Le Voleur 11

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar
J'ai un problème avec le voleur : de nombreuses voies font intervenir la capacité d'attaque sournoise du voleur :
Aventurier/provocation
Déplacement/acrobaties
Spadassin/botte secrète.
Cependant, on pourrait imaginer un voleur plutôt "Gentleman" ne désirant pas investir dans la voie de l'assassin, et donc sans attaque sournoise. Du coup, comment gérer ça ? De facto, on a un peu l'impression qu'on pousse le voleur à investir dans la voir de l'assassin, mais mes jeunes joueurs n'ont par exemple aucune envie d'y prendre des rangs.
Faut-il considérer que par défaut, pour un voleur sans attaque sournoise proprement dite ces effets impliquent quand même un bonus minimal de +1d6 aux DM ?
avatar
Il faudrait créer une ou deux voies de remplacement type "espion" ou "monte en l'air", pour bien faire.
Je pense que tu peux t'inspirer de la voie de prestige de barde de l'espion (CB4, article sur les bardes) ^^
avatar
Sinon créer une capacité (et pas une voie) qui "remplace" l'attaque sournoise au cout de 1 point.
Exemple :
- Attaque estourbissante : Lorsqu'il attaque un adversaire de dos ou par surprise, le voleur peut infliger des dégâts temporaires à la cible, il peut utiliser son score d'attaque à distance en lieu et place de son score d'attaque au corps à corps, et infliger 1d8 points de DM supplémentaires (multiplier si critique).
L'attaque estourbissante peut remplacer l'attaque sournoise en chaque occasion où cette dernière peut avoir lieu.
Ainsi le voleur a appris à user de la matraque mais aussi des attaques avec la garde et le pommeau de son arme afin de neutraliser ses adversaires sans les tuer !
C'est plus gentleman-cambrioleur ?
avatar
A mon avis il faut juste oublier tout le côté assassin du Voleur actuel et remplacer par une voie sociale, pour faire un vrai gentleman cambrioleur.
avatar
Ca, c'est pas le plus difficile :
Gentleman-cambrioleur (profil hybride)
Voleur : Voie de l'aventurier, du déplacement et du roublard
Barde : Voie de l'escrime et de la séduction.
+ éventuellement créer une voie de prestige adaptée... Cela dit, je n'aime pas trop multiplier les voies, la beauté de CO vient justement que le système a su restreindre les options aux plus pertinentes tout en gardant une grande richesse combinatoire.
Reste que le voleur de base a tout de même un petit souci conceptuel vu que 3 voies ont des capacités qui présupposent qu'on ait mit des rangs en assassin. Pour moi, ma religion est faite : +1d6 de sournoise par défaut, même sans voie de l'assassin. D'ailleurs, la capacité de sournoise commence à +2d6, donc... Ca ne change pas grand chose.
avatar
J'étais conscient de ce petit souci dès la conception du voleur. Toutefois, ce n'est amha pas vraiment un problème : faisons le compte...
Voie du spadassin : botte secrète, cette capacité est justement en rang 5 pour une raison, un joueur qui n'a pas choisit la voie de l'assassin peut se dispenser de prendre cette capacité située en bout de chaine : elle ne bloque l'accès à aucune autre capcité.
Voie de l'aventurier : Provocation est une capacité de rang 2 qui permet d'obliger un adversaire à vous attaquer et vous permet de riposter. La capacité est déjà équilibrée pour son rang, elle se suffit à elle-même. Le combo obtenu grâce à attaque sournoise est donc un bonus réservé à un voleur de plus haut niveau qui fait le choix de la voie de l'assassin.
Voie du déplacement : de même. La capacité d'acrobatie permet de passer à travers un obstacle comme un adversaire permettant de fuir ou d'atteindre un boss caché à l'arrière. L'Attaque sournoise est seulement là en synergie pour booster un voleur de plus haut niveau.
Le problème est dans la concupiscence du joueur qui voit la possibilité d'améliorer grandement ces 2 capacités mais ne souhaite pas prendre la voie de l'Assassin. Il faudra attendre d'avoir les points.
Si le problème est d'ordre "éthique" alors c'est que le voleur ne veut pas se la jouer assassin. Il faut assumer. Mais il existe toutefois des alternatives.
Par exemple on pourrait considérer que si le joueur fait un profil hybride Voleur/Barde avec la voie de l'escrime, les capacités qui ouvrent droit à une attaque sournoise autorisent à la place l'usage gratuit d'une feinte (rang 3).  Smiley
avatar
OK, merci pour ta vision éclairante... On laissera les Grosbill en puissance baver !
EDIT :
Au fait, est-ce que le combat à 2 armes (rendu notamment efficace par la capacité Ambidextrie) est une action limitée  pouvant bénéficier des améliorations de la voie de prestige spécialisée ?
Il me semble que non, mais autant vérifier ce qu'ne pense le concepteur Smiley
avatar
Le combat à 2 armes de base est une action limitée mais pas une capacité, seule une capacité peut être améliorée par la voie de prestige.
En revanche pour un personnage qui aurait pris la capacité Combat à 2 armes amélioré (2 PC) cela pourrait être valide (mais tout ça, c'est pas gratuit  Smiley).
avatar
Ou bien, étant donné que la capacité "attaque sournoise" donne, quand on la prend au rang 2, +2d6 de dommages, (et +1d6 par rang de plus), on pourrait dire que si on n'a pas la capacité, on accorde par défaut +1d6 pour les pouvoirs qui la mentionnent.
(Le cas peut se poser notamment pour des profils hybrides, qui ont pris juste deux voies de voleur - un de mes joueurs est barde/voleur, et le cas s'est donc présenté il y a peu, j'ai accordé +1d6)
avatar
D'un autre côté, la classe de "voleur" n'est pas non plus à la traîne pour ce qui est de faire très mal. Ambidextrie est tout juste énoôrme !
Et moyennant quelques points de capacité pour la transformer en capacité limitée, ça permet de la combiner avec les spécialisations de classe à haut niveau pour des effets tout simplement dévastateur : j'ai essayé de monter un voleur sans la voie de l'assassin à haut niveau, et... C'est tout à fait viable.
Si l'option +1d6 de synergie ne paraît pas aberrante, surtout dans le cas d'une hybridation, dans le cas du voleur pur, il n'en a pas forcément besoin...
Cela dit et comme toujours, il faut voir ce que ça donne en jeu...
avatar
Cependant, on pourrait imaginer un voleur plutôt "Gentleman" ne désirant pas investir dans la voie de l'assassin, et donc sans attaque sournoise. Du coup, comment gérer ça ? Gobelure
Je pense que les profils hybrides sont là pour gérer les profils inhabituel.
Dans ce cas, on peut imaginer de mêler le profil de Voleur à celui de Barde, d'Ensorceleur (le gentleman cambrioleur est un séducteur) ou même de Chevalier (le gentleman cambrioleur a de la noblesse).
Rien n'interdit non plus d'associer à son profil une des voies de métier.