Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

[Spoilers] Calculateur de rencontres COF & Rééquilibrage Anathazerïn 297

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Néanmoins, tu mets le doigt sur "la prochaine étape" du travail qui serait cool, ce serait d'avoir aussi un système de "points" pour les rencontres longues (par exemple des vagues de monstres ou des renforts sans possibilité de repos court), et un pour les successions de combats avec repos court (exemple typique de donjon), afin de permettre au MJ d'avoir un cadre approximatif.

J'ai réfléchi à ça et sur l'exemple des Grottes de Duïn, pour les "donjons" je tente une autre approche, où je calcule l'opposition globale d'un donjon afin de refléter la difficulté d'enchaîner les combats. Ca permet de constater à quel point l'opposition du Val de Duïn est énorme même avec 8 points d'armée restant, plus que tous les autres donjons de la campagne.

Cette nouvelle approche "par donjon", je l'ai appliquée à Ma'Ishar, et aux différents morceaux de la vallée des Norderem, et au Sanctuaire de Krön. Je pense que le résultat est intéressant. Par contre je maintiens, il n'y a rien à faire d'intéressant avec des Gobelours au level 11, et des guerriers drows au level 12, il faut booster les stats en faisant des versions boss/élites.

Avec tout ça, encore un effort pour le scénario 12, mais après j'aurai enfin une version 1.0 je crois content

avatar

J'ai réfléchi de mon côté aussi clin d'oeil.

J'avais pas ma galéré en Pathfinder pour comprendre la logique, et c'est en fait DD5 qui m'a ouvert les yeux sur le point essentiel de la modélisation : ce que j'appelle "l'exposant magique". Là où DD5 a très bien fait le travail, c'est qu'ils définissent une opposition globale en termes de "journée d'aventure", chiffrable en XP (de rencontre). Là où DD5 s'est planté dans l'explication des règles, c'est pour définir les règles pour faire une rencontre... Mais on a de la chance, H&D a fait un très bon boulot avec les Points de Rencontre (Braavo les hommes en noir)!

La règle essentielle est donc qu'un combat épuise les ressources des PJs de façon proportionnelle aux Points de Rencontre à la puissance "exposant magique". Pour cela, il faut que les Points de Rencontre soient additifs, c'est à dire que le PR d'une renonctre est égale à la somme des PR des bestioles individuelles. Et dans ce cas, l'exposant magique vaut 3/2.

Dans ce contexte, l'ingrédient de base pour constuire une rencontre en COF sera donc le Pm Totoal : on ajoûte les Pm de tous les monstres et hop ! on a la dangerosité de la rencontre (PmRenc).

Et du coup, l'opposition totale d'un donjon, c'est la somme des (PmRenc)^(3/2) pour chaque rencontre...

Sauf qu'en pratique, on sent bien que ça va pas être simple à exprimer pour des donjons dynamiques. En effet, le donjon peut aller de trivialement facile si on se prend les monstres 1 par 1 à absolument impossible si tous les monstres attaquent d'un coup. Pour illustrer : supposons qu'un donjon est rempli de 10 créatures identiques ayant toutes le même PM. Si on les attaque une par une, l'opposition totale est alors 10 x Pm^3/2. Si on les attaque toutes d'un coup, l'opposition devient (10 x Pm)^3/2 ~ 32 x Pm^3/2, soit 3 fois plus dangereux.

Cela permet cependant en termes de design de préparer un donjon intéressant : tout d'abord, on a une fourchette de dangerosité, qu'on peut certainement réduire en scénarisant la façon dont ça se passe (par ex. soit en interdisant le scénario où les PJs affrontent les monstres 1 par 1 quand il y en a beaucoup, soit en interdisant que toute l'opposition du donjon leur tombe dessus à la fois : en pratique, si on part de la possibilité de 5 combats individuels au pire, avec au max 50% du donjon à combattre d'un coup, on réduit l'incertitude sur la difficulté dans un rapport de 1 à 1.5, ce qui est très gérable.)

Il reste cependant à déterminer quelle est l'opposition totale maximale d'un donjon pour qu'il soit faisable. Pour cela, la question à laquelle il faudrait savoir répondre, c'est :

  • combien de rencontres sérieuses un groupe de PJ peut-il gérer entre deux nuits de repos ?
  • et pour vérifier les math : combien de rencontres difficiles ? Combien de rencontres faciles ?

Je manque d'expérience en COF pour répondre à ces questions, mais une fois qu'on a la réponse, le reste du design se met en place de lui-même.

(Ah et pourquoi l'exposant magique est-il 3/2 ? Réponse rapide : parce que c'est entre 1 et 2...)

Ok, pour les amoureux des maths, je développe : Soit 4 monstres théoriques qui contre un membre de leur espèce font 50% de dommages à chaque round, à égalité d'initiative. Si 4 monstres attaquent 4 monstres, c'est un match nul, tout le monde meurt. Si 4 monstres attaquent 2 monstres : Au 1er round, les 2 monstres en tuent 1, les 4 monstres en tuent 2. Les 4 monstres ont donc perdu 25% de leurs ressources, soit (2/4)^2, le coefficient magique vaut 2. Si maintenant ils se rencontrent dans un couloir où on ne peut se combattre qu'à 1 contre 1 : le 1er des 2 monstres et le 1er des 4 monstres s'entretuent. Pareil pour le second. A la fin, les 4 monstres ont perdu 50% de leurs ressources, soit (2/4)^1, le coefficient magique vaut 1. En pratique, pour tenir compte de la diversité des situations tactiques, il semble que le coefficient le plus approprié soit entre 1 et 2, donc 3/2. Je retouve plus la ref. , mais il me semble que c'est aussi le coefficient utilisé en pratique par l'armée...

avatar

Lecture très intéressante, ça donne du grain à moudre en tout cas oui

avatar

Il reste cependant à déterminer quelle est l'opposition totale maximale d'un donjon pour qu'il soit faisable. Pour cela, la question à laquelle il faudrait savoir répondre, c'est :

  • combien de rencontres sérieuses un groupe de PJ peut-il gérer entre deux nuits de repos ?
  • et pour vérifier les math : combien de rencontres difficiles ? Combien de rencontres faciles ?

Je manque d'expérience en COF pour répondre à ces questions, mais une fois qu'on a la réponse, le reste du design se met en place de lui-même.

J'ai fait une version du calculateur avec un nouvel onglet pour jouer avec le concept. Sur le papier, c'est intéressant, mais j'ai un souci avec les limites.

Une rencontre avec le budget "mortel", c'est vraiment mortel. C'est TPK avec une haute probabilité. Du coup si tu mets une rencontre comme ça dans ton donjon, ton donjon est automatiquement mortel. Ca devrait se voir dans le budget calculé d'un donjon, mais c'est compliqué, pourquoi ?

Parce que si tu prends le budget d'une rencontre mortelle, ce n'est jamais que 3 x celui d'une rencontre moyenne. Et donc avec l'exposant magique, un donjon mortel ça serait ~5.2 fois une rencontre moyenne. Et là c'est un résultat qui n'est franchement pas juste, mes PJs sont sortis de successions de 4-5 rencontres plus difficiles que ça avec des risques de TPK quasiment nuls. Bref, pas sûr que tel ça puisse fonctionner sans "aggraver" davantage le poids des rencontres très difficiles...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Pug
avatar

Petit update :

1. Je suis passé dans tous les scénarios. Mais je n'ai pas encore vraiment testé les S11, S12 et S13. A voir si ça tient la route.

2. Ca n'a rien à voir sur l'équilibrage, mais les S9, 10 et 11 jouent sur énormément de rencontres pour lesquelles on a pas de map. Au fur et à mesure que je les fais, je prendrai la peine de référencer les cartes que j'utilise, on sait jamais que ça puisse servir à d'autres.

avatar

Franchement 1000 mercis pour ce job. Quel gain de temps et d'énergie en préparation !

Concernant les rencontres aléatoires, j'ai tendance à en passer bon nombre, tu penses que ça influe beaucoup sur la difficulté des autres ? Ils n'utilisent en effet quasi aucune ressources avant les moments clés des différents scénarii. (j'en suis au S9, jardins en approche)

avatar

Pour le S9, je vais être très très vache sur la récupération dans la Forêt Sombre. Dans un environnement ausis hostile, le groupe devra réussir un jet de SAG pour trouver un abri correct, et un test de CON individuel pour illustrer la difficulté du repos. Et ce de difficulté croissante en approchant des jardins.

2 échecs : Pas de récupération du tout. Si cela arrive deux jours d'affilée, perso affaibli.
1 échec & 1 réussite : récup partielle : Récup des PM, perte fatigué/affaibli.
2 réussites : repos complet

Comme je joue avec une variante de la règle de blessure grave (si un personnage perd en un coup plus de PV que la somme de CON + NIV, il perd un PR), l'idée c'est de les user un peu. C'est aussi pourquoi des rencontres aléatoires de voyage ne devraient pas être trop triviales, elles n'ont sinon aucun intérêt sinon et je comprends que tu veuilles les passer.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
Dwim

Pour la récupération en voyage, je me contente de ne pas redonner de PR et de PM aux personnages qui montent la garde (la nuit n'est pas complète), et si moins de 3 personnes se relaient pour monter la garde, tests de CON pour ceux qui ont veillé pour ne pas perdre de PR. Globalement, sur le scénario 9, ils n'avaient jamais envie de passer une nuit sans personne qui monte la garde et ils n'étaient pas franchement frais au moment d'entrer dans les jardins.

avatar
Dwim

Excellent ! ça rejoint peu ou prou les équilibrages que j'ai mis en jeu aussi mais de manière beaucoup plus intuitive...

Juste un point que je vais tenter de mon côté dès demain soir (ils arrivent au pont de Noandile). Je préfère généralement augmenter les NC des créatures que d'en rajouter beaucoup. Je pense au Hommes Aiguilles ou aux pouxies.

et là 2 options :

- Je rajoute des niveaux de boss mais du coup j'ai l'impression que le système d'équilibrage que tu proposes fonctionnerait moins bien

- Je rajoute des niveaux aux créatures avec la formule simple (et du coup je continue à utiliser ton super tableau).

  • DEF = 14 + NC
  • PV = NC x 20
  • Bonus de base en attaque = NC
  • Bonus total d’attaque = 2 x NC
  • DM = 1d6 x NC (convertir une partie des d6 obtenus en +3 , exemple 6d6=3d6+9)
  • Ajoutez éventuellement des niveaux de voie

Et comme j'aime bien avoir des créatures qui n'ont pas toutes les mêmes carac dans les combats, je proposerais pour les hommes aiguilles par exemple (et pour un groupe de 5 fort niv 6) :

5 NC2 (def 16, pv 40, att +4, DM 2d6)
5 NC3 (def 17, pv 60, att +6, DM 2d6+3)

Ce qui fait une rencontre de 300pts (sérieuse donc).

ça vous parait comment ?

Merci !

Pug

avatar

Perso ça me paraît pas mal du tout, ton équilibrage me semble bien tenir la route.

Pour l'équilibrage des combats, j'essaie d'osciller entre les deux options, rendre les monstres plus forts et plus nombreux. Je préfère souvent le renforcement des monstres car c'est beaucoup plus fluide en jeu, sauf si c'est compliqué à expliquer ("pourquoi tout d'un coup cette bestiole est-elle si forte ?"). C'est souvent le cas avec certains animaux ou monstres.

Par exemple pour les Hommes-Aiguilles, un monstre assez unique, j'ai pris l'option de les rendre juste plus forts, car il suffit d'adapter un peu la description d'un monstre que les PJs ne rencontreront plus jamais.

Pour les Pouxies, qui sont de petites fées, c'est dur d'en augmenter le NC sans que ça devienne invraisemblable, dans ce cas-là j'ai pris le parti d'en mettre juste plein. Mais c'est vrai que c'est la solution que j'aime le moins.

avatar

Petit update :

2. Ca n'a rien à voir sur l'équilibrage, mais les S9, 10 et 11 jouent sur énormément de rencontres pour lesquelles on a pas de map. Au fur et à mesure que je les fais, je prendrai la peine de référencer les cartes que j'utilise, on sait jamais que ça puisse servir à d'autres.

Far2Casual

Si tu savais le bonheur que représente ton boulot !! J’aurais voulu le découvrir plus tôt content

Je commence le scénar 10 et rien que pour l’équilibrage c’est cool. En plus d’avoir un récap des rencontre sur un page ça aide à préparer les PNJs c’est le top ! Mais quand j’ai vu la colonne apparaitre avec la scénarisation + LA MAP !!!

MERCI MILLE FOIS !!!

Bon après mes relous de nains veulent visiter Kaer Undun donc bon … il me reste quand même du boulot :p

avatar

Je viens de faire un essai de combat entre mes PJs fraîchement passés niveau 10 et la première rencontre proposée (12 orques élites, 3 chamans (même pas boss), 3 champions orques et un chef orque) et au moins sur ce premier essai, ça a été le massacre des PJs. Je n'ai pas eu l'impression que les PJs aient eu particulièrement de la malchance au dé, mais on est dans une configuration où les ennemis peuvent facilement focus sur le magicien qui a le temps de lancer une boule de feu avant de mourir. Cette boule de feu ne tue "que" la moitié des élites, et en 6 tours, les PJs sont tous morts. Quelqu'un d'autre a tenté de simuler ce combat ?

avatar

Il est possible qu'à partir de ces niveaux-là, le calcul que je fais (qui est de diminuer le NC quand il y a trop de différence) n'est pas approprié. Si je retire cet élément de l'équilibrage, le budget de la rencontre est de 1140 au lieu de 480, soit Difficile au lieu de Facile. Tu penses que c'est donc vraiment trop ?

Si oui, essaie un coup 12 Orques d'élite et 1 Chef Orque, ce qui fait un budget de 630 (soit rencontre moyenne pour un groupe de 5 PJs forts de niveau 10).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
Dwim

J'ai refait avec 12 orques élites, 1 chaman boss, 1 champion et 6 berserker (avec 1/2 niveau de boss de plus) et ça a fait un combat difficile (utilisation de points de chance, perte de pas mal de PR, 1 PJ au tapis). Je vais essayer avec ce que tu suggères, pour voir.

avatar

Une chose qu'il faut voir, c'est que si au début, la DEF des PJ monte rapidement, les mettant presque hors de portée des toutes petites créatures, ensuite elle progresse moins vite, ce qui fait les créatures avec un bonus d'attaque correct (comme le +8 des berserker) gardent des chances de toucher. Normalement c'est plutôt à partir de l'ogre (NC 3, +8 aussi), voire de créature NC 4, c'est plus rare avec une créature NC2, mais les berserkers sont un cas un peu particuliers (ils font mal et n'ont pas de Voie pour "diminuer leur NC"). Et les orques élite, ne sont pas ridicules non plus.

avatar

Tu as tout à fait raison Laurent, c'est un peu ce que je commence à voir aussi. Une fois à ~30 PV (elle survit sans problème à un sort de zone) et avec le rang 1 de la voie du champion, une créature reste crédible quelle que soit la situation. Je devrais probablement ne pas en diminuer le NC dans les calculs des rencontres niveau 9/10/11. Je vais retravailler ça.

Sinon donc l'exemple d'une créature NC2 crédible même contre des lvl 8-9, il y a le Gobelours. Un capitaine avec, et ça fait une bestiole DEF19 PV 25 +10/1d8+7 qui reste tout à fait jouable.

avatar

J'ai eu le grand plaisir de découvrir les maps associées aux rencontres (S9, jardins). Franchement c'est le top du top, le gain de temps à tous les niveaux est incroyable.

Merci 10000 fois !

avatar

Il est possible qu'à partir de ces niveaux-là, le calcul que je fais (qui est de diminuer le NC quand il y a trop de différence) n'est pas approprié. Si je retire cet élément de l'équilibrage, le budget de la rencontre est de 1140 au lieu de 480, soit Difficile au lieu de Facile. Tu penses que c'est donc vraiment trop ?

Si oui, essaie un coup 12 Orques d'élite et 1 Chef Orque, ce qui fait un budget de 630 (soit rencontre moyenne pour un groupe de 5 PJs forts de niveau 10).

Far2Casual

J'ai essayé cette configuration, et ça a été effectivement une difficulté moyenne : pas trop de danger, mais quelques ressources utilisée (moitié des PM du magicien, un point de chance).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dwim
avatar
Ulti

Ok alors je refais une passe dans S9-10 dans la journée avec ce nouveau calcul.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
Dwim

Encore une fois, ça tient aussi beaucoup à la configuration : si tu mets les même monstres en un seul paquet et avec une porte pour empêcher de déborder les PJ, ça devient vraiment facile, je pense.