Comment faire xp les PJ ? 38

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Bonjour à tous,

Je profite que les membres de ce forum soient acceuillants et toujours de bon conseil pour de nouveau poser une question pour les MJ : en effet je suis en train d'écrire ma campagne mais du coup j'ai du mal à voir comment faire XP mes PJ ? J'ai peur de les faire évoluer trop vite ou trop lentement.
Je voulais donc savoir si vous aviez une base pour les XP ou si vous faisiez ça sur le moment ?

Merci d'avance

avatar

Je pense que chaque MJ a ses propres règles et approches en fonction des groupes de jeu.

Personnellement, je pars du principe ou le gain est collectif (sauf exception d'un joueur qui fait une rencontre à l'écart du groupe).

Pour les monstres, j'additionne tous les XP des créatures et je divise par le nombre de joueur. Selon le déroulement du combat, je peux leur ajouter un bonus allait jusqu'à 20% s'il se sont bien débrouillés. A chaque fois qu'ils portent le coup final, je leur demande de décrire leur action. Si cette action est classe et bien narrée, je peux m'approcher des 20%. C'est un tout.

Généralement, j'ai préparé tout cela et ils peuvent ajouter leur XP à l'issue du combat.

Il y a aussi les XP des objectifs. Cela est très variable. Il peut m'arriver que j'augment un peu les XP perçus si je vois qu'un joueur est très proche du niveau suivant. Il ne faut pas oublier que passer un niveau est toujours quelque chose de gratifiant pour un joueur et sur dans H&D où on acquiert de nouvelles capacités.

Enfin, pour l'évolution suite à un passage de niveau, je pars du principe où une capacité ne se gagne pas en claquant des doigts. J'attends donc un repos long, généralement de plusieurs jours, pour faire la montée de niveau et l'attribution des nouvelles capacités ou sorts.

avatar

Selon le rythme que tu souhaites voir progresser les PJs.

Certains utilisent la montée de niveau à des moments clés (sans distribution de xp): fin du scénario, en cours si le scénario est long ou si l adversité devient plus puissante (prévu à la création du scénario), vers le niveau 5 le rythme est plus de 2-3 scénarios (selon la longueur du scénario) par niveau, etc.

L autre méthode consiste à distribuer les XP à la fin de chaque rencontre, moment de repos, fin de session, fin d une étape, où dès que les PJs en ont suffisemment pour monter. Toujours selon les besoins du scénarios, du MJ ou de l envie.

Une rencontre peut être un combat, piège, événement, interaction sociale, objectif atteint, etc.

Pour le coup je ne sais pas si je réponds correctement à la question, puisque je ne comprends pas trop le sens de "faire xp les PJs?"

avatar

Merci tous les deux pour vos indications.
Elles m'aident bien a cerner comment faire évoluer mes joueurs dans mon scénario. Je pense que je vais faire comme vous avez dis et prévoir un montant d'expérience à distribuer à la fin de combat, de quête et de rencontre
Encore merci

avatar

Généralement je me contente de suivre la sacro sainte règle de D&D : monstres = PX

Je donne les PX à la fin de chaque scénario en calculant strictement la valeur des monstres tués. J'en donne aussi parfois un peu pour les monstres évités ( environ 20%) et toujours pour ceux qui ont fuit ( généralement 50% ).

En dehors des monstres, j'évite de donner des primes de PX car la montée en niveau est déjà très rapide, sauf par exemple pour un piège réellement important ou une fin de campagne exceptionnelle.

avatar

De mon coté, j'ai une table de 6 joueurs, jamais là en même temps.

J'ai 2 sources d'xp :

  • les rencontres (en combats ou réglé de manière pacifique),
  • les objectifs / la session. Un peu au doigt mouillé, en fonction de ce qui a été fait, de la durée de la séance, etc

Par ex. sur l'avant dernière sessions, j'ai eu 4 joueurs sur 6. Session assez longue au niveau 3. Il y'a eu 600 xp décomposé de cette manière : 400 xp pour les rencontres (xp total des monstres divisé par le nombre de joueur présent) et 200 xp pour la session / objectif.

Les joueurs présents ont eu 600 xp, les absents 200. Et au final, ça s'équilibre plutôt bien car il y'a un roulement dans les joueurs.

avatar
...

Pour le coup je ne sais pas si je réponds correctement à la question, puisque je ne comprends pas trop le sens de "faire xp les PJs?"

MASTER

Moi c'est pareil, je trouve que la question "Comment faire XP les PJ ?" n'a pas de sens.

XP est l'abréviation de "eXperience Points" en VO, ou "Points d'eXpérience" en VF. Si on supprime les abréviations et qu'on traduit en Français, on se retrouve avec le phrase :

"Comment faire points d'expérience les Personnages-Joueurs ?".

Pour le coup les réponses apportées répondent à la question "Comment donner les points d'expérience aux Personnages-Joueurs ?", j'aimerais comprendre comment on passe de "donner des" à "faire"...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Arbonako
avatar

Rhooo MRick content Je ne sais pas si c'est sérieux ou troll ?

Cela vient des mmorpg où faire des PX est devenu "Pexer" (le néologisme verbal) donc je pense que le PO était bien "comment attribuer les XP aux PJs".

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Senrad
avatar
Ethariel

Je constate que si je ne comprends pas, à l'instar de Mrick, c'est que le fossé générationnel s'est installé. Je me fais vieux, et je ne suis vraiment pas un geek...

En parlant de néologismes, quelqu'un peut m'expliquer le sens du mot "émuler", que je vois employé à tout bout de champ dans ce forum, et qui me laisse perplexe, parce qu'il me paraît bien peu français? Je crois deviner, mais le doute me taraude, tel le vers, le bois ancien...

Ce message a reçu 4 réponses de
  • Julien Dutel
  • ,
  • Apotre
  • ,
  • Ethariel
  • et
  • MRick
avatar
Senrad

le mot "émuler" est bien français. Il est souvent employé par extension de son sens informatique ("Utiliser une technique dite d'émulation pour parvenir à faire fonctionner un programme, un jeu, une application informatique sur un système qui n'est pas compatible normalement. Exemple : Il a émulé un jeu de PlayStation pour pouvoir y jouer sur son ordinateur.") pour parler du fait de recréer une expérience ludique et/ou narrative. On va donc émuler les films d'action de bruce willis, les films de james bond ou le jeu vidéo the witcher, par exemple, en créant un système de jeu (pas que des règles, mais un système dans son intérgalité c'est à dire aussi avec les points de vue et conseils divers) permettant de retrouver les mêmes sensations que quand on regarde/joue à ces références.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Apotre
avatar
Senrad

ça vient aussi de l'informatique. Un "émulateur" est un programme servant à faire tourner des logiciels d'un hardware qui n'est pas celui de ton émulateur (exemple : faire tourner des jeux de Nintendo Wii sur un PC Windows). Ici, le sens a été détourné dans tout un tas de variations mais signifie plus ou moins à chaque fois "répliquer" ou "simuler" un concept d'origine sur un nouveau système. Exemple : "émuler" Grayhawk dans un système Warhammer RPG...

avatar
Julien Dutel

Ok tu as gagné ton jet d'init! content

avatar
Senrad

Pas forcément générationnel le fossé, je suis plutôt côté fossiles que jeunots content

L'environnement peut-être (pas mal de joueurs mmorpg autour de moi qui m'expliquaient et me tenaient au courant)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Senrad
avatar
MRick

C'est marrant on est un groupe de vieux donjonneurs de plus de 40 ans et on dit souvent à notre table on va PX ( pexer ).

avatar

Merci à Julien Dutel et Apotre pour leurs explications : ça vient donc de l'informatique.

avatar
Ethariel

Ceci explique cela : pas de joueurs de MMPORG et peu d'informaticiens autour de moi, en effet. Et toutes nos parties de jeu de rôle sur table (mais du coup, fort rares).

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Apotre
  • et
  • Julien Dutel
avatar
Senrad

comment ça "du coup" ? Ca, c'est parceque tu passes trop de temps sur le forum! Moi aussi je ne fais que du jdr sur table, et je maintiens un rythme de 2-3 séances hebdo en moyenne. D'ailleurs faut que je vous laisse, faut que je prépare pour demain... plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Senrad
avatar
Senrad

J'ai pas spécialement d'informaticiens autour de moi non plus. C'est juste que ce mot est utilisé depuis un moment par toute une partie de la communauté, notamment celle qui écrit du jeu, et ce sur divers forum.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Senrad
avatar
Apotre

Le boulot, la vie de famille (et attention : c'est un choix et un plaisir, pas une corvée!), les copains jeuderôleux dispersés, tout ça, tout ça...

Toutefois, l'espoir revient, car si les parties avec les vieux se font rares, le rythme s'intensifie avec mes filles et leurs copines (une par mois?). Je ne désespère pas d'arriver un jour prochain à une partie par quinzaine.mort de rire

avatar
Julien Dutel

En fait, je vois en consultant Larousse que c'est un anglicisme, tiré du verbe to emulate, dont j'ignorais l'existence. Suit la définition informatique que vous évoquiez : "procéder à une émulation".

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel