[COC][Menace X] Scenario2 - Une Longue Nuit 7

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar

Reprise de la campagne avec ce scénario 2, pour une courte séance.

Les PJs suivent l'interception puis le briefing et choisissent leurs accessoires niveau 1. Ils découvrent aussi les améliorations sur leurs armes.

Arrivé sur le site du crash ils essuient quelques tirs (la portée des armes des cyborgs II est bien basse, avec 10m pour la portée courte, leurs tirs avaient donc très peu de chances de toucher), et ripostent. Les aliens ayant une RD plus costaud, le combat dure un peu plus, et un critique met To hors combat avant qu'ils ne soient tous abattus. On a un peu de mal à s'y retrouver en règles de soins, afin de savoir si repasser quelqu'un en positif grâce au Moustik le rend conscient (cela ne semble pas le stabiliser en tout cas). Et je me retrouve donc avec un joueur Affaibli dès les premières minutes du scénario, il risque donc de ne pas pouvoir faire grand chose par la suite pendant les scènes d'action. Nous stoppons la séance au moment où le compte à rebours de 7 minutes est annoncé.

avatar

Merci pour le retour!

On a un peu de mal à s'y retrouver en règles de soins, afin de savoir si repasser quelqu'un en positif grâce au Moustik le rend conscient (cela ne semble pas le stabiliser en tout cas).

Effectivement, je ne me souviens pas si ce point est abordé dans COF ou COC. Perso j'ai toujours considéré qu'un personnage qui repassait en positif reprenait conscience mais c'est vrai que ça mérite de se poser la question.

Et je me retrouve donc avec un joueur Affaibli dès les premières minutes du scénario, il risque donc de ne pas pouvoir faire grand chose par la suite pendant les scènes d'action.

J'en conclus que le rang 1 de la Voie du Centre de recherche n'a pas été acheté et/ou que les agents n'ont pas emporté de Medkit avec eux sur le terrain? Si c'est le cas, c'est moche :p

Après tu peux contourner le problème avec les russes: il peut éventuellement avoir des drogues de combat dans le centre scientifique dont les effets permettraient d'ignorer temporairement le statut Affaibli (quelque chose d'équivalent au Stimpack A).

avatar

Si, ils ont des médikit. En combien de temps un état Affaibli peut-il être éliminé ? Est-ce que Secourisme (1er rang de la voie de la médecine) est-il suffisant pour appliquer le médikit dans ce cas de figure et quelle et la diff ? En fait le kit permettrait d'utiliser le rang 3 de la voie de la médecine ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar
Yg_one

L'état Affaibli est lié à la blessure grave.

Donc la question devient "en combien de temps peut-on éliminer une blessure grave"?

Une charge de Medkit permet de le faire "immédiatement" (moyennant une action d'attaque) et il n'y a pas de test à prévoir: le medkit est un outil de terrain prévu pour être utilisé par n'importe quel AX51.

Un personnage disposant du rang 3 de la voie de la médecine peut également opérer et résoudre les effets d'une blessure grave (ne pas oublier le bonus de +5 aux tests de médecine fournis par le Medkit / au pire le test de +3 d'une trousse de soin). Cependant, pour opérer il faut du matériel et un peu de temps (là encore on peut imaginer que les russes pourraient venir en aide aux AX51).

avatar

Suite du scénario hier soir. Après une application du médikit sur To (dont l'effet sera actif au bout de 10 minutes), ils investissent le vaisseau. Pour accélérer les rencontres je choisis de baisser un peu les PVs des aliens (je considère qu'ils ont tous été blessés pendant le crash). Ils utilisent pas mal de grenades et subissent quelques blessures heureusement légères. Les Gris posent plus de problèmes à cause du contrôle mental (d'ailleurs, doivent-ils ensuite se concentrer pour garder le contrôle d'un agent, et donc ne plus pouvoir attaquer ?).

Les agents tentent ensuite d'arrêter l'explosion du réacteur, d'abord en essayant de comprendre les consoles. Ils arrivent vite à la conclusion que c'est hors de leur portée vu leurs connaissances actuelles. Ils essaient donc de débrancher des cables, de couper l'arrivée du combustible et enfin de vider le réservoir du réacteur ce qui finit par stopper le processus d'explosion.

Ils jettent un oeil dans les salles qu'ils ont ignoré pendant leur progression puis sortent du vaisseau. Ils parviennent à recontacter opération qui leur signifie que des ont probablement quitté le vaisseau en direction de Dikson et qu'ils doivent les éliminer, et qu'un véhicule s'approche d'eux. Ils sont très méfiants et mettent en joue le chasse-neige qui s'approche (et ils me posent des questions sur l'attitude de l'Initiative 51 par rapport aux pertes civiles - sont-ils autorisés à abattre un civil pour protéger leurs secrets par exemple), mais l'attitude du russe les rassure. Ils disent qu'ils travaillent pour les Nations Unies, et qu'ils ont sécurisé un prototype militaire qui a échappé à leur contrôle. Le bobard semble passer, et le pilote du chasse-neige leur propose de les amener à Dikson le temps que la tempête de neige se calme, ce qu'ils acceptent de bonne grâce. Ils découvrent la riante ville ("y'a de quoi se flinguer" "heureusement qu'ils ont de l'alcool"), et se demandent comment ils vont pouvoir y trouver des aliens. La tempête empêchant toute investigation immédiate, ils acceptent l'invitation de l'ouvrier de les héberger au centre météo en attendant, et prennent donc place à bord de l'aéroglisseur Griffon 2400TD. Fin de la séance.

avatar

Oups je me rends compte que j'ai oublié de répondre!

Donc tout d'abord merci pour le retour content

Et ensuite:

Les Gris posent plus de problèmes à cause du contrôle mental (d'ailleurs, doivent-ils ensuite se concentrer pour garder le contrôle d'un agent, et donc ne plus pouvoir attaquer ?).

Non, le gros ne peut plus attaquer quand il exerce un contrôle mental. Je cite le bestiaire, p.158:

L’initiative de la cible devient celle du Gris, qui ne peut agir pendant le contrôle.

(Et effectivement, les photos de Dikson ne m'ont pas du tout donné envie d'aller y faire du tourisme :p)

avatar

Nouvelle séance hier soir. Avant d'embarquer, Sima repère une étrange trace dans la glace du port, sans pouvor déterminer ce qui a pu la laisser. Sur le trajet, Esther émet des doutes sur leur chauffeur, et se met un peu sur la réserve. Malgré tout ils sont surpris par les membres du FSB à leur entrée dans le centre. Moment habituel où quelques PJs qui n'aiment pas être mis en joue pensent que leurs persos peuvent s'en tirer face à des armes auto prêtes à tirer. D'autres joueurs plus calmes parviennent à éviter un bain de sang, les armes des PJs sont confisquées (mais pas les armures, je trouvais étrange de devoir les faire se déshabiller, ils se seraient rebellés), puis mis à l'isolement quelques minutes. Les PJs insistent pour échanger rapidement des informations au vu de l'urgence de la situation. Chritsov vient bientôt les voir et l'échange qui s'en suit leur en apprend beaucoup sur la situation russe. Les PJs donnent également pas mal d'informations sur la menace, mais pas sur l'Initiative. Chritsov leur demande ensuite des les aider à se prémunir de la menace que tout le monde pense être en approche. To se poste devant l'ascenseur, Vladimir (qui remplace Yembe, mort au combat) fait le tour des issues avec Stepanovna, Esther et Sima continuent à discuter avec Christov, et lui demandent de changer le mot de passe pour prouver qu'il n'a pas été remplacé par un polymorphe (que les russes nomment "changeur"). Depuis que les AX51 ont appris via les russes l'existence de tels ET, ils sont paranos (et à raison). Seule Sima sent qu'il y a embrouille et agit réellement => elle interroge chaque agent du FSB sur son parcours et son entrainement, aidée de ses voies Investigation et Psychologie. Elle rapporte ensuite les infos à Christov, qui trouve étrange que Luka n'ait pas évoqué sa blessure comme cause de son entrée au FSB. Il le fait appeler de toute urgence dans son bureau et demande à Sima de se poster dans le couloir afin de voir s'il boite. Luka court normalement pour se présenter à son chef, qui de fait lui tire une balle dans le genou (ce qui a surpris les PJs). La suite a été encore plus surprenante avec le changement d'apparence de Luka. Esther, Christov et Sima abbatent le polymorphe, qui parvient tout de même à blesser très sérieusement Esther. L'autre polymorphe en profite pour attaquer Vladimir par surprise, qui ne doit sa survie qu'à sa riposte bien placée et à l'intervention rapide de Sima.

Les russes sont sous le choc d'avoir été bernés et inflitrés, et se ruent avec les PJs vers l'ascenseur. Fin de la séance.

3 des 4 joueurs ne voyaient pas vraiment que faire pendant "l'attente" puisque normalement la menace est censée venir de l'exterieur. Je ne sais pas comment les autres MJs ont pu leur faire fouiller les douches ou les conduits de canalisation par exemple. Ils sont aussi restés focus sur Christov longtemps, car il n'y a pas de justification logique à ce qu'il ait laissé la base pour partir seul vers un crash potentiel d'ovni. Il aurait logiquement dû appliquer ses propres procédures et ne pas rester seul.

On a utilisé la BO de The Thing pendant la séance et c'était bien dans le ton content