Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Question escrime LdB 9

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Pavillon Noir

avatar
J'ai lu les topics du forum qui parlent d'escrime, mais je n'ai pas trouvé de réponse à ma question, qui concerne le livre de base (je n'ai, à mon grand regret, pas L'Art de l'escrime, et attends sa réédition avec une impatience mal contenue).
La Révolte éd. révisée p.171 :
Il est également possible de se battre avec deux armes blanches. [...] Il est donc possible de porter une attaque avec chaque arme lors d'un même tour de combat, au prix d'une action à chaque fois.
Or, dans le trait de réputation "Arme et dague", p.74 de AFEAS, la manoeuvre Main gauche, coup de dague lors d'un Fer contre Fer, semble autoriser une attaque à la dague (ce qui laisserait supposer que c'est interdit par défaut), ce qui semble confirmé par le topic du forum consacré aux règles de L'art de l'escrime et à la comparaison destreza/escrime à la française.
Là , je pense que tu fais une erreur.
Lorsqu'on utilise le style de combat arme et dague , on ne peut frapper avec la dague que lorsqu'il y a un "fer contre fer" comme expliqué dans le trait de réputation adéquat (page 74) et rappelé dans l'art de l'escrime (page 59).
Ce rappel n'est pas inutile car Renaud rajoute une note intéressante que je me permet de recopier:
" D'autre part, en se battant avec une dague dans la main gauche , le personnage n'a droit qu'à une seule attaque par tour . Il ne peut porter une attaque à la dague que dans le cas d'un "fer contre fer" lors d'un test d'attaque avec son arme principale. Lors d'une telle attaque à la dague , il ne peut pas bénéficier de manoeuvre d'escrime d'aucune sorte. "
Y a-t-il contradiction ou pas alors, ou bien ai-je mal compris les règles discutées ?
À moins que l'attaque fer contre fer autorise une troisième attaque en cas de fer contre fer, en plus des deux attaques de base ?
Bref, qu'en est-il ?
Au passage, j'en profite pour féliciter chaleureusement l'auteur et les éditeurs du jeu. Grosse claque, que je n'avais pas eu au moins depuis ma lecture de Te Deum pour un massacre. Depuis la bonne vingtaine d'années que je maîtrise le JdR, je place Pavillon noir haut la main dans mon top 4 avec Te Deum, Maléfices et Miles Christi ! L'écriture, la présentation illustrée d'exemples romancés des éléments de jeu, le système, et bien évidemment l'historique détaillé font que le jeu est pas loin du 20/20 je trouve.
avatar
De mémoire tu peux te battre comme un manant avec 2 armes au prix d'un -3 (ou -2 ?) sur la 2nde attaque (ou les deux ?).
Si tu es un escrimeur, ta ligne de défense (de profil) ne te permet pas ce genre de fioriture. Tu bénéficies d'opportunités (manoeuvres) dont ne dispose pas le manant de base. Avec le bon trait de réputation, tu peux sur un fer contre fer placer une attaque de la main gauche au lieu de la main droite.
En bref l'idée est de ne pas cumuler les avantages de l'escrime et de deux armes. Tout ceci de mémoire. A creuser dans cette direction et à revoir avec les livres sous le nez.
ps : prépare toi à une nouvelle claque quand tu metteras la main sur l'Art de l'Escrime Smiley
avatar
prépare toi à une nouvelle claque quand tu metteras la main sur l'Art de l'Escrime Smiley XO de Vorcen
si tu as la moindre idée de comment je puis me le procurer... Smiley
Sinon, si je comprends bien, tu veux dire qu'on a pas le malus de -3 quand on fait la manoeuvre fer contre fer avec le trait de réputation Deux armes.
avatar
si tu as la moindre idée de comment je puis me le procurer... Smiley Quileurbist
Il sera réimprimé en même temps que l'écran.
Sinon, si je comprends bien, tu veux dire qu'on a pas le malus de -3 quand on fait la manoeuvre fer contre fer avec le trait de réputation Deux armes. Quileurbist
Ce n'est pas vraiment ça. Lorsque tu te bats à deux armes, tu as un malus de -3 pour l'attaque de la main gauche, mais tu peux porter deux attaques. Lorsque tu as le trait de réputation "Deux Armes", tu as une action en plus par tour et tu n'as plus les malus à l'attaque pour l'attaque de la main gauche.
avatar
Si tu as la moindre idée de comment je puis me le procurer... Smiley Quileurbist
Si tu es sur Paris, je peux te prêter un exemplaire le temps que ça sorte...
avatar
Alors une petite question vu que ma prochaine partie approche :
Le d6 de localisation doit-il être tiré avant ou après le choix des bottes respectives par les deux adversaires ?
En l'occurrence, ça change tout pour les bottes de parade, si on peut choisir après le dé, on peut parer 4 loca sur 6 totalement avec un seul 10 si un dé, sinon c'est beaucoup moins puissant et il y a moins d'intérêt à maîtriser les 4 bottes de parade...
Sinon, Renaud, as-tu vu Capitan Alatriste, le film adapté de Perez Reverte ? Ce sont des Espagnols et ils semblent se battre comme des diestros, mais ils usent de rapière ET dague à la fois. Serait-ce encore une erreur historique vis à vis des diestros ? Ou bien ça existait aussi la destreza à épée et dague ?
avatar
de mémoire, pas de destreza dans Capitaine Alatriste : faut que je me replonge dedans tiens Smiley
le d6 de localisation vient en dernier si je me souviens bien.
concernant les parades, on est vraiment limité à 4 ?
4 ça correspondrait aux "avancées" - tête, torse (flanc), bras d'arme et jambe d'appel - alors qu'on pourrait maitriser jusque 8 parades (pour chacune des 8 positions).
mince, je donnerais trop de latitude à mes joueurs Smiley
avatar
je parlais du film (où il se battent bien en cercle et non en ligne, avec des positions semblant être des "afirmarse"), pas du livre.
sinon, pour les parades, ce sont des manoeuvres spécifiques aux règles de l'art de l'escrime. C'était une question de règle. Mais j'ai trouvé ma réponse dans un exemple sur les manoeuvres les plus favorables à utiliser.
avatar
Le d6 de localisation doit-il être tiré avant ou après le choix des bottes respectives par les deux adversaires ? Quileurbist
Tu choisis ta parade en fonction de la localisation bien sûr : il serait bizarre qu'un escrimeur pare au hasard.