[COF]Trouver toutes les voies de prestitige pour un profil 5

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar

Bonsoir

J'essaie de trouver toutes les voies de prestiges pour une classe.

Au départ, ça semble simple : elles sont classées par profil à partir de la page 86. Mais, quand on rentre dans les détail, par exemple, pour la voie du Chasseur de corruption, je découvre la rubrique "Autre profils possibles" et je découvre que cette voie classée pour le rôdeur est aussi permise au prêtre, à l'arquebusier et au barbare.

avatar

Bonsoir,

Egalement pour moi je trouve ce chapitre assez confu. Comment les MJ s'en sont sortie ?

avatar

Ben, y a pas non plus 500 classes de prestige, donc le temps qu'un perso arrive niveau 8, ça laisse le temps de voire comment il évolue et ce qu'il peut chercher à être comme profil de prestige. Ensuite, les classes de prestige sont pas forcément à prendre stricto sensu. Voyez plutôt avec le joueur ce qu'il imagine pour le perso, et vous verrez ce qui peut coller (tant que ça colle avec votre univers). Les voies ne sont pas forcément à coincer avec des profils, c'est tout l'intérêt de COF qui fait qu'on peut juste partir d'un concept et vite trouver les voies qui colleraient le mieux pour aller avec (ce qui demande parfois un boulot d'adaptation du MJ).

Exemple : vous avez un joueur qui veut faire un chevalier avec des pouvoirs de glace (pour une raisonqui lui plaît et qui colle à votre univers de jeu, hein, on permet pas non plus tout), bon ben vous pouvez faire en plus des voies de chevalier qu'il prendra une voie de base avec des sorts pris chez les lanceurs de sorts (et retapés en mode 'dégats de glace'), et vous pouvez lui filer la voie du gel qui est normalement une voie de prestige de l'ensorceleur. Voire limite diminuer les effets des sorts ou le nombre qu'il peut lancer par combat/jour si il veut faire ça sans mana.

COF manque de certains équilibrages complexes ou du sentiment de classes très spécifiques avec chacune leur petite touche de gameplay propre. En revanche, on y gagne une liberté dantesque dans la possibilité de 'concepts de perso'. Sentez-vous libre d'adapter le jeu à vos besoins plutôt que de rester dans des carcans serrés. C'est un système assez simple pour pouvoir se le permettre sans tout faire s'écrouler. content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sir_baladin
avatar
Metavy

Metavy,

Super réponse, en effet je n'avais pas aperçu cette orientation "non-dirigiste" ! En effet comme je voyais CO comme un jeu d'initiation je ne m'étais pas ouvert à ce point de vue.

avatar

Bonjour

En effet comme je voyais CO comme un jeu d'initiation

Il est vrai que son principal intérêt (au premier abord) est la simplicité. En effet, dès qu'on rentre dedans, on voit que les règles sont simples à prendre en main, mais rapidement, on voit que la monté des persos est un vrai casse-tête. Toutes les voies font rêver, mais,on ne peut toutes les prendre. Il faut choisir. Le choix fait qu'on s'approprie vraiment notre perso, qu'il fait rêver, mais on a toujours l'impression qu'il manque encore autre chose, qu'on a fait le mauvais choix. Chaque choix est au détriment d'un autre : une vraie stratégie.

Après, arrivent les voies de prestige et cette fois, on voit les pièces du casse-tête exploser pour devenir chacunes à leur tour un nouveau casse tête.

La simplicité apparente m'a permis de faire assez rapidement une feuille de personnage automatisable (feuille de perso COF automatique) alors que pour faire ça au jeu auquel je joue depuis 1984, c'est bien plus dur (Feuille de perso AD&D1 et AD&D2).