Retour à Clairval (Monolithe point H) 5

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Bonjour,

Petite question bete comment justifiez vous l'accés au monolithe point H sur la carte des environs de clairval. pour moi la falaise de 15m me parait difficilement accessible... ce qui condane egalement l'accés caché à la caverne des crane creux ?

Merci d'avance !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Pascal la Dalle
avatar
Sigmar

Hello,

Je me suis posé la même question !

J'ai créé une faille avec un chemin qui monte là haut. J'ai situé ce passage à l'est de la.falaise à mi chemin entre l'entré principale du repère des gobelins et la carrière de Karoom. Quand les PJ longent la falaise pour remonter jusqu'au repère ils tombent sur ce chemin sur leur gauche

content

avatar

Ok bien joué plaisantin

d'ailleurs j'en profite comment compte tu jouer cette scene ? il y a 24 gobelins en tout et mon groupe est composé de 6 joueurs. dans un autre poste general Kegron avait indiqué d'augmenter la puissance des monstres de 50% en ATT et en DEF si je fais ça j'ai peur de les tuer (je me rend pas compte) ! sinon j'avais lu de multiplier par 1,5. ça ferait 36 gobelins !!! bref j'ai peur d'un TPK.

Merci

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Pascal la Dalle
avatar
Sigmar

De rien..

Alors pour tout ce qui est calcul et stat je n'en sais rien du tout. Je suis pas expert MJ encore !

Si tu veux voir comment les PJ ont joué cette scène (et ils ont été assez fort et surprenant je trouve !) j'ai posté tout notre compte rendu du Retour à Clairval. C'est pas forcé de tout lire mais il y a des idées !

avatar

Moi de mémoire, j’ai joué sur le nombre et l’exiguïté des lieux : les héros sont entrés prudemment (tests discrétion, torches ou pas...), mais rapidement, ont été repérés (je crois qu’il éait question du système de sécurité de la grotte dans ce scénario) mais n’en étaient pas conscients. Ils ont alors été vite pris en tenaille et ont du négocier pour leur survie.

Pourtant, en entrant, ils se sentaient en force face à des gobelins, mais ils n’ont pas fait les fiers sur ce coup-là (les créatures voient dans le noir et frappaient à distance) et ont du, à partir de là, abandonner leur « vision classique » du gobelin (c’est juste de la chair à canon pour jeunes héros !).