[Role'n Play] Pour parler de la série 2052

Forums > Communauté > Rôle'n Play

avatar
Ombreloup

Merci pour les précisions !

avatar
Ombreloup

Et pourtant je défends DD4 (un des rares hérétiques), pas DD3.5 ^^.

Mais je parlais en général, tout jdr confondus... Dragon Age, DD, Warhammer, Runequest, ... Les effets gratuits des repos courts n'existent pas dans mes règles maisons.

Mais après, c'est juste une façon de "masteuriser", à chacun la sienne.

Pour ma part, j'apprécie que mes joueurs aient conscience de leur vulnérabilité et tout ce qui contribue au grosbillisme, je le supprime. Les jeunes joueurs ont plutôt du mal avec ça mais les anciens aiment bien en général... C'est un peu comme au temps de Cthulhu (5e edition), de la 1re à la 50e aventures, on reste vulnérable (voire plus encore à la 50e car le perso est proche de la folie).

avatar

Encore faut-il que ce soient des choses qui concourent au grosbillisme*. plaisantin

Je veux dire, on le voit bien, repos courts ou pas, sans points de destin j'aurais déjà deux persos morts à la table de Rôle'n Play. Et pourtant, ils boivent leur potion pendant le combat sans provoquer d'AO, ils prennent des repos courts, etc...

Et le repos court remet aussi un truc en place : les PV ne sont pas des blessures ! (oui, en rouge et en gras parce que bon, hein...)

Ce sont des plaies superficielles, des bleus, des bosses, de la fatigue, de l'endurance, de la chance... mais pas des blessures. (et du coup si on veut des vraies blessures, mieux vaut, à mon sens, garder les repos courts et rajouter une petit couche pour les représenter)

Par contre, personnellement, narrativement, je gère le repos court comme le repos dans Agôn : c'est certes un moyen de reprendre des forces pour les PJ, mais aussi un temps long (une heure quand même) pendant lequel le monde continue d'évoluer autour d'eux et donc... les méchants eux font avancer leurs plans (ou on aussi le temps de se reprendre, de rameuter du monde, ou autre). Du coup faire un repos c'est aussi le choix de perdre du temps.

*Grosbill n'était pas un personnage surpuissant en soi. La BD mettait en avant le comportement d'un joueur qui cherche, en dépit de la cohérence et en utilisant la mauvaise foi (mais non j'étais pas désarmé, j'ai toujours mon arme m'enfin), l'égoïsme (hein, quoi ? j'ai trouvé un... non non j'ai pas trouvé d'objet magique), la tricherie (mais si je te jure j'ai joué ce perso à une autre table, il est passé niveau 15) et la lecture biaisée des règles pour dominer les autres joueurs et personnages et être le plus fort.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Edwin
  • et
  • Pretre
avatar
Julien Dutel

Merci pour ton retour Julien. La question de l'interprétation des PV pourrait faire l'objet du nouveau sujet de philo du bac ^^. Etant fluctuante selon les JDR.

Tiens, j'avais jamais cherché l'origine de Grosbill, l'assimilant par défaut à un synonyme de surpuissant qui aime le montrer et en user. Mes respects.

Pour les points de destin, j'en mets dans tous les JDR, ça permet aux joueurs de connaître leurs limites... et celle de leur MJ (surtout s'ils lui tapent sur les nerfs ^^). J'ai trouvé l'idée excellente dans Warhammer. Je leur permets aussi d'en gagner 1 après une longue campagne ou un évènement extraordinaire (rencontre d'une divinité par exemple) mais ils restent rares.

Dans Role'n Play, ils sont tout autant indispensables (même si leur MJ est relativement bienveillant) car ils débutent et certains ont une guigne incroyable aux dés...

avatar
Julien Dutel

Dans ce cas là, question peut être bête mais pourquoi avoir continué à appeler cela des Points de vie dans H&D ? On sait depuis des années que la traduction est mauvaise et qu'elle pose des soucis de compréhension sur ce que cela représente vraiment. Et pourtant on continue à appeler cela Points de vie dans toutes les traductions. Justement avec H&D c'était peut être le moyen de changer les choses vu que c'était une création française.

avatar

Non Marc Wilhlem a juste autant de chance aux dé que moi. Je sait pas pourquoi mais mes joueurs ont ralé quand j'ai décidé que serai moi qui lancerai tout les dés.moqueur Mais j'ai découvert un jdr parfait pour moi fallait faire ds jets pourris, le MD était vert.

avatar

La question de l'interprétation des PV pourrait faire l'objet du nouveau sujet de philo du bac ^^.

Ben non, c'est écrit noir sur blanc. Dans D&D5 j'en suis à peu près sûr, dans H&D, j'en suis absolument certain parce que j'ai concurru à rédiger ce passage. ^^

Chaque JDR a son interprétation oui. Mais une fois qu'elle est posée pour un JDR, c'est que dans ce JDR, cela représente une chose précise. Ici, comme je le dis, ce ne sont pas des blessures sérieuses.

Pour les points de destin, j'en mets dans tous les JDR, ça permet aux joueurs de connaître leurs limites... et celle de leur MJ (surtout s'ils lui tapent sur les nerfs ^^). J'ai trouvé l'idée excellente dans Warhammer. Je leur permets aussi d'en gagner 1 après une longue campagne ou un évènement extraordinaire (rencontre d'une divinité par exemple) mais ils restent rares.

Dans Role'n Play, ils sont tout autant indispensables (même si leur MJ est relativement bienveillant) car ils débutent et certains ont une guigne incroyable aux dés...

Edwin

Mais preuve en est donc que repos longs et potions ne concourrent pas spécialement à la supruissance et à l'invincibilité. plaisantin

Dans ce cas là, question peut être bête mais pourquoi avoir continué à appeler cela des Points de vie dans H&D ?

Comme pour tous les termes : d'abord parce que ça nous permet d'avoir un glossaire commun avec l'ancêtre, et parce que par tradition, on garde. Mais on explique. content

D'ailleurs, dans les 5R, les PV ont changé de nom parce que là, je pouvais me permettre de rompre avec la tradition.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edwin
avatar
Julien Dutel

C'est la version H&D5 du fameux couvre-chef de déguisement de la 3.5 ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Julien Dutel

Du coup, petite question de compréhension...

Nos amis de Héros & Dragons n'arrêtent pas de se prendre des coups d'épée, de hache, des carreaux, des flêches et cela leur fait perdre des PV et ces coups ne sont pas des plaies superficielles ou des bleus (les ennemis ne les frappent pas avec le plat de leurs armes et les flêches ne sont pas d'entrainement)... Encore, un guerrier en armure de plates, on pourrait le dire mais quand, par exemple, Ozy se prend un coup de hache (sans son armure de mage), ça doit bien occasionner une grosse plaie.

Au final, comment vous considérez cela ?

- Oui, ils sont tous couverts de grosses plaies qui se cicatrisent petit à petit avec les repos longs ? Mais ces blessures sont indépendantes des PV et ne sont là que pour matérialiser une réalité sans incidence in game.

- Non, ils n'ont aucune grosse plaie et tous les coups qu'ils ont reçus sont superficiels (sauf peut-être quand ils ont du utiliser un point de destin...?).

En somme, cela reviendrait à dire que les PV sont un élement in game qui n'a rien à voir avec les blessures (de fait, imposition des mains, potions et autres ne soignent donc pas les blessures puisqu'ils donnent uniquement des PV) et que les blessures, si elles existent, sont uniquement un élement descriptif sans incidence in game.
Dès lors, un coup de hache entraine en descriptif une blessure (coupure sur une large zone et en profondeur...) et en élément in game, une baisse des PV car il y a aussi un bleu, une plaie superficielle et un manque de chance puisqu'il s'est fait toucher...

avatar
Julien Dutel

Ok merci @Julien Dutel

avatar

Du coup, petite question de compréhension...

Nos amis de Héros & Dragons n'arrêtent pas de se prendre des coups d'épée, de hache, des carreaux, des flêches et cela leur fait perdre des PV et ces coups ne sont pas des plaies superficielles ou des bleus (les ennemis ne les frappent pas avec le plat de leurs armes et les flêches ne sont pas d'entrainement)... Encore, un guerrier en armure de plates, on pourrait le dire mais quand, par exemple, Ozy se prend un coup de hache (sans son armure de mage), ça doit bien occasionner une grosse plaie.

Au final, comment vous considérez cela ?

Si tu écoutes mes descriptions, tu verras que je parle rarement de plaies et d'armes qui entrent dans la chair. Souvent, même, je parle de plaie superficielle, de coup qui passe et manque de démonter le flanc, de coup qui percute mais pas qui éventre, etc...

Ils ont des bleus, ils évitent mais perdent de l'endurance, et les moments où les coups portent vraiment, c'est quand ils tombent à 0PV. Mais il n'y a pas de système de blessure parce que je joue avec les règles de base à dessein. Donc même là, quand ils se relèvent, c'est que la blessure n'est finalement pas si grave (mais que le coup les a sonné)

- Non, ils n'ont aucune grosse plaie et tous les coups qu'ils ont reçus sont superficiels (sauf peut-être quand ils ont du utiliser un point de destin...?).

En gros oui. Mais sans contrecoup ingame parce que je n'ai pas rajouté de couche de règle par dessus.

En somme, cela reviendrait à dire que les PV sont un élement in game qui n'a rien à voir avec les blessures (et que imposition des mains, potions et autres ne soignent donc pas les blessures puisqu'ils donnent uniquement des PV) et que les blessures, si elles existent, sont uniquement un élement descriptif sans incidence in game.

Edwin

Exact. La seule blessure qui existe, c'est celle qui tue.

En gros, un combat de H&D, c'est des mecs qui se fatiguent, évitent de justesse, etc... jusqu'à ce qu'on arrive à 0PV. Et à 0PV... soit c'est une vraie blessure et tu meurs, soit tu as eu de la chance et c'est une blessure qui semble impressionnante parce qu'elle saigne mais pas si grave et tu te remets vite (parce que tu as été stabilisé ou que tu as réussi tes jets de sauvegarde). C'est pas réaliste, mais ce n'est pas le but du jeu qui propose de jouer des aventures héroïques, pas des trucs dans le sang et dans la boue.

H&D, c'est Boromir contre les orques quoi : il est capable de tenir, tenir, tenir... il prend des coups qui le mettent au sol mais il se relève... et quand il n'a plus de PV, il se prend les flèches qui vont le tuer... et il loupe ses JdS contre la mort.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • sarroyan
  • et
  • Edwin
avatar
Ombreloup

ouip

avatar
H&D, c'est Bromir contre les orques quoi : il est capable de tenir, tenir, tenir... il prend des coups qui le mettent au sol mais il se relève... et quand il n'a plus de PV, il se prend les flèches qui vont le tuer... et il loupe ses JdS contre la mort.Julien Dutel

J'aime bien cette illustration content

avatar
Julien Dutel

Je viens de me faire spoiler la communaute de l anneau merci hein.....

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Edwin
  • et
  • Julien Dutel
avatar
Julien Dutel

Oki, cela se défend, notamment dans les JDR à levels où les PV peuvent être multipliés par 10 au terme de multiples aventures.
Sinon, j'y pense, Ilzaach a fouillé un des ennemis tombé au sol, il commence à se rapprocher de mes vieux brigands de joueurs ^^ (même si là, comme ils sont riches, l'intérêt est surtout informatif, quoique, 2 carreaux, ça ne fait pas de mal...).

avatar
sarroyan

T'inquiète pas Sarroyan, il peut toujours utiliser un point de destin ^^

avatar
GahLaen

Chapeau de Déguisement.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • GahLaen
avatar
sarroyan

C'est à dire que le film a quelque chose comme 17 ans, et je ne parle même pas du livre. (et puis le simple fait que tu saches que c'est dans la communauté montre que tu sais de fait quand Boromir disparait :p )

J'ai tendance à penser qu'à un moment, l'oeuvre est assez vieille pour qu'on arrête de s'encombrer de prendre les précautions "spoilers".

Ce message a reçu 1 réponse de
  • sarroyan
avatar
Julien Dutel

Zut j ai ete démasqué....

avatar
MRick

Merci MRick

Alors si je comprends bien un tel pouvoir sur une amulette ou un anneau, tant que portait cela maintiendrait le charme ?

En supposant que l'on limite le déguisement à un seul et unique déguisement, pourrait on considèrer cet objet comme un objet magique "basique" ?

Mille excuses pour avoir polluer le post 😔😔😔