Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

COF - Gestion des nouvelles capacités et nouvelles montures des PJ 29

Forums > Jeux de rôle

avatar

Salut à tous MJ de ce jeu fabuleux !

Je joue en ce moment la campagne Anathazerin, je suis tout juste au 2e scénar mais un de mes joueurs Chevalier a pris récemment la voie du cavalier et va donc se doter très prochainement d'une monture fantastique (griffon, hippogryphe...) comme l'indique sa capacité.

Or je suis partisan de la cohérence de l'univers et de la logique quitte à sucrer pas mal de règles (Je joue avec les règles de base et qq règles optionnelles que je trouve vraiment sympas !). Autant vous le dire, je trouverai incohérent qu'entre 2 niveaux, mon chevalier se retrouve posé sur un griffon alors qu'il n'y a ni griffon, ni moyen de s'en procurer un dans les parages. Comment gérez-vous cet aspect passage de niveau et cohérence de l'histoire ? Par ailleurs, lorsqu'il sera lvl 8 et qu'admettons qu'il décide de prendre chevalier dragon comme voie de prestige, mais qu'il n'a pas été à l'école de l'ordre du dragon, comment rendre la chose cohérente ?

(Je trouve les règles de profil vraiment cools et j'aimerai les garder telles qu'elles dans ma partie, aussi pour une question d'équité entre joueurs ,même si en Jdr, c'est une notion qui n'a pas trop sa place ^^ )

D'ailleurs, je voulais savoir si vous aviez l'habitude de coller totalement aux règles de COF qui sont pourtant pas trop invasives où si comme moi, vous aviez tendance à en inventer sur le tas et en supprimer quelques unes pour favoriser le dynamisme du récit, altérer les capacités des joueurs suivant le contexte ?

Merci à vous !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
Je ne me suis pas encore mis à cette campagne mais ne pourrait-tu pas envisager une ou des quêtes annexes à la trame soit en groupe, soit solo.
Concernant les règles, c'est toi le MD. Si pour les besoins de la fluidité du jeu, tu modifie les règles, vas-y. Tant que cela reste cohérent.
avatar
Legatus Scipio

Le cas m'est arrivé dans Anathazerin. J'ai intercalé un petit scénario entre le 3 et le 4, pour tout le groupe, mais à l'issue duquel le chevalier a trouvé un magnifique œuf de dragon. Mais je suis sûr qu'il y a plein de façons de faire. Pourquoi pas une rencontre entre le chevalier et sa monture fantastique, au cours de laquelle un respect et une confiance mutuelle grandit ?

avatar
Poliakhoff

Pour le cheval, je ne vois pas le soucis. Le chevalier est sensé être un noble. Il démarre avec une belle armure, et il peut avoir un cheval dès le départ, ou sinon les moyens de faire appel à sa famille pour se faire payer un cheval plus tard dans sa carrière. Je n'ai pas encore vu de difficulté particulière pour rationaliser des capacités jusque là. Maintenant, c'est vrai que COF est high-fantasy dans ses choix de capacités, et ça doit demander un peu plus d'adaptation que les règles optionnelles pour en faire du low.

avatar
Poliakhoff

Moui enfin ce soucis se pose au mieux au niveau 1.

Parce que dès le niveau 2, si on suit la table des richesses, les PJ se paient autant de chevaux qu'ils veulent.

Par ailleurs, j'explique très simplement à mes PJ que les éléments issus de leurs capacités ne sont et ne seront jamais négociables contre des liquidités, d'une façon ou d'une autre.

Un forgesort ne vendra jamais son bâton de mage ni son Golem. Pareil pour le Chevalier avec sa monture ou son hippogriffe.

S'il y a besoin d'une justification RP, et bien on en trouve une. C'est pas les excuses qui manquent: l'objet n'est utilisable que par le personnage et n'a aucun intérêt entre les mains de quelqu'un d'autre, l'objet/compagnon animal a une valeur affective importante pour le personnage et jamais ça ne lui viendrait à l'esprit de s'en détacher, obiwan kenobi ou réponse 4.

Enfin si le scénario prévoit un voyage et que seul un PJ a une monture bah... il aura sa monture et pourra voyager dessus, sous les regards envieux des autres PJ, ou bien marcher à pied par solidarité avec les autres ou encore faire une rotation ou je ne sais quoi d'autre.

En gardant à l'esprit que le chevalier, il commence avec une demi-plaque et que faire un voyage avec une demi-plaque, c'est quand même nettement plus confortable sur une monture comparé au voleur qui a une petite armure de cuir de rien du tout. content

Ce message a reçu 1 réponse de
    avatar

    Merci pour vos réponses !

    Je pense que l'idée de caler une rencontre entre deux grands scénarios est très bonne, celle des quêtes annexes aussi. Celles-ci prendront tout leur sens pour les voies de prestige, le chevalier qui part à l'ordre du dragon, entamer sa formation.

    Pour le rodeur de l'équipe, celui-ci était autrefois un grand guerrier nomade, accompagné d'un esprit bienveillant qui l'aidait dans sa quête personnelle, une quête que lui-seul comprenait, à savoir retrouver le fou blanc d'un échiquier (en référence à une ancienne prophétie millénaire, lors de sa progression, son dernier combat l'a rendu fou et amnésique, ce qui lui a fait perdre toutes ses capacités. Récemment, il a fait l'obtention d'un loup, j'ai justifié en disant que son esprit bienveillant qui jusqu'à présent n'était qu'une lumière, s'était matérialisé en loup pour l'assister dans ses missions,comme un signe d'une divinité protectrice. On est en High-Fantasy, on peut faire un peu ce qu'on veut ^^ tant qu'il y a une justification et une cohérence derrière.

    avatar

    clairement, si le soir tout le monde perd une recupération aprés un long voyage, sauf ceux à cheval, ça va faire des envieux....

    Pour les montures fantastiques, un animal sauvé pendant une petite quete annexe ça peut le faire aussi...

    avatar

    et bien avec moi, il va vendre son cheval puis vu que tous les voleurs à la ronde savent qu'il a plein de pognons, il va se faire méchament attaquer...

    s'il part en avance, ben pareil, pour voler son cheval, il va se faire méchament attaquer...

    moi un joueur qui prend une capacité juste pour récupéré de l'argent, j'ai juste envie de changer de joueur...vu qu'il est manifestement incapable de comprendre la relation Chevalier/Monture pour en faire du RP....

    Ce message a reçu 1 réponse de
      avatar
      Poliakhoff

      le probleme là ne serait pas qu'il ait trop d'argent, c'est que cette capacité devrait représenter une relation particulière entre le cavalier et l'animal, ce n'est pas juste un destrier que tu te paye avec de l'argent, c'est ton fidèle compagnon... or il ne respecterait pas alors une composante de son personnage. De plus s'il le vend, j'interdirai juste qu'il beneficie de l'avantage de cette voie, pas de monture, pas de progression...

      avatar

      Je ne vois pas pourquoi le PJ ne pourrait pas vendre son cheval.

      Parce que ce n'est pas un cheval.

      C'est SON cheval. Probablement son meilleur ami. Une monture qu'il a éduqué depuis des années pour qu'elle le suive au combat et qu'elle ait une totale confiance en lui.

      Les capacités des profils, même si elles représentent parfois des objets ou des personnes, font partie intégrale de l'histoire et de la vie du personnage. Donc non, le cheval du Chevalier n'est pas juste un cheval à 50 PA, c'est une part de lui-même.

      Si ça c'est pas RP, je sais pas ce qu'il faut content

      Et je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas avoir envie de partir tout seul et d'arriver a destination 1 jour avant ceux qui sont a pied. Mise a part lui dire "non".

      Bah s'il veut partir tout seul un jour plus tôt, libre à lui de le faire.

      Après, s'il veut être seul sur des routes dangereuses et être une proie facile pour les ennemis, c'est son problème. A aucune moment tu (le MJ) n'est tenu de baliser ton histoire.

      C'est quoi le soucis?

      De façon général, si un joueur a envie de faire n'importe quoi, de se détacher du groupe et de vivre sa vie tout seul, tu as deux façons de voir les choses: soit tu te dis que c'est RP, c'est son RP et ton rôle en tant que MJ c'est de le respecter, soit tu tentes quand même de faire prendre du plaisir à toute la table et tu fournis des événements ou des explications cohérentes qui empêchent ou limitent les écarts de conduite du joueur par rapport au reste du groupe.

      Moi, après 20 ans de mastering j'ai arrêté de me prendre la tête à vouloir à tout prix garder la liberté de mes joueurs sous prétexte qu'ils sont dans un monde où ils devraient pouvoir faire ce qu'ils veulent. La liberté n'est qu'une illusion dans un jdr: leur mission, c'est pas d'être libres, c'est de vivre une belle histoire. Si leurs actions mènent à de l'anti-jeu à cause de cette sacro-sainte liberté, soit je supprime cette liberté pour permettre à toute la table de prendre du plaisir, soit je supprime le joueur. C'est aussi simple que ça content

      Parce que je suis PJ aussi, et que quand un MJ me dit "non" et me sors une excuse qui sous entend clairement "je veux pas parce qu'après j'arriverai pas a gérer" alors que c'est faisable/logique/RP ba j'ai juste envie de changer de MJ.....

      C'est parfaitement gérable. Tout est gérable. Tout dépend l'énergie que tu veux mettre à gérer un problème.

      PS: et franchement je le redis: l'argent dans une campagne CO/DD/PF lambda n'est pas un problème quand on est à 50/100 PA près.

      Pour rappel, un objet magique de niveau 1, c'est à dire ce que tu es en droit d'avoir à partir du niveau 3, c'est 200 Pièces d'Or.

      Donc 2 000 PA. Le cheval n'a plus aucune important économique à ce stade.

      avatar

      Oui je sais bien qu'il y a des MJ (apparemment c'est ton cas) qui disent "non tu peux pas aller a gauche parce que dans mon scénario, la mission va a droite" et puis bon, il y a un publique pour ca, donc je respecte.

      Tu caricatures tout.

      Par exemple si, dans un univers du genre Shadowrun, les PJ sont des runners - donc des mercenaires - qui font des missions contre de l'argent et c'est comme ça qu'ils gagnent leur vie, c'est comme ça qu'ils vivent, lors d'une intro un joueur me dit "bah mon personnage fait une déprime, il n'a pas envie d'accepter des missions d'aucun Johnson pendant une semaine", non je ne vais pas chercher à lui faire vivre une semaine palpitante à aller à l'épicerie illégale du coin et se faire à manger pendant que le reste du groupe a accepté la mission et fait le scénario - que j'ai passé des jours à préparer en amont.

      avatar

      Et sinon le griffon? moqueur

      Ce message a reçu 1 réponse de
      • Longane
      avatar

      Personnellement je ne suis pas fan de la voie du cavalier pour le chevalier, sauf, vu que majoritairement on a quand même de la magie à foison, j'opterai pour un style "Compagnon" de Valdemar. Ce n'est pas vraiment un cheval, c'est un esprit en forme de cheval, dont le cavalier "débloque" les pouvoirs au fur et a mesure que le lien entre eux s'appronfondi... (niv 3 Invocation de la monture, niv 5, capacités accrues dont celui de voler dans les airs...)

      Je crois me souvenir que pour un low-fantasy on avais envisagé des capacités différentes sur le forum dédié à CO...

      Ah oui, quand même un dernier detail, c'est le mj qui decide ce qui est coherent dans le monde qu'il veut mettre en place, alors s'il veux interdire une voie, il peut le faire. Pour du "moins fantastique", j'aurai remplacer cette voie par celle du Nanti voir par celle du Courtisan...

      avatar

      Un chevalier qui vend son cheval pour du fric au niveau 1 ... c'est chelou quand même genre Tintin il vend direct Milou alors qu'il la élevé et qu'ils ont une relation spéciale.

      avatar

      Moi je ne réponds jamais "non" à mes joueurs, c'est effectivement une mauvaise chose.

      Pour l'exemple du chevalier niveau 1 qui veut vendre son cheval, je répondrais :

      "Oui, mais si tu le vends, déjà tu perds ta capacité de rang1, et ensuite, si un jour tu rachètes une monture, elle n'aura pas les capacités spéciales qu'avait ta monture spéciale auparavant".

      .

      Ensuite, pour la monture spéciale de rang 5, en tant que MJ, ça se prépare. Moi ce que j'aime bien, c'est préparer ça en secret avec la complicité du joueur, pour faire une surprise aux autres PJs.

      En gros, tu expliques hors-jeu au joueur :

      "À un moment, dans les prochaines parties, vous aller trouver un vieux grimoire qui traite de la façon d'élever un griffon à partir d'un œuf. Ce livre pourra sembler inutile, mais il faudra que ton personnage décide de le garder. Ensuite, tu auras l'occasion d'obtenir un œuf de griffon, et selon ainsi tu pourra progresser dans la voie du cavalier jusqu'au rang 5.. Quand tu auras le rang 4 dans la voie, on décrira l'éclosion de ton œuf, et puis le bébé griffon à moitié sauvage, au début, il s'envolera et se cachera à chaque combat, mais quand tu auras atteint le rang 5, il deviendra une monture extraordinaire !".

      avatar

      Par exemple si, dans un univers du genre Shadowrun, les PJ sont des runners - donc des mercenaires - qui font des missions contre de l'argent et c'est comme ça qu'ils gagnent leur vie, c'est comme ça qu'ils vivent, lors d'une intro un joueur me dit "bah mon personnage fait une déprime, il n'a pas envie d'accepter des missions d'aucun Johnson pendant une semaine", non je ne vais pas chercher à lui faire vivre une semaine palpitante à aller à l'épicerie illégale du coin et se faire à manger pendant que le reste du groupe a accepté la mission et fait le scénario - que j'ai passé des jours à préparer en amont.

      LeoDanto

      Encore un exemple ou la préparation en amont avec le MJ peut être payante :

      Étant joueur à Shadowrun, j'avais eu un jour envie de tester un nouveau personnage (un adepte physique), et de mettre mon ancien personnage (un rigger elfe) en retrait quelque temps. On avait donc préparé le nouveau perso avec le MJ sans en parler aux autres joueurs.

      Le jour de la partie, le MJ, comme d'habitude, commence par les coups de fil de M. Johnson à chacun des joueurs. Et quand il m'appelle, il appelle le nom de mon rigger elfe, alors je lui réponds : "Non merci M. Johnson, j'ai 200 000 nuyens au chaud, alors je vais profiter de quelques vacances bien méritées à Tyr !". Là vous auriez vu les têtes des autres joueurs ! mort de rire

      Un sourire complice avec le MJ, on éclate de rire et il recommence la scène, en appelant cette fois le nom de mon adepte physique...

      avatar
      Xandrae

      J'ai un chevalier qui part sur la voie du chevalier dragon pour plus tard.

      La capacité rang 1 provient aussi du fait du background du pj: c'est un "chevalier" en devenir, Drakonide, il s'est enfui de l'esclavage d'un dragon avec certains "frères" dehors le monde était difficile et inconnue ,qui plus est il ne provient pas d'une zone relativement sûr.

      Se retrouvant seul et perdu, il a eu la chance d'être retrouvé et recueilli par un vieux chevalier d'une ancienne petite noblesse ...

      Prenant route avec lui en tant qu'écuyer, cet homme lui transmis ses connaissances et lui apprit l'art de la cavalerie.

      Au niveau 1 mon chevalier a donc son cheval qui à l'intart d'alexandra lederman, développa une relation assez spéciale avec lui tel Rintintin ou Flipper.

      A la mort du chevalier mon jeune PJ fut sons héritier, il récupéra ses armoiries et pour parfaire son testament devrait trouver sa voie de chevalier en parcourant le monde à la recherche de son but.

      Un parchemin illisible pour lui faisait partie de l'héritage. De nombreuses histoires du vieux chevalier conté des légendes sur de preux chevaliers ayant créé un lien supérieure avec leur monture (une magie ancienne qui sait) ou d'autre racontant comment certains arborée fièrement des Drakes.

      Quand mon pj est arrivé niveau 3 pour prendre cette capacité, avec l'aide du mago de la table il a déchiffré une partie du parchemin et apres un long mois d'étude et de surprise ... le lien spéciale entre la monture et le cavalier se transforma en un lien magique complètement différent de la magie "classique". Comme un lien fusionne un peu comme la capacité familier.

      Ce lien se base sur le rapport qu'entretenait les deux.

      Ce parchemin n'etait pas si particulier que ça, il racontait comment s'occuper de sa monture, mais à sa lecture et avec la véracité du lien : la capacité rang 3 arrive.

      Pour l'histoire du rang 5 je vais rajouter quelques trucs comme un mini quête dans le prolongement du parchemin ... faudrait penser à faire des études à Monastir.

      Et peut etre faire intervenir la voie de prestige chevalier dragon dans le même délire mélanger avec le vieux chevalier mort.

      avatar

      Disons que le PJ est censé écrire son histoire, se façonner un background, pas le MJ. Il peut très bien (le PJ) avoir reçu ce cheval a l'age de 30 ans et il a justement 30 ans.

      Ecoute en même temps si le PJ veut vendre sa monture pour 150 PA (donc moitié prix que le prix d'achat d'un cheval de guerre), perdre ainsi les bénéfices de sa capacité de rang 1 et si ça te pose pas de soucis en tant que MJ, tout le monde est content. Là encore je vois pas de soucis.

      Ca me semble un non sens au niveau RP mais chacun est libre de faire ce qu'il veut après tout.

      avatar
      Moi, après 20 ans de mastering j'ai arrêté de me prendre la tête à vouloir à tout prix garder la liberté de mes joueurs sous prétexte qu'ils sont dans un monde où ils devraient pouvoir faire ce qu'ils veulent. La liberté n'est qu'une illusion dans un jdr: leur mission, c'est pas d'être libres, c'est de vivre une belle histoire. LeoDanto

      Dans mes bras ! amoureux

      Je ne le dis pas tout à fait comme ça, mais cela fait partie du contrat social que j'établis dès le départ avec de nouveaux joueurs potentiels (en tant que MJ). J'annonce la couleur à l'avance pour ne plus avoir de mauvaise surprise.

      Le but n'est en effet pas de faire n'importe quoi tout seul dans son coin, mais de s'amuser ensemble pendant le temps que l'on a décidé de passer ensemble.

      Pour l'histoire du cheval, je suis tout à fait d'accord, ce n'est pas simplement un canasson lambda dont on peut se débarrasser comme cela. Dans ce cas, autant laisser le prêtre vendre les reliques sacrée de son ordre parce qu'il a envie de se taper un bon repas chaud et l'épée des abysses maudite +5 qui fait des éclairs partout.

      avatar
      Poliakhoff

      Si un chevalier veut vendre son cheval pour 150 PA, pourquoi pas. Ça ne me semble pas surpuissant à moi, une capacité de rang 1 qui dit : "Vous avez hérité de 150 pa". C'est une conséquence d'avoir choisi un profil noble, les profils ont une forte influence sur le background, ça me semble normal.

      Le chevalier qui veut arriver avant tout le monde il va emmerder un peu le groupe, mais on peut faire avec, tant pis.

      Dans les deux cas, le personnage ne me semble pas briller par son intelligence, cela dit...

      Ce message a reçu 1 réponse de
      • Longane