Points d'expérience (XP) 32

Forums > Jeux de rôle > Dungeons & Dragons ®

avatar

Quel système utilisez-vous pour les points d'expérience ?

  • La bonne vieille méthode du XP engrangé par le massacre d'un pauvre petit monstre content
  • La méthode au doigt mouillé (je distribue un nombre de XP par séance + ou - le roleplay du joueur)
  • La méthode du "y a plus de XP chez moi, je fais passer les joueurs quand je veux"
  • La méthode du "je demande au joueur quand il veut passer de niveau"
  • Autre ?
avatar

Actuellement je monte de niveau par chapitre de l'aventure.

Et je pense garder ça sur mes prochaines campagnes, la montée de niveau par moments clés de l'intrigue.

avatar

Actuellement je joue une campagne officielle D&D dont la montée de niveau est encadrée

avatar

Pour la campagne que je mene actuellement c'est au doigt mouillé mais sans l'exp, si je sens qu'ils ont accompli pas mal de chose depuis le dernier passage de niveau alors c'est le moment.

Donc "y a plus de XP chez moi, je fais passer les joueurs quand je veux" en essayant de faire en sorte que ça soit assez logique et linéaire.

Et tout le monde est au même niveau (j'aurais gardé cette régle même avec un autre systeme d'experience).

avatar

Alors moi j'essaye d'éviter d'utiliser trop d'anglicisme quand je connais un équivalent en VF, du coup je parle de PX ! mort de rire (ouaih je suis un gaulois réfractaire au changement !)

Mais je n'en parle en réalité pas beaucoup car ça fait environ 8 ans que je n'ai pas distribué de "Péhix" :

Tous les personnages passent de niveau quand le moment est venu !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • GahLaen
avatar

Personnellement j'utilise l'xp (moqueur)

Mais je n'en distribue pas quen cas de combat victorieux : j'appartiens à la LPMED (ligue de protection des monstres errants en donjon).

avatar
MRick

Sorry sir but PX is not french.

Il faudrait peut-être dire PE 😝😁

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Orian
  • et
  • MRick
avatar

Alors, perso j'utilise la règle des jalons, et je donne des niveaux à des moments précis de l'aventure.

avatar
GahLaen

Ouais, en français on dit "PEx" ("paikse") 🙂

avatar

Je fais un mélange entre plusieurs méthodes.

En général je donne les points liés aux monstres tués, et je donne des gros paquets de points quand les joueurs terminent une "quête" (même si ce terme n'a pas beaucoup de sens à ma table) ou accomplissent quelque chose de remarquable.

avatar
GahLaen

Alors excusez-moi, mais PX était l'abréviatoin de "Points d'eXpérience" en VF depuis longtemps déjà, de la même manière que XP est d'abréviation de "eXperience Points". C'est le même procédé qui a été utilisé.

Donc si PX n'est pas français, alors XP n'est pas anglais (et on n'est pas sortis de l'auberge).

Je l'ai lu dans la VF d'AD&D 2 dans les années 90, mais peut-être même que c'est encore plus ancien que ça.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Sammy
  • et
  • GahLaen
avatar
MRick

Pour moi XP, c'est eXPérience. Comme ça tout le monde est content. content

avatar

Comme d'autres ici, j'utilise un mélange de plusieurs méthode. clin d'oeil

Déjà, je n'utilise pas les XP de la même façon qu'il s'agisse d'un OneShot ou bien d'une campagne.

La bonne vielle méthode du XP engrengé par le massacre d'un pauvre petit monstre peut servir mais surtout si elle est accompagné (voir multiplié) par une récompense individualisé pour le RolePlay et la façon des les difficultés peuvent être résolues.

Je donne, aussi, des niveaux à des moments précis de l'aventure. Lorsque des chapitres importants et moments clés d'une campagne ont été franchies. C'est parfois très utile. Mais je n'en abuse pas car faire monter tout le monde d'un coup ne pousse pas les personne à se dépasser. Pire, elle ne fait pas de différence entre ceux qui ont été très actif et grâce à qu ile groupe s'en est sortie et ceux qui sont résté totalement passif...

avatar

De mon coté, pour ma future campagne, je compte utiliser les XP (déso MRick, j'ai toujours dis XP sur les jeux-vidéos :p ).

Je donnerais des points d'XP pour les monstres tués / écartés par une méthode ou une autre. À voir si je m'y tiens, je me dis que ça peut être contraignant.

Je pense aussi donner des XP pour la réussite d'une quête ou bien pour le RP.

Pour les joueurs absent (j'aurais surement 7 joueurs, en roulement), je pense donner un % d'xp (60-70 % ?) pour que les absents continuent de progresser (après tout, leur personnage ne reste pas à rien faire) sans que l'écart se creuse trop (car de toute façon il y'aura du roulement entre les joueurs).

Ou alors, les joueurs présents ont l'XP des monstres et de la réussite de la quête et les absents que l'XP des monstre. Bref, faut que je me penche sur la question ^^

avatar

de mon coté j'utilise le systeme milestone (désolé je joue en anglais) c'est à dire que tous mes joueurs montent de niveau quand une étape clé de l'aventure est passée.

donc il n'y a pas d'XP à ma table.

avatar

Dejà dans les 80's la question des Xp me posait vraiment problème. Que j'avais "résolue" en l'éludant au profit de one shot avec de nouveaux persos à chaque fois... Après une longue pause, j'ai repris avec COF, et j'ai été très heureux de ne pas y retrouver de système d'XP au profit d'un système de passage de niveau bien plus souple du "quand ça se justifie"... (ça doit être ça le "milestone").

En fait, pour moi, le principe même d'XP va à l'encontre de ma vision du jeu de rôle. Une vision totalement denuée de compétition entre les joueurs. A 100 lieux d'un jeu de plateau où les joueurs sont récompensé par leur connaissance et leur utilisation pointue et strategique des règles... dont, dans mon approche du jdr, il est l'exact opposé.

A ma table : les joueurs jouent ensemble, sans aucune compétition, dans le seul soucis de passer un bon moment. Dès lors qu'un tel ramasse plus de XP parce que c'est lui qui a combattu l'hydre alors que les autres se planquaient, ou qu'un tel reçoit un bonus d'XP parce que il a mieux joué son RP, ça crèe comme une sorte de "classement" avec de "meilleurs joueurs" et de "moins bons joueurs". Et je suis très mal à l'aise avec cette idée. A chaque fois que je vois dans un système de jdr un point de règle qui récompense le joueur pour sa réussite aux dès, sa strategie, son roleplay, etc, je me demande ce que ça fout là et je fini fatalement par le zapper... (mis à part dans du PARANOIA où ça va dans le sens de dresser les PJ les uns contre les autres).

Bref : pas d'XP chez moi. content

avatar

Dans les années 80 ces fameux XP après chaque combat étaient surtout pondérés par les XP par pièces d'or récupérées. D&D était un jeu beaucoup plus stratégique qu'il ne l'est devenu. Tuer Smaug était une chose... Mais c'était rapporter son trésor en évitant de tomber sur les "5 armées" qui était le plus rentable.

Si le système à été parodié de nombreuses fois (Un Gob ! Chouette, 5 Xp !) en fait, il poussait à éviter les combats inutiles ("Eh Bob ! Y'a 14 Gobs au bout du couloir ! On charge ? "... "Non ! Laisse les passer Thrud, ca ne fait que 70 XP alors qu'on a un coffre avec 2500 po à faire sortir")

En réduisant le gain d'XP aux seuls combats ou pièges dépassés, c'est un aspect de D&D qui a finalement mal vieilli. Mais vu que D&D est un jdr à niveau et que le passage de niveau augmente principalement les capacités martials des PJ, il serait illogique que le roublard, le clerc ou le barbare (etc.) gagnent principalement des XP de roleplay, qu'il ne transformera finalement qu'en capacité de taper plus fort.

Bref, je donne comme beaucoup des XP à la louche, mais je réalise que ça m'amuserai bien reprendre à la po près les règles d'expériences d'AD&D si je relance un vrai donjon oldschool.

avatar
MRick

Oui oui je plaisantais.

Je crois même que ca existe depuis ce bon vieil ADD premier du nom

avatar

De mon côté ca dépend du jeu mais pour D&D5 je fais comme Xev, Lerian et Drufinrod : je fais passer les niveaux à des moments clefs de l'aventure depuis Pathfinder et maintenant sous D&D5 (dans les campagnes publié il est même indiqué les niveaux souhaités a certains moments de l'aventure, donc trés pratique). Et mes joueurs sont satisfait : au début de de D&D 5 j'ai proposé le système d'XP, mais ils ont préféré le système de gain de niveau.

avatar

Il y a un autre système que j'aime beaucoup, c'est celui de la réserve d'XP dans laquelle le joueur peut piocher pour améliorer son personnage librement. Le jeu propose toutes les améliorations en indiquant leurs coûts et leurs prérequis, et roulez jeunesse!

Dans ce cas là il suffit de distribuer l'XP plus ou moins équitablement entre les joueurs, et libre à eux de les économiser pour acheter une énorme amélioration, ou au contraire les dépenser le plus vite possible pour multiplier les petites capacités et la flexibilité du personnage.

Je trouve assez dommage que ce système ne soit pas transposable à D&D, dont la progression par niveaux est vraiment rigide.