Les étuis 49

Forums > Communauté > Les financements participatifs

avatar

À chaque fois que je vois le mot "Étui" je pousse un long soupir dans un PP...

POSITIF, ok...

  • c'est joli, ça en jette, ça fait "luxe" ;
  • des fois, dans des contextes précis, ça sert, genre pour ranger une campagne en x volumes ou pour ranger les bouquins clés (guide du joueur + guide du maître + bestiaire) ;
  • selon les possibilités de rangements de chacun, ça peut servir à maintenir les bouquins dans l'étagère et mieux les conserver ;
  • ça permet de protéger les livres pour le transport.

NÉGATIF, mais...

  • c'est con, mais ça prend encore plus de place, aussi bien en hauteur qu'en largeur, dans les deux cas ça peut gêner ;
  • c'est plus lourd, c'est con aussi, mais pour peu que tu bouges tu te retrouves avec encore plus de poids à trimballer ou alors tu le laisses chez toi (...) ;
  • la gamme va évoluer (c'est ce qu'on espère tous), donc ton étui va devenir obsolète ;
  • ça coûte des sous ;
  • écologiquement c'est nul mais je pense qu'on en est pas là ;
  • quand c'est un palier, c'est frustrant, t'as le sentiment de n'avoir rien débloqué d'intéressant et de devoir attendre un vrai palier.

MA CONCLUSION

Je résume, et les partisans du "pour" diront que je caricature mais, pour avoir un truc inutile et encombrant qui claque, mais qui de toute façon deviendra obsolète, on dépense des sous dedans. J'ai un gros sentiment de gaspillage.

Je me dis que cet argent pourrait servir à autre chose.

Quelque chose d'utile :

  • des pages,
  • des illustrations,
  • des signets,
  • un budget relecture

Du pas utile pour le consommateur mais de cool quand même :

  • une meilleure rémunération pour les auteurs,
  • une meilleure communication pour la gamme (pour mieux se vendre et donc se pérenniser),
  • une tréso consacré à la gamme pour la suite,

Voir carrément un don vers une oeuvre caritative, pourquoi pas ? content

J'en ferais bien un sondage de ce sujet... :p

Éditer le 30/06/16 - 15h57

avatar

+1

avatar

-1

Pour les rolistes maniaques pour moi ça permet de :

  • Protéger la couverture du livre (particulièrement en version collector) dans les transports
  • Ca évite que le livre s'ouvre de manière inopinée dans un sac, que des petits objets se glissent dedans et que des pages se cornent : ça m'épargne l'emballage dans du papier bulle
  • Un étui en carton bien conçu apporte une protection supplémentaire contre les variations de chaleur et d'humidité une fois rangée dans une bibliothèque
  • dans l'idéal de compiler toute la gamme "core" (comme le triptyque pour H&D) dont on se sert tout le temps, donc transportés ensembles par nécessité

C'est extra pour des livres à couverture souple, utile pour les couvertures rigides, moins pour les livres uniques

Le poids supplémentaire est négligeable, ça tiens tout seul dans une bibliothèque et évite l'utilisation d'un presse-livre.

Dans certains cas ça fait doublon avec une boite, sinon les étuis c'est bien, mangez-en.

C'était un message du Comité de Protection des Etuis

Ce message a reçu 1 réponse de
  • GBMan
avatar

Je reste un grand fan de la version coffret de Rêve de Dragon 2e ed. J'ai eu les deux autres versions entre les mains (couverture cartonnée et couverture souple) et c'est vraiment elle que je préfère.

Mais je suis du genre maniac qui aime les beaux objets plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • GBMan
avatar
C'était un message d[e la] Communauté de Protection des Etuis

L'adhésion, c'est où ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Littlerogue
avatar

Putain, moi je suis obligé de me balader avec ma grosse boite carré de l'appel de "Chtulhu" le samedi...j'aurais préféré un étuis!!!splash

avatar
ephan

En bas à droite, avec ton sang s'il te plait.

avatar
Littlerogue

Intéressant, je vais modifier mon premier poste en conséquence.

Pour moi la couverture sert déjà à protéger le livre, alors une protection de la protection rigide... je me dis qu'il suffit de faire attention aux livres.

Je reste contre content

avatar
orc

Attention, il est bien question de l'étui ici, la boîte/coffret c'est autre chose.

avatar

Je parle de coffret mais oui effectivement c'est un étui / fourreau

avatar

Un bouquin de JdR pour moi c'est et ça restera un Beau Livre, constitué de trois parties :

  • La couverture
  • Les pages
  • La reliure

Je n'ai pas d'avis sur les reliures : brochées ou collées, ça dépend du nombre de page, l'essentiel c'est qu'elle soit de bonne qualité. Je n'ouvre de toute manière jamais entièrement mes livres au point de forcer sur la reliure. J'ai connu des gens qui, sur un supplément à couverture souple au faible nombre de pages, auront tendance à ouvrir à 180° puis à écraser la reliure au centre de manière à maintenir l'angle d'ouverture sans avoir besoin de maintenir le livre ouvert. Mon avis personnel est que ces personnes devraient être exécutées par pendaison testiculaire.

La couverture n'est plus réalisée dans le simple but de la protection des pages à l'intérieur : c'est la vitrine du livre. Elle peut être soit mat soit vernie (parfois les deux avec l'application d'un verni sélectif) et nécessite un certain soin. J'ai toujours préféré les couverture mates car elles retiennent moins les traces de doigt (au prix d'une moins bonne adhérence certes). Je privilégie les couvertures rigides sur les souples sauf pour les ouvrages de 64 pages (dans ce cas je les trouve moins pratiques). Toutes sont sensibles aux chocs et aux rayures. Pour enfoncer un coin il faut y aller (lacher le livre d'une certaine hauteur) ! Par contre c'est très facile de rayer la couverture dans un usage normal (principalement en les posant sur une table mal nettoyée et en les sortant/remettant dans la bibliothèque). L'étui protège efficacement la couverture contre les rayures.

Pour les pages c'est plus compliqué. Elles sont sujettes aux changement d'humidité et de température et peuvent "gondoler" sur les tranches (un seul arc pour du chaud sec, de multiples vaguelettes pour du chaud humide). Dans certains cas les déformations seront définitives. Là c'est ma hantise, je fais tout pour que ça n'arrive pas. La solution que j'ai pu trouver est de glisser mes livres dans des sachets poylpropylène (pas de PVC) type protège comics. Ca les protège totalement de l'humidité (les déformations des pages dues à la chaleur ne sont généralement pas définitives donc moins critiques). L'étui s'il est bien fait est à peu prêt étanche (protection contre l'humidité) et, le carton étant un bon isolant, protège des coups de chaleurs comme une exposition au soleil. Et ca donne moins l'impression d'une bibliothèque en plastique.

En ce qui concerne les types de papiers :

  • Le plus n'est pas forcément l'ami du mieux en ce qui concerne l'épaisseur : Un papier fin subira beaucoup de déformation à cause de la chaleur/humidité mais ne les gardera pas une fois le retour à la normale. Un papier épais subira beaucoup de contraintes et les déformations subies risques d'êtres définitives. Je ne peux pas prétendre avoir trouvé le grammage idéal.
  • J'ai pu constater que le papier glacé gondolait plus que le papier mat, je préfère donc le second type.
avatar

En réalité je ne suis pas sûr que le débat concerne réellement l'utilité ou non des étuis/coffrets/whatever mais plutôt leur inclusion de plus en plus systématique dans les derniers PP/CF de BBE.

On a alors - à mon sens - deux cas de figures:
1°) Celui où l'étui/coffret est un palier (gratuit ou option à débloquer, peu importe)
2°) Celui où le coffret/étui est imposé de base dans les contreparties

Dans le premier cas de figure, la présence de l'étui/coffret est un bonus. Si c'est le seul bonus du CF/PP, rien n'oblige le participant à souscrire. Si c'est un bonus parmi tant d'autres, on peut le prendre pour ce qu'il est: un bonus.

Réclamer du "matériel utile" est très pertinent mais il faut quand même garder à l'esprit que ce matériel peut nécessiter du travail de rédaction supplémentaire - donc un coût de financement plus élevé - avec d'éventuels retards de livraison si les articles commandés tardent à venir et surtout - surtout - vient potentiellement amputer du contenu d'autres ouvrages à venir qui servirait à faire vivre la gamme.

Si le porteur du projet ne propose pas spontanément ce genre bonus, je pense que c'est tout simplement parce qu'il n'estime pas pertinent de le proposer - en accord avec les données qu'il possède.

Dans le second cas, c'est plus problématique à mes yeux - le dernier exemple en date serait l'Oeil Noir pour BBE mais je pourrais citer Symbaroum en ce qui me concerne (donc la plus grosse contrepartie contenait un coffret qui - au départ en tout cas - ne m'intéressait pas du tout): on a ici clairement conscience de payer un produit qui ne nous intéresse pas forcément.

Bien entendu, dans le premier cas, on le paie aussi: après tout, le CF/PP sert aussi à amortir ce genre de produit. Mais la différence c'est que dans le premier cas, quelqu'un achèterait plus tard les articles de ce CF devraient payer chaque "bonus" le prix fort (si lesdits bonus devaient être disponibles à l'achat bien entendus).

Donc pour ma part, j'ai rien contre les cas de figures 1°), je suis plus embêté par le cas de figure 2°) (même si j'ai acheté à chaque fois les boîtes en option pour les derniers CF auxquels j'ai participé: j'aime bien avoir le choix, même si je craque au final :p).

avatar

Pour les pages c'est plus compliqué. Elles sont sujettes aux changement d'humidité et de température et peuvent "gondoler" sur les tranches (un seul arc pour du chaud sec, de multiples vaguelettes pour du chaud humide). Dans certains cas les déformations seront définitives. Là c'est ma hantise, je fais tout pour que ça n'arrive pas. La solution que j'ai pu trouver est de glisser mes livres dans des sachets poylpropylène (pas de PVC) type protège comics. Ca les protège totalement de l'humidité (les déformations des pages dues à la chaleur ne sont généralement pas définitives donc moins critiques). L'étui s'il est bien fait est à peu prêt étanche (protection contre l'humidité) et, le carton étant un bon isolant, protège des coups de chaleurs comme une exposition au soleil. Et ca donne moins l'impression d'une bibliothèque en plastique.

Littlerogue

Je ne sais pas où tu vis... J'ai plusieurs bouquins de JdR, des vieux, j'ai souvent déménagé et je n'ai jamais eu de problèmes d'humidité et de température abimant les livres.

@LeoDanto, oui effectivement le sujet est orienté sur les financements participatifs content
Et je suis d'accord avec toi. En option les gens font bien ce qu'ils veulent, l'achètent si ça leur semble indispensable, mais que l'on impose cette dépense d'environ 15€ me dérange beaucoup.

L'étui pour 1 livre de la campagne Deadlands me reste encore bien dans la gorge...

Pour l'Oeil Noir et le coup des 3 boîtes imposées... j'étais bien verreux aussi, mais on parle de boîte et non d'étui donc c'est hors-sujet content

A la limite un palier débloquant une option d'achat, ça va, mais imposer la dépense de base me gêne vraiment car ça fait vite grimper le prix.

Pour ce qui est du contenu en remplacement, je parle à budget égal, donc si ça représente 1 illustration ou 2 pages de textes (je sais c'est plus compliqué, on raisonne par tranche de 16) moi ça me va. Pourquoi pas de la relecture ? Je vais le rajouter dans le post initiale content

avatar

(Note : mon ton péremptoire ne reflète que le côté tranché de mon opinion, chacun a le droit d'avoir la sienne bien sûr... plaisantin)

Perso je n'aime ni les étuis, ni les coffrets. Pour moi c'est le concept du livre-objet qui est une hérésie : un livre existe pour son contenu et pas pour "être joli" : pour ça on a les statues, les tableaux, la musique, etc. Un bouquin ça doit vivre.

Est-ce que vous mettez des sacs plastiques autour de vos chaussures? Non (enfin je n'espère pas - pour vous), parce que vos chaussures servent à protéger vos pieds, rien de plus. Ca n'empêche pas de les trouver belles. Ca n'empêche pas d'en prendre soin. Ca n'empêche pas d'avoir un petit pincement au cœur quand vous vous rendez compte qu'il y a un pète sur le cuir. Mais bon, c'est des godasses. Ben la couverture c'est la godasse d'un livre. C'est mieux si c'est beau (soyons honnête, c'est même quasi-indispensable), mais ce n'est fonctionnellement là que pour protéger le contenu.

Pour les maniaques il existe toujours le film plastique. Moi je mets toujours mes livres en vrac dans mon sac et ils ne se sont jamais ouverts, cornés ou abîmés au point que ce soit notable... Au bout d'un ou deux ans de campagne hebdomadaire, c'est sûr que la plupart font la tronche, mais c'est normal, ça s'appelle l'usure. J'ai des livres qui sont nickel, comme neufs, mais ça veut juste dire que je ne les ai jamais ouverts (donc c'est pas bon signe).

Bon il faut dire que j'ai bossé quelques années dans l'édition, ça aide vachement à désacraliser les livres (pour montrer aux stagiaires comment c'était fait j'en déchirais un ou deux dans tous les sens, ça suscitait toujours des réactions amusantes). Quand on sait (en détail) comment c'est fait, ça casse un peu le mythe... (j'imagine que ça doit être pareil pour les gynécos... plaisantin)

Pour en revenir à l'intérêt des étuis, je les trouve en revanche très utiles dans le cas des premières campagnes Pathfinder (en 6 volumes + guide). Là, ok, j'en ai même acheté un à part. En revanche sur du volume unique je n'en vois vraiment pas l'intérêt.

Pour leur présence dans les CF je n'ai rien à dire, sauf que si c'était en option je ne les prendrais pas. Là, bon ça ne me coûte pas plus cher (à moi perso), donc je ne vais pas râler. joyeux

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Littlerogue
avatar

Est-ce que vous mettez des sacs plastiques autour de vos chaussures? Non (enfin je n'espère pas - pour vous), parce que vos chaussures servent à protéger vos pieds, rien de plus. Ca n'empêche pas de les trouver belles. Ca n'empêche pas d'en prendre soin. Ca n'empêche pas d'avoir un petit pincement au cœur quand vous vous rendez compte qu'il y a un pète sur le cuir. Mais bon, c'est des godasses. Ben la couverture c'est la godasse d'un livre. C'est mieux si c'est beau (soyons honnête, c'est même quasi-indispensable), mais ce n'est fonctionnellement là que pour protéger le contenu.

Je ne mets pas de sac plastique autour, mais quand je ne les utilise pas, je les range dans un endroit où elles seront à l'abris des problèmes, et je prends le temps d'imperméabiliser le cuir quand elles sont en cuir pour éviter qu'elles se dégradent trop. C'est le principe de l'étui (qui permet de conserver le livre hors de sa période d'utilisation).

Pour GB Man : pas besoin d'habiter dans un pays tropical pour que les pages des livres gondolent. Personnellement ça m'est déjà arrivé alors que j'habite en ville et dans une zone non humide.

Pour les maniaques il existe toujours le film plastique. Moi je mets toujours mes livres en vrac dans mon sac et ils ne se sont jamais ouverts, cornés ou abîmés au point que ce soit notable... Au bout d'un ou deux ans de campagne hebdomadaire, c'est sûr que la plupart font la tronche, mais c'est normal, ça s'appelle l'usure. J'ai des livres qui sont nickel, comme neufs, mais ça veut juste dire que je ne les ai jamais ouverts (donc c'est pas bon signe).

Certains n'aiment pas cette usure. Les livres que j'utilise le plus, j'en prends grand soin pour les conserver (et donc les utiliser sans soucis) pendant le plus longtemps possible. Ils ne sont pas abîmés, ils sont presque comme neuf... Pourtant ils sont utilisés et vivent.

Dans mes jeunes années, j'avais des livres que je trimbalais. Mon exemplaire de Cyberpunk 2020 a souffert comme jamais, aujourd'hui c'est un tas de feuilles volantes (et c'est aussi dû à la piètre qualité de la reliure) et... je le regrette fortement : il est totalement inconfortable d'utilisation désormais.

avatar
Aigri-man

Je suis à fond dans le livre objet, même s'il semble que ce soit passé de mode ... Quand je met 45€ dans un bouquin, c'est pour le garder à vie. J'ai du mal avec les concepts d'usure (pour les machines, chaussures, vêtements) et je compte bien faire en sorte que mes possessions durent aussi longtemps qu'il est humainement possible.

Pour l'aspect pratique de la lecture, j'ai adopté le PDF sur tablette en partie depuis longtemps, et c'est monstrueusement plus pratique quand tu ne joue pas à domicile.

avatar

Je ne mets pas de sac plastique autour, mais quand je ne les utilise pas, je les range dans un endroit où elles seront à l'abris des problèmes, et je prends le temps d'imperméabiliser le cuir quand elles sont en cuir pour éviter qu'elles se dégradent trop. C'est le principe de l'étui (qui permet de conserver le livre hors de sa période d'utilisation).

​Oui, c'est bien ce que j'entendais pas "ça n'empêche pas d'en prendre soin". content

Mais bon, en toute bonne foi, c'est quand même pas quand ils sont rangés dans une bibliothèque que les livres ont le plus tendance à s'abîmer, hein... plaisantin

Dans mes jeunes années, j'avais des livres que je trimbalais. Mon exemplaire de Cyberpunk 2020 a souffert comme jamais, aujourd'hui c'est un tas de feuilles volantes (et c'est aussi dû à la piètre qualité de la reliure) et... je le regrette fortement : il est totalement inconfortable d'utilisation désormais.

Certes, mais dans ce cas je doute qu'un étui ait vraiment changé quoi que ce soit : a priori c'est quand même de l'ouvrir et de le parcourir qui ont fait que la (piètre) reliure à lâché. Pour mes vieux scénars Shadowrun dans le pire des cas j'ai carrément découpé la reliure pour mettre les pages dans un classeur... Mais bon là c'est du bouquin purement technique, donc la forme on s'en fiche un peu. plaisantin

@LittleRogue : on est bien d'accord... mais bon j'ai toujours mes premiers bouquins et sauf exception (cf ci-dessus) ils sont tout à fait exploitables malgré leur utilisation parfois intensive (et sans étui).

Mais je vais arrêter là, comme je le disais dans mon premier message chacun à le droit d'avoir son avis, et en l'occurrence je ne cherche pas à convaincre. content

avatar
Je n'ai pas d'avis sur les reliures : brochées ou collées, ça dépend du nombre de page, l'essentiel c'est qu'elle soit de bonne qualité. Je n'ouvre de toute manière jamais entièrement mes livres au point de forcer sur la reliure. J'ai connu des gens qui, sur un supplément à couverture souple au faible nombre de pages, auront tendance à ouvrir à 180° puis à écraser la reliure au centre de manière à maintenir l'angle d'ouverture sans avoir besoin de maintenir le livre ouvert. Mon avis personnel est que ces personnes devraient être exécutées par pendaison testiculaire.

Je n'ai pas d'avis tranché sur les étuis, par contre sur ce point, j'ai un avis :

Pour moi, un livre de JdR, il doit impérativement pouvoir être posé à plat (180°) sur la table, et rester ouvert à la page ou tu l'as posé, car tu as tes dés dans une main, et ton crayon dans l'autre, donc tu ne peux pas te permettre d'avoir un livre qui se referme tout seul.

J'ai bousillé tout mes volumes de l'héritage de feu à cause de ça, les pages partent dans tous les sens, et je suis bien content que les nouvelles campagnes soient des livres plus costauds.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar

Certes, mais dans ce cas je doute qu'un étui ait vraiment changé quoi que ce soit : a priori c'est quand même de l'ouvrir et de le parcourir qui ont fait que la (piètre) reliure à lâché. Pour mes vieux scénars Shadowrun dans le pire des cas j'ai carrément découpé la reliure pour mettre les pages dans un classeur... Mais bon là c'est du bouquin purement technique, donc la forme on s'en fiche un peu. plaisantin

Pour la première partie : oui et non. Oui parce que la reliure façon Descartes était très peu solide. Mais l'état global du livre montre qu'un étui eut été un plus pour sa préservation.

Pour la seconde partie : jamais je ne pourrais découper un livre pour le foutre en classeur. Outre le fait que découper un livre me fait mal au cul au vu du prix que je le paie, le classeur prend plus de place et du coup ça me semble plus simple de prendre soin de mon livre que d'empiler les classeurs. plaisantin

avatar
MRick

Cependant, le fait que la tranche soit carrée fait qu'à terme l'ouverture à 180° sera plus dommageable qu'avec une tranche ronde.