Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers dans votre navigateur.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant toute la durée de la session de votre navigation sur notre site.
Si vous êtes identifiés, nous conservons votre acceptation jusqu'à la prochaine modification de notre politique de cookies indiquée ci-dessus.


[Ultime Châtiment] Sorcier esprit de la cité (spoil campagne et secrets de la ville) 4

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Laelith

avatar

Bonsoir à tous,

je cherche à mener la campagne de l'Ultime Châtiment avec un groupe de joueur déjà formé et comprenant un sorcier ayant pour protecteur l'esprit de la cité. Il est indiqué dans les règles que, dans le cadre de Laelith, cet esprit est tout trouvé et j'en ai donc déduit qu'il s'agissait du Lithoracle. Ai-je déjà bon sur ce point ?

Si oui, je me demande comment intégrer une bonne partie des agissements des Lithos qui vont empêcher les joueurs d'enquêter sur les Kas pendant une bonne partie de la campagne en leur mettant des batons dans les roues ? Pourquoi le Lithoracle n'envoie tout simplement pas des ordres à son protégé, ne le prive pas de ses pouvoirs ou n'agit pas sur lui au lieu de le bloquer comme il le fait ? Comment le protecteur peut-il trouver que la quête du sorcier continue à servir ses intérêts alors que tout est fait par les Lithos pour les empêcher de continuer ?

Je ne sais pas si quelqu'un a déjà réfléchi à cette problématique ou y a déjà été confronté mais je serai curieux de récolter vos avis sur la question.

Bonne soirée !

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Antoine5888
  • et
  • Alexflam
avatar
Beren19

Tu peux par exemple considéré que le protecteur du sorcier n'est pas le Lithoracle mais un Anthilite.
Tu peux trouver des infos pour aller dans ce sens dans les paragraphes sur les secrets, dans les paragraphes sur le culte sans nom, et dans le scénario ''L'affaire du gnome perdu' (partie du livre sur La Propspérité)
Tu peux aussi faire en sorte que d'une manière ou une autre les pjs travaillent pour un Anthilite.
Le Lithocrate veut les empêcher d'avancer mais sans être dans une opposition frontale, il ne veut pas quand commençant à réfléchir à une éventuelle perte de pouvoir, le sorcier finisse par s'intéresser aux lithos et anthilites.

avatar
Beren19

Salut, c'est Alexis, l'auteur de la campagne mais pas des règles, donc je vais peut-être taper à côtécontent.

A mon avis, il n'est pas obligatoire que l'esprit de la cité soit le Lithoracle. Ton sorcier peut avoir développé une affinité pour les lithos, pour leur système de communication avec les rifts ou pour tout autre élément en rapport avec ces entités. Il se connecte en quelque sorte de manière inconsciente en employant l'énergie que leurs communications véhicule, il en bénéficie passivement, un peu comme un pêcheur utiliserait l'étendue d'eau formée par un énorme barrage pour trouver sa subsistance. content

A un moment, avec la montée en puissance des PJ, il est d'ailleurs possible que cette utilisation soit finalement remarquée par les lithos qui feront en sorte de lui couper les vannes ou le perturber, ce qui peut amener des choses intéressantes du point de vue de ta campagne : "Mais ça ne marche pas/plus comme il faut, comment cela se fait-il ?"

J'espère avoir compris ta question ! content

avatar

Je plussoie les réponses précédentes : le lithoracle n'est accessible qu'au Roi-Dieu par un canal privilégié de communication, il n'y a pas de raison qu'un sorcier puisse l'avoir en protecteur.

Les lithos n'ont pas tous les pouvoirs du monde, donc il faudrait faire le tri dans les pouvoirs du sorcier pour limiter, éventuellement, les pouvoirs accessibles du personnage à ceux cohérents avec les lithos (prescience, métamorphose, ...).

Après, il y a tout un tas d' "esprits de la cité" qui peuvent être utilisés à Laelith : celui d'un Grand Prêtre ou d'un Roi-Dieu qui a mal tourné, un sorcier ayant vécu dans Tanith-Lenath voir dans la campagne, il y a des artefacts technologiques d'un temps oublié qui pourraient faire l'affaire clin d'oeil