Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tous moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérer vos cookies ici.


[Appel à contributions] Développement de régions et settings alternatifs 201

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Joan of Arc

avatar
Valladolid ce n'était pas la capitale du Leon avant qu'il ne devienne Castille ?WolfRider4594

Il me semble que c'était controversé.

Je suis déjà sorti ...

Otto von Gruggen

Il fallait la faire mort de rire

Federico67

Il y avait une vanne ? Possible d'avoir une explication histoire de ne pas mourir idiot ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nome
avatar
WolfRider4594

Tape "controverse de valladolid" dans ton moteur préféré, et tu ne mourras pas idiot mort de rire

Edit: c'est pourri mais c'est bon (c'est comme le fromage)

avatar

C'est tellement sans rapport que ça m'étone pas de l'avoir loupé.

avatar

Dans les idées proposées au topic 1, j'aime beaucoup celle-ci "la période de la grande épidémie de peste et des chevauchées du Prince Noir' Surtout la premiere partie (voir tout un seeting mettant l'acend sur la peste, sa propagation, sa gestion etc.).

avatar
J'aurais bien fait un truc sur les compagnies de routiers (mercenaires), sachant que ça justifie complètement le fait de jouer des persos venus de contrées et d'horizons différents... Dans le Sud-Ouest, en Périgord peut-être, à la frontière entre les terres anglaises et françaises, là où les mercenaires et les petits seigneurs locaux changeaient d'allégeance comme de chemises et en profitaient pour piller tout ce qu'ils pouvaient...
Faut que j'étudie le sujet, si vous pensez que ça peut être intéressant.
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Atlatch
avatar
Mugen

Ha, mais carrément ! Je trouve ce sujet passionnant. En fait, pourrais-tu aussi partager tes sources stp ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Mugen
avatar
Atlatch

Bah justement je suis en train d'en réunir, je dirai ça quand j'aurai avancé plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Atlatch
avatar
Mugen

Super ! Merci Mugen ! oui

avatar

C'est cela un peu le truc qui me fait peur. J'ai pas mal envie de jouer à JoA mais je ne me sens pas assez calé en Histoire pour me lancer en tant que MJ. Cela demande tout de même une bonne base de connaissances historiques que je n'ai pas pour cause d'études scientifiques... jamais dépassé les poncifs scolaires du Lycée. En tout cas, bravo à ceux qui réussissent à rassembler de la matière pour de très beaux background !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Thomas Robert
avatar

si tes joueurs ont le même niveau que toi, ça se passera très bien

avatar
Panda Monk

Il ne faut pas hésiter à se lancer. Même si quelqu'un dans ton groupe est plus à l'aise avec l'Histoire, fais en un personnage noble, ecclésiastique ou érudit, et tout ira très bien.

Les poncifs, ce n'est pas non plus le mal absolu. C'est assez pour commencer, et se laisser l'occasion de découvrir au fur et à mesure content

avatar

Je vois bien que vous essayez de me rassurer. En fait cela fait longtemps que je n'ai pas fait joueur et je pense que ce n'est pas plus mal de temps en temps de refaire joueur. Du coup ma frilosité sur le côté historique était la bonne occasion. J'ai fait appel à "MJ" sur Paris/Paris Sud pour faire du JoA en tant que joueur mais il n'y a pas foule qui le masterise... zéro réponse pour le moment. Si je veux y jouer il faudra bien que je m'y mette en tant que MJ... j'attends encore un peu. Je vais dire des bétises c'est sûr. Au pire je me commanderais un bouquin avant pour mettre dans l'ambiance donc attendre les vacances de février car pas le temps pour tout concilier. Si vous avez des bouquins à conseiller... Merci d'avance

Ce message a reçu 1 réponse de
  • WolfRider4594
avatar
Panda Monk

Le scénario du livre de base est très bien pour se lancer. Aucunes connaissances historiques particulières ne sont nécessaires, juste connaître le système et avoir lu attentivement le scénario. Bref, rien d'inhabituel pour un roliste avec déjà quelques heures de vol.

Pour la suite il y a Le Doyenné de TrucMuche qui propose une mini campagne. Là je n'ai pas d'opinion je ne l'ai pas encore lu. Mais j'ai lu des critiques qui en disent du bien.

avatar

C'est cela un peu le truc qui me fait peur. J'ai pas mal envie de jouer à JoA mais je ne me sens pas assez calé en Histoire pour me lancer en tant que MJ. Cela demande tout de même une bonne base de connaissances historiques que je n'ai pas pour cause d'études scientifiques... jamais dépassé les poncifs scolaires du Lycée. En tout cas, bravo à ceux qui réussissent à rassembler de la matière pour de très beaux background !

Panda Monk

tu t'y connais plus en langue elfique ? ou en architecture naine? ton voisin est un dragon? tu montes à cheval, fais de l'escrime, de la rando survie?

sans doute pas, et pourtant cela ne t"empeche pas de faire de l'heroique-fantasy alors pourquoi flipper sur un univers où tu as forcément plus de références (ne seraient-ce que de lointains souvenirs scolaires ?

perso, j'ai une formation d'historien (et je monte à cheval^^ et je fais de l'escrime^^) mais quand je maîtrise, je ne donne pas un cours, je ne fais pas un exposé: je joue avec des potes et je tente juste de leur faire vivre de belles aventures imaginaires.

au final: souvenez vous de ces paroles:

"on peut violer l'histoire à condition de lui faire de beaux enfants"

si Alexandre Dumas a pris des libertés avec le XVIIème pour faire de beaux romans, on peut bien en prendre avec le XVème pour faire de beaux scénars clin d'oeil

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Panda Monk
avatar
Griffesapin

Voui, voui... nous pourrions dire qu'il n'y a pas de raison de ne pas y arriver et qu'il nous est donné d'espérer vaincre. Mais en l'occurence, il faudrait mieux dire "De par Dieu les hommes se battront, et pourtant seul Dieu octroira la Victoire !" ... il faut quand même creuser un peu pour rester dans le ton clin d'oeil

avatar

J'ai fait un petit point sur les héraldiques de l'époque si cela intéresse qq un... fichiers à télécharger

grosfi.ch/MNkp7rxADMn

fichier : Armoiries de Jeanne d'Arc.docx, si les autres vous intéresse n'hésitez pas

avatar

Autre point, en cherchant de la documentation sur Jeanne d'Arc, je suis tombé sur une BD fort intéressante chez Delcourt (6 tomes actuellement) intitulée

LE TRÔNE D'ARGILE débutant en 1418. Le 28 mai. Date de l'entrée des Bourguignons dans Paris.

Qui donnera à tout joueur ou MJ à JoA pas mal d'éléments de contexte.

Bonne soirée à tous

avatar

J'ai réfléchi à une proposition de contribution et j'ai compilé toute une bibliographie, des documents et des cartes anciennes sur Gallica, ect...

Voici ma note d'intention, je ne sais pas si c'est compréhensible en l'état, soyez indulgents et dites moi si ça vous intéresse :

Le Lyonnais, Beaujolais, Forez et pays Mâconnais après le traité de Brétigny de 1360

Une région centrale géographiquement mais pas historiquement (du moins à cette époque)

  • Une région centrale en Europe, lieu de passage à la fois commercial et religieux. Les joueurs pourront trouver facilement une raison de s’y rendre quelques soit leurs peuples et leurs métiers d’origine.

  • N’est pas un acteur majeur de la Guerre de Cent, donc moins documenté et permettant plus de liberté scénaristique pour le MJ et les joueurs.

  • Région voisine d’acteurs majeurs (Bourgogne, Savoie, Dauphiné, Papauté d’Avignon)

Un épisode emblématique de la Guerre de Cent Ans mais relativement peu documenté

  • Célèbre épisode des Tards-Venus, cité dans les Chroniques de Jehan Froissart, compagnies de mercenaires qui pilla la région et gagna la Bataille de Brignais près de Lyon face à l’ost royal.

  • La noblesse locale est décimée durant cette bataille, ceci entraîne une redistribution des cartes dans la région pendant les années suivants (transfert de propriété via des mariages, rachats).

  • Une opportunité pour les joueurs de s'impliquer dans un camp ou dans l’autre, de retourner leur veste, d’obtenir une légitimité locale, de monter en grade (par exemple en se mettant au service de la famille de Grolée, de Louis II Duc de Bourbon ou d’Amédée VI Comte de Savoie) ou de participer ensuite à la grande histoire nationale à venir.

  • Nombreuses opportunités de se bâtir un fief avec la fortification ou la reconstruction de de la région pour contrer les pilleurs

  • Des pillages auront lieu jusque dans les années 1390

Un centre urbain richement documenté et propice aux intrigues politiques, aux scénarios d’enquête et à l’option “fantastique”

Lyon, ville-frontière rattachée au Royaume de France depuis seulement une quarantaine d’année.

  • Fortifiée, elle n’a jamais été assiégée

  • A cette époque c’est une ville “crépusculaire” : elle n’a pas encore digéré son glorieux passé.

  • Son climat se dégrade (pluies, été frais et hiver rude, brouillards remontant des fleuves) gâchant les récoltes et provoquant plusieurs épisodes de famine et de peste. Lyon voit sa population diminuer et s’appauvrir.

  • N’ayant ni université, ni foire à cette époque, son rayonnement culturel et commercial reste faible et elle ne doit son maintien qu’à sa situation de carrefour européen et son influence religieuse (concils, couronnement des premiers papes d’Avignon)

  • Mouvement communal : rivalité politique, judiciaire et fiscale entre d’un côté l'archevêché et les chanoines-comtes du Chapitre de Saint Jean, et de l’autre la bourgeoisie laïque qui cherche à prendre le pouvoir sur la ville depuis des décennies. Cette rivalité sera arbitrée par le roi de France avec la Charte Sapaudine en 1320 et la création du Consulat (12 membres élus par les maîtres des métiers de la ville).

  • Rivalité entre la très ancienne abbaye de l’Ile Barbe, un des principaux centres spirituels d’Europe sous Charlemagne abritant d’antiques savoirs et reliques païens, et la très politique abbaye d’Ainay qui devient une des plus puissantes abbayes du royaume de France après le 1er concil de Lyon en 1245

  • Très ancienne ville chrétienne avec ses martyrs mais aussi païenne : le dieu celte Lug, les cultes à mystères orientaux de Mithra et Cybèle

  • Grande tradition ésotérique et alchimique (avant Cornelius Agrippa, Nostradamus et Rabelais au XVIe siècle)

  • Liens avec l’histoire de l’Ordre des Templiers

    • Sir Guillaume de Beaujeu, dernier Grand Maître de l’Ordre des Templiers jusqu’à la perte de Saint-Jean-d'Acre possédait des terres allant jusqu’à la colline de la Croix Rousse

    • Couronnement du pape Clément V à Lyon en 1305 avant le Concil de Vienne en 1312.

  • Mystérieux réseaux de souterrains antiques, des centaines de galeries réparties dans toute la ville sur plus de 60 km

    • Immenses citernes sous la colline de Fourvière qui pourraient être navigables en bateau

    • Immenses aqueducs souterrains des Sarrasinières longs de 13 km partant de la colline de la Croix Rousse (à l’époque à l’extérieur de Lyon), remontant la rive droite du Rhône et menant en dehors de la ville jusqu’à Miribiel, fief du Sir de Beaujeu

    • Réseau antique dit des “arêtes de poisson” sous la colline de la Croix Rousse dont certains disent qu'elles auraient servi à cacher le trésor des Templiers après la mort de Sir Guillaume de Beaujeu dernier Grand Maitre de l’Ordre des Templiers lors de la perte de Saint-Jean-d'Acre

Je ne sais pas si il y a une deadline mais je compte bosser dessus à partir d'Avril.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ser Rolf
avatar
Jacky Bauer

Au top, et étant originaire du coin, ça fait plaisir que qulequ'un se lance sur la région plaisantin

avatar

Bonjour à tous,

Ci-après lien pour 2 personnages pour jouer à partir du 25/26 mai 1418 sur Paris si cela vous intéresse. Free to comment (c'est 1 premier jet).

grosfi.ch/g46u6VLfQU8

J'aimerais créer un Ecossais Thomas de Liddesdale... type Troubadour/Aventurier... que me conseillez vous sachant que le Barde n'existe pas à JoA ?

++

Panda

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Thomas Robert