à bientôt.

avatar

Salut,

tu as un fil réservé aux MJ pour pouvoir spoiler content

Sur la réponse : oui il a tout.

avatar

Un NC 7 ce n'est pas un PJ de niveau 7. Crois tu qu'un PJ de niveau 7 fait une rencontre solide pour un groupe de 4 PJ de niveau 7 clin d'oeil

Un NC 7 est l'équivalent d'un PJ niveau 14 en termes de règles.

avatar

ok merci pour vos réponses.

avatar

bonjour à tous. J'ai un peu de mal à m'y retrouver avec les cractéristiques des armes magiques. Page 202 du LDB, il est dit :"Pour une arme au contact ou à distance,lancer 1d6 supplémentaire,sur un résultat inférieur au niveau de magie de l’arme, elle possède une propriété particulière. Déduisez ensuite le niveau de magie de cette propriété du niveau global de l’objet pour connaître le bonus de base de l’arme." Mais comment trouve-t-on justement le niveau de magie de ces propriété affutée, fléau des morts, .... de feu, de froid,etc?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Boze
avatar
Sansfi

Pour les DM élémentaires (feu, en l'occurence, dans le livre), il est précisé +2 niveaux de magie.

Du coup, quand il n'y a pas de précision, on peut dire que ça correspond à 1 niveau de magie.

avatar

De Feu serait de niveau 2 et par exemple de foudre de niveau 1? .... étonnant. Et concernant les degats en plus comment les connait on?

avatar

Je voulais dire que tous DM élémentaires sont de niveau 2 pour +1D6 DM, comme indiqué page 203 (de mémoire), et quand une capacité d'objet n'a pas de spécification, c'est de niveau 1.

avatar

Une arme à un niveau de magie égal à son modificateur (épée +1 : 1 niveau de magie, épée +2 : 2 niveaux de magie, etc.)

Les propriétés supplémentaires ajoutent un niveau de magie, sauf si autre chose est précisé (comme le feu à +2).

Certaines propriétés peuvent être doublées, moyennant un coût double également.

Pour le lancer 1D6 et sur un résultat inférieur... c'est utile si tu connais le niveau de magie de l'arme souhaitée (sur un trésor aléatoire par exemple) et que tu détermines les caractéristiques aléatoirement.

Par exemple une arme avec un niveau de magie de 4, je lance le D6, je fais 2. Je lance 1D12 et j'obtiens 5 (fléau des démons). Cette capacité coûte 1 niveau de magie, l'arme est donc une arme +3 fléau des démons (pour avoir un niveau de magie de 4 au total).
Si le D12 avait donné 9 (froid), c'est un pouvoir qui coûte 2 (comme le feu) donc c'est une arme +2 de froid.

avatar

Merci à vous deux pour ces explications. Ça commence à s'eclaircir... mais Ethariel, comment sais tu que froid a un niveau de magie de 2? C'est ce que je voudrais savoir. Y a t il un tableau quelque part qui résume les effets et leur niveau de magie?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Boze
  • et
  • Ethariel
avatar
Sansfi

Page 203, en bas à droite, il y a la capacité «feu», où il est précisé «+2 niveaux de magie».

J'ai pas le livre sous les yeux, mais c'est le même cout pour tous les bonus aux DM.

avatar
Sansfi

L'exemple est pour feu, il se décline pour les autres éléments (froid, acide, foudre, ...).

C'est vrai que ce n'est pas explicite dans le livre de régle, mais l'exemple est pour feu (p. 203 comme le cite Boze) et le tableau propose d'autres éléments, donc logiquement c'est le même coût.

avatar

Bonjour,

petite question concernant les attaques critiques :

une attaque critique sans faire de 20 naturel ( rapière ou capacité spéciale) est aussi une réussite automatique ou seul les DM sont doublés si l'attaque passe?

J'aurais tendance à dire que c'est aussi une réussite automatique mais j'ai un petit doute.