Défense magique 9

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar
Sauf erreur de ma part, c'est le score de DEF (basé sur la DEX et l'armure) qui sert de seuil de réussite pour un certain nombre d'attaques magiques.
Que pensez-vous d'introduire une notion de Défense magique (basée sur SAG ou INT) de façon à résister aux sort ?
avatar
C'est quelque chose qui semble logique même si c'est une option qui n'a pas été retenue pour rester simple. Mais en option, justement, ça semble jouable.
Dans ce cas, je pense qu'il faudrait éventuellement remplacer le bonus de DEF des armures par un bonus dépendant de la famille du profil du personnage.
Par exemple : Lanceur de sort +6, Voyageur +4, Combattant +2
Juste une piste assez simple.
avatar
Je pensais à quelque chose du style : 10 + mod SAG + bonus magiques de l'armure (dans le cas d'une armure magique).
Mais en fait, cela n'entrerait en compte que pour des attaques de type "psychique" ce qui est assez rare : la plupart des pouvoirs de magiciens font appel à des rayons ou des éclairs, choses qu'on peut tenter d'esquiver, ce qui fait que la DEF peut tout à fait s'appliquer dans ce cas.
Je garderai donc la DEF pour les rayons, souffles et autres, et préciserai peut-être plutôt que l'Attaque magique a un seuil de type [10 + Mod SAG] pour les sorts de type attaque psychique, comme ça je n'introduit pas de nouvelle carac dérivée.
avatar
Dans ce cas je te suggère de simplement prendre le score de SAG comme DEF magique (ou difficulté si tu préferres) contre les attaques psychique (plus éventuels bonus magiques): ainsi 16 de SAG donne 16 de DEF magique au leu de 13. Pas besoin de calcul et ça conserve des DEF un peu plus élevées pour les perso avec une haute carac.
avatar
J'ai effectivement envisagé cette solution. J'hésite car j'ai aussi pensé à une autre solution qui permet de rendre les magos plus blindés contre ce genre d'attaques magiques :
- utiliser la DEF comme difficulté pour les rayons, souffles et autres effets qui peuvent s'esquiver ou être attenués par l'armure,
- utiliser 10+Attaque magique de la cible (avec 10+ Mod. SAG par défaut pour les non magiciens) comme difficulté pour les pouvoirs "psychiques".
Ainsi, avec le système de progression des attaques que l'on a considéré dans un autre post, cela permet d'avoir des guerriers qui résistent aux boules de feu et des magos qui résistent aux pouvoirs "astraux", en laissant la possibilité aux non-magiciens d'augmenter leur "attaque/défense magique" à chaque niveau s'ils le souhaitent... (et sans avoir à recalculer des valeurs pour les PNJ et monstres...)
avatar
Une solution qui me semble élégante  Smiley et il est vrai qu'avec le score d'attaque limité à +6 cela semble raisonnable.
avatar
je rejoins l'idee d'une defense mentale presente en plus de la defense physique classique.
J'ai ete surpris par la gestion des pouvoir d'influence mentale (ex injonction de l'ensorceleur) qui requiers un jet en opposition.
La logique voudrait dans ce cas que tout jet d'attaque soit oppose par un jet de defense ( et ca complique inutilement les choses).
La reponse de kregon etait que si un profil ne possede pas de score d'attaque magique alors il possede une defense de D20+ mod SAG.
Je propose de considerer une defense mentale de 10 +att mag ou 10+ SAG.
a la remarque de kregon pour justifier un jet en opposition:
Si l'utilisation d'un test en opposition ne vous convient pas vous pouvez simplement ajouter 10 au score d'attaque magique de la victime. Cela revient a appliquer la moyenne du d20. Cependant lorsqu'un PNJ lance ce sort sur un PJ, le joueur est en général bien content de lancer un dé pour résister et pas seulement de subir le résultat (surtout s'il est négatif  Tire la langue).
cela devrait s'appliquer a tous type d'attaque si on suit la logique, et puis un jet en defense n'est en aucun cas une assurance de resulat benefique
avatar
La reponse de kregon etait que si un profil ne possede pas de score d'attaque magique alors il possede une defense de D20+ mod SAG.

Euh, non. Ma réponse était que le score d'attaque magique d'un personnage non lanceur de sort est égal à Niveau + Mod. de SAG. Ou en d'autres termes, que son score d'attaque magique est basé par défaut sur le Mod. de SAG (de même que celui du magicien est basé sur le Mod. d'INT par exemple).
La logique voudrait dans ce cas que tout jet d'attaque soit oppose par un jet de defense

cela devrait s'appliquer a tous type d'attaque si on suit la logique, et puis un jet en defense n'est en aucun cas une assurance de resulat benefique

La logique ? Il s'agirait surtout là d'uniformisation et normalisation des procédures (ahh ISO 9001 quand tu nous tiens, DD4 a tenté le coup, ce ne fut pas un franc succès). Mais il y a plusieurs grosses différences entre Attaque au contact et sorts (hors sorts produisant des DM) qui nous ont fait choisir une procédure différente.
A/ Les attaques au contacts sont beaucoup plus fréquentes que les attaques mentales. Alors effectivement autant il serait lourd de lancer 1d20 en Def autant pour les rares sorts concernés c'est beaucoup plus gérable.
B/ les effets des sorts d'attaque mentale sont souvent beaucoup plus dévasteurs que le résultat d'une simple attaque produisant des DM. L'enjeu étant plus important en tant que MJ j'aime que le joueur ne soit pas seulement spectateur mais participe au suspens du résultat par un lancé de dé. Autre gros avantage, si vous utilisez les points de chance, il peut influer sur le résultat.
Voilà, bien entendu à chacun ses préférences et, encore une fois, changer le test opposé en prenant automatiquement 10 sur le jet du défenseur est une solution viable (avec les réserves du point B). Toutefois, je vous prie de bien vouloir croire que les choix effectués ne l'ont pas été sans raisons, ils s'appuient sur la logique mais pas seulement  Smiley
avatar

Voici ce que j'utilise dans mes parties (Low fantasy, avec options "magie bridée") :
DEF magique = 10+niv+mod carac pour les lanceurs de sorts
                          10+niv pour les autres
La DEF magique s'applique (à la décision du MJ) en fonction de certains sorts (contrôle mental par ex)