Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

La santé des Pirates 10

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Pavillon Noir

avatar
Bonjour à tous,
Ceci est mon premier message et c'est une belle question que voici : j'ai entendu dire qu'une personne avait parlée des points de vie des personnages.
Je désirais savoir qu'elle était la modification envisagée pour un univers plus "cape et d'épée" ou plutôt ou la mort prend son temps avant d'arriver.
ex. : doubleriez-vous les points de vie ? Pour ma part je pencherai pour rajouter un point à l'ensemble (jusqu'à grave bien entendu) des points de vie alloués au joueurs. Ainsi on se retrouverai avec des personnages plus résistants.
J'attends vos avis sur cette question. Merci d'avance à tous les pirates de la côté !
avatar
Désolé pour le HS mais ton avatar à la classe Jack ! Smiley
avatar
Merci Damien, il est devenu depuis quelques temps maintenant un PNJ récurrent dans mes scénarii Smiley
avatar
Et bien dites-moi, on dirait que les Anglais ont éliminés une partie non négligeable des nos frères. Tout le monde a disparu loin de nos rivages ?
avatar
Il me semble que Renaud a fait une règle, on a du la mettre quelque part.
Un connaisseur pour aider Jack peut-être Smiley
avatar
Si tu ajoutes une case par niveau de blessure, les combat vont simplement être plus longs et perdre un peu en adrénaline puisque le personnage ne commencera pas en zone de risque (pouvoir être abbattu en 1 voir 2 coups).
J'utilise la chose suivante (règle perso) :
- les armes contondantes molles (poings nus, mataraque de cuir empli de sable, etc) provoquent 2 points de choc.
- les armes contondantes dures (autres que molles) provoquent 1 point de choc. J'aurais tendance à mettre les armes à feu aussi dans cette catégorie.
- les autres armes ne provoquent pas de points de choc.
Les dégâts sont calculés normalement. Les dégâts létaux sont notés avec une croix (X), les chocs avec une barre (/). Leur somme est égale aux dégâts totaux, priorité au choc.
Exemple : 4 points de dégât, ce qui donne pour une épée XXXX, pour une massue XXX/ et à poing nu XX//.
Lorsque le personnage encaisse des points dégâts au delà de sa capacité il transforme autant de / en X.
Les effets des blessures s'appliquent immédiatement mais le coma et la mort sont remplacée par simple évanouissement s'ils sont dus en partie au choc. Il est alors à merci de ses adversaires si ceux-ci ont le temps et le loisir de s'en occupé.
En fin de combat le choc s'estompe. Les barres sont effacées, les croix éventuellement déplacés à gauche. Ainsi un personnage qui ressent les effets Gravement blessé pourrait se révéler avant soin simplement Légèrement blessé.
Si tu veux faire du cape et épée, tu peux très bien considérer que toutes les armes occasionnent en partie du choc. Par exemple en augmentant de 1PdC chaque catégorie. Les joueurs auront le frémissement mais les conséquence finales seront moindres... si leur partie l'emporte.
Autre avantage : cela permet de faire plus facilement des prisonniers et avoir un jeu moins "barbare" où l'aventurier massacre allègrement sans considération pour la vie humaine.
Pour le mj, inutilie de faire la double comptabilité pour les seconds couteaux.
avatar
Ah ! Les eaux sont propices Smiley C'est une bonne réflexion. Et comment fais-tu mot gérer la récupération des points de vie des deux états (aucune importance les deux seront traités de la même manière ?)
Je paie mon verre de rhum à celui qui m'a permisd'entrevoir cette éventualité car celui qui aide celui qui demande doit accepter les remerciement de celui qui propose. Sinon, ça porte malheur !
avatar
Considère les points de choc comme un essouflement ou un engourdissement. En quelques minutes au calme ils sont complètement récupérés. Tant que le personnage combat, court, galope ou se livre à toute autre activité soutenue, il ne récupère pas. Si le meneur juges la période de repos insuffisante entre deux phases actives, faire une récupération partielle à la louche.
Quand aux croix, ce sont les dégâts "normaux" gérés par les règles : seul le niveau de blessure compte pour les soins et la récupération indépendement du nombre de cases.
avatar
Il me semble que Renaud a fait une règle, on a du la mettre quelque part.
Damien C.

Renaud a introduit une règle alternative qui se trouve dans les erratas de PN la révolte, qui s'appelle "Pour un monde moins cruel" mais qui ne concerne que les personnages morts (ou censés l'être, c'est justement le but de la règle, moyennant le sacrifice de points de gloire ou d'infamie le personnage qui aurait du mourir ne meurt pas, sauf totale responsabilité du joueur dans la mort de son personnage. Attention par contre les séquelles sont assez importantes, mais c'est aussi le prix à payer pour échapper à la faucheuse ).
Mais ça ne répond peut être pas réellement à la question initiale  Smiley
avatar
Merci à tous les rois de la mer ! Je vais m'atteler à la lecture de l'errata et vais sans doute prendre le système des croix et traits Smiley (merci à toi camarade).
Qui a dit que l'on ne pouvait pas de fier à un pirate ?