Livre du Tourment 33

Forums > Jeux de rôle > Archéorôlie > Earthdawn

avatar
Je viens de relire le BG d'Earthdawn et les livres qu'étudie Elianar Messias sont appelé "Livres du Tourment". Pourtant (je viens de vérifier), dans l'ancienne édition, ils sont appelé "Livre de Herse".
Y'a une explication à ce changement ?
avatar
En anglais, il s'agit des books of harrow. L'idée de "Herse" chez Jeux Descartes nous a toujours paru étrange et difficile à cerner, en plus de ne pas franchement correspondre à l'anglais, voilà pourquoi on a changé la traduction en "livres du tourment", plus proche à notre sens.
avatar
Je trouve également cette traduction plus convaincante...
avatar
Ouais ça vient du fait que Harrow désigne une herse en agriculture (et non pas la herse d'un chateau, qui se dit "portcullis")...
Parfois il est bon de sortir de la trad littérale... Smiley
avatar
Du coup moi je sais pas laquelle traduction est la plus juste mais une chose est sûre : au moins "livre du tourment" ça m'évoque quelque chose (donc je préfère) Smiley
avatar
La traduction la plus juste est sans contest Livres du Tourment.
avatar
Vous n'y connaissez rien en agriculture : une herse ça vous révolutionne un sol, ca fait le ménage par le vide, style terre brûlée. Désolé mais "livre de la herse", pour peu qu'on se donne la peine de chercher a quoi ça renvoi ça en jette grave.
... Livre du tourment c'est plus accessible par contre.
avatar
Je suis d'accord avec Graki, "Livre de Herse" a un sens plus subtil et amha plus intéressant que "tourment."
avatar
ou pas.
Le "book of harrow" n'a pas le sens "herse". Il utilise "harrow" dans le sens "harrowing" (tourmenté, déchirant). Même si il y a une homonymie, il n'y a pas de sens à chercher du côté de l'agriculture.
Si demain on parlait d'un "livre du Trident" dans une création med-fan française, il ne serait pas utile d'aller chercher dans la signification paysane (un trident étant en agriculture la fourche à trois dents), à moins que le livre soit un traité d'agriculture.
Il faut remettre le mot anglais dans le bon contexte: là, même en anglais, on ne se réfère pas au harrow au sens paysan, mais bien au sens figuré, de la souffrance et du déchirement. A partir de là, on peut donc en déduire que "Herse", même si certains se disent que ça a un sens plus profond, n'a aucune pertinence en terme de traduction.
avatar
Je pense comme Kobbold, personnellement.
avatar
idem
Je pense aussi que graki était sarcastique/ironique dans ses propos, enfin que c'était de l'humour quoi ^^ et qu'il est en fait du même avis.
avatar
Moi aussi, je préfère largement le terme de "Livre du Tourment" à celui de la "Herse". La signification du mot "tourment" va plus rapidement à l'essentiel.
avatar
Le "book of harrow" n'a pas le sens "herse". Il utilise "harrow" dans le sens "harrowing" (tourmenté, déchirant). Même si il y a une homonymie, il n'y a pas de sens à chercher du côté de l'agriculture.

pas grave, je prend quand même la version agricole, je trouve ça savoureux. (un peu de poésie bordel  Smiley )
PS: de toute façon la herse déchire la terre, donc le sens est toujours là. Accessoirement on peut se demander pourquoi dire "Book of Harrow" si c'est en réalité pour dire "Book of Harrowing."
Le mieux serait encore de demander aux anciens de FASA...
Moi aussi, je préfère largement le terme de "Livre du Tourment" à celui de la "Herse". La signification du mot "tourment" va plus rapidement à l'essentiel.

On peut se poser la question = en quoi le titre d'un ensemble de livres qui a nécessité des années pour être interprété devrait aller à l'essentiel ?
avatar
PS: de toute façon la herse déchire la terre, donc le sens est toujours là. Accessoirement on peut se demander pourquoi dire "Book of Harrow" si c'est en réalité pour dire "Book of Harrowing."
Le mieux serait encore de demander aux anciens de FASA... Logon

Parce que "the book of Harrowing" ne se dit pas. On dirait "the Harrowing Book". "Harrow" est un nom, et "Harrowing" est l'adjectif. C'est aussi simple que ça.
On peut se poser la question = en quoi le titre d'un ensemble de livres qui a nécessité des années pour être interprété devrait aller à l'essentiel ?

On peut se poser la question: en quoi cet ensemble de livres contient-il un élément qui permette de penser que le sens agricole de "Harrow" devrait être retenu? C'est surtout ça la question qu'il faut se poser.
Quand on apprend à traduire (en fac d'anglais, en général), on apprend aussi à chercher le sens par rapport au contexte de l'expression traduite. Si certains choix sont personnels (comme traduire "Darkmoon Vale" par "le Val de Sombrelune" ou "le val de la lune sombre"), d'autres sont dictés par le contexte. Unmot comme "Harrow" ne revet son sens paysan et agricole que si il est mis dans un contexte où son sens agricole est exprimé. Là, dans le contexte, c'est l'autre sens qui prend le pas. Après, on peut se dire "ouais mais c'est plus poétique"... Ca ne change pas grand chose à l'affaire. Traduire, ça n'est pas poser ses envies sur un texte, mais prendre un texte dans son contexte et rester aussi fidèle que possible à l'esprit exprimé dans celui-ci.
Dans ce contexte, une herse n'a rien à faire (même si elle laboure la terre, qu'elle déchire la terre, ou je ne sais quoi).
avatar
De toute façon on ne fait ici que des suppositions gratuites, qu'est ce qui nous permet de dire que les gars de FASA n'avaient pas la version agricole en tête ? On leur a demandé au moins ?
Tu parles de contexte dans le processus de traduction, donc il s'agit bien d'interprétation subjective.
Mais quoiqu'il en soit je prend la version agricole parce que c'est comme ça et pis c'est tout Smiley
avatar
De toute façon on ne fait ici que des suppositions gratuites, qu'est ce qui nous permet de dire que les gars de FASA n'avaient pas la version agricole en tête ? On leur a demandé au moins ?
Tu parles de contexte dans le processus de traduction, donc il s'agit bien d'interprétation subjective. Logon

Ben non, justement. On prend le contexte du texte, ce à quoi se rapporte le titre, ce que le texte exprime, ce que les books of harrow sont sensés  représenter... et on obtient quelque chose de très objectif.
Pour reprendre l'exemple du trident: supposons qu'un texte français comporte la phrase "il était armé d'un trident." Là un traducteur anglais regarde trident et tombe sur la définition agricole, que l'ont traduirait par "fork" (fourche)... La version agricole serait-elle valable, alors que le contexte est: un combattant dans une arène armé avec un trident de guerre? Non.
Une autre exemple: "William was hurt. He could barely use his fork and eat." Là on a le mot "fork", qui se traduit par "fourche" et "fourchette". Même si William est un paysan, la "fork" qu'il tient pour manger est clairement une fourchette. On a deux traductions pour un même mot, et pourtant on va se fier au contexte pour choisir la plus pertinente: fourchette.
Le contexte fait la traduction. La, le Book of Harrow n'a pas de sens agricole (et pis c'est tout). Il se rapporte aux périls qui frappèrent le monde dans le passé et à ceux qui menacent le monde dans son futur. Il se rapporte à une époque tourmentée et ancienne... pas à une herse qui laboure la terre (même si on peut chercher de la symbolique derrière la herse qui laboure la terre... Mais ça, c'est la partie subjective, justement.)
Enfin, tout ça, AMA, évidemment.
avatar
Vous êtes déchainés les gars ! Smiley
avatar
J'ai bien compris ton raisonnement....mai s quoiqu'il en soit, même si Robin Laws, tout le staff FASA, Redbrick ou le pape se pointaient pour soutenir la version tourment je prendrais quand même la version agricole. Parce qu'elle a nettement plus de classe que le très terre à terre tourment (AMHA.)
Vous êtes déchainés les gars !

c'est pas méchant, on chipotte chacun de son côté, y'a pas de mal.
EDIT: je refais une fixette donc j'arrête céans dans parler.  Smiley
avatar
Vous êtes déchainés les gars ! Smiley
Damien C.

Chuis un pitbull, je lâche jamais... Surtout quand ça tient de mon domaine de compétence premier (j'ai été étudiant, un jour... j'y ai justement appris la trad Smiley)
avatar
EDIT: je refais une fixette donc j'arrête céans dans parler.  Smiley Logon
Merci !  je crois qu'on a bien compris vos points de vue !  Smiley
Vous devriez écrire un livre : Le Trident du Tourment, ou l'histoire des instruments agricoles de la fourche à la moissonneuse batteuse
Pour ma part, si ça peut vous départager, je suis complètement convaincu que Livres du Tourment est la bonne traduction, mais je pense que je continuerai de dire les livres de Herse parce que ça fait dix ans que c'est comme ça, que ce nom m'a toujours intrigué et que sa poésie a bercé ma vision de l'univers de Earthdawn, du coup je ne crois pas pouvoir changer mes habitudes du jour au lendemain (idem pour l'Armurier et Port-aux-Ruines, entre autres, sauf que pour l'Armurier je ne suis pas convaincu que Forgeron soit la meilleure traduction, n'est-ce-pas damien ?  Smiley ).