Questions cadre de campagne H&D / ALARIAN 96

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Bonjour j’ai une petite question concernant les distances (approximative) concernant le royaume d’ALARIAN.
En effet, mes joueurs souhaiteraient se rendre à BLOSCON (Capitale de l'archipel du Smitin) en partant d'ANDELIN (Port du Yelin) en bateau.
D'après vous ils leurs faudraient combien de temps avec une navette ou en embarquant sur un navire marchand (sans embûche)?
12 heures? 24 heures? ou encore plus?

Merci d’avance,

Druden/Antoine

avatar

Laurent Kegron Bernasconi, Julien Dutel ou Thomas Robert, si vous passez par là? une petite idée peut etre? (voir peut etre en nombres de kilometre?).

avatar

Salut

Il y a une échelle approximative sur la carte (1cm = env. 50km). Un bateau à voile (j'y connais rien mais d'instinct j'aurais vu ça) est décrit comme navigant en moyenne à 3km/h.

J'ai pas la carte format papier sous les yeux pour mesurer, mais on devrait tourner à vu de nez dans les 200km à vol d'oiseau, donc je dirais dans les trois jours pour la traversée.

avatar

Merci beaucoup RING3R pour ton aimable réponse ^_____^.
C'est un peu plus que ce que je n'imaginais, je vais peut etre leur faire des crasses si j'en ai pour plus de 2jours (chic chic chic).

avatar

Bien que très ouvert pour les bâteaux commerciaux versant une redevance, le Smitin n'est pas un endroit où l'on navigue comme l'on veut, et il faut souvent faire des tours et des détours pour éviter les bâteaux smites si l'on n'est pas accrédité par les autorités du Smitin qui contrôlent sévèrement le traffic maritime dans sa zone. Il faudrait que je développe un peu cette partie d'ailleurs (j'en parle peu, de mémoire, dans la description du Smitin). Ce qui veut dire que s'il s'agit d'un transport "privé" et non un navire commercial autorisé par le Smitin, le trajet normal sera bien plus long qu'en ligne droite.

avatar

Si quelqu'un veut se motiver à faire comme pour Osgild et COF : un document avec les distances entre chaque ville, et le temps d'accès. C'est le genre de chose que j'aimerais voir dans chaque JDR qui fourni une carte du monde. Des passages peuvent être très rapide, alors que d'autres, en montagne / zone humide ou autre, beaucoup plus long. C'est le genre d'info qui fait gagner un temps monstre à un MJ et qui assure la cohérence d'un monde, histoire de ne pas dire 1 fois qu'il faut 3 j et la fois d'après qu'il faut 8 jours (oui, certains de mes joueurs note TOUT).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • FredDeLyon
avatar

Cela dit, en Alarian tu peux parfaitement mettre 3 jours si tout se passe bien et 8 jours la fois d'après.

C'est brusquement l'hiver, y'a des monstres qui sont arrivés, la barge qui traverse le fleuve a disparue, un type au fond de l'auberge te retarde en te proposant une quete alakon, tu chopes la version alarienne du schlikoungouniark, etc...

Bref, fait tourner en bourrique "ceux qui notent tout". C'est pas toi qui raconte n'importe quoi. C'est eux qui se trompent en se prenant pour les horaires de la SNCF !

Laisse planer le doute sur les voyages. Fait les psychoter, c'est mieux pour l'ambiance.

Trois jours tu dis ? Hum... (jette un de, consulte tes notes)... oui effectivement... enfin normalement.. Et donc vous le préparez comment ce voyage ? (grand sourire)

Rien qu'avec ça, ils perdent déjà un jour uniquement pour les préparatifs. ..

avatar
formol

Si tu en as besoin, tu le fais, et tu le mets à disposition aux autres, non ?

Ne serait-ce pas plus simple ?

avatar

et il faut souvent faire des tours et des détours pour éviter les bâteaux smites si l'on n'est pas accrédité par les autorités du Smitin qui contrôlent sévèrement le traffic maritime dans sa zone

Geraud myvyrrian G

Sans parler de plusieurs zones du Smitin où les eaux sont officieusement controlées des créatures aquatiques qui l'habitent(elfes des mers, shahuagin, etc....), et n'essayez surtout pas de leur vendre des perles

Il faudrait que je développe un peu cette partie d'ailleurs (j'en parle peu, de mémoire, dans la description du Smitin).

ça serait bien aussi de développer une ou deux communauté officielle d'Homme-Serpent/Serpentaire dans cettte région, un équipage qui s'arrêterait là-bas pour x ou y raisons pourraient se voir rallonger la durée théorique de l'escale, et donc du voyage à cause de l'étrange communauté ophidienne qui tantôt ne verrait pas la raison de les aider dans leur quête (neutralité et désir de se retirer des affaires du monde), ou en contraire voudrait aider les aventuriers mais à leur manière (en cherchant par exemple à leur demander sur le pourquoi de leur quête, à se remettre en doute pour mieux s'interroger sur ce qu'ils désirent vraimment , et enfin à les initier au culte de la mère-serpent ) moqueur

avatar

Bonjour,
Je continue dans les questions concernant Le royaume d'ALARIAN (et plus larguement les Terres d’Osgild).
Est ce que le "commun" parlé par les habitants d'Alarian est le même que le "commun" partiqué par le Royaume du Rhagarron? C'est une question qui parait etrange mais elle a un intérét pour moi.
En effet, mes joueurs doivent se rendre a Vélolia (a l'extrème nord du Rhagarron) pour une histoire de vengeance familiale avec l'actuel résponsable de cette Ville.
Du coup est ce que le "commun" est le meme entre les deux royaumes (le "commun" en commun XD )?
Si oui, y'a t'il des differences d'accents (probablement)? dans certains mots?
Si non, ils devront etre discret. Est ce que le sort "compréhension des langues" fonctionne?
(Meme question pour les joueurs venant d'Alarian qui se retrouvent catapulter dans l'espace/temps au Royaume de Cobis -campagne invincible).
merci d'avance,
Drudentoon / Antoine

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MRick
avatar
Drudentoon

Je pense que c'est le même commun, il ne faut pas oublier qu'Alarien lui-même est originaire du Rhagarron.

On ne change pas significativement de langue sur 3 générations.

Par contre oui je dirais qu'il pourrait y avoir des accents, de mon côté j'avais même imaginé des accents à l'intérieur d'Alarian. J'avais mis un accent provençal aux habitants du Gramlin, et un accent Chti à ceux du Norven ! plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Drudentoon
avatar
MRick

Ha oui c'est vrai pas faux XD.
C'est exact, notre bon vieux Alarien etait venu mater une rebelion. Ils parlent certainement le meme commun ^^''.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Thomas Robert
avatar
Drudentoon

Oui, clairement, la langue commune de la noblesse est certainement extrêmement proche de celle du Rhagarron. Par contre, comme le dit MRick, ce n'est pas en trois ou quatre générations que tu changes drastiquement une langue, donc le commun / patois de chaque région d'Alarian peut avoir des variations parfois surprenantes plaisantin

avatar

Alors oui, il y a un commun en Alarian imposé par le fils d'Alarien et des langues plus anciennes propres à chaque province. Voir des patois encore plus locaux !

Toutes ont cependant une origine identique en Alarian et dans le Rhagarron du fait des migrations passées des populations.

Actuellement, un pj originaire d'Alarian parlant le "commun d'état" arrivera gross-modo à se faire comprendre en Rhagarron mais passera inévitablement pour un étranger (et pas qu'à cause de l'accent). En gros, c'est 60% l'équivalent d'un français se balladant en Belgique/Suisse francophone (ça va, j'comprends globalement) matiné de 40% de pur Quebecois (Comment ça Throgrin peut pas nous recevoir parce qu'il a d'la broue dans l'toupet* ? Rien à foutre qu'il soit encore bourré vot' Roi, on doit le voir fissa qu'on vous dit !!!)

Et les nobles (et les commerçants / scientifiques de haut niveau) se comprennent trés bien entre eux évidemment (avec toutefois un accent plus ou moins prononcé pour les moins habitués).

* Avoir de la broue dans le toupet : être trés occupé
(notez que si on lui rapporte ces paroles, le sens va changé parce que cela veut aussi dire qu'il est trés fâché ou qu'il a une forte émotion...)
Ce message a reçu 2 réponses de
  • Drudentoon
  • et
  • MRick
avatar
Phil

Merci a tous pour vos réponses ^___^
Je pense que je vais bien rigoler avec le léger décalage du commun!

avatar
Phil

Parfait c'est comme ça que je le voyais...

Enfin sauf que le terme "patois" est connoté péjorativement, il faut utiliser le terme dialecte.

L'usage de ce terme ne m'étonnera pas dans la bouche d'un membre de la caste dirigeante de Taleb Hav à propos du parlé des habitants du Rhü, mais de la part d'un auteur je trouve ça gênant.

Ce message a reçu 3 réponses de
  • Nioux
  • ,
  • Drudentoon
  • et
  • Phil
avatar
MRick

Je sais pas, mes grands parents disent toujours "parler le patois" quand on le fait, sans côté péjoratif. D'ailleurs quand j'y pense, personne ici ne disait "parler le ch'ti" avant le film.

avatar
MRick

Je pense un peu comme Nioux (Désolé MRick) je suis originaire du Berry rural et chez nous aussi on parle le "patois berrichon" XD.
Perso je préfere a la limite "Patois" à "dialecte".
(amitié ;p)
[EDIT] Cul-Terreux et fiere de l'être mouhahaha

avatar

Bon si il n'y a que moi que ça gêne alors ce n'est pas grave... plaisantin

avatar
MRick

Non, patois. cool

Ne le prends surtout pas mal mais au bout d'un moment, il faut arrêter avec le pseudo politiquement correct pour tout et n'importe quoi. J'ai les pieds dans la boue depuis des générations et je parle le patois de mon coin, pas un quelconque dialecte (qui pour le coup me fait personnellement l'effet (forcément connoté et faux dans la réalité, voir plus bas) de ce brave et vaillant explorateur colonial faisant sa petite conférence devant un parterre gloussant de la bonne société "Car voyez-vous, ces indigènes s'expriment en effet dans un très curieux dialecte engendrant bien souvent de surprenantes et fort cocasses situations. Ainsi, au petit matin du quatorzième jour de notre périlleuse traversée du territoire des redoutables Bouseudlest... ").

Et le patois n'est pas non plus un quelconque sabir (qui en réalité est bien loin de l'acception péjorative habituelle, loin s'en faut !) et encore moins un jargon. clin d'oeil

« Le latin parlé en Gaule […] s'est diversifié au cours des siècles en parlers différents. […] Lorsque cette diversification a été telle que le parler d'un village ne s'est plus confondu avec celui du village voisin, les linguistes parlent plus précisément de patois. Mais, à leurs yeux, il n'y a aucune hiérarchie de valeur à établir entre langue, dialecte et patois. » Henriette Walter, linguiste.

En fait, je crois surtout que ceux qui sont le plus génés par les patois, ce sont ceux qui ne les parlent pas. Ou pire, qui ne les comprennent pas... ange

[EDIT] ninjaté par les cul-terreux du coin ! moqueur