De la sous-exploitation des Royaumes oubliés.... 54

Forums > Jeux de rôle > Dungeons & Dragons ®

avatar

J'avais mis de côté le JdR sur AD&D2 il y a bien longtemps, je l'ai retrouvé avec plaisir avec D&D5 et les royaumes oubliés.
Certes les campagnes sont inégales en qualité mais elles ont le mérite d'exister.
Néanmoins,beaucoup sont centrées sur la côte des épées et la frontière sauvage (TyrannyoD,PrincesoA,Waterdeep (VdD et DMD),Baldur's gate,StormKT) et seule TomboA et la récente RimeofFM s'aventurent un peu plus loin.
Et quand je regarde l'étendue des RO,j'ai comme une impression de vide laissée par le peu de campagnes et suppléments parus sur Faerun.
Des lieux emblématiques auraient mérité des parutions officielles,même si ce qui se fait via la Dmsguild est officiel.Je pense aux iles Moonshae,au Lantan,au Calimshan,au desert d'Anauroch,au Shar,au Kara-tur,au Zakhara et biensur a l'énigmatique Thay...mais il y en a encore beaucoup.
J'ai pu trouver sur Dmsguild des suppléments géniaux sur Darkhold,Candlekeep ou sur les Border kingdoms (De bien moins bonne qualité sur le Thay) mais ça reste bien maigre quand on voit l'immense potentialité de ce monde....et ça reste du PdF,alors que ça mériterait un beau livre bien cartonné.
Je me demandais donc pourquoi cette sous-exploitation de cette mine d'or?Est-ce propre à cette 5e édition?
Manque d'envie et de surtout de moyens et du coup on laisse dmsguild combler le vide?
Ou une autre raison?

avatar

J'ai le même questionnement.

avatar

Publier du contenu à destinations des joueurs se vends entre 3 à 50 fois plus (d'après des articles de blogs d'éditeurs et d'auteurs) que du contenu à destination des MJ. Sur D&D mais aussi d'autres TTRPG.

Du coup la demande n'incite pas trop les éditeurs à sortir beaucoup de contenu de ce type en dehors des rares campagnes

avatar

J'avais entendu ça effectivement mais je pensais qu'ils avaient plutot remédier à cela ,ou du moins atténuer cette tendance,en glissant judicieusement un tas de suppléments (Nouveaux archétypes,races,sorts,etc...) à destination des joueurs dans les campagnes,à l'instar de ce qui a été fait par exemple dans Princes of Apocalypse.
la raison serait donc un manque de rentabilité.
Après Je continue à penser que lorsqu'on propose un contenu de qualité et cohérent,il y a quand fort à parier qu'il rencontre un succès commercial.Mais il est vrai que je n'ai pas les infos sur les couts du processus de fabrication.
Après c'est bien sympa de faire des choses pour les joueurs, mais si le MJ n'a pas de matière à leur jeter en pâture,Il seront bien beaux les joueurs avec leurs persos ultra-archetypés sans cadre cohérent ou evoluer.
Il serait temps qu'on remette le MJ au centre de toutes les attentions,merde à la fin!!!! (c'est ma minute "colère revendicatrice" de MJ du jour...désolé joyeux joyeux)

avatar

Ah ah, comme Master Qc je me posais la question dernièrement. Bon d'un autre côté, cela laisse la place aux MD pour créer leur propres scénarios ou campagnes en d'autres lieux...

avatar

Il y a quand même un grand écart entre laisser de la place au MJ et quasiment rien sortir sur les Royaumes Oubliées au niveau background. On a même pas une carte digne de ce nom pour cette 5° édition.triste

avatar

Oui... nous nous servons de la carte de la 4ème pour D&D5.

J'aime bien quand les monde laisse de grandes zones d'ombres et des possibilités de créer un peu ce que l'on veut (c'est pour cela que les Royaumes Oubliés pour du Fantastique de Haute Intensité (High Fantasy) cela me va. Même si certains suppléments des certaines éditions sont fort détaillées, il reste quand même de quoi broder.

Mais oui, l'abscence de scénarios officiels et de campagnes dans des régions autre que celles déjà abordées est... un peu étrange. Ce que j'attendais ce sont des scénarios One Shot officiels à prix raisonnables.

Mais cela n'a pas l'air d'être dans les tuyaux. Du coup on s'y est mis.

avatar

Je rejoins complètement Genesteal:Entre laisser de la marge aux MJs et ne rien publier,je suis sur qu'on peut trouver un juste milieu qui satisfera tout le monde.
Un peu de lore,ça permet quand même de donner des bases cohérentes aux MJs pour mieux cadrer les joueurs.
A l'instar du guide des aventuriers de la cote des épées qui donne pas mal d'infos,sans non plus entrer trop dans les détails (un défaut pour certains,une qualité pour d'autres).ça permet après au MJ de broder et créer ses propres scenarios.
Ou alors faire comme dans Descente en Averne,TomboA ou le Vol dD,faire une campagne et amener tout le cadre avec (Lore,lieux,scenar pour le MJ/nouvelles races,classes,sorts pour les joueurs).
Franchement,s'ils pondent demain une campagne "Le Réveil du Thay" avec tout ce qui va bien dedans,les gens vont se jeter dessus comme la petite vérole sur le bas clergé breton.
D'ou mon désarroi profond face à ce vide abyssal....
et d'ou mon engouement rapide pour "l'arbre-Coeur" Emeric plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Emeric
avatar

C'est rigolo parce qu'en ce moment je suis dans une démarche totalement inverse au niveau du lore. En fait je redécouvre à priori les joies du jeu "à l'ancienne", le fameux OSR, où ce sont les joueurs et leurs actions qui façonnent le monde et pas le monde qui leur "imposent" leurs actions. J'en suis donc venu à partir d'une page blanche qui se construit petit à petit au fil de leurs aventures et mon cadre de campagne se construit autour des PJ. En partant de ce principe, les suppléments de contexte deviennent tout simplement inutiles.

avatar

La raison avancée par WOTC :

" On va s'intéresser à d'autres univers dans le futur. On ne se concentre pas exclusivement sur les Royaumes Oubliés. D'après nos statistiques, 55% des gens jouent dans des univers maisons (mais beaucoup de ceux-ci reprennent des éléments d'univers officiels), 35% dans les Royaumes Oubliés et 5% dans Greyhawk. "

" Si l'on n'a pas d'histoire à raconter, on ne sort pas de produit. Sortir un, deux, voire trois livres par mois, comme au temps de D&D 3 et D&D 4, c'est fini. On ne veut plus sortir des produits qui ne sont lus que par 5% du public, on veut sortir des produits qui peuvent capter 100% du public, et que 100% du public puisse les utiliser. Et on veut que chaque sortie soit un événement."

Si un supplément ne peut donc potentiellement capter 100% du public, ils ne sont pas très chauds pour le publier. Les RO, c'est 35% du public donc pas très intéressant à développer outre mesure pour eux.

avatar

Je pense surtout que WotC a un manque criant de créativité et de talent. Quand on voit les campagnes officielles qui sont sorties, c'est quand même pas mal de redites mises au goût du jour. Autant TSR était créatif avec toute la bande de passionnés de l'époque, autant WotC n'est qu'une machine à fric particluièrement bien huilée.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edwin
avatar
alanthyr

WotC à travers D&D, c'est une équipe de 15 personnes (partagées avec d'autres projets).

En son firmament, TSR, c'était 400 salariés.

On peut dire que WotC sous-traite beaucoup aujourd'hui mais je pense aussi que TSR s'était donné les moyens pour proposer du contenu, WotC, comme tu le dis, c'est plus une logique de compression des coûts pour majorer le bénéfice net.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Krokus le merdifiant
avatar

ah ben tu vois, je ne connaissais pas les effectifs. Du coup, tout s'explique.

avatar

J'avoue que les Royaumes Oubliés période D&D5... c'est justement ce qui m'a fait abandonner les Royaumes Oubliés. Non pas que l'univers est mauvais, loin de là, car ça reste aux goûts de chacun...

Je faisais partie des très rares qui ont adoré ce qu'ils en ont fait durant la période D&D4, avec la Magepeste qui balaye, certes violemment, beaucoup de choses, pour créer quelque chose de nouveau et faire en quelque sorte un reboot façon comics DC ou Marvel (parce qu'honnêtement, c'est un peu ça) pour un nouvel univeres encore plus patchwork qu'avant.

Mais dès D&D5, ils ont choisi comme angle... de refaire comme avant la Magepeste, de revenir à quelque chose de plus classique pour les Royaumes Oubliés. Alors oui, c'est une très bonne chose, mais je fais partie de ceux qui veulent quelque chose de nouveau pour les Royaumes Oubliés, pas une sorte de retour en arrière... sans compter que les campagnes sont des reprises de campagnes d'anciennes éditions, accentuant ainsi ce retour en arrière...

Et perso, à part le tryptique et le kit d'initiation (et la gamme H&D en pdf mais ça c'est autre chose), je n'ai rien acheté d'autre en D&D5. Les campagnes me font certes envie, mais actuellement, je fais plutôt jouer dans un univers maison, ce qui stimule davantage ma créativité.

Après, lorsque les Royaumes Oubliés entreront en période D&D6, espérons quelque chose de neuf (et pas à un retour à un pseudo-Magepeste pour revenir comme avant parce que finalement c'était classe et ce sera peut-être vendeur... ).

avatar

Je vous lis avec intérêt (je suis sérieux) mais... C'est fou ce que DD5 n'es pas bandant !

Où sont les Planescape et les Darksun ?

Pourquoi rien ne me fait envie ?

OMG, je suis un vieux con.

avatar
Edwin

la sous-traitance n'est pas un frein en soit à la créativité,non?
A près si tu veux des sous-traitants qui assurent,il faut les payer correctement,c'est un fait.
J'ai l'impression quelque fois que Wotc,c'est des gars qui ne sont pas issus du Jdr,qui se sont retrouvés là pour gérer (mollement) un truc qui fait de l'argent en l'état et basta.
le développer?L'enrichir?Pour quoi faire?ça rapporte bien comme ça.Laissons les se debrouiller avec ça et fair eun peu leur tambouille (Dmsguild).
Quelqu'un connait le pédigré des boss de cette boite?

avatar

Je vous lis avec intérêt (je suis sérieux) mais... C'est fou ce que DD5 n'es pas bandant !

Où sont les Planescape et les Darksun ?

Pourquoi rien ne me fait envie ?

OMG, je suis un vieux con.

Olivier Titou

Tu n'es pas seul ne t'inquiète pas content

Personnellement je ne pourrais pas me satisfaire d'un JDR sans univers propre et détaillé .... et D&D5 est un JDR aujourd'hui sans véritable univers. Oui il y a des bouts de contexte sur lesquels on zoome à l'occasion de scénarios, mais où sont les Atlas ? Les cartes ? Les ouvrages de référence décrivant le monde par le menu?

C'est une approche qui est bien sûr plus confortable pour des meneurs ne voulant pas ou pouvant pas créer leur matériel... c'est une main tendue au nouveau public qui s'est massivement lancé sur D&D5, mais cela laisse à ceux comme nous une impression de grand vide.

Nous sommes sûrement des vieux cons comme tu dis ... l'important est que D&D5 a été capable de redonner un joli souffle à notre loisir , et peut être qu'avec le temps nous reverrons arriver des univers détaillés chez WotC qui sait ???

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edwin
avatar

Un des buts affichés de DD5 c'était aussi de pouvoir réutiliser tous les suppléments existants en l'état

c'est pas la matière qui manque pour les RO dans les éditions précédentes ...

avatar

Un des buts affichés de DD5 c'était aussi de pouvoir réutiliser tous les suppléments existants en l'état

c'est pas la matière qui manque pour les RO dans les éditions précédentes ...

Fenris

Encore faudrait-il qu'ils soient encore imprimés et donc encore disponibles à la vente (et je ne parle pas de l'occasion, bien sûr), donc à mon avis, c'est un but affiché qui ressemble bien davantage à un marché de dupe.

avatar
Dany40

Faudrait que je regarde et que je retrouve les articles. Visiblement ce sont les AP qui ont relancé D&D, et non pas D&D5, il ne ferait que profiter de la vague générée par les AP au niveau du jdr en général et de D&D en particulier.

Je vais comparer les ventes entre D&D4 (donc avant AP) à D&D5 avec AP (vu qu'ils ont communiqué sur le % de l'explosion des ventes liés aux AP).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dany40