[COF] Compagnon animal du rôdeur 6

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar

Salut à tous-tes.

J'ai fait une recherche rapide et je n'ai rien trouvé à ce sujet dans le forum. mes excuses si la question a déjà été abordée...

Mon souci concerne le compagnon du rôdeur dans COF. Sauf erreur de ma part, aucune règle n'évoque la mort du compagnon. l'animal est-il réssucitable sous certaines conditions comme dans DD5? le rôdeur doit-il rechercher un autre animal avec qui se lier (auquel cas, il lui faudrait du temps avant de pouvoir réutiliser les capacités de cette voie, ce qui me parait un brin punitif par rapport au golem du Forgsort qui est réparable par exemple).

Avez-vous déjà eu à traiter cette éventualité à votre table?

Merci d'avance pour vos retours.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • GoOz
avatar
Vince TLP

Personnellement je gère le compagnon du druide de mon groupe comme un autre PJ.


S'il tombe à 0 PV, il est dans "le coma" et peut être soigné par un soin de prêtre, potion, etc. Si, toujours comme un PJ, il reste plus d'une heure (dans le jeu) dans le coma alors il meurt définitivement. Éventuellement peut être ressuscité par un prêtre aussi.
Mais vraiment tuer un compagnon ne devrait pas arriver facilement, sauf si tu es un MJ particulièrement sadique. :p


Toutefois si ça devait arriver, tu peux faire une pirouette scénaristique improvisée pour que le rôdeur ne reste pas longtemps sans compagnon… ou pas. Si le rôdeur a "tué" son compagnon parce qu'il lui fait faire des choses trop téméraires ça peut être aussi un bon moyen de faire comprendre au joueur en le faisant poireauter que les compagnons tu les trouves pas au supermarché et qu'il faut en prendre soin.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Vince TLP
avatar
GoOz

le truc c'est que le rôdeur en question n'hésite pas à envoyer son loup au corps à corps. pour l'instant, ça n'a pas été trop dangereux pour le loup (ils sont niv. 3) mais je me dit que bientôt, la bestiole risque de prendre un mauvais coup...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • GoOz
avatar
Vince TLP

En même temps le loup est animal qui attaque au contact donc rien d'affolant pour le moment.
Faut faire la nuance entre un compagnon qui participe au combat et un PJ qui envoie au casse pipe son compagnon dans une situation désespérée. Mais ça le futur te le dira. content
Si tu veux lui faire passer le message discrètement mais avec bienveillance qu'il faut pas abuser de son compagnon, la prochaine fois que le rôdeur fait ce genre d'action inconsidérée, tu peux faire en sorte sur un jet de dé que le loup obéit… ou pas. Mais je trouve ça un peu intrusif comme méthode. Ça passerait si le PJ est encore débutant, en guise de conseil déguisé de MJ, mais dans le cas d'un joueur un peu plus vétéran alors tant pis pour lui, il apprendra à la manière forte, par la mort définitive de son compagnon.
Tout est une question de curseur finalement et c'est toi le MJ qui décide de ton implication.

avatar

A ma table, les compagnons se gèrent comme des PJ : si 0PV, coma, soignables rapidement.
S'ils meurent malgré tout, il faut attendre un passage de niveau et/ou une longue période d'inactivité (dans le jeu) pour trouver et dresser un nouveau compagnon.

avatar

@gooz: le joueur en question est débutant. et je considère que le compagnon du rôdeur fait partie intégrante du perso. je n'ai pas envie de limiter ses décisions de manière "intrusive" comme tu le dis.

@Romje: je comprends la pertinence de ta manière de gérer ça, mais pour ma part, et à la réflexion, j'envisage de gérer ça à la DD5, ou je joue un rôdeur sur un autre table (le rôdeur V2 issu de untearthed arcana). si le compagnon meurt, il peut être réssucité moyenant un rituel magique qui coute des richesses et qui prend un peu de temps. je trouve qu'attendre le passage de niveau, ça reviendrait à priver le rôdeur d'un de ses atouts majeurs et j'aimerais l'éviter.

merci en tout cas pour vos réponses.