Maquette avec fond blanc épuré ou effet parchemin ? 71

Forums > Repaire des trolls (et des liches)

avatar

Un sujet qui fait couler beaucoup d'encre ... ou pas plaisantin

Nos chers ouvrages, on les apprecient autant pour leur aspect ludique que pour leur aspect tout court. On dit que les gouts et les couleurs sont affaires de chacun ...

Personnellement je suis assez partagé sur la question. Pour les fonds blancs l'argument avancé est souvent la lisibilité, notament en pdf, argument parfaitement recevable. Egalement le fond épuré sied particulièrement aux contextes contemporains, modernes ou futuristes. Cependant pour les univers dit classiques, il me semble qu'il est plus compliqué (mais pas impossible) d'avoir un rendu qui fait honneur au jeu (la qualité des illustrations rentre également beaucoup en ligne de compte) avec un fond blanc.

Je pense notament aux partis pris sur H&D et Pavillons noir, plutôt déçu par le premier, plutôt réceptif pour le second. Dans les deux cas en attente du résultat sur papier pour un avis définitif.

En tout cas fond épuré ou non, je me rends compte que je suis de plus en plus sensible à l'aspect visuel des ouvrages, maquette et illustrations comptent finalement pour moi presque autant que le contenu et est un critère de choix majeur lors de mes achats.

Je suis d'ailleurs assez critique sur les financement participatifs quand l'équipe fait le choix de changer radicalement la maquette en cours de projet alors des visuels sont proposés lors de la phase de financement (comme H&D et PN2 justement) . Ce n'est pas très fairplay, même si le résultat peut être à la hauteur c'est plus une question d'engagement vers une direction artistique déjà communiquée.

Qu'en pensez vous ? Quelles sont selon vous les plus belles réussites en terme de maquette (tout éditeur confondu) ? Pour les projets de création (par opposition à traduction) en financement participatifs pensez-vous que les porteurs de projets doivent communiquer sur le rendu visuel de la maquette et sont tenus de s'y tenir ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nicolas Pirez
avatar

Je crois que je vais attendre d'avoir la version papier de H&D pour répondre.

Le rendu en PDF est une chose, mais avoir le papier entre les mains en est une autre...

avatar

Oui tout à fait d'accord, le rendu physique final est le seul juge de paix

Justement à un moment j'avais hésité a acheter Chill mais la maquette du petit guide d'intro m'avait refroidit, en tout cas m'avait octroyé un avantage à mon jet de sauvegarde de Sagesse pour résister à la PP

Mais quand on lit les retours des personnes qui ont eu les livres physiques entre les mains, apparement il y a conscensus pour dire que le rendu est plutot réussit ! Alors que certains avouent avoir initialement éprouvé des inquiétudes vis à vis de la maquette à la lecture des pdf ...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Xandrae
avatar
Fra

Des fois que ca interesse

http://ptgptb.fr/ebooks/precis-de-maquette-de-JdR.pdf

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Griffesapin
  • et
  • Selfedrick
avatar
Xandrae

merci du partage c'est très interessant oui

avatar
Xandrae

C'est un bon rappel des conventions, bon article !^^

Un style épuré ou plutot chargé d'effet tant que c'est lisible et qu'il n'y a pas de choquante faute de gout...

avatar
En tout cas fond épuré ou non, je me rends compte que je suis de plus en plus sensible à l'aspect visuel des ouvrages, maquette et illustrations comptent finalement pour moi presque autant que le contenu et est un critère de choix majeur lors de mes achats.
Fra

Pas d'inquiétude, tu ne me sembles pas le seul, loin de là. Et je pense que c'est parfaitement compréhensible, à la fois de par l'évolution de notre loisirs, et de par le fait qu'une proportion non négligeable de bouquins sont désormais achetés pour trôner sur une étagère plutôt que sur une table de jeu.

Par contre, ne le prend pas mal, mais selon moi, limiter le design d'une maquette au choix du fond, je pense que ce n'est pas comprendre grand chose à ce qu'est la maquette et à quoi elle sert.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Fra
avatar
Thomas Robert

J'ai l'air inquiet content ?

Sinon je ne le prends pas mal, c'est vrai que c'est un raccourci et il est clair je ne suis pas un professionel

Le phrasé de Selfedrick est sans doute mieux adapté : "Un style épuré" vs style "chargé d'effet"

avatar

Personnellement, le style "épuré" d'H&D me convient bien en termes de lisibilité particulièrement sur la tablette. Pour le papier, je pense que cela me conviendra aussi car le style "épuré" à l'avantage de la clarté.

avatar

Tant que c'est pas la maquette de l'Appel de Cthulhu version Sans Détour, ça va ^^

avatar
Sinon je ne le prends pas mal, c'est vrai que c'est un raccourci et il est clair je ne suis pas un professionel
Fra

Moi non plus, vraiment pas, et ce n'était pas du tout le sens de mon intervention. content

Je regrette juste que quand il y a débat sur ce genre de choses, ça se limite souvent à ça au lieu d'aborder tous les paramètres qui fond ou non une bonne maquette (dont certains ne se mesurent qu'à l'usage réel du bouquin). C'est un raccourci hyper frustrant je pense.

Parce qu'une maquette agit sur bien des choses, presque plus que le texte :

  • le confort de lecture
  • le côté pratique de l'objet livre
  • la mise en valeur et le soutien du contenu textuel
  • l'esthétique

Et selon moi, le fond n'en est qu'un aspect mineur. Qui peut foutre en l'air tout le reste avec un mauvais choix, clairement, mais comme bien d'autres paramètres.

Edit. Et pour revenir au sujet et compléter sur mes propres préférences personnelles :

  • Entre épuré et plus chargé, je ne pense pas avoir de préférence marquée, tant que l'épuré ne nuit pas au côté esthétique, et que le chargé ne nuit pas au confort de lecture. Bref, je me classerais dans le segment "modéré" de ce paramètre, sans religion particulière.
  • Par contre, je suis un ayatollah de la mise en forme du texte. Pour moi elle doit être régulière et uniforme, de préférence sur deux colonnes, avec un titrage bien fait, un bon choix de polices, et pas d'abus des interlignes, des marges et de l'espacement.
  • Aussi, la mise en valeur du texte est extrêmement importante, avec notamment les encarts, les tableaux, le placement et l'utilisation des illustrations ou des cartes, etc.
  • De plus, je tiens beaucoup à quelques petits plus qu'une bonne maquette peut fournir en termes d'utilisation de l'ouvrage (des trucs qui permettent par exemple de repérer facilement les diverses parties du bouquin sans même l'ouvrir, en jouant sur la tranche)

Bref, je pense que j'ai un point de vue plus d'auteur et de MJ sur cette problématique. Je veux d'abord et avant tout que la maquette serve l'ouvrage et le texte, et qu'elle soit "pratique". Les choix esthétiques restent pour moi un peu secondaires à partir d'un minimum "acceptable".

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Fra
avatar
Thomas Robert

Je suis assez d'accord avec toi sauf

Les choix esthétiques restent pour moi un peu secondaires à partir d'un minimum "acceptable".

Pour moi les illustrations et l'esthétique sont aussi importantes que le jeu, en tout cas pour un ouvrage qui se veut haut de gamme.

Au même titre que la mise en page est primordiale pour mettre en valeur le texte, pour rendre justice à de belles illustrations l'esthétique de la maquette est aussi hyper importante

Les suédois semblent l'avoir bien intégré avec leur esthétique bien léchée, ils mettent le paquet sur la direction artistique. D'ailleurs certains jeux rencontrent un meilleurs succés comparé à d'autre car plus jolie, plus beau, alors qu'au niveau contenu la qualité n'est pas toujours au rendez-vous

avatar
Les suédois semblent l'avoir bien intégré avec leur esthétique bien léchée, ils mettent le paquet sur la direction artistique. D'ailleurs certains jeux rencontrent un meilleurs succés comparé à d'autre car plus jolie, plus beau, alors qu'au niveau contenu la qualité n'est pas toujours au rendez-vous
Fra

Oui mais justement, c'est l'exemple type, pour moi, du "j'achète un de leurs jeux parce qu'il est magnifique" (Coriolis) et une fois passée la première impression, la déception me fait réfléchir à chaque achat potentiel suivant. Outre le fait que la maquette et certains choix d'illustrations n'étaient pas tout à fait raccord avec le thème.

Je te propose un contre exemple : Blades in the Dark. La maquette est relativement simple et épurée, les illustrations sont dans le thème mais pas non plus grandioses, c'est en noir et blanc (ce qui semble être un tue l'amour pour plein de monde). Et bien dès l'ouvrage terminé j'ai voulu jouer.

C'est tout le sens de mon intervention : une jolie maquette te fera peut-être acheter, mais elle ne te fera pas jouer.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Fra
avatar
Thomas Robert

Je ne dis pas le contraire. Je dis juste que quand on vend un ouvrage à un certain prix la qualité doit être à tous les niveaux

Les illustrations et la qualité esthétique facilitent l'immersion. D'autant plus quand on joue à plusieurs jeux différents et que l'on passe fréqument d'un univers à l'autre. Cela donne aussi envie aux joueurs de lire plus facilement (en partant du principe que c'est souvent le MJ qui investit dans les livres ... mes joueurs feuillettent parfois, assez souvent en fait, les livres de ma biblihothèque quand on fait une partie à la maison, et je fais de même quand je me rends chez des amis MJ pour jouer)

Je ne connais pas Blades in the Dark mais pour Coriolis j'ai téléchargé le guide de démarrage et joué au petit scenar d'intro. J'ai vu que tu avais écris un critique assez mitigé sur Casus. Pour ma ma part le peu que j'en ai vu et joué cela me plait beaucoup et m'inspire, comme je compte participer à la PP je te dirais au final si je regrette mon futur achat.

Bref mon point est surtout de dire qu'un trés bon jeu, qui grace à ses auteurs possèdent un système sympa, bien écrit, avec un univers haut en couleur et des scénarii haletants et équililbrés voit son succés gaché (ou du moins amoindri) si la direction artistique n'est pas au niveau. Surtout si les ouvrages sont vendus à un certain prix.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dohnar
avatar

Oui enfin la qualité esthétique est absoument subjective. Une maquette épurée, certains trouvent ça beau. Par exemple personnellement, j'ai dépuis longtemps fait une overdose des fonds chargés, parcheminés et autres, que certains posent comme exemple de la belle maquette.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Fra
avatar

Le malheur arrive quand tu ouvre ton bouquin de regle au donjon du soir et que tu crois crois t'etre trompé avec le bouquin de starwars... Et ça, y'a pas besoin de s'y connaitre en maquette^^

avatar
Fra

Il faut voir ce qu'on appelle "un certain prix". Un livre de 300 pages en couleur en édition classique c'est généralement le double du prix de ce qu'on peut voir dans le jdr. Il faut se rendre compte que les livres de jdr ne sont pas chers par rapport à leur qualité.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Selfedrick
avatar
Dohnar

Mais ça c'était avant l'euro. Héhéhé^^

Blague à part il faut avouer que je n'ai jamais vu une telle qualité dans les créations actuelles encore plus Française ! Faut continuer !

avatar
Julien Dutel

Alors le sujet a un peu dérivé. Pour moi l'effet grimoire n'est pas synonyme d'esthétique réussie soyons clair !

Sans jeu de mot ou presque content

avatar

J'aime autant un fond clair avec de belles illustrations à côté. En tout cas, en cas de parchemin, j'apprécie de pouvoir retirer le filtre du pdf pour imprimer sans bouffer toute mon encre.

J'annote et surligne les scénarios quand je prépare une partie...