Anathazerïn formation d'un groupe 38

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar

Bonjour à tous,

Je viens vers ceux qui ont ou qui sont en train de jouer la campagne Anathazerïn. Mes joueurs sont en train de créer leurs persos et il semble que le groupe sera composé d'une Barbare, un Druide, un Nécromant (dû au préquel) et d'un Moine. Es ce que cela vous semble équilibré? le moine se tâte pour jouer un prêtre, il hésite.

Quand pensez vous?

Merci d'avance

Grisdal

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nidhogg
avatar

Salut à toi! Je suis en train de finir la bataille de Fleck, et jusqu'à présent mon groupe se passe tres bien de soigneur, les points de récupération font bien le travail! Mon groupe est constitué d'un Chevalier tank, d'un forgesort (elixirs de soin), d'un mage et d'un voleur. On a frolé qu'une seule fois le tpk.

avatar

Le nécromant ne va pas être à la fête dans le premier scénario (à Clairval).

J'ai un PJ qui joue un moine et cela ne pose pas de soucis, il participe bien aux combats.

Le druide sera clairement un avantage dans plusieurs scéanrios plus tard (déplacement) et il peut apporter un peu de soins avec les baies.

J'ai également un barbare et cela nettoie pas mal, tout en étant un bon profil pour certains voyages également.

Ton groupe me parait donc tout à fait jouable. A toi d'adapter un peu les rencontres si vraiment les PV et/ou les capacités de combats venaient à être trop faibles.

avatar

+1 avec Ethariel, ton groupe est bon. Le nécromant va peut-être souffrir ponctuellement, soit par manque de mana (certaines séances peuvent être longues), soit parce que ses sorts ne seront pas efficace (contre les morts-vivants), mais quand on choisit un tel profil, on assume. A mon avis, la barbare et le druide peuvent vraiment cartonner l'opposition par moments. Pas besoin de plus de soin, les PR suffiront, avec quelques potions à la fin.

avatar

Ouaih le Nécromant va aussi avoir du mal socialement parce que c'est mal vu et que les habitants de Clairval ont un mauvais souvenir des nécromants.

Mais effectivement en dehors de ça, ça devrait le faire.

Le Druide peut un peu soigner avec ses baies magiques.

Si vraiment le besoin de soin en cours de combat se fait sentir, et que le Druide développe sa voie du Protecteur au rang 3, tu peux modifier légèrement son pouvoir de régénération pour le rendre plus court mais intense :

Au lieu de soigner 3 PV pendant [Niv+SAG] tours, tu peux la faire soigner [Niv+SAG] PV pendant 3 tours. Au final ça soigne toujours autant : 3 x(Niv+SAG), mais c'est plus utile en combat.

avatar
Grisdal

Le druide est un support plus que correct avec les Baies magique et la régénération.
Il faut aussi prendre en considération que le moine et le nécromant on des possibilités de soins individuel et le barabare à un score de PV élevé qui permet de bien rentabiliser la régénération du druide, surtout avec tempête de mana (durée).
Avec des potions de soins en plus pour les mauvais coups ça doit passer sans problème.

avatar

Merci à tous pour vos réponses finalement mon groupe se composent d'un barbare, un nécromant un prêtre et un druide.

Pour le nécromant, son bg fait qu'il est nécromant à cause d'un livre ancien qui s'est emparé de lui... Je vous passes les détails.

Dans l'idée si le nécromant s'évanouit, l'esprit du livre prend possession de son corps pendant un certain temps, es ce que vous avez ou connaissait une table qui me permettrais avec un d6 ou autre de déterminer les actions de l'esprit ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ethariel
avatar

Je profite de ce topic pour faire une demande concernant mon futur groupe aussi pour Anathazerin, je suis dans le même cas, à la seule différence que nous ne sommes que 3 joueurs et 1 MJ.

Le groupe sera composé d'une guerrière demi-orque, d'un prêtre nain et d'une rôdeuse demi-elfe. Est-ce que cela posera un problème de difficulté si mes PJ ne sont que 3 pour la campagne Anathazerin ou faudra-t-il que j'adapte la difficulté en conséquence ? le groupe vous paraît-il équilibré ?

Merci pour vos retours et désolé si la question a déjà été posée ailleurs.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • JeffL
avatar
McCloud

1ère solution, leur donner un niveau de plus

2ème solution, leur donner la voie raciale gratuite

avatar

Je profite de ce topic pour faire une demande concernant mon futur groupe aussi pour Anathazerin, je suis dans le même cas, à la seule différence que nous ne sommes que 3 joueurs et 1 MJ.

Le groupe sera composé d'une guerrière demi-orque, d'un prêtre nain et d'une rôdeuse demi-elfe. Est-ce que cela posera un problème de difficulté si mes PJ ne sont que 3 pour la campagne Anathazerin ou faudra-t-il que j'adapte la difficulté en conséquence ? le groupe vous paraît-il équilibré ?

Merci pour vos retours et désolé si la question a déjà été posée ailleurs.

McCloud

Tank, Distance et Soigneur normalement pas de problème même avec 3 joueurs.
Je ne conseil pas de booster les personnages au départ sans savoir si cela est utile, on ne peut pas revenir en arrière quand on donne quelque chose à un joueur. Il sera toujours possible de donner des avantages au cour de la campagne si cela ce complique trop.

avatar

Il est assez facile de donner un niveau en plus aux joueurs au début, et puis si tu vois qu'ils roulent vraiment trop facilement sur l'opposition, tu peux ralentir leur progression par la suite...

avatar

J'ai commencé Anathazerïn avec un Rôdeur, un Druide et un Arquebusier. Le premier scénario s'est très bien passé, mais le pseudo-CàC (joué par le rôdeur...) a été salement amoché contre les boss (le Worg et le chef gobelin dans la grotte du premier scénario). Sur Fort Boueux, ils ont été rejoins par un Moine et un Guerrier, ça a permis d'avoir plus de CàC et donc d'équilibrer.
Donc dans l'idée, si il y a un CàC (guerrier, barbare), un soigneur (prêtre, druide) et un aventurier à distance, je pense que cela va le faire. Après, je pense qu'en tant qu'Mj, si tu sens que ça foire grave pour une question d'équilibrage, tu peux toujours faire en sorte de mettre moins de PdV à un ennemi ou de mettre un peu moins d'ennemis etc... Franchement, dans le cas expliqué ci-dessus, où le rodeur a faillit mourir, j'ai un peu baissé les stats de mes PNJ (ou j'ai fais un dé pippé) pour qu'il ne tue pas un PJ dès le début d'une campagne. Après, lorsqu'ils auront de l'expérience, tu peux durcir un peu les règles addoucis...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MRick
avatar
Grisdal

Je n'arrive pas à remettre la main sur un exemple.

Tu pourrais déterminer le but de l'esprit du livre. Retrouver un corps, accomplir une action, se protéger, etc.

De là tu peux déterminer ta table assez simplement.

Par exemple :

1 - Tenter de prendre possession définitivement du corps

2 - Utiliser le corps pour tuer un maximum de personne sans distinction

3 - Tenter d'aller quelque part pour faire une action précise (vengeance, dialogue, etc.)

4 - Utiliser le corps pour mettre fin à son existence (celle de l'esprit) et se libérer

5 - Utiliser le corps pour vivre des sensations physiques (manger, boire et autres selons le type d'esprit)

6 - Essayer de prendre possession d'un autre personnage plus intéressant pour accomplir son objectif

C'est à l'arrache mais cela donne une idée. Ce sera surtout lié à ce que veux l'esprit du livre, pourquoi il est là, etc.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Grisdal
avatar
Memphyt

Je n'ai que 3 joueurs sur ma campagne Anathazerïn, Un Guerrier, un Voleur et un Magicien, et bien ça tourne très bien aussi. Bref, soigneur pas indispensable.

La seule chose que j'ai fait en leur faveur, c'est qu'il y a toujours des boutiques où acheter des potions de soins dans les grandes villes où ils passent.

Ils savent qu'ils sont dépendant des potions de soins, alors ils font attention et font des réserves, par exemple ils en ont acheté quelques unes avant de partir pour le Pic d'Andalf.

avatar

Merci pour toutes vos réponses, retours et conseils, cela me rassure à l'idée de savoir qu'à 3 joueurs et qui plus est, avec un groupe équilibré, ça devrait le faire !

Je pense que je retiendrai probablement la solution de ne pas limiter les PJ en potions de soins, si ce n'est à leur bourse ! haha. Je ne pense pas retenir l'idée d'ajouter un niveau supplémentaire j'aurai bien trop peur de déséquilibrer totalement le reste de l'aventure avec des PJ trop puissants, en revanche selon les situations, dé pippé / baisser les points de vie des monstres me paraît être le meilleur compromis pour équilibrer en douceur l'aventure si les situations se présentent.

avatar
Ethariel

Merci Ethariel,

le but du livre est connu (que par moi actuellement), je pense que je vais faire un post sur le forum, car ce n'est pas du tout le sujet de base.

avatar

Hier soir, mon groupe de joueurs (niv2) constitué d'un barbare, un rodeur, un shaman, et un voleur, s'est fait attaquer par un groupe de 10 orques et un sergent (le groupe se reposait avant de tenter de prendre Fort Boueux). Heureusement grace à leur vigie ils n'ont pas été supris. Mais malgré l'aide des PNJ Julius et Shade, ils sont passés à deux doigts du TPK avec 3 PJ à terre. Le shaman, qui a refusé d'investir dans la voix des soins, est le seul a avoir eu le temps/presence d'esprit d'avaler une potion (piquée sur le corps du barbare) avant qu'il ne soit trop tard.

Si je n'avais pas fini par piper tous les jets de Julius, c'était le massacre...

Bon... maintenant il ne leur reste plus une seule potion, et on est pas à la moitié du scenar... Donc Andra va les soigner, et puis une fois repliés à Vireux les soigneuses du village leur fileront une potion chacun avant la bataille...

Bref : un soigneur, c'est quand même bien car ça fait un personnage qui se soucie de la santée de ses camarades quand eux n'y pensent pas eux même...

avatar

Mais que faisait les 10 orques et le sergent dans les parages ? Si je ne me trompes pas, c'est à peu près le nombre d'ennemis dans le fort.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Renfield
avatar
Memphyt

C'est à peu prêt ça, en effet. Mais pour l'instant je ne me sens pas encore assez "à l'aise" pour prendre des libertés avec le scenario... qui est precis : dans le cas où les PJ decident d'attendre le lendemain, alors les orques attaquent le campement avec leur effectif quasi complet.

Raid d'autant plus justifié dans le cas de mes PJ, que le fort avait été alerté par l'un des 5 premiers orques qu'ils avaient laissé s'enfuir, et que plus tard, le voleur s'était fait reperé en s'approchant pour essayer de distinguer si les gardes étaient humains ou orques...

avatar

C'est bien que cela soit arrivé si tôt dans la campagne, cela montrent aux joueurs que le reste du monde n'attend pas patiemment leurs actions.

Cette leçon leur sauvera peut-être la vie lors de la suite où plusieurs fois les PJs seront en infériorité numérique et devront la jouer en finesse.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Renfield