Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Processus de transformation en liche 34

Forums > Jeux de rôle > Pathfinder > Pathfinder Règles de jeu (PJ)

avatar
Un de mes PJ qui est nécromant souhaite faire des recherches pour devenir une liche.
Vous avez des conseils à me donner niveau règle pour la confection du phylactère et les actions que le PJ doit entreprendre ?
Je pense partir des informations présentes sur les vitraux de la hantise dans l'éveil des seigneurs des runes mais j'aimerais votre avis sur le temps qu'un tel rituel lui prendrait et des modifications que vous pensez nécessaire.
En attente d'une réponse, merci d'avance pour vos propositions  Smiley
avatar
 Smiley
hé ben.
j'ai toujours considéré que devenir une liche requérait de passer des décennies entières au fond d'un donjon sans nom, oublié de tous, à mener des recherches impies.
bref pas le truc qui se fait pendant une campagne, et en tout cas largement incompatible avec la "vie" d'aventurier.
mais du coup j'ai pas trop de réponse... y a rien dans les bestiaires ?
avatar
Je pense également que le processus de transformation devrait avoir une contrainte de temps très importante, de l'ordre de plusieurs dizaines d'années.
avatar
Je pense également que le processus de transformation devrait avoir une contrainte de temps très importante, de l'ordre de plusieurs dizaines d'années.
BlackEars

Même chose.
Sinon tous les nécromants tenteraient de se transformer en liche.
Par ailleurs, je crois me souvenir (je ne sais plus où j'ai lu ça, Dragon Magazine ou suppléments DD) que le processus est très dangereux. C'est soit à la mort du nécromant, il se réveille en Liche, soit à sa mort... il est mort. Et les chances de réussite sont loin d'être élevées.
avatar
Dans le bestiaire, il est dit que le processus est très long, il peut prendre des années voire des décennies.
Il faut découvrir les rituels pour créer le phylactère, y transférer son âme, et qu'un processus qui marche avec un lanceur risque de tuer ou rendre fou un autre.
La méthode est laissée à la discrétion du maître, mais elle demande la dépense de centaines de milliers de pièces d'or, de nombreuses aventures très dangereuses, et d'un grand nombre de tests très difficiles. À partir de là, il faudra un peu du sur mesure niveau scénario si tu veux autoriser un joueur à entreprendre cette voie.
avatar
En plus, il faut que le PJ soit d'alignement Mauvais.
J'ai testé les alignements mauvais, et maintenant ma politique c'est ça :
Un personnage qui devient mauvais devient automatiquement un PNJ !  Smiley
Ça règle bien des problèmes ! (Plus de PJ qui veut devenir Liche, Vampire ou Loup-Garou !)
avatar
J'ai un vague souvenir sur la description mécanisme de transformation en liche dans le livre sur le culte du dragon- Ad&D 2ème édition. Das mes souvenirs, c'était un mécanisme pour la transformation en dracoliche qui nécessitait notamment l'absorption d'une potion qui tuait le buveur...
avatar
De toutes façons il est clair que c'est forcément risqué, puisque avant de devenir un mort-vivant il faut mourir.
Et quand on est mort, on ne peut plus rien faire pour corriger une éventuelle erreur si quelque chose ne se passe pas comme prévu lors de l'étape suivante du processus.  Smiley
avatar
De toutes façons il est clair que c'est forcément risqué, puisque avant de devenir un mort-vivant il faut mourir.
Et quand on est mort, on ne peut plus rien faire pour corriger une éventuelle erreur si quelque chose ne se passe pas comme prévu lors de l'étape suivante du processus.  Smiley
MRick
ou alors il faut un associé de confiance qui rattrape le coup...
mais c'est pas trop dans l'esprit des prétendants-liches d'avoir des associés de confiance. c'est quand même un trip très égocentrique.
avatar
il faut même l'interdire... le process de transformation doit se faire seul et celui qui veut, doit en accepter les risques. la mort est dans ce cas définitive...
Mais à part dans une campagne solo, je ne vois pas comment faire jouer toutes les étapes comme la recherche des ingrédients ou plus simplement du rituel qui permet la transformation en gardant un groupe motivé. Après tout si ses compagnons d'arme acceptent la transformation c'est qu'ils sont "mauvais" à la base donc qu'ils pensent à eux avant tout... qu'ont-ils à gagner dans l'histoire ? devenir les larbins d'une liche ?
avatar
il faut même l'interdire... le process de transformation doit se faire seul et celui qui veut, doit en accepter les risques. la mort est dans ce cas définitive...
Menerst

Tout à fait !
Pour pousser le raisonnement : il me semble assez cohérent que l'échec d'un tel rituel – dont l'objectif était de lier une âme au plan matériel, donc d'empêcher son départ vers les plans extérieurs – ait de fortes chances d'empêcher également toute tentative de résurrection. L'âme aura été tellement malmenée/transformée qu'elle ne pourra sans doute plus retourner là où elle doit aller. Elle sera peut-être complètement détruite, ou encore bloquée dans le phylactère mais incapable de posséder ni de recréer son corps, ou encore bloquée dans l’Éther sous forme spectrale.
avatar
Tu as un exemple de rituel dans l'Adventure Path n°2.
avatar
Il faut créer un phylactère (un réceptacle pour l'âme de la liche) et une potion.
Le point névralgique de la transformation est l'absorption d'une potion à base d'un mélange de substances toxiques mortelles .
Alors de mémoire : il y a un test de création de potion (si échec la potion n'est qu'un très puissant poison) , et un JS après l'avoir ingurgitée . Deux solutions :
échec=mort ,
si réussite :à la mort du prétendant son âme intègre le phylactère .Une fois dans le phylactère l'âme doit réintégrer un corps mort (laissé près du phylactère pour l'occassion ).Il peut y avoir plusieurs corps près du phylactère ,qui serviront à chaque fois que le corps physique de la liche sera détruit .En effet ,à chaque fois l'âme réintègre le phylactère(il ya une distance mais je ne m'en souvient plus).
Il y a aussi un cas où la potion est un semi-échec : le prétendant ne devient pas une liche mais un autre type de MV .
Je rechercherai les livres quand j'aurai le temps . Il y a un Dragon (mag) et un livre ADD officiel dans les RO en vf , et peut-être aussi dans la 3.5 "Heroes of Horror".
Smiley Mais que fout ce post dans la section des PJs Smiley? Smiley
avatar
Il y a aussi un cas où la potion est un semi-échec : le prétendant ne devient pas une liche mais un autre type de MV . MASTER
tout à fait, il y a un truc comme ça dans le deuxième volume de la [SPOILER]"Trilogie des Vaux", "Le secret de la forêt des araignées" (rien que ça...)[/SPOILER].
bref, lisez ou ne lisez pas le spoiler, en tout cas ça existe dans ce scénario.
le mage qui a échoué son processus de "lichification" est décrit comme un "archéombre".
avatar
Le dragon est le n°8 (liche et dracoliche).
Le livre AD&D 2 est le Bestiaire Monstrueux appendice 1 : les M des RO .(la dracoliche)
Dans ces livres le rituel est complèt .
Dans les RO "l'univers" 3.5 : la dracoliche , le MdM 3.5 "liche" , et dans LE BESTIAIRE PF "liche" , il y a la création du phylactère uniquement .
@ Rasend , je t'envoi en Mp le contenu de la potion , quand j'aurai plus de temps  Smiley je suis lent sur un clavier !!!  Smiley
avatar
Je sais pas si ça convient à Pathfinder mais j'aime bien comme version :
Un nécromancien très puissant peu réaliser un rituel lui permettant de venir liche au moment de sa mort.
Si le nécromancien n'est pas assez puissant il peu se retrouver prisonnier comme simple spectre sans pouvoirs de Liche.
De même un Nécromancien extrêmement puissant du fait de sa volonté peu se retrouver à devenir liche naturellement sans même se rendre compte du moment précis de sa transformation. Son corps meurt par exemple de vieillesse mais lui reste bien capable de "vivre".
Sinon clairement je mettrais comme préalable si il passe par un rituel :
- Trouver quelqu'un pour lui enseigner le processus. --> A priori une liche qu'il faudra convaincre. Pas évident un scénario en soit.
- Ou trouver un grimoire comportant le rituel et des explications --> Risqué en raison du besoin d'interprétation du grimoire et d'éventuelles erreurs dedans. De plus il faut le trouver = un scénario.
Puis :
- Une dépense couteuse pour le joueur : ( tout dépend de ce qu'il aime)
Or ?  Points de caractéristiques ? XP futurs divisés par deux pendant une période plus ou moins longue ?
Et la j'insiste sur joueur plutôt que personnage.
avatar
Il lui suffit d'être un ensorceleur niv 20, et d'avoir choisi le lignage mort vivant. La capacite de lignage "l'un des notre" le transforme definitivement en liche.
avatar
La campagne Way of the Wicked a un chapitre la dessus, elle est dispo en pdf sur le site de paizo.
avatar
Il lui suffit d'être un ensorceleur niv 20, et d'avoir choisi le lignage mort vivant. La capacite de lignage "l'un des notre" le transforme definitivement en liche.
linus

Le PJ en question était un prêtre de Zon Kuthon donc ce choix n'est pas possible.
J'avais suivi les règles que m'avais envoyé MASTER (tiré de Dragons n°8) et puis le paladin du groupe c'est rendu compte des agissements de cet étrange prêtre et lui a fait comprendre en tout amitié qu'il avait un choix à faire. (Bon j'avoue avoir dû bouger un peu le paladin pour qu'il réagisse un peu.)
avatar
Ah ouais si t'as un paladin dans le groupe, c'est sûr que ça risque de créer des tensions...  Smiley