Deadlands Reloaded - Marchandises & équipements 4

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Deadlands

avatar

Bonjour à tous,

Je masterise depuis quelques semaines du Deadlands avec des collègues le midi (2 séances par semaine) et je suis novice en tant que MJ. Dans le groupe il y a un MJ qui pour une fois, ne masterise pas content (il masterise sur D&D).
Je sens chez eux une légère déception lorsqu'ils passent à côté d'un marchand car je trouve que la liste d'objets à acheter et très légère dans le livre de base (à l'inverse de D&D selon le joueur qui est aussi MJ).
En gros, ils stockent leur argent comme ils peuvent sans "but" (je trouve les armes basiques plutôt puissantes alors quel est l'intérêt pour eux de changer ? mais là c'est une autre histoire).

Est-ce qu'il existe une liste un peu plus complète de ce qui est possible d'acheter dans le jeu ? Ou alors il me revient de la créer moi même ?

Je suis désolé j'ai fait quelques recherches sur le forum mais je n'ai pas trouvé mon bonheur donc je m'excuse par avance si la question a déjà été abordée.

Merci d'avance !

avatar

En VO tu as ça https://www.drivethrurpg.com/product/91381/Deadlands-Reloaded-Smith--Robards-1880-Catalog mais je ne sais pas ce que ça vaut à par son prix mort de rire

avatar

Effectivement, c'est un début (la VO ne me dérange pas), il faudrait que je cherche une review du bouquin pour savoir si ça vaut bien 6$ et surtout si ça répond à mes interrogations mort de rire
En tout cas merci !

avatar

Il y a un changement de paradigme à SaWo : on capitalise d'avantage sur son personnage que sur son équipement. Et on ne se fait pas trop suer avec les comptes d'apothicaire.

Au pire fais leur payer leurs munitions (prendre une boite de temps à autre en se souvenant que c'est selon le calibre précis et la destination : balles de revolver =/= balles de fusil) voire la bouffe quand ils partent en expédition et considère que les petits boulots sans risque et sans relief (= ne méritant pas d'être raconté) leur payent leur train de vie entre deux aventures sans plus.

Pour les marchands,à moins d'être dans l'Est, ils n'ont généralement pas tout le contenu du catalogue ni forcément tous les calibres de munitions. Bien sûr ils peuvent prendre des commandes mais il faut que les PJ soient sûrs de repasser par là dans un temps qui peut être relativement long.

Rappelle toi que nous sommes au tout début de l'industrialisation (à l'Est) mais que l'Ouest est essentiellement artisanal et dépend fortement des approvisionnements en provenance des côtes.

Laisse les aussi rêvasser sur les Atouts Arme fétiche et Arme fétiche adorée. Cela leur donnera moins envie de faire des infidélités à ce qui pourrait devenir une extension de leur personnage.

Relis bien le matos d'occaze. Dans un trou paumé, le marchand aura souvent de vieilles pétoires peu fiables. Mais si les PJ perdent leur 6-coups, ils seront peut-être obligés de composer avec un vieux colt dragoon qui s'enraye trop facilement jusqu'à en trouver un en meilleur état. Et comme les donjonneux ont le réflexe du loot, n'hésite pas à réduire la qualité du matériel des Extras.

Lis également les notes dans l'équipement. Il y a de quoi s'inspirer. Par exemple :

Sporter Evans ancien modèle : ce fusil de grande capacité utilise des munitions spéciales de calibre .44 qui ne sont disponibles que chez le fabricant de l’arme. Ces balles sont difficiles à faire venir dans l’Ouest mais il est possible de les commander directement chez Evans (la livraison prend environ trois semaines).

Bref, tu ne dois pas hésiter - dans le contexte de Deadlands, ce ne sera pas vrai dans tous les settings Savage Wolrds - à dépouiller en partie tes joueurs, qu'ils se fassent plumer au poker, qu'ils abandonnent leurs armes trop lourdes pour franchir un désert à pied quand leurs canassons ont déjà clanché de soif ou qu'ils ont piqué une tête dans des rapides lors d'un affrontement.

Je te renvoie à beaucoup de westerns iconiques où les héros sont loin de rouler sur les dollars et font souvent avec du matos qui ne semble pas être de qualité supérieure, quand ce n'est pas simplement de qualité inférieure. Ça fait un peu partie du genre. content